Ouvrir une pharmacie : le guide complet

Le guide complet pour ouvrir une pharmacie


L'industrie du médicament connaît un réel succès et continue de se développer de jour en jour.

Faut-il un diplôme pour ouvrir et gérer une pharmacie ?
Quelle est la réglementation relative à ce type d'activité ?
Est-il nécessaire d'établir un business plan pour ouvrir une pharmacie ?
Est-ce une idée rentable d'ouvrir un tel établissement ?

Dans ce guide complet sur l'ouverture d'une pharmacie, nous allons répondre à toutes ces questions et bien plus encore.

Que vend une pharmacie ?

Le principal rôle d'une pharmacie est de distribuer des médicaments. Outre ces derniers, une pharmacie vend tout autre produit lié à la santé, comme des dispositifs médicaux et des aides techniques.

Néanmoins, il convient de noter que les produits vendus dans une pharmacie ne se limitent pas à ceux-là. En effet, une pharmacie peut également vendre des cosmétiques, des produits d'hygiène et des équipements de protection individuelle (EPI). De plus, elle vend des biocides et d'autres produits de santé et de bien-être.

La plupart des pharmacies vendent également des compléments alimentaires, des substituts alimentaires et des denrées alimentaires à usage médical spécial.

Les enfants étant fragiles et nécessitants des attentions particulières, les pharmacies peuvent aussi vendre des produits alimentaires pour enfants et divers articles de puériculture.

Enfin, étant un acteur majeur du secteur de la santé, la pharmacie peut prodiguer des conseils en matière de nutrition, d'hygiène et de mode de vie, ainsi que sur tous les sujets liés à la santé.

Quelle est la différence entre une pharmacie et parapharmacie ?

Dans une pharmacie, il est possible d'obtenir des médicaments, qu'ils soient soumis ou non à une prescription médicale. Une personne qui se rend dans une pharmacie peut donc faire de l'automédication ou obtenir des conseils médicaux.

Par ailleurs, la présence d'un pharmacien est obligatoire dans une pharmacie. Celui-ci doit être en mesure d'informer, de conseiller et de rassurer les clients. Enfin, les médicaments achetés avec une ordonnance dans une pharmacie peuvent être remboursés.

En revanche, dans une parapharmacie, il est formellement interdit de vendre des médicaments, que ce soit avec ou sans prescription médicale. La parapharmacie a avant tout été créée pour prendre soin de soi. Elle propose un large choix de produits d'hygiène, de santé, de beauté et de bien-être.

Bien que ce ne soit pas obligatoire, certaines marques de cosmétiques exigent toujours la présence d'un pharmacien pour vendre leurs produits. Enfin, il faut savoir qu'aucun des articles vendus dans une parapharmacie n'est remboursé par l'assurance maladie.

Faut-il un diplôme pour ouvrir et gérer une pharmacie ?

L'industrie pharmaceutique est un domaine réglementé qui nécessite une qualification spécialisée et très poussée. Il est donc impératif de détenir un diplôme pour ouvrir une pharmacie.

Après l'obtention du baccalauréat scientifique, vous devez passer le concours de la PACES à la fin de la première année de médecine.

Ensuite, vous avez le choix entre suivre un cycle court ou un long cycle. Le cycle court vous permet de travailler en pharmacie après 6 ans d'études. Le long cycle, quant à lui, vous permet de devenir biologiste, pharmacien hospitalier ou enseignant-chercheur après 9 ans d'études.

Outre le diplôme, vous devez avoir une expérience professionnelle d'au moins 6 mois. En tant que pharmacien, vous devez également posséder certaines qualités :
- une bonne capacité d'analyse
- une certaine curiosité scientifique
- un sens de l'honnêteté et des responsabilités
- des connaissances en gestion d'entreprise
- un bon sens relationnel

Quelles assurances pour couvrir une pharmacie ?

L'ouverture et la gestion d'une pharmacie vous exposent à certains risques liés à l'activité. De ce fait, il est indispensable de souscrire certaines assurances afin de mener à bien votre activité.

Tout d'abord, il est obligatoire de souscrire une assurance Responsabilité Civile Professionnelle. Cette assurance vous protège en cas de dommages matériels, corporels et immatériels causés à un tiers dans le cadre de votre activité professionnelle.

Par ailleurs, l'assurance multirisque professionnelle est fortement recommandée pour une pharmacie. Elle protège votre local et vos biens professionnels en cas de sinistre. Elle comprend généralement une protection juridique, qui couvre les frais de comparution et de défense en cas de litige porté devant un tribunal.

Si vous disposez d'un véhicule de fonction, vous devez souscrire une assurance auto professionnelle. Selon le contrat choisi, cette dernière peut comprendre la garantie du conducteur ainsi que les garanties vol, incendie, bris de glace et catastrophes naturelles.

Enfin, si vous employez du personnel, vous êtes également obligé de souscrire une mutuelle santé. Celle-ci est une complémentaire santé non seulement pour vos salariés, mais également pour vous.

Quelle est la réglementation en vigueur pour une pharmacie ?

Pour assurer le bon fonctionnement de votre pharmacie, vous devez respecter de nombreuses réglementations.

Tout d'abord, pour ouvrir une pharmacie, vous devez vous inscrire à l'Ordre des pharmaciens. Pour cela, il suffit de transmettre une lettre de candidature à l'Ordre des pharmaciens de votre département. Cette lettre doit être accompagnée d'un dossier contenant votre diplôme.

Par ailleurs, vous devez être titulaire d'une licence délivrée par l'ARS (Agence Régionale de Santé). Cette dernière est obligatoire pour pouvoir exercer selon les modalités définies par le Code de la santé. Elle est délivrée sur la base du numérus clausus.

À titre d'exemple, pour une ville de plus de 30 000 habitants, il doit y avoir une pharmacie pour 3 000 habitants.

Considérée comme un Établissement Recevant du Public (ERP), votre pharmacie doit être conforme aux normes de sécurité et d'accessibilité. Vous êtes également soumis aux règles du secret professionnel. En d'autres termes, aucune personne non professionnelle ne doit connaître les prescriptions ou l'état de santé de votre client.

Pour finir, il faut savoir faire la différence entre les médicaments avec et sans obligation de prescription. Vous devez également vous assurer que les ordonnances sont réellement conformes. Pour cela, ces dernières doivent contenir les informations du professionnel ainsi que la date du jour de leur rédaction.

Faut-il faire un business plan pour ouvrir une pharmacie ?

Pour ouvrir une pharmacie, il est nécessaire d'établir un business plan pour votre pharmacie digne de ce nom. Il s'agit d'un document qui vous permet de mieux structurer votre projet et de définir ses contours.

Le business plan vous permet de mieux comprendre le marché du médicament et le secteur dans lequel vous souhaitez vous établir. Il vous permet également de définir une feuille de route et une stratégie de développement pour votre pharmacie.

En outre, ce document vous permet de dresser la liste des investissements initiaux et donc d'établir le budget initial nécessaire à l'ouverture de votre pharmacie. Il vous permet également de réaliser des prévisions de ventes, de coûts et de rentabilité.

De cette manière, vous serez à même de réfléchir à une stratégie marketing adaptée à votre activité et à vos objectifs.

Pour finir, le business plan de votre pharmacie vous permet d'obtenir plus facilement des financements. En effet, il sert de support lors de la présentation de votre projet à de potentiels partenaires financiers.

Faut-il rédiger une étude de marché avant d’ouvrir une pharmacie ?

Effectivement, il est essentiel de réaliser une étude de marché avant d'ouvrir une pharmacie. C'est une étape de collecte d'informations qui vous permet de vérifier la faisabilité de votre projet.

Tout d'abord, l'étude de marché de votre pharmacie vous permet de repérer vos clients cibles. Elle vous permet aussi de découvrir leurs attentes ainsi que leurs besoins. De cette manière, vous serez plus à même d'élaborer une offre plus satisfaisante.

Par ailleurs, ce document vous permet de cerner vos concurrents directs et indirects. Il vous permet d'analyser leurs offres ainsi que leurs atouts et leurs lacunes. Ainsi, vous pourrez développer des avantages concurrentiels pour votre pharmacie et vous distinguer de vos concurrents.

Enfin, l'étude de marché de votre pharmacie vous permet de comprendre le marché du médicament dans sa globalité ainsi que ses dynamiques. Elle vous permet également de rester au courant des dernières évolutions du secteur.

Quel est le budget pour l'ouverture d'une pharmacie ?

D'après les projets sur lesquels notre équipe a travaillé, il faut un budget de départ compris entre 45 000 euros et 105 000 euros pour ouvrir une pharmacie.

Bien entendu, un certain nombre de facteurs peuvent faire varier considérablement le budget de départ de votre projet, notamment :
- le stock initial de médicaments de votre pharmacie
- l'emplacement de votre établissement
- la création ou l'achat d'une officine existante
- la superficie de votre établissement
- le nombre d'employés au lancement de votre activité
- le budget alloué à votre stratégie marketing
- le niveau de couverture des assurances souscrites

Estimez le budget de votre projet grâce au prévisionnel financier pour une pharmacie.

Quelle est la liste des dépenses pour l'ouverture d'une pharmacie ?

L'ouverture d'une pharmacie requiert de nombreux investissements, diviser en plusieurs catégories, que vous retrouverez dans le prévisionnel financier pour une pharmacie.

Achat d'équipements et de matériel

Pour assurer le bon fonctionnement de votre pharmacie, vous devez investir dans des équipements de qualité.

Voici quelques-uns des équipements nécessaires à une pharmacie :
des comptoirs de pharmacie
- des bacs ouverts
- des gondoles de pharmacie
- des caisses de paiement et des terminaux de paiement
- des dispositifs pour les cartes d'assurés sociaux
- des tenues pour les employés
- une enseigne lumineuse
- des rayonnages

Frais de création d'entreprise

Votre pharmacie doit avoir une existence légale, ce qui implique certaines dépenses :
- les frais de constitution de l'entreprise
- les dépenses liées à la comptabilité
- le coût de l'élaboration d'une étude de marché
- les frais de CFE

Charges de personnel

En cas d'embauches (vendeur, pharmacien diplômé, responsable des commandes, etc.), il convient d'ajouter quelques lignes à votre budget prévisionnel :
- les honoraires d'une agence de recrutement
- le coût de publication des offres d'emploi
- les premiers salaires
- les charges patronales

Budget de communication

Pour attirer plus de clients dans votre pharmacie, vous devez investir dans une bonne stratégie marketing.

Voici quelques exemples des dépenses de ce budget :
- conception d'un site vitrine pour votre pharmacie
- établissement de partenariats avec des laboratoires et des professionnels médicaux
- développement de votre présence sur les réseaux sociaux
- mise en place de campagnes publicitaires (Facebook Ads et Google Ads)
- publication d'un article dans la presse spécialisée

Dépenses annexes

Dans le budget de votre pharmacie, on peut trouver une somme destinée à l'achat de fournitures diverses, d'assurances, etc. De même, vous devez prévoir un peu de trésorerie pour votre pharmacie, une somme permettant de couvrir les dépenses de 6 à 9 mois d'activité.

Enfin, n'oubliez pas d'inclure les mensualités de remboursement, dans le cas où vous avez contracté un prêt bancaire pour financer l'ouverture de votre pharmacie.

Quel est l'emplacement idéal pour une pharmacie ?

Le choix de votre emplacement est crucial pour la réussite de votre pharmacie. De ce fait, il est important de prendre en compte certains critères afin de faire le choix le plus adapté à vos besoins et à vos objectifs.

Pour commencer, vous devez déterminer si vous souhaitez ouvrir une pharmacie rurale, une pharmacie de ville ou une pharmacie de centre commercial. En déterminant cette sectorisation, vous pourrez facilement analyser l'environnement concurrentiel et déterminer la gestion des stocks nécessaire.

Dans le cas d'une pharmacie rurale, la clientèle est particulièrement fidèle, attachée et confiante en son pharmacien. Par conséquent, il serait dangereux d'ouvrir une pharmacie dans une zone rurale.

D'un autre côté, dans les zones urbaines et les centres commerciaux, la concurrence peut être très rude. Dans tous les cas, il est important de s'installer à une distance convenable de vos concurrents directs et indirects. Si vous vous installez trop près d'une autre pharmacie, vous risquez de nuire à votre activité.

Enfin, l'emplacement de votre pharmacie doit être aisément accessible. Pour cela, veillez à ce que la zone soit bien desservie par les transports en commun. Il est également important que l'emplacement soit à proximité d'un parking afin de garantir le confort de vos clients.

Comment choisir le local pour une pharmacie ?

Pour ouvrir une pharmacie, il est important de trouver un local approprié. Pour ce faire, vous devez prendre en considération plusieurs paramètres.

Tout d'abord, le local doit être suffisamment grand pour accueillir votre pharmacie. En effet, il doit être spacieux pour comporter à la fois la zone de stockage et l'espace de vente. Idéalement, il doit également disposer d'une vitrine pour attirer plus de clients.

Par ailleurs, avant de choisir le local de votre pharmacie, prenez en compte le plan d'urbanisme de la ville. Celui-ci contient les différents changements structurels à venir dans la commune.

Basez-vous sur ces éléments pour choisir le local de votre pharmacie. Il est également important de choisir un local bien entretenu, qui nécessite peu, voire pas, de travaux de rénovation ou de mise en conformité.

Pour finir, assurez-vous de la présence d'un parking à proximité de votre pharmacie afin d'assurer le confort de votre clientèle. En outre, la zone doit être desservie par les transports en commun. De préférence, choisissez un emplacement près d'une rue assez dynamique.

Vaut-il mieux ouvrir une pharmacie en indépendant ou avec une franchise ?

Pour ouvrir une pharmacie, vous avez le choix entre vous lancer en indépendant ou intégrer un réseau de franchise. Il est important de comprendre chaque possibilité afin de faire le choix le plus adapté à vos besoins.

En optant pour une pharmacie en franchise, vous pouvez bénéficier d'un démarrage plus rapide et d'un budget de départ réduit, grâce à l'aide fournie par la franchise.

Vous pouvez également bénéficier d'une formation en gestion d'entreprise. En plus de l'accompagnement, cette formation vous permet de réduire le stress et les risques d'échec liés à votre activité.

Enfin, la franchise vous permet d'obtenir plus facilement des financements, notamment grâce à son image de marque. Elle vous donne également accès aux dernières données et tendances du secteur pharmaceutique.

Si vous souhaitez ouvrir une pharmacie indépendante, votre budget de départ sera plus faible, en raison de l'absence de redevances de franchise. De plus, cette option vous permet de percevoir la totalité de vos revenus, sans avoir à remettre entre 5 et 20% de vos ventes au franchiseur.

En tant qu'indépendant, vous pouvez également bénéficier d'une plus grande flexibilité et autonomie, puisque vous n'êtes pas tenu de suivre les règles de la franchise. En outre, l'absence d'accord contractuel avec une entité mère réduit les risques de conflit.

Quel est le revenu moyen d'une pharmacie ?

En règle générale, une pharmacie réalise un chiffre d'affaires annuel allant de 180 000 à 450 000 euros.

Bien évidemment, le montant du chiffre d'affaires diffère d'une officine à l'autre. Cependant, certains paramètres peuvent faire varier vos revenus de manière significative :
- l'emplacement de votre pharmacie
- les différents services proposés (tests rapides, vaccins, prise de tension, etc.)
- la diversité des produits mis en vente dans votre pharmacie
- la présence (ou non) d'une pharmacie en ligne
- le nombre d'employés au sein de votre pharmacie
- l'éventuelle appartenance à un réseau de franchise

Retrouvez une estimation de vos futurs revenus grâce au prévisionnel financier pour une pharmacie.

Quels sont les facteurs de succès d’une pharmacie ?

La prospérité de votre pharmacie repose sur trois piliers : son emplacement, la qualité de ses services ainsi que sa réputation.

En étant situé dans une zone dynamique, vous avez plus de chances d'attirer des clients et donc d'assurer la pérennité de votre pharmacie. En revanche, si votre emplacement n'est pas adéquat, vous vous dirigez alors tout droit vers l'échec.

La qualité des services de votre pharmacie constitue également un facteur important pour votre réussite.

En effet, si vous garantissez un accueil de qualité et des temps de courts attente, alors vous pourrez fidéliser votre clientèle. Ainsi, vous améliorerez la réputation de votre pharmacie et favoriserez le bouche-à-oreille pour attirer de nouveaux clients.

Quelle stratégie marketing pour une pharmacie ?

Pour attirer davantage de clients dans votre pharmacie, vous devez mettre en place une véritable stratégie marketing.

Vous pouvez, par exemple, développer une pharmacie en ligne, accompagnée d'un service de livraison et/ou de Click-and-Collect. Vous pouvez également proposer deux types de livraison : la livraison express en moins de 24 heures et la livraison standard entre 48 et 72 heures.

Par ailleurs, il est important de renouveler régulièrement ses produits de parapharmacie. Cela permet non seulement d'éviter la monotonie, mais aussi de cibler différents types de clients.

Il est également intéressant d'investir dans des campagnes publicitaires en ligne, telles que Google Ads et Facebook Ads. Ce type d'investissement permet à votre pharmacie de gagner en visibilité en ligne et sur les réseaux sociaux.

Pour finir, il est conseillé d'optimiser régulièrement le référencement du site web de votre pharmacie. Veillez également à ce que les tarifs pratiqués dans votre officine restent abordables afin de satisfaire tous les budgets.

Il est donc nécessaire d’établir une véritable stratégie marketing, comme celle détaillée dans le business plan pour une pharmacie.

Quelles sont les dépenses et charges pour une pharmacie ?

À la différence des dépenses ponctuelles, les charges courantes de votre pharmacie sont celles que vous devrez régler de manière régulière.

Parmi les principales dépenses courantes d'une pharmacie, on peut citer :
- le loyer du local de votre pharmacie (si vous n'en êtes pas propriétaire)
- les factures d'eau et d'électricité
- le réapprovisionnement en produits pharmaceutiques
- la rémunération de votre personnel
- la maintenance et l'entretien de votre officine
- les redevances de franchise (si vous êtes franchisé)
- les impôts, les taxes et les primes d'assurance

Grâce au prévisionnel financier pour une pharmacie, vous bénéficiez d’une liste de toutes les charges courantes de votre projet.

Est-ce une idée rentable que d’ouvrir une pharmacie ?

Pour estimer la rentabilité de votre pharmacie, vous devez prendre en compte 3 ratios financiers. Il s'agit de votre budget de départ, de votre chiffre d'affaires et de votre taux de marge nette.

D'après nos observations, la marge nette d'une pharmacie se situe généralement entre 10 % et 25 % du chiffre d'affaires.

En guise d'exemple, on suppose que votre budget de départ est de 75 000 euros, que votre chiffre d'affaires est de 300 000 euros et que votre taux de marge nette est de 18 %.

En simplifiant certaines règles financières, votre pharmacie réalise un bénéfice net de 300 000 X 18 % = 54 000 euros par an.

Dans cette hypothèse, il vous faudra environ 75 000 / 54 000 = 1,38 an pour amortir tous vos investissements initiaux. En d'autres termes, votre pharmacie atteindra son seuil de rentabilité au bout de 1 an et 5 mois d'activité.

Naturellement, les chiffres et les indicateurs de votre pharmacie seront probablement différents de ceux de cet exemple.

Déterminez facilement la rentabilité et les futurs profits de votre activité grâce au prévisionnel financier d’une pharmacie.

Comment financer l’ouverture d’une pharmacie ?

L'ouverture d'une pharmacie nécessite un certain investissement initial. Afin de réunir ce budget, plusieurs dispositifs s'offrent à vous.

Pour commencer, vous devez disposer d'un apport personnel d'au moins 20% du budget de départ total. Pour compléter cet apport, vous pouvez avoir recours au Love Money. Cette méthode consiste à faire appel à vos proches pour contribuer au financement de votre projet de pharmacie.

Par ailleurs, il est possible de se tourner vers les institutions financières pour solliciter un emprunt. Toutefois, pour que votre demande soit acceptée, vous devez présenter un solide business plan et votre projet doit être rentable.

Enfin, vous pouvez également vous adresser à des investisseurs et/ou à des institutions publiques pour obtenir une subvention. Parmi les aides possibles, on peut citer :
- l'ARCE (aide à la reprise ou à la création d'entreprise)
- le crowdfunding (campagne de financement participatif)
- le NACRE (Nouvel Accompagnement à la Création ou à la Reprise d'Entreprise)
- les prêts d'honneur

Pour convaincre ces organismes de la rentabilité de votre projet, vous devez vous appuyer sur les informations du business plan d’une pharmacie.

À lire également

Le business plan d'une pharmacie
Ouvrir une pharmacie : budget, équipements et rentabilité
Quelle rentabilité financière pour une pharmacie ?
Réaliser une étude de marché pour une pharmacie