5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

S'installer comme barbier : le budget pour démarrer

budget prévisionnel salon de barbier

Combien coûte l'ouverture d'un salon de barbier ?
Existe-t-il une liste précise des dépenses ?
Peut-on financer son salon de barbier sans apport ?
Quelle rentabilité et quelles marges espérer ?

L'article ci-dessus vous dévoile quelques réponses.

Aussi, si vous voulez connaître tous les futurs indicateurs financiers de votre projet d'entreprise, modifiez les hypothèses de notre prévisionnel financier pour un salon de barbier.

Afin de vous délivrer des estimations sérieuses, nous nous appuyons toujours sur plusieurs sources, et sur notre expérience en rédaction de business plans pour des salons de barbier. À chaque projet ses particularités. Ainsi, les données et chiffres suivants ne correspondront peut-être pas à votre réalité. Ce contenu est là pour vous informer. Également, il ne se soustrait pas à un jugement professionnel et propre à votre projet d'entreprise.

Quelle somme investir pour s'installer comme barbier ?

Avec une marge d'erreur possible, la somme nécessaire pour ouvrir un salon de barbier va, le plus souvent, être située entre 35,000 et 120,000 euros.

Sans aucun doute, ça ne sera pas toujours le cas : certains éléments peuvent venir complètement modifier le budget prévisionnel de votre activité de barbier.

Voici quelques paramètres qui peuvent avoir un impact majeur sur l'investissement initial :
- le secteur où vous souhaitez ouvrir votre salon de barbier
- la superficie du local qui abritera votre barbershop
- les travaux nécessaires à l'aménagement de votre salon de barbier
- la qualité du petit mobilier à agencer (fauteuils, canapés, etc)
- si vous comptez rejoindre une franchise ou non (cela implique souvent de payer une redevance)

Pour une estimation précise et personnalisée de votre budget, modifiez les hypothèses de notre prévisionnel financier pour un salon de barbier.

S'installer comme barbier : possible sans argent ?

Si vous n'avez pas assez d'argent pour financer l'ensemble de votre budget prévisionnel, vous pouvez faire appel à des organismes extérieur. Cependant, avant cela, il faudra constituer un apport.

Un projet entrepreneurial financé, en partie (à hauteur de 20%), par un apport de capital personnel sera analysé comme étant solide et sérieux.

Vous voulez vous constituer un apport personnel ? Voici quelques possibilités : les différentes subventions, les prêts à taux zéro ou encore les aides de l'état envers les créateurs d'entreprise.

Une fois cet argent obtenu, vous pourrez aller démarcher des banques et investisseurs, qui vous prêteront des sommes plus importantes.

Toutefois, vous devrez prouver à ces personnes que le projet de votre salon de barbier est solide et rentable. Pour cela, il faudra leur montrer un bon business plan pour votre salon de barbier.

Quelles sont les dépenses pour s'installer comme barbier ?

Dans quels équipements faut-il investir pour l'ouverture d'un salon de barbier ?

Il faut prendre le temps de réfléchir afin d'investir dans les bonnes fournitures pour réussir l'ouverture d'un salon de barbier.

Dans le budget de départ de votre salon de barbier, on identifiera éventuellement, des peignes et les brosses, des tondeuses spéciales pour barbier, des ciseaux sculpteurs, un rasoir de sûreté et le coupe-chou, des shampoings et savons à barbe, un sèche-cheveux professionnel, du linge de barbier, une banquette d'attente, un fauteuil pour barbier ou encore un poste de coiffage avec miroir.

Ce ne sont que des exemples.

Pour obtenir la liste complète des équipements, ainsi que le montant associé, vous pouvez utiliser notre prévisionnel financier pour un salon de barbier.

Quels autres coûts faut-il considérer pour l'ouverture d'un salon de barbier ?

L'établissement de l'entreprise

Votre salon de barbier doit exister légalement sous la forme d'une entreprise. Or, il y des frais occasionnés par la création ou le développement d'une entreprise : des frais d'immatriculation, les frais de comptabilité, des prestations proposées par votre CFE, des frais pour une étude de marché ou encore des primes d'assurances.

Enfin, notez que la majorité de ces dépenses est absente du budget prévisionnel d'une auto-entreprise.

Le coût de l'emploi dans votre salon de barbier

Dans le cas où vous voulez embaucher (un barbier assistant, un chargé de la communication du salon, un comptable à mi-temps, etc.), vous devrez comptabiliser certains frais.

Voici ce qu'on peut retrouver dans ce budget : des paiements réalisés aux cabinets de recrutement, les premières rémunérations ou encore la formation des nouveaux employés.

La communication pour l'ouverture d'un salon de barbier

Afin de faire connaître votre activité de barbier à votre clientèle, il faudra faire quelques dépenses.

Des exemples d'investissement en publicité qui peuvent apparaître dans le budget prévisionnel de votre salon de barbier :
- des articles dans les journaux locaux
- les frais de campagnes Google Ads (il s'agit ici de miser sur des mots clés en rapport avec des prestations de coiffure)
- les partenariats avec les autres commerçants
- la création de supports de communication
- l'inscription de votre salon de barbier sur des plateformes en ligne
- la gestion des réseaux sociaux (notamment Instagram)
- le référencement de votre salon de barbier auprès des moteurs de recherche

Des frais qu'on oublie parfois

Dans le budget prévisionnel de votre activité de barbier, on peut retrouver un montant destiné à l'acquisition de fournitures diverses, que vous utiliserez pour les opérations quotidiennes de votre salon.

N'oubliez pas non plus de prévoir un montant pour financer le fonds de roulement de votre salon de barbier.

Enfin, il peut également y avoir des mensualités de crédit, si vous avez contracté un emprunt pour financer le démarrage de votre activité de barbier.

La totalité des dépenses fait bien partie des nombreux éléments présents dans le prévisionnel financier, établi par notre équipe, pour un salon de barbier.

S'installer comme barbier : comment savoir si c'est rentable ?

Pour vous faire une idée de la rentabilité de votre salon de barbier vous devez d'abord estimer 3 indicateurs : le montant des dépenses de départ, le revenu de votre activité et enfin la marge nette.

Afin de vous aider à comprendre, nous allons illustrer.

Considérons un exemple : nous supposons que l'investissement initial de votre salon de barbier atteint approximativement 40,000 euros.

Maintenant, on émet l'hypothèse que votre salon de barbier est dans la capacité de produire pas moins de 65,000 euros de chiffre d'affaires.

Finalement, la marge nette se situe à 20.8% de l'argent encaissé.

Une formule classique nous donne une indication : votre salon de barbier va produire 20.8% x 65,000 = 13,520 euros de profit net, par an.

Donc, il faudra 40,000 / 13,520 = 2.96 années à votre salon de barbier pour amortir tous les frais de démarrage.

En d'autres termes, votre salon de barbier devient un projet rentable et bénéficiaire après un peu moins de 3 années d'activité.

Bien entendu, les chiffres propres à votre projet seront probablement différents.

Vous voulez reproduire le même exemple avec les chiffres de votre activité de barbier ? Changez les hypothèses pré-remplies de notre prévisionnel pour un salon de barbier.

À lire également

Rédiger un business plan pour un salon de barbier
Le guide complet pour ouvrir un salon de barbier
Le chiffre d'affaires et les dépenses d'un salon de barbier