Devenir plaquiste-plâtrier indépendant : budget et rentabilité

budget prévisionnel activité de plaquiste

Combien faut-il dépenser pour le lancement d'une activité de plaquiste ?
Quels équipements doit-on prévoir ?
Peut-on devenir plaquiste-plâtrier indépendant sans apport personnel ?
Est-ce une idée rentable ?

Notre équipe répond à vos questions aujourd'hui.

Également, pour obtenir une analyse financière complète de votre activité de plaquiste-plâtrier, modifiez les hypothèses de notre prévisionnel financier adapté à un plaquiste.

Afin de vous délivrer des estimations sérieuses, nous nous appuyons toujours sur plusieurs sources, et sur notre expérience en rédaction de business plans pour des plaquiste-plâtriers. Bien entendu, chaque projet d'entreprise est différent et les chiffres suivants ne reflètent pas toutes les réalités possibles. Ce contenu est délivré dans une visée informative. Ainsi, on ne peut considérer qu'il se substitue à un jugement professionnel et surtout propre à votre projet d'entreprise.

Quel montant pour le lancement d'une activité de plaquiste ?

Sans prendre en compte les cas extrêmes, on peut considérer que le montant total de l'investissement pour devenir plaquiste-plâtrier indépendant sera compris entre 10,000 et 50,000 euros.

Cependant, et vous vous en doutez, tous les projets sont différents.

Voici quelques facteurs qui peuvent faire changer le budget prévisionnel de ce type de projet :
- la ville dans laquelle vous allez vous installer
- si vous démarrez seul ou si vous recrutez
- si vous devez acheter tout l'équipement (ou non)
- si vous achetez un véhicule utilitaire (ou non)
- vos coûts de formations

Pour calculer une estimation rapide et personnalisée du budget de démarrage de votre projet, vous pouvez télécharger notre prévisionnel financier adapté à un plaquiste.

Comment réussir à devenir plaquiste-plâtrier indépendant sans argent ?

Devenir plaquiste-plâtrier indépendant sans argent est, en soit, envisageable, toutefois difficile à faire.

En effet, il est tout à fait possible de demander le soutien des institutions de financement, qui pourront apporter la somme qu'il vous faut pour démarrer votre projet.

Toutefois, ne prenez pas rendez-vous sans avoir constitué, au préalable, un apport.

En effet, disposer d'un apport personnel lors d'une sollicitation pour un financement permet de démontrer que vous êtes bel et bien sérieux à propos de votre projet entrepreneurial.

On s'accorde pour dire que le montant de l'apport devrait dépasser 10% de l'ensemble des fonds nécessaires au financement de votre activité de plaquiste.

Il y a quelques alternatives possibles afin de réunir un apport, comme le soutien des membres de la famille, les prêts à taux zéro ou également le financement des collectivités locales.

Lorsque vous aurez rassemblé une somme suffisante, prenez rendez-vous avec des organismes de financement, cela vous permettra d'obtenir tous les financements nécessaires au lancement de votre activité de plaquiste.

Ce n'est pas tout, il faut maintenant leur prouver que votre activité de plaquiste présente un fort potentiel de rentabilité. Dans cet objectif, téléchargez maintenant notre business plan pour un plaquiste.

Quel est la liste d'investissements pour un plaquiste ?

Quel matériel pour le lancement d'une activité de plaquiste ?

Il faut prendre le temps de réfléchir afin d'acquérir du matériel adéquat pour réussir le lancement d'une activité de plaquiste.

Parmi les éléments qui constituent l'investissement initial de votre activité de plaquiste, on apercevra probablement, un niveau laser, un compas de plaquiste, une pince à sertir, une guillotine, un couteau à enduire, une scie coupe plaque, un couteau-scie, une perceuse-visseuse, une grignoteuse (permet des découpes en U sur rails) ou encore des cisailles de plaquiste.

On retrouvera éventuellement ces lignes dans votre budget de départ. Attention, la liste est probablement plus longue.

Pour la liste complète et détaillée, vous pouvez compléter notre prévisionnel financier adapté à un plaquiste.

Quelles sont les autres charges pour le lancement d'une activité de plaquiste ?

Les charges liées à l'établissement

Votre activité de plaquiste est une entreprise à part entière. Or, il y a des frais qui conditionnent l'existence ou le développement de l'entreprise.

Dans le budget de votre activité de plaquiste on retrouvera par exemple : des frais liés au conseil et statut juridique, les frais de comptabilité, la rédaction d'un business plan, des prestations accessoires proposées par les centres de formalités des entreprises, ou également les honoraires des autres prestataires de services.

Notez enfin que, lors de la création d'une auto-entreprise, une grande partie de ces dépenses n'existe pas.

La masse salariale

Pour la constitution d'une équipe éventuelle (un ouvrier qualifié, un agent comptable, un commercial (pour la prospection de nouveaux clients), etc.), il faudra ajouter des frais.

Voici des exemples de dépenses de dépenses pour ce budget : le paiement des premiers salaires, des honoraires payés à une agence de recrutement, mais aussi des frais de formations.

Les dépenses en communication

Pour le lancement d'une activité de plaquiste, il faut communiquer.

Voici les dépenses possibles en communication pour un plaquiste :
- des frais liés aux événements
- la gestion des réseaux sociaux
- des accessoires de branding
- l'achat de mots clés sur Google Ads (en rapport avec marché de la rénovation)
- la conception d'un site internet
- la mise en place de partenariats
- le référencement de votre activité de plaquiste-plâtrier dans les résultats de de recherche sur Google

Les frais supplémentaires

Dans le budget prévisionnel de votre activité de plaquiste-plâtrier, on peut retrouver un montant destiné à l'acquisition de fournitures diverses.

De plus assez pour donner la possibilité à votre activité de plaquiste-plâtrier de faire face aux imprévus de trésorerie lors du premier semestre d'activité.

Enfin, n'oubliez pas d'inclure vos mensualités de crédit, dans le cas où vous faites un emprunt pour financer votre activité de plaquiste.

L'ensemble des investissements fait partie des indicateurs qu'on retrouve dans le prévisionnel financier conçu pour un plaquiste.

Combien de temps faut-il pour rentabiliser un plaquiste ?

Le seuil de rentabilité de votre activité de plaquiste va surtout dépendre de 3 critères : votre budget de démarrage, le revenu de votre activité et le taux de marge nette que votre activité va produire.

Afin de vous aider à comprendre, nous allons illustrer. Considérons un exemple : on fait l'hypothèse que le budget de votre activité de plaquiste est de approximativement 1,500 euros.

Maintenant, nous disons que votre activité de plaquiste parvient à encaisser pas moins de 57,000 euros de revenus annuels.

Quant au dernier indicateur, la marge (nette) se situe à 50.0% de l'ensemble des revenus.

Un calcul rapide nous donne une information précieuse : votre activité de plaquiste enregistre pas moins de 50.0% x 57,000 = 28,500 euros de profit.

En somme, il faudra 1,500 / 28,500 = 0.05 année à votre activité de plaquiste-plâtrier pour pouvoir amortir tous les fonds investis.

En d'autres termes, dans cet exemple, votre activité de plaquiste deviendra une entreprise bénéficiaire après 1 mois d'existence.

Attention, les chiffres et indicateurs concernant votre projet d'entreprise ne seront pas les mêmes. Vous voulez faire les mêmes calculs avec votre activité de plaquiste-plâtrier ? Mettez la main sur notre modèle Excel pour un plaquiste.

À lire également

Rédiger un business plan pour un plaquiste
Faire une étude de marché pour un plaquiste
La rentabilité financière d'un plaquiste
Réussir le plan financier d'un plaquiste