5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Démarrer une activité de photographe : budget et rentabilité

budget prévisionnel photographe

Quel est le budget nécessaire pour le démarrage d'une activité de photographe ?
Quelle est la liste complète des investissements ?
Peut-on démarrer une activité de photographe sans argent ?
Comment savoir si son idée est rentable ?

Ce sont des questions fréquentes : nous y apportons des réponses plus bas.

En plus de cela, si vous avez besoin de connaître d'autres ratios financiers concernant votre nouvelle activité, appuyez-vous sur notre prévisionnel financier pour un photographe.

Nous avons étudié de nombreuses sources afin de déterminer les estimations suivantes mais notre expérience repose aussi sur la rédaction de nombreux business plans pour des photographes. Attention : chaque projet d'entreprise est différent, et les chiffres suivants ne correspondront peut-être pas au vôtre. Cet article a été rédigé dans une visée informative.

Quel est l'investissement total pour démarrer une activité de photographe indépendant ?

Globalement, le budget nécessaire pour le démarrage d'une activité de photographe va se situer entre 2,000 et 15,000 euros.

C'est relativement peu, mais il faut dire que les investissements sont limités.  Évidemment, chaque activité de photographe ne requiert pas le même budget initial.

Par exemple, certains de ces éléments peuvent faire varier le budget prévisionnel du simple au double :
- le budget investi dans l'équipement de départ
- si vous démarrez avec une auto-entreprise ou bien si vous engagez des frais pour créer une société
- si vous aménagez (ou non) votre propre studio photo
- la conception d'un site web professionnel (ainsi qu'un certain budget pour son référencement)
- l'abonnement à des logiciels essentiels (Photoshop, Illustrator, LightRoom, etc.)
- si vous pensez avoir besoin de suivre des formations supplémentaires en photographie (ou non)

Si vous souhaitez estimer précisément votre budget prévisionnel, téléchargez notre prévisionnel financier pour un photographe.

Démarrer une activité de photographe sans apport : est-ce possible ?

Il est possible de réussir le démarrage d'une activité de photographe sans argent. Techniquement, si vous avez déjà le matériel en votre possession et que vous démarrez en tant qu'auto-entrepreneur, vous pouvez démarrer votre activité de photographe sans argent.

Si vous avez cependant besoin de financer certaines dépenses (mentionnées plus bas), alors vous aurez besoin d'argent. Vous pouvez solliciter les banques et autres institutions.

Cependant, n'y allez pas les mains vides : constituez un apport. En effet, les partenaires financiers apprécient toujours les projets entrepreneuriaux financés, en partie, par un apport personnel.

Parmi l'ensemble du financement, l'apport personnel doit généralement compter à hauteur de 20-25%.

Afin de présenter une demande de financement avec un apport, vous pouvez essayer plusieurs dispositifs : les prêts accordés par des membres de la famille, les aides versées aux créateurs d'entreprises ou bien les associations d'entrepreneurs.

Une fois cet argent obtenu, vous pourrez aller démarcher des banques, qui vous prêteront des sommes plus importantes.

Toutefois, vous devrez prouver à ces personnes que le projet de votre activité de photographe est solide et rentable. Pour présenter un argumentaire solide, utilisez le business plan de votre activité de photographe. Notre modèle vous sera d'une aide précieuse.

Quel est le détail du budget prévisionnel pour le démarrage d'une activité de photographe ?

Comment s'équiper pour devenir photographe indépendant ?

Il faut prendre le temps de faire une liste afin d'acquérir le bon équipement pour réussir le démarrage d'une activité de photographe.

D'après notre expérience, parmi les dépenses de votre activité de photographe, on identifiera par exemple, un trépied photo, du matériel à développer les photos, un déclencheur à distance, un flash externe, des cartes mémoires SD, un kit de nettoyage pour appareil photo, des piles et un chargeur de batterie, un panneau réfléchissant, un objectif Prime, pour réaliser de meilleures photos ou encore un filtre polarisant.

Ce n'est là qu'une partie des équipements de départ.

Afin d'avoir une vue complète sur vos investissements, vous pouvez compléter notre prévisionnel financier pour un photographe.

Quelles sont les autres dépenses pour un photographe ?

Les frais d'installation

Votre activité de photographe pour exister, doit revêtir la forme d'une entreprise. Vous n'apprenez rien : il y a des dépenses à engager pour la création et le développement d'une entreprise.

Voici des exemples de charges pour ce budget : des honoraires payés aux intermédiaires intervenants dans le processus de création, des prestations accessoires proposées par les centres de formalités des entreprises, des frais pour une étude de marché, les comptables, sans oublier les frais annexes.

Il est important de noter que, toutefois, la création d'une auto-entreprise comporte très peu de frais. C'est un régime juridique privilégié par de nombreux photographes indépendants qui débutent. 

Les personnes qui travaillent dans votre activité de photographe

Si vous souhaitez recruter (un deuxième photographe, un responsable de vos réseaux sociaux, un graphiste expert en retouche de photos, etc.), vous devez accroître votre budget de départ.

La communication pour le démarrage d'une activité de photographe

Un peu de marketing permettra à votre activité de photographe de rapidement se faire connaître.

Dans ce budget, il y a notamment :
- Facebook Ads (pour promouvoir vos prestations photographiques auprès de nouvelles audiences)
- des frais de partenariats (avec des organisateurs de mariage, des agences marketing, des agences événementielles, des entreprises, etc.)
- votre activité sur les réseaux sociaux (notamment la publication de certaines de vos photos)
- un site internet pour votre activité de photographe (ainsi qu'un budget SEO, pour que vos clients puissent vous trouver facilement)
- des coupures de presse pour annoncer le lancement de votre activité

Les autres dépenses

Dans le budget de départ, on peut retrouver une somme destinée à l'achat de fournitures diverses.

Mais aussi, une allocation pour le fonds de roulement de votre activité de photographe : suffisamment pour financer 6 mois d'opération sans chiffre d'affaires.

Finalement, comptabilisez bien vos mensualités de remboursement, si vous avez décroché un emprunt bancaire pour votre activité de photographe.

Le détail du budget prévisionnel fait partie des indicateurs qu'on retrouve dans le prévisionnel financier adapté à un photographe.

Démarrer une activité de photographe : quels profits ?

La rentabilité repose sur 3 critères : votre budget de démarrage, le revenu prévisionnel de votre activité de photographe et le taux de marge nette de votre projet.

Afin de vous aider à comprendre, nous allons illustrer. Considérons un exemple : nous disons que le montant total du budget prévisionnel de votre activité de photographe atteint environ 10,000 euros.

Quant au deuxième indicateur, nous prenons l'hypothèse suivante : votre activité de photographe parvient à générer 40,000 euros de revenus annuels.

Quant au troisième indicateur, la marge (nette) représente 50.0% de la totalité du chiffre d'affaires.

Une multiplication classique nous éclaire sur la rentabilité : votre activité de photographe va enregistrer 50.0% x 40,000 = 20,000 euros : c'est la somme de son profit annuel.

En somme, il faudra 10,000 / 20,000 = 0.5 année à votre activité de photographe pour amortir toutes les dépenses de départ.

En d'autres termes, votre activité de photographe aura amorti ses frais après 6 mois d'activité. Dans cet exemple, l'activité devient donc rapidement profitable.

Bien entendu, les chiffres propres à votre projet seront probablement différents.

Vous avez besoin de connaître les potentiels bénéfices de votre activité de photographe ? Téléchargez notre prévisionnel pour un photographe.

À lire également

Rédiger un business plan pour un photographe
Le chiffre d'affaires et les profits d'un photographe indépendant