Comment faire le business plan d'une microferme en permaculture ?

business plan microferme

La création d'une microferme en permaculture est une idée qui plait à beaucoup français.

Toutefois, avant de se lancer, il est essentiel de construire un business plan structuré et complet.

Ce document offre la possibilité d'établir la stratégie de développement de votre microferme en menant une réflexion approfondie, par exemple, quant au budget, à la proposition de valeur, aux lignes du compte de résultat, au point mort mais aussi aux futurs profits de votre ferme en permaculture.

De plus, le business plan de votre microferme peut servir de support pour une demande de financement auprès d'une institution financière.

Que doit-on absolument retrouver dans le business plan d'une microferme en permaculture ?
Quelles sont les différentes parties ?
Peut-on estimer le chiffre d'affaires de votre microferme ?
Quels sont les ratios comptables à calculer dans ce document ?
Comment estimer le seuil de rentabilité d'une microferme en permaculture ?

Notre équipe vous répond aujourd'hui.

En plus de cela, pour assurer la réussite de votre entreprise, vous pouvez compléter notre business plan conçu pour une microferme en permaculture.

La démarche pour le business plan d'une microferme en permaculture

Faire un business plan pour une microferme en permaculture : quelle utilité ?

Construire un business plan pour votre microferme permet de :
- synthétiser les derniers chiffres du marché de la permaculture
- étudier les innovations en rapport avec le secteur de la permaculture
- identifier les facteurs de réussite d'une microferme en permaculture
- comprendre vos futurs clients tout comme leurs besoins
- décider d'une proposition de valeur convaincante pour ce nouveau projet
- synthétiser les microfermes concurrentes tout comme leur offre
- identifier des avantages compétitifs pour votre microferme
- présenter, par un canevas, le business model de votre ferme en permaculture
- rédiger une stratégie sur 3 ans (pour devenir rentable)
- établir une politique contre les risques qui peuvent menacer votre nouvelle entreprise
- montrer à une institution financière que ce projet d'entreprise atteindra rapidement seuil de rentabilité

Les experts de notre équipe ont veillé à élaborer un bon business plan pour une microferme en permaculture, qui permet de remplir l'ensemble de ces objectifs.

Comment structurer le business plan d'une microferme en permaculture ?

Un business plan regroupe plein d'informations, de données et d'analyses.

Toutefois, il est essentiel de bien les regrouper afin d'obtenir un document sérieux.

C'est ce que nous avons fait dans notre business plan pour une microferme en permaculture, qui se divise en cinq parties que nous vous présentons maintenant.

La partie du début est celle qui se réfère à l'“Opportunité de Marché”. Dans cette partie, notre équipe va faire un rapport avec des chiffres et analyses en rapport avec le marché de la permaculture. Les chiffres et données sont mis à jour à chaque semestre.

Cette partie du business plan vous donne également l'occasion de synthétiser les récentes tendances qui ont émergé sur le secteur de la permaculture (par exemple les nouvelles énergies, le zéro déchet, ou encore le troc avec d'autres jardiniers).

En conclusion, on liste les facteurs qui permettent à une microferme en permaculture d'atteindre son seuil de rentabilité.

La deuxième partie fait référence à la “Présentation de l'Entreprise”. Elle donne l'occasion d'introduire les contours de votre microferme (Dans quelle région se situe la ferme ? Quels sont les catégories de végétaux cultivés ? Quelle est la taille de la microferme ? etc.).

Cette partie introduit aussi la proposition de valeur de votre microferme. Elle se termine par la présentation du porteur de projet (la personne qui dirige ce nouveau projet).

Puis, vient la partie qu'on appelle “Étude de Marché” et qui va permettre d'identifier les segments de clientèle de votre microferme.

On y présente également les microfermes concurrentes au sein d'une étude compétitive. Cette partie contient notamment une SWOT, qui est un outil pour repérer les forces et faiblesses de votre projet, tout en faisant état des opportunités et menaces qui l'entourent.

Puis nous allons passer à la partie “Stratégie”, qui va nous aider à présenter une solide stratégie sur le long terme avec toutes les actions qui vous permettront d'atteindre son seuil de rentabilité.

On y évoque, notamment, un plan marketing qui donne lieu un état de rentabilité.

Enfin, notre business plan se conclut par une partie qui se nomme “Finances”, qui sert de support pour présenter une stratégie financière sur trois années de votre microferme.

Comment établir l'Executive Summary d'une microferme en permaculture ?

Afin de bien rédiger l'Executive Summary (aussi appelé "résumé exécutif") de votre microferme, il faut suivre certains éléments.

Avant toute chose, l'Executive Summary devra être relativement synthétique. Pas plus de 1 500 mots. En soit, il vient comme une introduction du business plan de votre microferme.

Par ailleurs, il doit être pédagogique, c'est-à-dire qu'il doit souligner les forces de votre microferme.

Faites attention de ne pas faire de fautes de syntaxe et soulignez bien les atouts de votre nouveau projet (par exemple : obtient une certification de label bio pour ses produits, emploie des ouvriers saisonniers pour assurer les récoltes à temps, réalise de la vente directe dans la ferme pour écouler ses produits et faire connaître son exploitation ou encore propose sa ferme comme un site de stage et de formation en guise de collaboration avec les centres de formation agricole).

Votre Executive Summary doit respecter une certaine structure. Vous pouvez reprendre celle de notre business plan adapté à une microferme en permaculture, présentée dans la partie précédente.

Comment rédiger l'étude de marché pour une microferme en permaculture ?

L'étude de marché de votre microferme donne la possibilité d'identifier les différents facteurs extérieurs à votre projet d'entreprise, comme la demande du marché, les innovations du secteur et l'environnement concurrentiel.

Chaque projet entrepreneurial devrait commencer par une bonne étude de marché.

Comment bien la rédiger ? Il faut, pour cela, structurer un nombre important d'informations.

Voici les informations qu'on pourra consulter dans la partie intitulée "Étude de Marché" du business plan pour une microferme en permaculture :
- des chiffres actualisés qui caractérisent le marché de la permaculture
- les nouvelles avancées notables
- les segments de marché de votre ferme en permaculture
- l'analyse compétitive
- les avantages concurrentiels
- la matrice SWOT complétée pour une microferme en permaculture

Les points fondamentaux d'un business plan pour une microferme en permaculture

Comment définir le business model d'une microferme en permaculture ?

PROJEXPROJEXPROJEX

En règle générale, à l'intérieur d'un business plan, on présente le business model de son projet d'entreprise en construisant un Business Model Canvas.

Cet outil donne la possibilité de facilement appréhender les caractéristiques essentielles de votre microferme, en particulier les circuits de distribution, la politique tarifaire, les ressources-clés, etc.

Le business plan conçu pour une microferme en permaculture inclut bien un Business Model Canvas (rédigé et modifiable) pour cette activité.

Comment définir les segments de clientèle d'une microferme en permaculture ?

La segmentation de marché c'est diviser tout un ensemble d'invididus (et ou d'entreprises) en plusieurs segments homogènes.

Dans votre cas, il faudra répartir les personnes qui, potentiellement, peuvent acheter vos fruits et légumes.

Pourquoi segmenter ? Cet exercice permet de structurer la présentation de votre clientèle dans votre business plan. Plus tard, cet exercice aidera à toucher votre clientèle avec plus d'efficacité (en segmentant l'offre et différents messages de votre microferme selon les segments par exemple).

Des segments de marché envisageables pour votre microferme sont les habitants de la zone, les petits commerces ou encore les restaurants.

Dans le business plan adapté à une microferme en permaculture vous pourrez trouver une étude des segments de marché complétée pour cette activité.

Comment élaborer l'étude concurrentielle d'une microferme en permaculture ?

Vous ne serez pas seul sur le secteur de la permaculture.

Il y a aussi les microfermes concurrentes sur le marché.

Votre business plan devra détailler une étude poussée de ces microfermes. Il convient de lister leurs caractéristiques observables, sans oublier leurs forces mais aussi les faiblesses potentielles.

Détaillez spécialement les différentes faiblesses. (par exemple : une gamme de produits agricoles limitée, des tarifs trop élevés par rapport à la concurrence, un manque d'engagement environnemental, l'utilisation d'engrais et d'autres produits chimiques ou encore des installations et des équipements agricoles vieillissants).

Pourquoi ? Car ces éléments amènent de toute évidence un manque de satisfaction parmi les différents clients de ces microfermes. Profitez de ces failles et construisez des avantages concurrentiels pour votre ferme en permaculture.

Un avantage concurrentiel est tout ce qui permet votre microferme à dépasser les entreprises concurrentes.

Voici certains exemples d'avantages compétitifs qu'on peut envisager pour une microferme en permaculture :
- dispose d'une petite place dans le marché local pour vendre ses produits
- élève quelques têtes d'animaux comme les poules et les vaches pour diversifier ses revenus
- se situe dans un domaine au sol fertile avec une facilité d'irrigation
- se trouve dans une zone géographique où le climat est favorable à l'agriculture
- collabore de près avec les commerces et les établissements de restauration de la région
- commercialise directement les produits fraîchement cueillis pour garantir leur qualité
- etc.

Téléchargez notre business plan pour une microferme en permaculture pour obtenir une étude concurrentielle déjà rédigée ainsi que la liste des avantages concurrentiels complète, modifiable et adaptée à cette activité.

Comment rédiger l'analyse SWOT d'une microferme en permaculture ?

La matrice SWOT reste un outil utile qui nous est utile pour étudier les forces ainsi que les faiblesses d'une entreprise, comme votre microferme.

Également, la SWOT est d'une aide précieuse pour analyser les opportunités tout comme les menaces posées par l'environnement.

Une SWOT bien réalisée de votre microferme doit être synthétique et structurée. Elle constitue un exercice difficile pour les novices qui construisent souvent des matrices SWOT déstructurées, qui manquent de pertinence et peu percutantes.

Ce n'est pas souhaitable, car, de la même façon que le Business Model Canvas, la SWOT a la vertu d'être une ressource synthétique offrant plein d'informations en rapport avec votre ferme en permaculture en un seul coup d'oeil.

Afin d'obtenir une analyse SWOT complète, modifiable et rédigée, consultez notre business plan pour une microferme en permaculture.

Comment rédiger la stratégie marketing de votre microferme ?

Dans le business plan de votre microferme, il faudra établir un plan sur le long terme pour permettre la croissance de votre entreprise.

La stratégie marketing synthétise la totalité des actions et initiatives qui seront prises pour que de plus en plus de clients soient susceptibles d'acheter vos fruits et légumes.

À titre d'exemple, on peut citer la mise en place d'un site qui fasse office de vitrine pour votre microferme. Ce site aidera vos clients à facilement vous trouver en ligne. Le site devra regrouper quelques renseignements en rapport avec votre ferme en permaculture.

Il conviendra également améliorer le référencement organique (le SEO) et, particulièrement, sur des mots clés bien choisis pour que votre microferme soit visible en haut parmi les nombreux résultats des moteurs de recherche.

Afin de se garantir de positionner son site web en tête des résultats sur le moteur Google, vous pouvez également dépenser un certain budget dans ce qu'on appelle le référencement payant, au moyen de Google Ads.

Votre microferme doit aussi être présent sur les réseaux sociaux. L'outil Facebook Ads donne l'occasion de faire connaître votre microferme et toute son offre à des membres du réseau Facebook. C'est une stratégie efficace pour obtenir de nouveaux clients.

La politique de communication pour votre ferme en permaculture ne se fait pas uniquement sur internet. Nous pouvons considérer également des éléments "physiques".

Vous pouvez par exemple faire produire des flyers pour donner de la visibilité pour votre microferme.

Enfin, vous pouvez développer des partenariats divers avec d'autres acteurs qui seront utiles pour asseoir votre visibilité.

Il existe un nombre important d'initiatives ainsi que de ressources marketing à développer. Vous les découvrirez dans le business plan adapté à une microferme en permaculture.

Le prévisionnel financier du business plan pour une microferme en permaculture

Un business plan complet intègre une stratégie financière complète.

Il faut, notamment, construire des projections de revenu encaissé par votre microferme.

Bien sûr, il sera essentiel que de telles estimations soient cohérentes. Le modèle financier adapté à une microferme en permaculture contient un système avec plusieurs vérifications pour vous aider. À l'intérieur de ce modèle financier, le prix de ses fruits et légumes sont entre autres modifiables, pour pouvoir essayer plusieurs cas de figures.

Également, il faudra bâtir un budget initial concernant votre microferme. Cette partie du business plan va inclure tous les investissements de démarrage et également les chiffres associés.

L'analyse de tous les indicateurs de rentabilité est aussi une dimension essentielle du business plan de votre ferme en permaculture. Une telle analyse nous aide à mieux appréhender le chiffre d'affaires qu'il faudra obtenir pour dépasser le seuil de de rentabilité. Cette étude donne également des informations sur les futurs profits que vous pouvez espérer grâce à votre microferme.

Il faudra également examiner les dépenses récurrentes de votre microferme.

À titre d'exemple, on retrouve l'acquisition et l'entretien du matériel agricole, les salaires des employés de la micro-ferme, l'achat de semences, d'engrais et d'aliments pour animaux ou encore le coût de la réparation des clôtures et autres infrastructures.

Finalement, le niveau de performance de la stratégie financière de votre projet peut également être examinée grâce au tableau des soldes intermédiaires de gestion, au détail du BFR ainsi que certains graphiques financiers.

Absolument tous ces indicateurs financiers sont bien là dans notre prévisionnel financier pour une microferme en permaculture.