5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Ouvrir un restaurant rapide : le guide complet

Ouvrir un restaurant rapide

Quels sont les établissements considérés comme des restaurants rapides ?

Selon l’INSEE, l’ouverture d’un établissement de restauration rapide implique la proposition d’aliments et de boissons à consommer sur place ou à emporter.

Ces derniers doivent être présentés dans des emballages à usage unique. Les activités liées à la restauration rapide sont :
– les pizzerias qui proposent la vente à emporter
– les sandwicheries, que ce soit en tant qu’activité principale ou complémentaire
– les friteries
– les fast-foods traditionnels
– les services au volant
– les pâtisseries, les croissanteries et les crêperies
– les salons de thé
– la vente de glaces à consommer sur place ou à emporter

Par ailleurs, la création d’un service de restauration rapide requiert certaines formalités en matière d’hygiène. En effet, il est nécessaire d’établir un plan de contrôle sanitaire, d’effectuer une formation en hygiène alimentaire (HACCP) et de déclarer la manipulation de produits alimentaires d’origine animale.

Quelles sont les missions d’un restaurant rapide ?

Les établissements de restauration rapide assurent de nombreuses tâches et missions.

En effet, un restaurant rapide doit assurer :
- la prise de commande
- la gestion des commandes
- la cuisine
- le service
- le passage en caisse
- la plonge
- le nettoyage et l’entretien de la cuisine et du reste du restaurant

Quelles compétences sont essentielles pour ouvrir un restaurant rapide ?

L’ouverture d’un restaurant exige souvent des connaissances polyvalentes. Vous devez donc faire le point sur les compétences professionnelles déjà acquises. En effet, toute expérience, quelle qu’elle soit, peut être utile à votre projet de création d’un restaurant.

Parmi les compétences nécessaires à l’ouverture d’un fast-food, on trouve :
- la maîtrise du marketing et de la communication traditionnelle et digitale
- les compétences en gestion d’entreprise pour garantir le bon fonctionnement de l’établissement
- la gestion des stocks de marchandises
- la connaissance de la réglementation concernant la restauration, l’hygiène alimentaire et les débits de boissons
- la maîtrise des fondamentaux de la cuisine, même si vous comptez embaucher un chef

Quel futur pour le marché de la restauration rapide ?

La France compte un peu plus de 32 000 établissements de restauration rapide sur son territoire. Selon RegionsJob, le secteur de la restauration rapide représente, à lui seul, 37 % de l’ensemble du secteur de la restauration.
D’après une étude réalisée par NPD, le secteur de la restauration rapide pèse 19 milliards d’euros, soit 63 % du marché de la restauration en France.
Toujours selon l’étude de NPD, la fréquentation des fast-foods est passée de 36 % en 2019 à 43 % en 2020. Cela représente une progression annuelle de 7 points.
Quant à la livraison à domicile, elle détient 30 % des parts de marché de la restauration rapide.

Retrouvez des données mises à jour chaque semestre dans :
- Notre business plan pour de la restauration rapide
- Notre étude de marché pour de la restauration rapide
- Notre pack complet pour de la restauration rapide

Quelles sont les dernières tendances sur le marché de la restauration rapide ?

À mesure que la société évolue, le secteur de la restauration évolue lui aussi. Les nouveaux fast-foods ne se limitent pas à la rapidité du service. En effet, les produits gagnent en qualité et les tendances végétariennes consolident leur position.

100 % VÉGÉTAL

Chaque année, les habitudes alimentaires telles que le végétalisme et le végétarisme attirent de plus en plus d’adeptes. En effet, selon une récente étude, la consommation de légumes a augmenté de 28 % et celle de fruits de 26 %.

De ce fait, l’ouverture d’un fast-food 100 % végétal représente une bonne alternative à un fast-food traditionnel.

LES POKE BOWLS

Le Poke bowl est incontestablement la tendance santé actuelle.

Depuis quelques années, il est considéré comme le snack estival le plus populaire, détrônant les sushis et les ceviches. De plus, il est possible de personnaliser la recette selon les préférences des consommateurs.

LES DARK KITCHENS

Une dark kitchen est un établissement sans salle de consommation. La préparation des plats est uniquement destinée à être emportée ou livrée. Ce marché est estimé à plus de 1 000 milliards d’euros d’ici 2030.

Le principal atout de ce concept est que l’investissement initial est bien moindre.

LA DIGITALISATION DES RESTAURANTS

Grâce aux terminaux de commande, la digitalisation permet la réduction des coûts d’exploitation d’un restaurant rapide.

De plus, elle permet aux restaurants de mieux comprendre les besoins des clients et de répondre à leurs attentes.

LES MENUS EN RÉALITÉ AUGMENTÉE

Grâce à cette technologie, les clients peuvent visualiser les plats d’un restaurant en 3D et à 360° avant la prise de commande.

En outre, les données telles que les prix, les valeurs caloriques des plats peuvent être intégrées à côté de ces représentations graphiques en réalité augmentée.

Faut-il un diplôme pour ouvrir un restaurant rapide ?

En France, le secteur de la restauration est réputé pour sa flexibilité en termes d’emploi. En effet, la législation française ne requiert aucun diplôme pour les employés du secteur ou pour l’ouverture d’un restaurant.

La restauration rapide est l’une des meilleures options pour la création d’une entreprise dans ce secteur, en particulier si vous n’êtes pas du domaine. De plus, la restauration exige une grande polyvalence à laquelle peu de diplômes sont adaptés.

Néanmoins, si vous êtes titulaire de l’un de ces diplômes, cela peut constituer un réel atout :
- CAP Marketing et Services en hôtel-café-restaurant
- CAP Agent Polyvalent de Restauration
- CAP Cuisine

Faut-il suivre des formations pour ouvrir un restaurant rapide ?

Bien qu’aucun diplôme ne soit requis pour ouvrir un restaurant rapide ou traditionnel, plusieurs formations sont obligatoires.

Formation pour le permis d’exploitation

Un permis d’exploitation est nécessaire pour la vente de boissons alcoolisées à consommer sur place ou à emporter.

Ce document est délivré suite à une formation organisée par les Chambres de Commerce et d’Industrie ou par l’un des organismes de formation agréés par arrêté du ministre de l’Intérieur.

La validité de ce permis est de 10 ans. À la fin de cette période, la participation à une formation de remise à niveau d’une journée prolonge la validité du permis d’exploitation.

Formation en matière d’hygiène alimentaire (HACCP)

Le respect des règles d’hygiène est essentiel dans un restaurant. Ainsi, il est obligatoire pour les restaurants de disposer d’un employé pouvant justifier d’une expérience ou d’une formation en matière d’hygiène alimentaire.

Toutefois, la formation en hygiène alimentaire n’est pas requise si, parmi le personnel, il en existe :
- une personne disposant d’une expérience professionnelle d’au moins 3 ans dans une entreprise agroalimentaire, en tant que responsable ou opérateur
- une personne ayant obtenu l’un des diplômes ou titres professionnels figurant sur la liste fixée par l’arrêté du 25 novembre 2011, après le 1er janvier 2006.

Quelles sont les licences nécessaires pour ouvrir un restaurant rapide ?

La diffusion de musique de fond ou d’événements sportifs dans un restaurant doit être autorisée par la Société des Auteurs, Compositeurs et Éditeurs de Musique (SACEM).

Cette autorisation engendre le paiement d’une redevance. Le montant de cette dernière varie en fonction de l’importance de la zone de chalandise et du nombre de places disponibles.

La demande d’autorisation préalable se fait en ligne, sur le site de la SACEM.

En plus du permis d’exploitation, le restaurateur qui envisage de vendre des boissons alcoolisées doit demander une licence à la mairie.

Plusieurs types de licences existent :
- la licence de débit de boissons à consommer sur place, pour vendre des boissons pendant et en dehors des repas
- la petite licence restaurant, pour vendre des boissons à consommer sur place uniquement pendant les repas principaux
- la licence restaurant, pour vendre les boissons dont la consommation est autorisée, mais uniquement pendant les repas principaux

La déclaration du restaurant à la mairie doit être effectuée au moins 15 jours avant l’ouverture de l’établissement.

Les risques quand on ouvre un restaurant rapide

Quels sont les risques quand on ouvre un restaurant rapide ?

Les risques du secteur de la restauration rapide varient en fonction du fonctionnement de l’établissement. Les indépendants sont plus exposés aux risques du secteur, tandis que les réseaux sous enseigne se heurtent à la saturation des zones bien situées.

Généralement, les risques encourus par les fastfoods entrant sur le marché sont les suivants.

L’importance de l’investissement et du loyer. En effet, l’acquisition du pas-de-porte et de l’aménagement de l’établissement requiert de gros investissements. De plus, les loyers sont souvent très élevés selon l’importance de l’emplacement.

Ensuite les enjeux des investissements. Pour fidéliser les clients et en attirer de nouveaux, les investissements sont essentiels pour élargir l’offre. De ce fait, les indépendants ont souvent des difficultés à trouver les fonds nécessaires pour rivaliser avec les réseaux.

En outre, la gestion du personnel. La gestion du personnel doit être bien maîtrisée. Comme les rémunérations ne sont pas attrayantes, les enseignes ont des difficultés à faire face à un fort taux d’absentéisme.

Enfin, l’intensité concurrentielle. Le développement des réseaux sous enseigne a engendré la saturation du marché dans certaines zones. La concurrence met en péril les indépendants et affaiblit les réseaux sous enseigne.

Quelles assurances pour ouvrir un restaurant rapide ?

La création d’un restaurant rapide est loin d’être une tâche facile, en particulier en raison des nombreuses démarches légales et administratives à effectuer.

L’assurance responsabilité civile professionnelle pour les restaurants

Bien que la loi ne vous oblige pas à vous assurer contre les éventuels dommages, l’assurance responsabilité professionnelle est essentielle à votre activité. Elle couvre tous les dommages pour lesquels vous pourriez être responsable, mais également :
- dommages causés par vos employés
- dommages liés à l’alimentation
- dommages causés par les équipements
- les dommages causés aux bâtiments et aux locaux
- la protection de votre restaurant et de son équipement

Assurance des biens immobiliers et du mobilier

Dans le but de protéger votre local et son contenu, il est possible de souscrire une assurance locaux professionnels. Cette dernière couvrira les dommages causés à l’ensemble de vos biens immobiliers et mobiliers, pour un certain nombre de risques déterminés dans votre contrat.

Les risques les plus couverts sont : incendie, tempête, neige, dégâts des eaux, actes de vandalisme, etc.

Assurance contre les pertes d’exploitation de votre restaurant

Un désastre lié à un restaurant peut entraîner une baisse d’activité, voire un arrêt total ou provisoire.

Comme pour tout entrepreneur face à une baisse soudaine de son activité, il est possible de souscrire une assurance perte d’exploitation.

Assurance restaurant : la protection de vos véhicules professionnels

Si vous disposez d’une camionnette pour les approvisionnements ou d’une flotte de véhicules pour les livraisons, il est préférable de souscrire une assurance automobile professionnelle.

Assurance obligatoire pour les restaurants employant du personnel

Depuis le 1er janvier 2016, toutes les entreprises sont tenues de proposer une assurance complémentaire santé à leurs salariés, y compris les restaurants. Ainsi, toute entreprise ne proposant pas une mutuelle collective à son personnel risque d’être poursuivie en justice.

Quels sont les statuts juridiques possibles pour un restaurant rapide ?

La compréhension et le choix du bon statut juridique pour l’ouverture d’un restaurant sont d’une importance capitale. Un tel choix détermine les formalités de création et de gestion, ainsi que le régime social et fiscal de votre entreprise.

La SARL : la Société à Responsabilité Limitée est la forme juridique la plus utilisée. Elle peut être choisie en présence de plusieurs associés, de 2 à 100. Ce statut juridique n’exige pas de capital social minimum. L’entreprise sera soumise au régime de l’imposition sur le Revenu (IR) ou de l’Imposition sur les Sociétés (IS).

L’EURL : l’Entreprise à Responsabilité Limitée est une Société à Responsabilité Limitée Unipersonnelle, c’est-à-dire ne comportant qu’un seul associé.

La SAS : La Société par Actions Simplifiée se distingue de la SARL sur différents points. Tout d’abord, le nombre d’associés est illimité. Quant au capital social, aucun montant minimum n’est imposé.

La SASU : la Société à Actions Simplifiées Unipersonnelle dispose des mêmes exigences et avantages que la SAS, à la différence qu’elle ne compte qu’un seul associé.

L’EI : l’entreprise individuelle est un statut juridique sous lequel une entreprise de restauration rapide peut être immatriculée.

L’EIRL : l’Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée est semblable à la précédente à la seule différence que la responsabilité du dirigeant est limitée. Les biens de ce dernier ne peuvent être saisis au nom de l’entreprise.

La micro-entreprise : Le statut de micro-entrepreneur ne constitue pas un statut juridique à part entière, mais plutôt un régime fiscal. Afin de bénéficier de ce statut, l’entrepreneur doit se déclarer en tant qu’EI, EIRL ou EURL.

Peut-on ouvrir un restaurant rapide en tant qu’auto-entrepreneur ?

En effet, un restaurateur peut opter pour le statut d’auto-entrepreneur pour démarrer son activité. Étant sous le régime de la micro-entreprise, ce statut est accessible à tout entrepreneur souhaitant travailler en tant qu’indépendant.

Il est particulièrement apprécié dans le monde de l’entrepreneuriat pour ses nombreux avantages et améliorations apportées à son régime juridique.
Les avantages d’une étude de marché sont multiples

Les formalités administratives sont simples, mais la franchise en base de TVA ne permet pas de récupérer la TVA sur les achats de matières premières.

Quant au chiffre d’affaires autorisé, il ne doit pas dépasser les 82 800 euros.

Faut-il faire un business plan pour ouvrir un restaurant rapide ?

L’ouverture d’un restaurant rapide implique beaucoup de travail. Un business plan pour votre établissement vous offre de nombreux avantages concrets qui vous faciliteront la tâche.

En effet, ce dernier vous permet de :
- définir une feuille de route ainsi qu’une bonne stratégie de développement
- planifier la croissance de votre restaurant rapide afin de multiplier votre chiffre d’affaires
- développer le marketing de votre établissement pour améliorer vos ventes.
- établir un budget de démarrage comprenant la liste des dépenses
- réaliser un plan prévisionnel des ventes et de la rentabilité de votre restaurant
- obtenir des fonds pour votre établissement, puisque ce plan servira de support à votre présentation auprès d’un partenaire financier

Faut-il faire une étude de marché pour ouvrir un restaurant rapide ?

L’étude de marché est indispensable avant le lancement et l’ouverture de votre restaurant rapide. Elle vous permet de justifier votre crédibilité afin de convaincre vos partenaires financiers et commerciaux. L’étude de marché pour votre établissement assure également l’existence d’un créneau pour votre restaurant et la capacité à répondre à une demande non satisfaite. Un critère gagnant qui vous assurera une clientèle et une demande constante.

Les avantages d’une étude de marché sont multiples :
- bien comprendre l’offre proposée
- comprendre la concurrence pour vous démarquer et assurer la réussite de votre projet
- comprendre l’adéquation entre votre offre et la demande potentielle
- analyser le marché global et comprendre sa dynamique
- connaître les dernières tendances du secteur

Vaut-il mieux ouvrir un restaurant rapide en indépendant ou en franchise ?

L’une des étapes les plus importantes consiste à déterminer si vous souhaitez ouvrir un restaurant rapide en tant qu’indépendant ou en tant que franchisé. Chacune de ces options présente de nombreux avantages. Il est donc essentiel de les comprendre pour pouvoir choisir celle qui correspond le mieux à vos besoins.

Avantages de la franchise

L’ouverture d’un restaurant franchisé vous permet de vous appuyer sur un concept éprouvé et réussi. Plusieurs facteurs expliquent l’ouverture d’un restaurant en franchise :
- avoir à disposition des enquêtes et questionnaires sur le marché
- des frais de démarrage moins élevés, puisque la franchise vous aide et vous permet d’obtenir différents types de financement
- c'est aussi moins risquée qu’une création indépendante, puisque l’entrepreneur est assisté par le franchiseur lors des différentes étapes de la création de son restaurant
- le restaurateur profite de prix compétitifs en matière d’approvisionnement
- le restaurant jouit de la notoriété de la marque dès l’ouverture du restaurant, sans avoir à faire ses preuves
- le restaurant bénéficie des campagnes promotionnelles de l’enseigne, ce qui se traduit par des économies
- de nombreux franchiseurs proposent des formations et des conseils sur la gestion des établissements

Les avantages d’un restaurant indépendant

La création d’un restaurant rapide indépendant offre de nombreux avantages. Parmi ces derniers, on trouve :
- l’ouverture d’un restaurant indépendant revient moins chère, puisqu’aucune redevance de franchise n’est exigée au départ
- le restaurateur n’a pas à partager son chiffre d’affaires sous forme de redevance avec les franchiseurs, soit entre 5 et 20 % du chiffre d’affaires
- l’entrepreneur dispose de plus de flexibilité et d’autonomie, puisqu’il n’est pas obligé de suivre les directives du franchiseur
- aucun risque de conflit avec une entité mère n’est à craindre, puisque le responsable est le seul apte à prendre des décisions
- si l’entrepreneur désire quitter l’entreprise, il lui sera plus facile de la revendre lorsqu’il est indépendant

Quel budget prévisionnel pour ouvrir un restaurant rapide ?

En France, il faut généralement prévoir un budget compris entre 80 000 et 250 000 euros pour l’ouverture d’un restaurant rapide.

Cependant, plusieurs facteurs peuvent impacter votre budget prévisionnel de départ. En effet, ce dernier varie en fonction de la localisation de votre local, de votre ville, du positionnement de votre restaurant et de votre capacité d’accueil.

Estimez votre budget prévisionnel grâce au prévisionnel financier pour de la restauration rapide.

Ouvrir un restaurant rapide sans argent, est-ce envisageable ?

En France, il est tout à fait possible de lancer un restaurant rapide sans apport financier.
En général, la part de l’apport personnel sur le total des fonds investis doit être de 25 %.

En effet, l’apport personnel prouve votre implication dans votre projet auprès des partenaires financiers.

Afin de réunir cet apport, de nombreuses possibilités s’offrent à vous, comme le soutien des collectivités locales, la recherche de business angels ou encore le financement participatif.

Une fois l’argent obtenu, vous pouvez solliciter les institutions bancaires afin d’obtenir un financement plus important. Cependant, ces établissements doivent percevoir une potentielle rentabilité dans votre projet. Comment leur prouver ? Toutes les ressources se trouvent dans le pack complet pour de la restauration rapide.

Les dépenses nécessaires à l’ouverture d’un restaurant rapide

Quelles sont les dépenses nécessaires à l’ouverture d’un restaurant rapide ?

La création d’un établissement de restauration rapide entraîne de nombreuses dépenses. Parmi celles-ci, on peut citer :
- les frais d’installation de l’entreprise, c’est-à-dire l’acquisition ou la location d’un local, le dépôt de garantie et les mises en conformité
- les équipements et fournitures nécessaires à l’ouverture d’un restaurant rapide
- les frais d’établissement, notamment les frais de rédaction du statut juridique, l’étude de marché, le dépôt d’une marque, les honoraires d’un comptable
- les équipements et logiciels nécessaires au bon fonctionnement de l’entreprise, tels que les caisses enregistreuses, les machines de traitement des cartes de crédit
- les charges du personnel, à savoir le paiement des premiers salaires, les cotisations de sécurité sociale, les honoraires des agences de recrutement
- le budget marketing, qui comprend un budget pour le logo, la décoration et la charte graphique, les supports de communication, la conception du site web
- le stock initial, à savoir les ingrédients, les matières premières et éventuellement les emballages jetables

Retrouvez la liste des dépenses de démarrage dans le prévisionnel financier pour de la restauration rapide.

Quel est l’emplacement idéal pour un restaurant rapide ?

Le choix de l’emplacement d’un restaurant rapide est essentiel à sa réussite. Il faut cependant prendre en compte différents facteurs afin de faire le choix le plus approprié. Parmi ces facteurs figurent :
- le potentiel commercial de l’emplacement de votre établissement
- le type de clientèle présente à proximité
- le public cible et ses attentes en matière de services et de produits
- la particularité de votre offre par rapport à celle de vos concurrents
- les habitudes de consommation des consommateurs à proximité
- le budget que les clients sont prêts à dépenser
- les institutions proches de votre emplacement
- la facilité d’accès de la zone
- la présence d’un parking à proximité

Une bonne étude de marché pour votre projet de restauration rapide vous permettra de trouver le meilleur emplacement.

Comment choisir le local de son restaurant rapide ?

L’emplacement d’un restaurant rapide est souvent un facteur déterminant dans les critères de choix des consommateurs. Il est donc nécessaire d’être situé dans un endroit fréquenté et apprécié. Afin de choisir le meilleur emplacement, vous devez prendre en considération les éléments suivants :
- examiner les réglementations de zonage : vous devez vous assurer que l’espace envisagé est autorisé à accueillir un restaurant
- analyser votre clientèle cible : assurez-vous de pouvoir atteindre votre clientèle idéale dans la zone géographique choisie
- tester la visibilité du restaurant : votre établissement doit être facilement repérable par les clients potentiels
- éviter la concurrence : Vous devez éviter de vous installer à proximité d’un restaurant qui est en concurrence directe avec le vôtre
- s’assurer de l’accessibilité : outre la possibilité de localiser facilement le restaurant, les clients doivent également pouvoir y accéder facilement
- évaluer le coût de l’emplacement : un bon emplacement implique souvent un coût élevé. Si le lieu n’est pas à votre portée, faites preuve de créativité
- localiser les commerces complémentaires à proximité : même si la concurrence directe est mauvaise, certains commerces peuvent vous aider à attirer plus de clients
- étudier la rotation de l’espace : il ne faut pas prendre le risque d’investir dans un espace commercial où d’autres entreprises ont échoué auparavant

Quels partenaires pour l’ouverture et la gestion d’un restaurant rapide ?

Les partenaires clés de votre projet de restauration rapide vous accompagnent pour garantir le succès de ce dernier. Il s’agit généralement de vos fournisseurs, de vos partenaires financiers ou encore d’acteurs de soutien tels que les comptables.

Pour un restaurant rapide, plusieurs partenaires clés peuvent être présents. Parmi ces derniers, on trouve les équipementiers, qui vous fournissent les cuisines, les ustensiles et les appareils électroménagers. On trouve également les grossistes, les fournisseurs de produits alimentaires et les commerces voisins. Pour finir, on peut également mentionner les mairies et autres collectivités locales, qui vous fournissent les autorisations nécessaires à l’ouverture de votre établissement.

Quel concept pour réussir l’ouverture de son restaurant rapide ?

L’aménagement de votre restaurant rapide doit être convivial. Pour ce faire, vous devez tout prendre en considération. Votre restaurant doit être accompagné de musique, d’odeurs, d’esthétique et de confort. Concernant le revêtement des murs et des sols, vous pouvez laisser libre cours à vos envies.

Vous pouvez également proposer différents concepts :
- des recettes uniques : l’originalité des plats demeure un atout majeur dans de la restauration. Ainsi, la création de menus signatures peut être une arme de séduction majeure
- des prix plus abordables que la concurrence : des prix abordables restent un des avantages concurrentiels les plus efficaces dans la restauration rapide
- des formules premium : les offres variées vous permettent d’élargir significativement la taille du marché et donc le nombre de clients
- un food truck pour votre restaurant rapide : un food truck vous permet de conquérir de nouveaux marchés, en particulier durant la période estivale
- le click and collect: c'est un canal de distribution qui se développe à une vitesse fulgurante depuis plusieurs années
- un menu végétarien : le végétarisme connaît une croissance annuelle de 20 %. De ce fait, un positionnement sur le marché végétarien peut engendrer de nouvelles opportunités de vente
- un menu hallal : tout comme le marché végétarien, le marché hallal est un marché non négligeable en France. Il représente un véritable atout et peut avoir un impact positif sur le chiffre d’affaires de votre établissement

Qui seront les clients de mon restaurant rapide ?

De nos jours, les habitués de la restauration rapide sont des travailleurs pressés, des groupes de lycéens ou encore des familles à la recherche de nouveautés culinaires et surtout de commodité. Afin de mieux connaître les différents types de clients, commencez par étudier les statistiques du marché de la restauration rapide en général, en particulier auprès de l’INSEE.

Les enquêtes et questionnaires en ligne représentent également une bonne méthodeLes enquêtes et questionnaires en ligne représentent également une bonne méthode afin de parvenir à segmenter son public. Ainsi, ces questionnaires à diffuser sur les réseaux sociaux vous permettront de cerner les différents groupes de consommateurs.

Comment choisir le logo et le nom de son restaurant rapide ?

Le nom d’un restaurant rapide et son logo constituent un outil marketing très efficace, en particulier s’ils sont bien choisis. En effet, le nom dévoile l’identité de votre établissement et reflète votre activité. À défaut d’inspiration, il est possible d’utiliser les générateurs de noms disponibles sur Internet.

En ce qui concerne le logo, il est primordial pour la conception de l’identité visuelle de votre fast-food. Il constitue la première représentation que les clients auront de vous. En effet, il renseigne sur votre établissement, votre cuisine et vos valeurs. De ce fait, il doit valoriser votre concept, à travers le choix approprié des couleurs, des icônes ou de la typographie.

Comment trouver des clients quand on a un restaurant rapide ?

Afin d’attirer de nouveaux clients dans votre restaurant rapide, il est nécessaire de prendre en compte certains facteurs et de mettre en place certaines mesures. Les actions suivantes vous permettront d’augmenter la fréquentation de votre restaurant :
- améliorer le contact avec les clients
- faire attention à la rapidité du service
- recueillir des avis positifs sur Tripadvisor
- mettre en place un programme de fidélité
- proposer des boissons gratuites après un certain montant de consommation
- développer un site web avec possibilité de passer commande
- développer le click-and-collect
- mettre en place une dark kitchen pour la livraison
- renouveler régulièrement la carte
- proposer une offre pour les étudiants
- proposer des menus végétariens
- organiser des soirées de dégustation ou des soirées à thème
- établir un calendrier d’événements ou de rencontres sportives
- créer des partenariats avec des associations, des clubs d’affaires ou des clubs sportifs
- franchiser le concept et ouvrir une nouvelle structure
- publier les nouveaux menus sur Instagram
- collaborer avec des influenceurs en relation avec votre activité
- travailler le référencement de votre site auprès des moteurs de recherche
- se présenter aux entreprises locales et inviter le personnel à découvrir votre établissement

Créer une image de marque pour son restaurant rapide

Comment créer une image de marque pour son restaurant rapide ?

Pour créer l’identité de marque du restaurant, il faut examiner tous les points d’interaction qui existent entre l’établissement et le client. Ainsi, vous devez :

Définir l’identité de marque d’un restaurant

- le ton : le ton utilisé pour vous adresser à vos clients et à votre audience cible constitue un élément fondamental de l’identité d’une marque
- la typographie : la typographie permet de communiquer à vos clients les éléments qui constituent l’identité de la marque du restaurant.
- la palette de couleurs : les couleurs véhiculent les émotions. Ainsi, elles sont choisies de manière stratégique, afin d’influencer la perception du public
- les images : elles suscitent des émotions chez le public et ouvrent l’appétit. Dans ce secteur, elles sont idéales pour inciter ce même public à franchir la porte de votre établissement

Concevoir les éléments de branding d’un restaurant

- le logo du restaurant : le logo constitue l’origine de tous les éléments de votre image de marque. Ainsi, il faut lui accorder une attention particulière
- le design du site web : le site Web doit exprimer clairement la personnalité de votre marque.
- les réseaux sociaux : les réseaux sociaux représentent un canal de communication clé qui vous permet d’interagir directement avec vos clients

Créer les éléments graphiques physiques du restaurant

- le menu du restaurant : le menu est le principal élément qui relie le client à votre cuisine. Il doit donc être attrayant, tout en respectant votre identité visuelle
- l’enseigne et la signalétique intérieure du restaurant : elle est essentielle, car elle permet de délimiter les espaces privés et publics, l’emplacement des toilettes, etc.
- la décoration intérieure : que ce soit la tenue du personnel ou la composition des tables, il faut maintenir une cohérence avec l’image de marque de votre restaurant.
- les éléments à emporter : il ne faut pas oublier de mettre vos cartes de visite à la disposition de vos clients

Quelle stratégie pour la livraison dans un restaurant rapide ?

Pour garantir le succès de votre restaurant rapide, vous devez mettre en place une bonne stratégie de livraison. En effet, la livraison est indispensable et représente une grande partie du chiffre d’affaires d’un restaurant rapide.

Pour commencer, vous devez optimiser vos menus sur les différentes plateformes de livraison. Pour y parvenir, vous devez proposer des menus compréhensibles qui simplifient le processus de commande. De plus, vous devez permettre aux clients de personnaliser complètement leur commande. Ils doivent être en mesure de retirer des ingrédients d’un plat sans être obligés de saisir des instructions spéciales. Vous devez également fournir des descriptions complètes, précisant les ingrédients du plat, le nombre de portions et les éventuels accompagnements. Pour finir, veillez évidemment à inclure des photos professionnelles des plats figurant sur votre menu.

Quelle stratégie marketing pour un restaurant rapide ?

Compte tenu de la concurrence présente sur le marché de la restauration rapide, il est nécessaire de mettre en place une bonne stratégie marketing pour attirer les clients. Le succès de votre établissement sera directement lié à vos investissements en matière de marketing et de communication. Pour un restaurant rapide, il faut consacrer au moins 5 % du chiffre d’affaires au marketing.

La stratégie marketing peut comprendre :
- les offres promotionnelles
- le bouche-à-oreille
- la conception d’un site internet
- la publication sur les réseaux sociaux
- l’amélioration du référencement de votre site web
- l’organisation d’événements pour la promotion de votre nouveau restaurant ou de vos partenariats
- la mise en place de cartes de fidélité
- les flyers publicitaires de votre établissement
- la décoration de votre restaurant rapide
- la réalisation d’un shooting photo pour les plats proposés
- l’organisation de concours sur Instagram
- la publication de recettes sur Instagram ou TikTok

Comment fidéliser les clients de son restaurant rapide ?

La fidélisation de la clientèle de votre restaurant rapide est nécessaire, en raison de la férocité de la concurrence et de l’inconstance des clients. D’ailleurs, il a été prouvé que la création d’une clientèle d’habitués coûte sept fois plus cher que l’acquisition d’une nouvelle clientèle.

Afin de fidéliser votre clientèle, voici quelques méthodes efficaces :
- l’accueil et la qualité du service : une ambiance et une décoration agréables, une bonne qualité de service et des plats constituent des aspects à travailler afin d’améliorer l’expérience client
- les données de vente : la gestion des données ne concerne pas seulement les coordonnées de vos clients. Il s’agit également de maîtriser les données de vente pour mieux orienter l’offre
- la personnalisation : les restaurants proposant une offre personnalisée ont plus de facilité à fidéliser leurs clients.
- la récompense des clients fidèles : la mise en place d’offres spéciales ou de remises constitue un moyen efficace pour gratifier les clients fidèles et d’inciter les autres à repasser commande
- la création d’une communauté : En vous engageant auprès d’une communauté de clients, vous augmenterez leur implication et leur fidélité.
- le maintien d’une relation régulière par e-mail : la constitution d’un fichier de contacts constitue un moyen efficace pour la fidélisation des clients. Vous pouvez établir une liste de diffusion de vos dernières nouvelles en envoyant des courriels groupés ou des newsletters

Quels canaux de distribution pour un restaurant rapide ?

Afin de multiplier les ventes de votre restaurant rapide, il est nécessaire d’adopter une stratégie de distribution. La vente à emporter et le click-and-collect semblent être les plus adéquats pour ce genre d'activité. En effet, ces derniers peuvent se révéler très profitables.

La vente à emporter offre la possibilité de diversifier votre clientèle sans pour autant agrandir les surfaces de vente. Cependant, il est nécessaire de bien gérer l’augmentation de l’activité et l’approvisionnement en emballages alimentaires. Vous devez également considérer le montant de la commission, dans le cas où vous optez pour une plateforme de livraison.

Quant au click-and-collect, il offre la possibilité à vos clients de commander sans devoir attendre et sans avoir à payer de frais de livraison. De ce fait, il est nécessaire de prévoir un espace dédié au retrait des commandes et d’être réactif. Il faut également veiller à mettre à jour le stock en ligne. Cela permet d’éviter les ruptures de stock qui peuvent créer des frustrations chez vos clients.

Quel chiffre d’affaires pour un restaurant rapide ?

En règle générale, le chiffre d’affaires d’un établissement de restauration rapide est compris entre 60 000 et 220 000 euros par an.

Différents facteurs sont susceptibles de faire varier ce chiffre, notamment :
- l’emplacement du restaurant rapide
- la capacité d’accueil du restaurant
- la variété de la cuisine proposée
- la présence d’un environnement concurrentiel
- le fait que le restaurant rapide soit détenu par une franchise
- l’éventuelle collaboration du restaurant avec des plateformes de livraison

Pour estimer précisément le chiffre d’affaires de votre établissement, vous pouvez utiliser le prévisionnel financier pour de la restauration rapide.

Comment calculer le chiffre d’affaires de son restaurant rapide ?

Afin de calculer le chiffre d’affaires d’un restaurant rapide, il faut commencer par estimer le panier moyen par client. Dans ce secteur, il est généralement estimé à environ 12 euros TTC par client. Ce montant peut être affiné à l’échelle locale grâce à la réalisation d’une étude de marché.

Ensuite, vous devez multiplier ce montant par le nombre de clients potentiels que vous estimez pouvoir servir. Dans un premier temps, vous n’aurez que très peu de clients. Par la suite, vous pourrez augmenter le nombre de clients progressivement dans votre prévision.

Au cours des trois premières années d’activité, le chiffre d’affaires de l’établissement devrait connaître une croissance de 10 à 20 % par an. Cependant, il est important de savoir qu’une prévision de revenus trop ambitieuse peut affecter votre crédibilité auprès de votre banquier.

Pour estimer précisément le chiffre d’affaires de votre établissement, vous pouvez utiliser le prévisionnel financier pour de la restauration rapide.

Quelles sont les dépenses récurrentes d’un restaurant rapide ?

La structure des coûts constitue l’une des principales composantes du business plan d’un établissement de restauration rapide. En effet, elle regroupe les principales dépenses récurrentes de l’établissement. Parmi ces derniers, voici les plus importantes pour un restaurant rapide :
- le loyer du local
- les primes d’assurance
- les salaires versés aux employés
- l’achat d’ingrédients et de matières premières
- l’entretien de l’établissement
- l’achat d’ustensiles
- la maintenance et l’achat d’équipements de cuisine
- les frais administratifs courants, notamment les assurances, la comptabilité
- les taxes et impôts divers
- les frais d’emballage des produits
- les dépenses en marketing et en communication
- le remboursement des prêts

Ouvrir un restaurant rapide : est-ce profitable ?

Le seuil de rentabilité dépend de trois principaux facteurs, à savoir le budget initial, le chiffre d’affaires de l’établissement et le taux de marge nette de l’activité.

Si, par exemple, votre budget initial pour l’ouverture d’un restaurant rapide est de 150 000 euros.

Ensuite, supposons que votre restaurant réalise un chiffre d’affaires d’environ 200 000 euros par an et que le taux de marge nette est de 25 %.

Dans cette situation, votre restaurant génère environ 25 % x 200 000 = 50 000 euros de bénéfice annuel. Par conséquent, 150 000/50 000 = 3 ans, soit 36 mois, suffiront à assurer la rentabilisation de vos dépenses initiales.

Pour estimer facilement la rentabilité et les profits de votre établissement, vous pouvez utiliser le prévisionnel financier pour de la restauration rapide.

Comment optimiser les opérations de son restaurant rapide ?

L’optimisation des opérations de restauration rapide peut se traduire par plus d’efficacité, plus d’économies et une clientèle plus fidèle. Il est donc essentiel d’améliorer les performances du lieu de travail. Pour ce faire, trouvez ci-dessous quelques techniques éprouvées.

Utiliser les bons outils pour les tâches liées aux opérations de cuisine. En effet, l’utilisation des mauvais outils peut causer accidentellement des blessures et exposer le restaurant à des risques juridiques.

Faire l’inventaire de votre cuisine. Le simple fait d’être en rupture de stock d’un produit peut parfois nuire à l’efficacité du restaurant et entraîner la perte de clients.

Mettre en place des systèmes pour le réapprovisionnement. Ainsi, créez des systèmes pour vous assurer que les ingrédients et autres produits, dont vous avez besoin, sont toujours disponibles. Par ailleurs, établissez une liste de contrôle des articles et un système de suivi, pour vous assurer que les commandes sont faites en temps voulu.

Former le personnel du restaurant. Un nouveau serveur peut être accompagné par un serveur expérimenté pendant quelques jours. Cependant, même un serveur expérimenté peut négliger certains systèmes ou pratiques du restaurant. Une formation approfondie peut également favoriser l’engagement des employés expérimentés.

Garder la communication ouverte. Si vous effectuez de quelconques changements, il est essentiel de communiquer avec votre personnel. Le fait de garder la communication ouverte peut conduire à des idées novatrices et à de meilleures façons de faire les choses.

Standardiser les rapports. En effet, votre logiciel de gestion de restaurant doit vous donner un aperçu complet de chaque aspect de votre activité. De plus, tout logiciel de production de rapports doit s’intégrer de façon transparente à tout autre système que vous utilisez.

Comment réduire les dépenses de son restaurant rapide ?

La recherche de moyens créatifs pour économiser de l’argent fait partie intégrante de la gestion des restaurants qui parviennent à réussir et à générer de bons bénéfices. Cela revient à contrôler différents aspects de l’entreprise, dont certains sont parfois peu évidents.

Planifier vos dépenses

La première chose à faire pour organiser vos dépenses est de les séparer par type. Ainsi, vous aurez :
- les frais fixes : ces charges comprennent le loyer, les salaires fixes de vos employés, l’entretien du local
- les taxes et les frais : la valeur dépend du type d’établissement et de la taille de votre restaurant
- les coûts variables : ils peuvent inclure les factures d’électricité, d’eau, d’internet
- les coûts imprévus : cela comprend la réparation et le remplacement des équipements, du mobilier

Optimiser votre inventaire

Il est primordial de déterminer avec précision les quantités nécessaires pour chaque produit. Un grand nombre de produits sont utilisés, ce qui peut facilement engendrer du gaspillage alimentaire en l’absence d’un contrôle des stocks.

Économiser sur les coûts énergétiques

Les dépenses en électricité et en gaz représentent une partie importante des frais variables. Si leur utilisation n’est pas optimisée, les factures peuvent atteindre des sommes astronomiques.

Créer des habitudes collectives

Pour optimiser ces ressources, il faut établir des règles et des pratiques pour tous les employés. Ainsi, vous devrez bien former votre personnel à l’utilisation de ces méthodes.

Utiliser des appareils à faible consommation énergétique

Les appareils à faible consommation énergétique vous permettent d’économiser énormément d’argent, en particulier à long terme. Ainsi, il est important d’utiliser des appareils économes en énergie, comme un réfrigérateur, des congélateurs, etc.

Optimiser le temps alloué à chaque fonction

Nombreuses sont les entreprises qui n’optimisent pas leurs tâches manuelles. Ces heures gaspillées sur des tâches automatisables sont précieuses et devraient être consacrées aux autres aspects de votre restaurant.

Choisir un système multifonctionnel

Afin de pouvoir contrôler chaque détail, il est essentiel de pouvoir mesurer différentes variables. Parmi celles-ci, on trouve les rendements totaux, les ventes quotidiennes, le ticket moyen, les plats les plus rentables et les performances de chaque employé, etc.

Remplacer les objets en plastique par du verre

Le remplacement des articles en plastique par des articles en verre est l’une des approches les plus efficaces à utiliser. En effet, l’utilisation de vaisselle, de tasses et d’autres ustensiles jetables peut s’avérer onéreuse par rapport à un investissement unique dans de l’argenterie, des assiettes et des verres lavables.

Comment financer l’ouverture d’un restaurant rapide ?

Afin de lancer votre restaurant rapide, vous devez d’abord obtenir le financement nécessaire. En général, il existe de nombreuses solutions pour financer votre projet. Parmi ces dernières, vous pouvez :
- avoir recours aux précommandes
- avoir recours à un Prêt Brasseur
- avoir recours à un prêt professionnel
- faire appel à des business angels
- avoir recours au crédit-bail
- faire appel à des investisseurs privés
- avoir recours au crowdfunding
- avoir recours au crowdlending
- faire appel aux collectivités locales
- faire appel à des associés
- avoir recours aux organismes de microcrédit
- avoir recours à des financements attribués à des sociétés coopératives
- avoir recours aux prêts d’honneur

Pour plus d’idées et de renseignements, vous pouvez consulter notre article les sources de financement d'un restaurant rapide .

À lire également

Tout savoir sur la restauration rapide : revenu, coûts et bénéfices
Chiffre d'affaires et rentabilité d'une pizzeria