5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Ouvrir une parfumerie : le guide complet

Créer une parfumerie rentable

Quelles compétences pour ouvrir une parfumerie ?

Afin d'ouvrir une parfumerie, il n'est pas forcément nécessaire d'être un expert en matière de parfums et de cosmétiques.

En effet, la gestion d'une parfumerie ne signifie pas être un créateur de parfums qui concocte ses propres compositions. Être propriétaire d'une parfumerie, c'est aussi commercialiser des parfums déjà disponibles sur le marché.

Cependant, outre le fait d'avoir un nez fin, vous devez réunir les qualités nécessaires à tout entrepreneur, à savoir :
- la capacité à mobiliser des partenaires et des acteurs institutionnels, tels que des marques de parfums, des comptables, des banquiers, etc.
- l'organisation et la bonne gestion d'une entreprise, pour notamment la définition des objectifs commerciaux, le fonctionnement quotidien de la boutique, la gestion des stocks, etc.
- des qualités de management, pour mieux gérer les forces de vente et créer un esprit d'équipe entre vos employés
- le sens de l'écoute et la capacité à conseiller dans le cadre de la relation client
- des connaissances comptables, essentielles pour assurer une gestion transparente et surtout rentable

Faut-il un diplôme pour ouvrir une parfumerie ?

En France, il faut savoir qu'aucun diplôme d'État n'est requis afin d'ouvrir une parfumerie. En effet, il ne s'agit pas d'une activité réglementée.

En revanche, il est possible de s'inscrire à différents types de formations proposées par des écoles de parfumerie ou via un CAP. Il est également possible de suivre un Master en parfumerie.

Existe-t-il des formations pour ouvrir une parfumerie ?

Si vous souhaitez acquérir plus de connaissances, vous pouvez suivre une formation en parfumerie, par exemple dans une école de parfumerie, afin de compléter à la fois vos compétences et votre expertise en la matière.

Dans ce domaine, il est possible de se spécialiser à partir du baccalauréat, jusqu'au Master. Ainsi, vous pouvez suivre un CAP Parfumerie, un BTS, une Licence ou encore un Master spécifique à ce secteur.

Par ailleurs, il est également conseillé d'avoir des notions en matière de gestion et de comptabilité. En effet, cela vous permettra de connaître les spécificités de la parfumerie et de ses produits. Vous serez également en mesure de gérer votre activité, comme par exemple la gestion des commandes et des stocks.

Quelles sont les démarches et étapes pour ouvrir une parfumerie ?

La parfumerie étant une activité artisanale, la Chambre de Métiers et de l'Artisanat (CMA) sera votre contact privilégié concernant la gestion de votre établissement.

Pour ouvrir votre parfumerie, les démarches à effectuer dépendent principalement du statut juridique choisi.

En effet, si vous optez pour une Entreprise Individuelle (EI), il vous suffit de déclarer l'ouverture de votre entreprise sur le site de l'URSSAF.

Cependant, la limitation du chiffre d'affaires et la non-déduction des charges peuvent être des caractéristiques pénalisantes dans le cas d’une parfumerie.
Si vous décidez de créer une société, les démarches sont un peu plus longues. En effet, vous devrez rédiger vos statuts et vous immatriculer auprès du Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). Cette étape peut se révéler complexe sans l'aide d'un professionnel.

Pour finir, pour choisir le nom de votre parfumerie, vous devrez vous assurer que le nom choisi n'est pas utilisé et protégé. Pour ce faire, vous pouvez consulter la base de données de l'Institut National de la Propriété Industrielle (INPI).

Quelle est la réglementation pour créer une parfumerie ?

Afin d'ouvrir une parfumerie, vous devez respecter certaines règles et obligations juridiques.

Tout d’abord, votre parfumerie doit respecter les normes de sécurité relatives aux Établissements Recevant du Public (ERP), telles que la présence d'une sortie de secours, d'une alarme incendie, etc. Ces normes sont soumises au contrôle de la Commission de Sécurité et d'Accessibilité.

Votre parfumerie doit également respecter certaines règles d'hygiène, selon l'arrêté du 9 mai 1995.

Vous devez aussi respecter les restrictions relatives aux règles d'import-export des produits cosmétiques, conformément à l'article L. 5131-3 du Code de la Santé Publique. Il s'agit de règles concernant l'étiquetage et la composition des produits.

Enfin, l'affichage des prix dans le magasin doit être visible et conforme à la réglementation en vigueur. Vous devez impérativement indiquer vos prix en euros et informer vos clients des potentiels frais supplémentaires avant la conclusion de la vente.

Quelles assurances pour couvrir une parfumerie ?

Un entrepreneur ne peut négliger d'assurer son commerce contre les risques liés à son activité, mais également contre les divers aléas du quotidien.

Il y a l'assurance responsabilité civile professionnelle, qui permet de couvrir les dommages causés par l'activité de l'entreprise à un tiers. Cela inclut tous les dommages causés par le personnel, le local commercial, le matériel professionnel ou les produits vendus.

Il est aussi indispensable de souscrire une assurance professionnelle pour protéger les locaux et les biens de l'entreprise. Cette assurance, qui est généralement une assurance multirisque professionnelle, protège l'entreprise en cas de catastrophes naturelles, d'incendie, d'inondation, etc.

Enfin, une assurance contre les pertes d'exploitation. En général, un accident s'accompagne d'une fermeture temporaire du commerce, ce qui entraîne des pertes financières importantes. L'intérêt de cette assurance est de permettre à l'entreprise de percevoir une indemnité. Cette dernière correspond à une partie du chiffre d'affaires qui aurait été réalisé, si l'activité s'était poursuivie de manière normale.

Faut-il faire un business plan pour ouvrir un magasin de parfums?

Pour ouvrir une parfumerie, vous devez impérativement établir un business plan. Ce dernier correspond à un document qui présente votre projet de manière détaillée.

Un business plan pour votre parfumerie est un document qui vous permet de justifier la viabilité et la rentabilité de votre projet sur le long terme. Il vous permet de définir une feuille de route, ainsi qu'une bonne stratégie de développement.

Il vous aide également à concevoir une stratégie marketing, afin d'augmenter votre chiffre d'affaires et il vous permet de déterminer un budget de démarrage, grâce à une liste de dépenses.

Pour finir, un business plan sert de support pour convaincre vos partenaires financiers de vous accorder un financement.

Faut-il faire une étude de marché pour ouvrir une parfumerie ?

Une étude de marché représente un outil indispensable à la réussite de votre parfumerie. Son principal objectif consiste à réduire les risques d'échec de votre projet et à vous permettre de prendre les bonnes mesures pour sa concrétisation.

En effet, elle vous permet de mieux comprendre la demande et de cerner les attentes des clients. Elle vous permet également d'étudier vos concurrents, ainsi que leurs points forts et leurs points faibles. Cela vous permettra de vous démarquer dans ce secteur très concurrentiel.

Pour finir, une étude de marché vous permet de mieux comprendre le marché global et sa dynamique, ainsi que les dernières tendances du secteur.

Quel budget pour ouvrir une boutique de parfum ?

En règle générale, le budget initial nécessaire pour l'ouverture d'une parfumerie varie entre 45 000 et 130 000 euros.

Cependant, de nombreux paramètres peuvent impacter ce budget :
- si vous envisagez de louer ou bien d'acheter un local pour votre activité
- l'importance des travaux à réaliser et leur coût
- le volume du stock de parfums à prévoir initialement
- le nombre de personnes que vous comptez embaucher
- si vous souhaitez ou non de développer votre parfumerie en ligne

Pour estimer précisément et facilement votre budget de démarrage, utilisez le prévisionnel financier pour une parfumerie.

Quelles sont les dépenses du budget prévisionnel d'une parfumerie ?

Pour l'ouverture d'une parfumerie, votre budget prévisionnel doit comprendre :
- le coût d'acquisition du local ou la conclusion d'un bail commercial
- l'aménagement du local, notamment la caisse enregistreuse, le terminal de paiement, les présentoirs, le mobilier, les éléments de décoration, etc.
- le matériel informatique nécessaire à la gestion
- la constitution du stock de produits et de marchandises
- la rémunération du personnel
- la conception d'un site web afin d'attirer de nouveaux clients
- les frais liés à la création de l'entreprise, ainsi qu'à l'apport personnel
- les coûts des services complémentaires, tels que les assurances professionnelles, un comptable, etc.

Retrouvez le détail des dépenses de démarrage dans le prévisionnel financier pour une parfumerie.

Comment choisir un emplacement pour sa parfumerie ?

Une parfumerie doit être située à un endroit stratégique, afin d'assurer son succès. Pour cela, vous devez tenir compte d'un certain nombre de critères pour faire le choix le plus pertinent.

Parmi les critères pour choisir l’emplacement de sa parfumerie, on peut citer :
- une zone à forte fréquentation, telle que le centre-ville, une zone commerciale, etc.
- la présence d'une clientèle dynamique dans ce secteur géographique
- la présence d'un parking à proximité, afin d'assurer le confort du client
- l'accès facile à la zone, avec la présence de transports en commun ou la proximité de grands axes routiers
- l'absence de proximité avec des concurrents

Comment choisir le local de sa boutique de parfums ?

De nombreux facteurs doivent être pris en considération, afin de déterminer le local le plus approprié pour une parfumerie. Les plus importants sont les suivants :
- une vitrine avec une grande visibilité
- un bâtiment en bonne condition
- une bonne insonorisation et isolation acoustique
- une surface adaptée à la capacité d'accueil désirée
- un local requérant peu de travaux de mise en conformité
- la présence d'un parking à proximité, pour garantir un meilleur confort à la clientèle

Vaut-il mieux ouvrir une parfumerie en indépendant ou en franchise ?

Vous avez le choix entre ouvrir une parfumerie indépendante ou rejoindre un réseau de franchises. Chacune de ces deux possibilités offre des avantages et comporte des inconvénients. De ce fait, il est important d'explorer chacune de ces options, avant de déterminer laquelle est la plus adaptée à votre projet.

Les avantages d’une parfumerie en franchise

- bénéficier de coûts de démarrage moins élevés grâce à l'aide de la franchise
- pouvoir lancer votre activité plus rapidement, grâce à l'accompagnement
- diminuer les risques associés à votre entreprise, grâce au soutien dont vous bénéficiez
- bénéficier d'une formation dans le domaine de la gestion d'entreprise
- obtenir des financements avec plus de facilité
- tirer profit d'une image de marque déjà bien établie
- accéder facilement à des données privées du marché et aux dernières tendances du secteur

Les avantages d’une parfumerie indépendante

- l'absence de redevance liée au contrat avec la franchise
- profiter pleinement de votre chiffre d'affaires, sans devoir verser un pourcentage au franchiseur
- avoir plus de flexibilité et d'autonomie, dans la mesure où vous n'êtes pas tenu de suivre les règles du franchiseur
- la possibilité de fixer vos propres prix et de définir vos propres marges
- l'absence de risque de conflit avec une entité mère

Quel concept pour attirer des clients dans sa boutique de parfums ?

Dans le secteur de la parfumerie, l'acquisition et la fidélisation des clients sont essentielles.

Afin de séduire davantage de clients, vous pouvez :
- vous spécialiser dans une catégorie particulière de produits, comme les parfums bios
- proposer des promotions et des échantillons de manière régulière
- aménager un espace agréable et fonctionnel, qui vous différencie de la concurrence
- développer un site de vente en ligne ou encore un service de click-and-collect
- créer des partenariats avec de grandes marques, des artisans parfumeurs, des instituts de beauté et des esthéticiennes
- développer une présence sur les réseaux sociaux
- proposer des produits et services liés à la parfumerie

Quel est le chiffre d'affaires moyen pour une parfumerie ?

En règle générale, le chiffre d'affaires d'une parfumerie oscille entre 55 000 et 300 000 euros par an.

De nombreux éléments peuvent influer sur le chiffre d’affaires d’une parfumerie, notamment :
- l'emplacement de la parfumerie, par exemple en pleine rue piétonne ou dans un centre commercial
- la variété et le nombre de références de parfums disponibles
- les promotions durant les périodes de forte affluence, telles que Noël et la Saint-Valentin
- la disponibilité d'un canal de vente en ligne
- si la parfumerie fait partie d'une franchise
- le nombre de jours d'ouverture du magasin au cours de l'année
- la présence d'un environnement concurrentiel

Quelles sont les dépenses récurrentes d'une boutique de parfums ?

Pour un magasin de parfums, les dépenses sont l'un des principaux éléments du business plan. Ces derniers comprennent les principales dépenses récurrentes.

Les dépenses les plus importantes d’une parfumerie sont :
- les charges liées au local, telles que le loyer, l'eau, l'électricité, internet, etc.
- l'achat et la gestion du stock de parfums
- le coût des fournitures nécessaires au fonctionnement de l'entreprise
- les frais du personnel, si vous ne travaillez pas seul
- les dépenses en marketing et en communication, en particulier dans le cadre de campagnes promotionnelles
- les frais administratifs courants, notamment les assurances, la comptabilité, etc.
- les différentes taxes

Retrouvez toutes les charges courantes et leur impact sur le seuil de rentabilité dans le prévisionnel financier pour une parfumerie.

Comment financer l’ouverture d’un magasin de parfums ?

Afin de rassembler le capital nécessaire à la création de votre parfumerie, vous pouvez bénéficier de plusieurs aides.

Tout d'abord, on trouve les aides publiques. Ces dispositifs de soutien sont mis en place par l'État et les régions, généralement en partenariat avec d'autres institutions.

À titre d'exemple, on peut citer l'Aide à la Reprise ou à la Création d'Entreprise (ARCE) qui est une aide versée par Pôle Emploi. Elle permet à l'entrepreneur de recevoir un capital de 45% de ses allocations chômage restantes.

Par ailleurs, il existe le Nouvel Accompagnement à la Création ou à la Reprise d'Entreprise (NACRE). Grâce à cette aide, l'entrepreneur dispose d'un accompagnement pour le montage du projet, la structuration financière et le démarrage de l'activité. Quant au montant de l'aide, il est généralement compris entre 1 000 et 8 000 euros.

Outre les aides publiques, on trouve des initiatives privées ou encore mixtes destinées aux créateurs d'entreprise. Parmi celles-ci, on peut citer les prêts d'honneur et les concours. Sachez que l'État et les établissements publics peuvent également organiser des concours.
Pour finir, il existe des organismes qui proposent des aides non financières. Cela peut, par exemple, être des formations ou des séances de coaching.

Pour convaincre tous ces organismes, il vous faudra un solide business plan pour votre parfumerie.

À lire également

Le budget prévisionnel d'une parfumerie
Les perspectives de profits d'une parfumerie