5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Ouvrir une micro-crèche : coûts, équipements et rentabilité

budget micro crèche

Quel est le montant du budget pour l'ouverture d'une micro-crèche ?
Y-a-t-il des équipements spécifiques à prévoir ?
Peut-on ouvrir une micro-crèche sans apport personnel ?
Quelle rentabilité espérer ?

Cet article a été rédigé pour vous aider à répondre à ces questions.

Également, pour obtenir une analyse financière complète de votre crèche, téléchargez notre modèle financier pour une micro-crèche.

Si vous souhaitez maximiser vos chances de réussite, retrouvez l'ensemble des documents nécessaires dans le pack complet pour l'ouverture d'une micro-crèche.

Nous avons étudié de nombreuses sources afin de déterminer les estimations suivantes mais notre expérience repose aussi sur la rédaction de nombreux business plans pour des micro-crèches. Tous les projets de ce type sont différents et les chiffres suivants ne reflètent pas la réalité de la grande majorité d'entre eux. Cet article, bien entendu, ne prend pas en compte les points particuliers de votre projet.

Quel est l'investissement total pour ouvrir une micro-crèche ?

Dans la majorité des cas, le montant à investir pour ouvrir une micro-crèche va être situé dans la fourchette entre 115,000 et 280,000 euros.

Bien évidemment, certains éléments vont venir faire pencher la balance.

Voici les critères qui peuvent varier grandement le budget : si vous faites construire votre structure d'accueil ou bien si vous rachetez une micro-crèche existante, si vous devez payer des frais de franchise ou non, le montant que vous dépenserez pour la communication autour de votre ouverture, la surface générale de la micro-crèche ou encore le niveau d'équipement de la structure.

Pour une estimation précise et personnalisée de votre budget, vous pouvez utiliser notre modèle financier pour une micro-crèche.

Ouvrir une micro-crèche sans argent : est-ce possible ?

C'est possible. Notons cependant qu'un apport personnel joue un rôle important dans la réussite de votre micro-crèche.

20 % des investissements globaux pour l'ouverture d'une micro-crèche est le montant généralement retenu pour l'apport personnel. En effet, bénéficier d'un apport prouve aux institutions financières que vous êtes impliqué dans votre aventure entrepreneuriale.

Pour rassembler cet apport, plusieurs options s'offrent à vous, comme les aides de votre région, les business angels (spécialisés dans l'éducation, par exemple), ou bien les campagnes de financement participatif.

À noter que les collectivités locales (comme les régions et les départements) encouragent souvent l'implantation de nouvelles micro-crèches sur leur territoire. Ce support se traduit souvent en termes financiers.

Ensuite, prenez rendez-vous avec la banque, muni de votre apport personnel, pour financer la globalité de votre projet éducatif.

Toutefois, ces institutions doivent voir un potentiel de rentabilité dans votre projet. Présentez leur les documents du pack complet pour ouvrir une micro-crèche.

Quels sont des exemples de dépenses pour ouvrir une micro-crèche ?

Quels sont les équipements essentiels pour ouvrir une micro-crèche ?

Il faut dresser une liste afin d' acheter le bon équipement pour réussir l'ouverture d'une micro-crèche.

Parmi les dépenses initiales, on pourra apercevoir probablement, du mobilier en mousse, des meubles à dessins, des armoires de rangement, des tables et des chaises, des tapis, une bibliothèque, des barrières de sécurité, des jouets favorisant l'éveil, un parc de jeux extérieur ou encore des jeux d'imitation.

Afin d'avoir la liste complète, avec les montants, téléchargez maintenant notre modèle financier pour une micro-crèche.

Quelles sont les autres dépenses pour ouvrir une micro-crèche ?

Créer son entreprise : frais et coûts

Votre micro-crèche est, cela va sans dire, une entreprise. Or, vous le savez déjà, il existe des frais liés à la création d'une entreprise.

Voici ce qu'on peut retrouver dans ce budget : des frais de constitution, la construction d'un business plan par un expert, des frais de comptabilité, des prestations accessoires proposées par les centres de formalités des entreprises, mais aussi le paiement d'assurances diverses.

L'équipe de la micro-crèche

Si vous souhaitez recruter (une secrétaire administrative, une équipe encadrante, une hôtesse d'accueil, etc.), vous devez ajouter certaines lignes au budget prévisionnel de votre micro-crèche.

Voici des investissements qui appartiennent à cette catégorie : les salaires ainsi que les cotisations patronales des paiements faits aux agences de recrutement, ainsi que la formation des membres de l'équipe pédagogique.

Le budget publicité pour l'ouverture d'une micro-crèche

Pour faire connaître votre crèche auprès de sa clientèle, il faudra investir.

Voici des exemples de dépenses pour ce budget : des coupures de presse, la création de contenu engageant, des affiches et flyers, Facebook Ads, les honoraires d'une agence de marketing, un site ergonomique pour présenter votre micro-crèche, et le référencement de ce même site web.

Des dépenses à ne pas oublier

Dans le budget prévisionnel de votre crèche, on peut retrouver un montant destiné à l'acquisition de fournitures diverses et à la maintenance de la structure dans sa globalité.

N'oubliez pas, un budget alloué au fonds de roulement : assez pour donner la possibilité à votre crèche de faire face aux imprévus de trésorerie lors du premier semestre d'activité.

Enfin, il peut également y avoir des mensualités de crédit si vous avez contracté un emprunt pour financer votre crèche.

Le budget exhaustif et chiffré est présent dans le prévisionnel financier adapté à une micro-crèche.

Comment estimer la rentabilité de sa micro-crèche ?

Pour connaître la rentabilité de votre crèche il faut se concentrer sur 3 indicateurs financiers : les coûts de départ, le revenu prévisionnel de votre micro-crèche puis la marge qui s'en dégage.

Appuyons-nous sur un exemple fictif, où on émet l'hypothèse suivante : le montant du budget prévisionnel de votre micro-crèche atteint 138,000 euros.

Pour la suite, on émet l'hypothèse que votre micro-crèche produit environ 180,000 euros de revenus chaque année.

Enfin, la marge nette se situe à 27.2% du chiffre d'affaires encaissé.

Un calcul classique nous indique que votre micro-crèche enregistre 27.2% x 180,000 = 48,960 euros de profit.

Donc, il faudra 138,000 / 48,960 = 2.82 années à votre crèche pour amortir ses investissements.

En d'autres termes, votre micro-crèche est une opération viable, bénéficiaire et rentable à la suite de 2 ans et 10 mois d'activité. 

Vous pouvez reproduire cet exemple avec vos propres chiffres.

Vous avez besoin d'estimer les profits de votre crèche ? Profitez de notre modèle financier pour une micro-crèche.

À lire également

Rédiger un business plan pour une micro-crèche
Le guide complet pour ouvrir une micro-crèche
Micro-Crèche : chiffre d'affaires et profits