5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Ouvrir une pizzeria : le guide complet

Ouvrir une pizzeria rentable

Quelles compétences pour ouvrir une pizzeria ?

Pour ouvrir une pizzeria, il faut être capable de faire preuve de polyvalence. Parmi les compétences nécessaires à l’ouverture d’une pizzeria, on peut citer :
- la gestion d’entreprise
- la capacité à gérer l’inventaire des marchandises
- la maîtrise des techniques culinaires de base
- la connaissance des règlements relatifs à la restauration, à l’hygiène alimentaire et aux débits de boissons
- des connaissances en matière de marketing et de communication

Faut-il un diplôme pour ouvrir une pizzeria ?

En France, vous pouvez ouvrir une pizzeria sans être titulaire d’un diplôme en cuisine. Cette activité ne nécessite pas de connaissances spécifiques, qui seraient enseignées dans des écoles.

Si vous n’avez jamais cuisiné auparavant, il est conseillé de suivre une formation accélérée dans une école spécialisée dans la préparation des pizzas. Le même principe s’applique à la gestion d’entreprise.

.

Existe-t-il des formations pour ouvrir une pizzeria ?

Même si l’ouverture d’une pizzeria ne requiert pas de diplôme particulier, il ne faut pas négliger certaines formations. Il s’agit notamment de formations suivantes.

La formation de pizzaiolo

Dans le cas où vous débutez dans le secteur, il est conseillé de suivre une formation de pizzaiolo pour maîtriser les fondamentaux du métier (fabrication de la pâte à pizza, utilisation du four, conception des menus, etc.).

La formation sur l’hygiène et la sécurité

Depuis le 1er octobre 2012, tout établissement de restauration est tenu de compter un employé titulaire d’une formation de 14 heures sur l’hygiène et la sécurité alimentaire. Il s’agit d’une obligation de santé publique, à laquelle vous devrez vous conformer pour ouvrir votre pizzeria.

Le Stage de Préparation à l’Installation (SPI)

Le SPI n’est désormais plus obligatoire pour les nouveaux chefs d’entreprise. Cependant, il est fortement recommandé d’en suivre un. Ce stage vous formera à la gestion d’entreprise, que ce soit sur les aspects comptables, juridiques, fiscaux et sociaux.

Peut-on ouvrir une pizzeria en auto-entrepreneur ?

Il est tout à fait possible d’opter pour le statut d’auto-entrepreneur pour lancer votre activité de pizzeria. Ce statut, relevant du régime de la micro-entreprise, est accessible aux chefs d’entreprise voulant exercer en tant qu’indépendant.

Les entrepreneurs l’apprécient particulièrement en raison de ses nombreux avantages (démarrage rapide, peu de frais, comptabilité simplifiée, etc.).

À noter qu’avec ce statut, vous ne pouvez pas récupérer la TVA sur les achats de matières premières.

Pour finir, le chiffre d’affaires autorisé pour ce statut ne doit pas excéder les 82 800 euros.

Avantages camion pizza

Quels sont les avantages et les inconvénients d’un camion pizza ?

Actuellement, les camions pizza se démocratisent. Notez toutefois que ce type de pizzeria comporte à la fois des avantages et des inconvénients, qu’il faut connaître.

Pour commencer, il faut savoir qu’un camion pizza offre une plus grande visibilité et vous permet ainsi d’élargir votre clientèle. De plus, bénéficier d’un camion pizza vous évitera de trouver un lieu d’exploitation et de vous interroger sur votre type de service, à savoir en salle ou uniquement à emporter.

Quant aux inconvénients, si vous optez pour un camion pizza, vous devrez effectuer des démarches supplémentaires auprès de votre préfecture. Vous devrez obtenir une carte professionnelle de commerce ambulant et demander un emplacement auprès de la mairie. Il est à noter que la possession du permis de conduire poids lourds (C1) est nécessaire si votre camion à pizza dépasse 3,5 tonnes.

Vous êtes intéressé par ce type de projet ? Démarrez grâce au business plan pour un camion pizza.

Quelles sont les étapes et démarches pour l’ouverture d’une pizzeria ?

Les démarches à effectuer pour ouvrir votre pizzeria varient en fonction du statut juridique choisi.

L’ouverture d’une pizzeria en tant qu’entreprise individuelle nécessite de déclarer l’ouverture de votre activité sur le site de l’URSSAF.

Dans le cas de la création d’une société, les démarches sont plus complexes. Vous devez faire rédiger vos statuts et vous immatriculer au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). Pour mener à bien cette démarche, il est nécessaire de faire appel à des professionnels, tels qu’un expert-comptable, un avocat, etc.

Pour finir, vous devez vérifier que le nom que vous avez choisi n’est pas utilisé et protégé. Pour ce faire, il suffit de consulter la base de données de l’INPI.

Quelles licences faut-il pour ouvrir sa pizzeria ?

Pour ouvrir une pizzeria, vous devez vous assurer d’avoir les licences nécessaires.

Si vous envisagez de diffuser de la musique de fond ou des événements sportifs, vous devez obtenir une autorisation auprès de la Société des Auteurs, Compositeurs et Éditeurs de Musique (SACEM). Cette dernière exige le paiement d’une redevance, dont le montant dépend de la taille de la zone de chalandise (zone géographique d’influence) et du nombre de places disponibles. La demande d’autorisation préalable est effectuée en ligne, sur le site de la SACEM.

Outre la licence d’exploitation, si vous comptez vendre des boissons alcoolisées, il faut demander une licence à la mairie. Il existe plusieurs types de licences :
- la licence de débit de boissons à consommer sur place, pour la vente pendant et en dehors des repas
- la petite licence restaurant, pour la vente à consommer sur place et uniquement pendant les principaux repas
- la licence de restaurant, pour la vente uniquement pendant les principaux repas

Pour finir, vous devez déclarer votre pizzeria à la mairie au moins 15 jours avant l’ouverture de l’établissement.

Quel est le cadre réglementaire autour de l’ouverture d’une pizzeria ?

Afin d’ouvrir une pizzeria conforme à la réglementation, vous devez respecter un certain nombre d’obligations :
- disposer d’au moins un employé titulaire d’une formation de 14 heures sur l’hygiène alimentaire
- respecter les normes en matière d’incendie et d’accessibilité
- appliquer la réglementation relative à l’hygiène, à la viande (traçabilité), à la chaîne du froid et aux équipements
- posséder une licence IV débit de boissons pour pouvoir servir de l’alcool
- afficher les tarifs et les heures d’ouverture

assurances pour une pizzeria

Quelles assurances pour couvrir une pizzeria ?

La création d’une pizzeria comprend certains risques. Par conséquent, vous devez prendre des précautions et souscrire aux assurances nécessaires.

L’assurance responsabilité civile professionnelle : elle couvre tous les dommages susceptibles d’être causés dans le cadre de votre activité. Celle-ci n’est pas obligatoire, mais recommandée.

L’assurance des biens et du mobilier : elle couvre les dommages causés à l’ensemble de vos biens immobiliers et mobiliers, notamment en cas d’incendie, de vandalisme, etc.

L’assurance contre les pertes d’exploitation : un potentiel sinistre peut entraîner une baisse d’activité, voire une fermeture totale ou temporaire. Pour éviter cela, il est judicieux de souscrire à ce type d’assurance.

L’assurance des véhicules professionnels : lorsque vous disposez d’une camionnette ou de plusieurs véhicules pour les livraisons, vous devez souscrire à une assurance automobile professionnelle.

L’assurance des salariés : depuis le 1er janvier 2016, toute entreprise a l’obligation de proposer un complémentaire santé à ses employés, sous peine d’être poursuivie en justice.

Faut-il faire un business plan pour ouvrir une pizzeria ?

La rédaction d’un business plan pour votre pizzeria peut se révéler cruciale pour la réussite de votre entreprise. Ce document vous offre de nombreux avantages.

Il vous permet de prendre connaissance du marché ainsi que du secteur dans lequel vous vous installez. Vous pouvez ainsi définir une feuille de route et une stratégie de développement. Il vous permet de fixer un budget de démarrage et de dresser une liste des dépenses.

Le business plan permet d’estimer le chiffre d’affaires, les charges et la rentabilité. Vous pourrez aussi élaborer une stratégie marketing pour augmenter votre chiffre d’affaires.

Ce document est primordial pour la recherche de financements. En effet, il vous servira de support pour la présentation de votre projet à des partenaires financiers.

Faut-il faire une étude de marché pour ouvrir une pizzeria ?

Afin d’ouvrir une pizzeria rentable, il est indispensable de réaliser une étude de marché.

Cela vous permet de valider votre idée de projet en vous assurant l’existence d’une demande. Elle vous permet d’analyser vos concurrents, leurs forces et leurs faiblesses, dans le but de mieux vous distinguer.

Vous allez ainsi voir la tendance actuelle de votre secteur d’activité et mieux vous positionner sur le marché.

Quel budget pour démarrer une pizzeria ?

Pour la création de votre pizzeria, vous aurez besoin d’un budget initial compris entre 55  000 et 135  000 euros.

Si vous souhaitez obtenir le budget prévisionnel précis pour votre projet, utilisez le prévisionnel financier pour une pizzeria.

Il faut savoir que de nombreux facteurs peuvent affecter le budget de démarrage d’une pizzeria, notamment :
- si vous prévoyez de louer ou d’acheter un local pour votre établissement
- le volume des travaux de mise en conformité à effectuer
- la capacité d’accueil souhaitée, par exemple un petit kiosque à pizza ne nécessite pas le même budget qu’un restaurant italien spécialisé dans la pizza
- la taille du stock de départ
- le nombre de salariés que vous prévoyez d’embaucher
- la possibilité d’acheter un camion à pizza
- si vous souhaitez assurer un service de livraison avec vos véhicules

Quelles sont les dépenses du budget prévisionnel d’une pizzeria ?

Parmi les principales dépenses nécessaires à l’ouverture d’une pizzeria, figurent :
- l’achat du local, le dépôt de garantie ou encore le paiement des premiers loyers
- l’achat d’un fonds de commerce
- le budget nécessaire pour les travaux de mise en conformité
- les petits aménagements, la décoration et le petit mobilier
- l’achat d’un premier stock de produits
- le matériel informatique nécessaire à la gestion de la pizzeria
- les frais d’établissement classiques
- les honoraires de l’expert-comptable et de l’avocat
- le budget consacré au marketing pour assurer un lancement réussi
- l’abonnement à des applications de livraison en ligne
- les frais d’inscription à l’annuaire

Retrouvez l’ensemble de ces dépenses ainsi que leur montant grâce au prévisionnel financier pour une pizzeria.

Quel est l’emplacement idéal pour une pizzeria ?

Vous devez prendre en considération un certain nombre de facteurs afin de choisir le meilleur emplacement pour votre pizzeria. Parmi ceux-ci, on trouve :

Les données démographiques : les données démographiques permettent de dresser une liste des besoins et des désirs de votre public ciblé.

La visibilité : les meilleurs emplacements sont les plus visibles pour les piétons ou les voitures.

L’accessibilité : votre pizzeria doit être accessible aux clients avec des prix raisonnables. La présence d’un axe routier est un argument non négligeable.

La concurrence : ouvrez votre pizzeria où il n’y a pas ou peu de concurrents, afin d’attirer et de fidéliser plus facilement les potentiels clients.

Comment choisir le local de sa pizzeria ?

Un bon local pour votre pizzeria doit respecter les conditions suivantes :
- permettre l’accueil d’une pizzeria
- posséder une superficie suffisamment importante pour la capacité d’accueil souhaitée
- nécessiter peu de travaux de mise en conformité
- être accessible aux personnes handicapées, conformément à la réglementation des Établissements Recevant du Public (ERP)
- disposer d’une forte fréquentation, dans une rue facilement accessible
- être proche des stations de transports en commun
- disposer d’un parking
- être proche de commerces complémentaires

Vaut-il mieux ouvrir une pizzeria en indépendant ou en franchise ?

Lorsque vous ouvrez une pizzeria, vous avez le choix entre une activité indépendante ou l’adhésion à une franchise.

Vous devez connaître les avantages et les inconvénients de chaque option avant de prendre votre décision.

Les avantages d’une pizzeria indépendante

- l’absence de frais initiaux de franchise
- La liberté de fixer vos prix et de choisir vos marges
- l’opportunité de bénéficier de l’intégralité du chiffre d’affaires, sans devoir 5 à 20 % des recettes au franchiseur
- la flexibilité et l’autonomie plus conséquentes, puisque vous n’êtes pas obligé de suivre les règles du franchiseur
- l’absence de risque de conflit et d’accord contractuel avec une franchise
- la possibilité de vendre votre entreprise plus facilement

Les avantages d’une pizzeria franchisée

- l’assistance offerte pour le démarrage
- les coûts de démarrage sont moins élevés, grâce au soutien de la franchise
- les financements s’obtiennent de manière plus aisée
- le bénéfice d’une formation en gestion d’entreprise
- la réduction des risques, puisque vous êtes accompagné
- le profit d’une image de marque déjà bien établie
- l’accès aux données du marché et aux tendances du secteur fournies par la société mère
- la diminution du stress et le sentiment de contrôle

Quel concept pour réussir l’ouverture de sa pizzeria ?

La restauration rapide est un secteur particulièrement concurrentiel. Il peut donc être intéressant de travailler sur un concept original pour votre pizzeria. Voici quelques idées pertinentes.

Les types de pizza

En matière de pizza, vous avez le choix. Toutefois, les pizzas n’ont pas toutes le même coût de production et donc pas la même marge. Ainsi, selon votre clientèle, vous devez proposer des pizzas adaptées.

Le décor et l’atmosphère

Vous devez vous démarquer de la concurrence, mais aussi assurer le confort de vos clients. Il faut que votre pizzeria soit un véritable lieu de vie, dans lequel on ait envie de passer du temps et de faire des rencontres.

La vente à emporter

La vente à emporter et le Click and Collect sont d’autres méthodes de distributions, qui plairont probablement à vos clients, et qui vous permettront donc d’augmenter le chiffre d’affaires de votre pizzeria.

créer une pizzeria rentable

Comment créer une forte image de marque pour sa pizzeria ?

Pour créer une image de marque pour votre pizzeria, vous devez réfléchir aux éléments suivants

Définir l’identité de la marque

Il est nécessaire de définir le ton employé pour s’adresser à vos clients, la typographie, la palette de couleurs et les images.

Concevoir les éléments de l’image de marque

Il s’agit de la conception du logo de la pizzeria, de la mise en place du site web et du développement d’une présence sur les réseaux sociaux.

Créer les éléments graphiques physiques

Cela comprend l’élaboration du menu, la conception de l’enseigne, la signalétique intérieure de la pizzeria, la réalisation de la décoration intérieure et la conception des cartes de visite.

Comment attirer des clients quand on a une pizzeria ?

Pour attirer des clients dans votre pizzeria, vous pouvez recourir à de nombreuses stratégies.

Des ingrédients frais et locaux

Ils n’ont jamais été aussi populaires auprès des consommateurs. Vous pourrez créer des plats de qualité tout en soutenant les producteurs de votre zone.

Un bon emplacement

L’emplacement est la clé du succès de votre pizzeria. Avec une bonne localisation, vous aurez plus de chances de convertir les passants en clients.

Des pizzas pour tous les budgets

Les pizzas sont un produit apprécié par beaucoup de personnes ; ainsi, pour que tout le monde puisse se les offrir, proposez des prix de vente relativement bas.

La possibilité d’acheter des pizzas à la tranche

Les consommateurs font de plus en plus attention à leur ligne, ainsi les pizzas vendues à la tranche (et donc moins caloriques) rencontrent du succès.

Des heures d’ouverture prolongées

Elles ont une grande influence sur le chiffre d’affaires d’une pizzeria et vous permettent de servir davantage de client.

Le développement d’un concept de franchise

Un réseau de franchise constitue une stratégie pour développer votre marque. Les risques financiers liés à l’ouverture de nouveaux sites sont partagés entre votre entreprise et vos franchisés.

Le développement d’une pizzeria en ligne

Avec l’émergence de plateformes, comme Deliveroo et Uber Eats, la livraison de repas à domicile est en plein essor. Proposer vos pizzas à la vente sur ces plateformes vous permettra d’accroître votre chiffre d’affaires et de générer davantage de commandes.

De bons avis en ligne

Les consommateurs accordent beaucoup d’importance aux avis en ligne. Selon des études récentes 80 % d’entre eux se renseignent en ligne avant de choisir un restaurant.

Quelle stratégie marketing pour une pizzeria ?

Le succès de votre pizzeria dépendra directement de votre investissement en matière de marketing et de communication.

Parmi les stratégies marketing à adopter pour une pizzeria, on trouve :
- le développement d’une présence sur les réseaux sociaux (Instagram, Facebook, TikTok, etc.)
- la conception d’un site web professionnel
- la proposition d’offres promotionnelles
- l’amélioration du référencement de votre site web
- l’organisation d’événements pour promouvoir votre pizzeria
- la mise en place d’un programme de fidélité
- la conception de flyers publicitaires pour votre établissement
- la réalisation d’un shooting photo pour les plats proposés

Notre business plan pour une pizzeria contient également une stratégie marketing détaillée.

Comment estimer le chiffre d’affaires de sa pizzeria ?

En général, le chiffre d’affaires moyen d’une pizzeria se situe entre 60 000 et 220 000 euros par an. Pour estimer précisément le chiffre d’affaires de votre projet, vous pouvez utiliser le prévisionnel financier pour une pizzeria.

Afin de connaître le chiffre d’affaires de votre pizzeria, vous devez tout d’abord estimer le montant moyen d’une addition a. En général, on note que le panier moyen dans une pizzeria est situé autour des 20 euros.

Ensuite vous devez multiplier ce chiffre par le nombre d’additions que vous pensez percevoir chaque mois. Ce chiffre devrait augmenter au fil des mois, à mesure que votre activité se développera.

Pour finir, le chiffre d’affaires annuel de votre pizzeria devrait croître entre 10 et 30 % peu après le lancement de votre activité. Dans vos prévisions, il est important de prévoir la croissance de votre établissement. Il faut présenter une croissance ambitieuse, mais également réaliste.

Quelles sont les charges courantes d’une pizzeria ?

L’ouverture d’une pizzeria requiert des charges courantes, que l’on retrouve toute dans le compte de résultat du prévisionnel financier pour une pizzeria :
- le paiement du loyer
- les factures d’eau, d’électricité, de gaz, de téléphone, d’internet, etc.
- le budget consacré aux fournitures
- les frais des assurances
- les honoraires d’un avocat et d’un expert-comptable
- le budget marketing et communication, comme le coût de l’élaboration de nouvelles recettes, de meilleurs emballages, etc.
- les honoraires des freelances et des consultants
- les salaires et les cotisations de sécurité sociale de votre personnel
- les frais liés aux déplacements
- le budget pour les événements de team building
- les frais bancaires
- le coût des diverses taxes

Combien coûtent les matières premières d’une pizzeria ?

En règle générale, on note que le coût des matières premières d’une pizzeria se situe entre 35 et 40 % du chiffre d’affaires total. C’est l’hypothèse que nous avons placée dans notre prévisionnel financier pour une pizzeria.

Dans le cas où vous utilisez des ingrédients de haute qualité et vendez des pizzas à un prix raisonnable, il est fort probable que le coût des ingrédients se situe autour de 40 % du chiffre d’affaires.

Cependant, vous pouvez trouver le moyen d’obtenir des ingrédients à faible coût, notamment grâce aux économies d’échelle et aux commandes groupées avec d’autres pizzerias. Dans ce cas, le coût des aliments sera plus proche de 30 % du chiffre d’affaires, en particulier si les pizzas sont vendues à un prix élevé grâce à votre image de marque.

Ouvrir une pizzeria : est-ce une idée rentable ?

Le seuil de rentabilité de votre pizzeria dépend principalement de trois facteurs, à savoir le budget initial, le chiffre d’affaires de votre établissement et le taux de marge nette de l’activité.

À titre d’exemple, on suppose que votre budget initial pour l’ouverture d’une pizzeria est de 120 000 euros, que le chiffre d’affaires est de 150 000 euros et que le taux de marge nette est de 25 %.

Dans ces conditions, votre pizzeria réalise un bénéfice annuel d’environ 25 % x 150 000 = 37 500 euros. De ce fait, une période de 120 000/37 500 = 3,2 ans, soit environ 39 mois, sera suffisante pour amortir vos dépenses initiales.

Pour estimer la rentabilité de votre projet, utilisez le prévisionnel financier pour une pizzeria.

Comment améliorer la rentabilité de sa pizzeria ?

Planifier vos dépenses

vous devez organiser vos dépenses par type. Ainsi, vous aurez les coûts fixes, les taxes, les frais, les coûts variables et les coûts imprévus.

Optimiser votre stock

Il est essentiel de déterminer les quantités précises nécessaires pour chaque produit. Un grand nombre de produits sont utilisés, ce qui peut facilement entraîner du gaspillage.

Économiser sur les coûts énergétiques

Les dépenses d’électricité et de gaz représentent une part importante des coûts variables. Si leur usage n’est pas optimisé, les factures peuvent atteindre des sommes conséquentes.

Créer des habitudes collectives

Pour optimiser ces ressources, il faut établir des règles et des pratiques pour votre personnel. Vous devrez donc bien le former à l’utilisation de ces méthodes.

Utiliser des appareils à faible consommation d’énergie

ces appareils peuvent vous faire économiser de l’argent, notamment à long terme.

Contrôler chaque détail

Il faut pouvoir mesurer différentes variables. Parmi celles-ci, citons les rendements totaux, les ventes quotidiennes, le ticket moyen, les plats les plus rentables et les performances de chaque employé.

Remplacer les éléments en plastique par du verre

L’utilisation de vaisselle, de tasses et d’autres ustensiles jetables peut s’avérer coûteuse par rapport à un investissement unique dans de l’argenterie, des assiettes et des verres lavables.

Comment financer une pizzeria ?

Pour ouvrir une pizzeria, vous devez disposer du capital nécessaire. Il existe plusieurs façons de rassembler ce capital.

Il existe des aides publiques, qui sont des dispositifs de soutien mis en place par l’État et les régions en partenariat avec d’autres institutions. Par exemple, il y a l’Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise (ARCE) versée par Pôle Emploi. Grâce à cette aide, l’entrepreneur perçoit 45 % du reliquat de ses allocations chômage sous forme de capital.

On peut citer le Nouvel Accompagnement à la Création ou à la Reprise d’Entreprise (NACRE). À travers cette aide, l’entrepreneur bénéficie d’un soutien pour le montage du projet, la structuration financière et le démarrage de l’activité. Cette aide est d’un montant allant de 1 000 à 8 000 euros.

Pour finir, on trouve des initiatives privées ou mixtes destinées aux entrepreneurs, telles que les prêts d’honneur ou les concours. L’État et les institutions publiques peuvent également en organiser.

Pour convaincre tous ces acteurs, vous aurez besoin d’un solide business plan pour votre pizzeria.

À lire également

Guide complet pour réussir le business plan d'une pizzeria
Comment réaliser un prévisionnel financier réaliste pour une pizzeria ?