Ouvrir une ferme pédagogique : le guide complet

Ouvrir une ferme pédagogique

Les fermes pédagogiques sont des structures qui ont la particularité d’offrir, à leurs visiteurs, la possibilité de découvrir les activités de la ferme et ses métiers.

Ces établissements sont énormément sollicités par les écoles, les centres aérés et peuvent même être visités par les parents accompagnés de leurs enfants.

Le public d’une ferme pédagogique ne s'arrête pas là : des personnes en maison de retraite, handicapés où en réinsertion professionnelle peuvent également venir visiter cette structure.

Vous avez pour projet d’ouvrir une ferme pédagogique et vous vous posez des questions comme :
- quels diplômes sont nécessaires ?
- quelle est la réglementation liée à ces structures ?
- quel est le revenu moyen d’une ferme pédagogique ?
- faut-il réaliser un business plan avant de se lancer ?
- créer une ferme pédagogique : est-ce une idée rentable ?

Pour faciliter vos investigations, nos équipes ont rédigé ce guide complet. Il vous facilitera la tâche.

Faut-il un diplôme pour ouvrir une ferme pédagogique ?

Il est tout à fait possible d’ouvrir une ferme pédagogique sans diplôme.

Néanmoins avoir une expérience dans le domaine de l'agriculture ou dans l’éducation est un véritable atout à faire valoir.

Certains diplômes peuvent vous apporter des connaissances solides et faciliter votre activité comme :
- le Certificat de Spécialisation de Ferme Pédagogique (CS Ferme Pédagogique)
- le Bac Professionnel Conduite de Gestion de l’Entreprise Agricole (CGEA)
- le Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport des Fermes Pédagogiques et Jardins (BP JEPS Fermes Pédagogiques et Jardins)
- le BAFA spécialité Activité de Découverte du Milieu Rural, Activités Relatives à l’Environnement
- le Diplôme d’État d’Éducateur Technique Spécialisé (DEETS)

Attention toutefois, certains métiers de la ferme pédagogique nécessitent une formation. Il est alors essentiel d’avoir des employés avec des qualifications spécifiques.

Si vous avez des animaux dans votre ferme, un soigneur animalier est alors indispensable. Ce dernier doit posséder une Attestation de Connaissances pour les Animaux de Compagnie d’Espèces Domestiques (ACACED).

Cette certification a une validité de 10 ans. D’autres diplômes peuvent convenir, comme le CAPA de soigneur, le BEPA, le Bac professionnel CGEA, le Brevet de Technicien Supérieur Agricole (BTSA), la Licence Professionnelle Production Animales ou encore le diplôme d’État de Vétérinaire.

De même, si vous proposez des activités d’équitation, la personne qui donne les cours doit posséder un BPJEPS spécialité Éducateur Sportif avec la mention Activités Équestres. Toutefois, si vous avez des équidés et que ceux-ci ne sont pas montés, il n’y a pas besoin d’avoir une formation spécifique.

Il est nécessaire d’être particulièrement attentif aux activités proposées. Effectivement, si vous devez avoir à charge des mineurs (et particulièrement qui ne sont pas accompagnés de leurs responsables ou encadrants), alors vous (ou vos employés) devez posséder un BAFA.

Sachez aussi que, si vous transportez des animaux vivants, la personne qui s'occupe de cette fonction doit avoir un Certificat d’Aptitude Professionnelle pour le Transport d’Animaux Vivants (CAPTAV).

Quelles assurances pour couvrir une ferme pédagogique ?

Afin de couvrir votre ferme pédagogique, il est possible d’adhérer à plusieurs offres d’assurances.

L’Assurance Responsabilité Civile Professionnelle (RC PRO) est conseillée. Cette protection prévient les dommages causés à autrui dans votre ferme. Par exemple, si un enfant glisse sur un liquide dans votre ferme, la RC Pro peut vous couvrir de cet incident.

Pensez également à protéger votre ferme et ses locaux. Si un sinistre devait arriver, une Assurance Locaux Professionnels permet de vous en prémunir.

Vous pouvez aussi en complément adhérer à une offre Assurance Bien Professionnels qui couvre vos matériels (tracteurs, tondeuses, etc.) tout comme vos produits (si vous en commercialisez).

Il est important de noter que l’ensemble de ces contrats d’assurances peut être regroupé dans une seule offre multirisque. Si vous optez pour cette option, vérifiez bien que la souscription comprend toutes les spécificités de la ferme pédagogique.

Quelle est la réglementation pour une ferme pédagogique ?

Une ferme pédagogique est soumise à une réglementation bien spécifique.

La circulaire interministérielle du 5 avril 2001, relative aux fermes pédagogiques, indique que la structure doit répondre à plusieurs objectifs, qui sont :
- proposer des approches pédagogiques diversifiées
- initier à l’économie agricole
- appréhender les relations ville-campagne
- contribuer au développement local
- responsabiliser l’individu

Afin d’atteindre les objectifs énoncés précédemment, l’établissement agricole doit respecter les points suivants :
- les normes relatives à la sécurité et à l’hygiène
- les consignes liées aux Établissements Recevant du Public (ERP)
- les réglementations pour le transport et la détention d’animaux vivants
- les lois pour la consommation et la production des produits alimentaires

Faut-il faire un business plan pour ouvrir une ferme pédagogique ?

Oui, il est essentiel de faire un business plan pour l’ouverture d’une ferme pédagogique.

Effectivement ce document vous sera d’un aide précieuse car il permet de :
- définir une feuille de route pour votre projet d'établissement agricole
- préparer une stratégie de développement afin de prévoir la croissance de votre projet
- appréhender le marché des fermes pédagogiques
- affiner votre approche marketing, afin d’augmenter le chiffre d’affaire de l’activité
- établir un budget de démarrage avec les listes des dépenses
- acquérir des financement (c’est un argument majeur pour convaincre les partenaires financiers)
- effectuer des prévisions de coûts, de rentabilité et de chiffre d’affaires

Faut-il rédiger une étude de marché pour ouvrir une ferme pédagogique ?

Oui, il faut rédiger une étude de marché pour ouvrir une ferme pédagogique.

En vous appuyant sur ce document vous allez, entre autres, analyser les fermes pédagogiques concurrentes. Vous connaîtrez alors leurs faiblesses et leurs forces.

De plus, vous serez mieux informé sur les dernières tendances du secteur. Ce sera à vous d’en tirer parti afin de proposer un concept qui se démarque.

Cette étude vous permettra de tester la demande locale. Vous pourrez comprendre ce qui attirent les écoles, les centres de loisir et les particuliers à venir dans une structure agricole à visée pédagogique.

Quel est le budget pour l'ouverture d'une ferme pédagogique ?

Le plus souvent, le montant requis pour l’ouverture d’une ferme pédagogique est compris entre 120 000 euros et 210 000 euros.

Néanmoins, toute ferme pédagogique n’a pas le même budget de démarrage. Cette somme fluctue suivant plusieurs éléments :
- la zone géographique où vous installez votre ferme
- la production de cultures agricoles (ou non), en plus des animaux
- l’éventualité de la commercialisation de vos produits à la ferme et / ou dans une boutique en ligne
- la variété des animaux de votre ferme
- les activités proposées (équitation, traite de brebis, fabrication de fromage, etc.)
- l’achat d’une ferme existante ou la création d’une nouvelle exploitation
- les travaux d’aménagement pour respecter les normes relatives aux Établissement Recevant du Public (ERP)

Pour une estimation précise, complète et personnalisée de votre budget de départ, téléchargez le prévisionnel financier que nous avons conçu pour une ferme pédagogique.

Quelle est la liste des dépenses pour l'ouverture d'une ferme pédagogique ?

Avant de créer une ferme pédagogique vous allez devoir anticiper certaines dépenses.

On peut notamment citer le montant alloué à l’équipement. Des engins mécaniques seront d’une grande utilité pour l’élevage et l’éventuel entretien de vos cultures.

N’oubliez pas les essentiels pour les animaux que ce soit par exemple des pondoirs, des abreuvoirs, des cabanes, des litières, des enclos, des machines pour traire, des protections contre les nuisibles, des outils de premiers soins pour les bêtes, etc.

Pensez à prévoir des outils pour entretenir les locaux des bêtes (marteaux, scies, etc.). Il en va de même pour des vêtements de sécurité nécessaires pour vous et vos employés (gants, chaussures, etc.).

Sachez que des frais sont à envisager en ce qui concerne l’installation de votre entreprise. Vous allez devoir rédiger le statut juridique avec le dépôt de marque. Aussi, prévoyez une somme pour l’étude de marché et le business plan. De plus, des honoraires peuvent être alloués pour les comptables.

Ne négligez pas non plus le personnel. Il est recommandé que celui-ci soit qualifié. Certains corps de métiers dans une ferme pédagogique nécessitent un diplôme pour être en accord avec la réglementation.

En ce qui concerne le marketing, il est essentiel d’y consacrer une part de votre budget. Vous pouvez, par exemple, lancer des campagnes publicitaires via Facebook et augmenter le référencement du site de votre ferme avec Google Ads.

Sachez qu’un article pour l’ouverture de votre exploitation agricole à visée pédagogique, dans un journal local, permet de faire une bonne promotion.

Pensez à bien envoyer des flyers publicitaires dans les écoles. Il peut aussi être judicieux de réaliser des partenariats avec des acteurs économiques de la région, comme les maisons de retraite ou encore les centres de loisirs.

D’autres frais supplémentaires peuvent venir s’ajouter. Considérez qu’il est intéressant de prévoir un fond de roulement pour votre ferme. Ce montant permettra de faire face aux imprévus pour une période allant de 6 à 9 mois.

Si vous avez souscrit à un prêt pour financer votre ferme, il faut bien entendu prendre en compte les mensualités à rembourser.

Enfin, sachez que les dépenses que nous venons d’énumérer sont des suggestions et sont non exhaustives. D’autres frais peuvent venir compléter ou s’enlever suivant votre projet.

Pour une liste exhaustive et chiffrée des dépenses de démarrage, téléchargez le prévisionnel financier pour une ferme pédagogique.

Quel est l'emplacement idéal pour une ferme pédagogique ?

Pour trouver l’emplacement idéal d’une ferme pédagogique vous allez devoir prendre en compte certains facteurs importants.

Tout d’abord, s’il faut certes être situé à la campagne, rester proche des villes et ne pas trop s’en éloigner est un impératif. Il faut penser que votre activité peut accueillir des jeunes enfants, pour qui les trajets de plus d’une heure deviennent parfois difficiles.

Soyez proche des grands axes routiers. Il faut rendre accessible votre ferme au plus grand nombre. Ainsi, le chemin pour s’y rendre doit être entretenu et aisément empruntable.

Sachez aussi qu’il est recommandé de s’installer dans une zone géographique avec peu ou pas de concurrent.

Vous devez avoir un terrain suffisamment grand pour l’épanouissement de vos animaux et les éventuelles cultures. Des bâtiments annexes avec des abris pour les animaux sont à prévoir, tout comme un parking sécurisé (il doit pouvoir recevoir des bus scolaires).

Enfin, il est judicieux de prendre en compte le terrain et le climat de la zone géographique, où vous allez vous installer. Effectivement certaines plantations ont une meilleure croissance suivant la région où elles se trouvent et le climat associé.

Comment choisir le local pour une ferme pédagogique ?

Afin de faire les bons choix pour son local de ferme pédagogique, il est nécessaire de faire attention aux éléments suivants :
- la ferme doit être en bon état afin de ne pas ou peu avoir de travaux de mise en conformité
- la proximité d’un parking avec des espaces réservés pour les bus
- la bonne isolation phonique et acoustique de votre ferme pédagogique, pour favoriser le confort des visiteurs et des riverains
- la visibilité sur vos cultures et élevages en arrivant dans la ferme, afin de promouvoir votre activité
- la taille, qui doit être suffisante pour accueillir les animaux et les cultures

Vaut-il mieux ouvrir une ferme pédagogique en indépendant ou avec une franchise ?

C’est à vous de choisir entre une ferme pédagogique en indépendant ou franchisée. Sachez que chaque alternative propose ses propres avantages.

Si vous optez pour une ferme pédagogique en franchise, vous profiterez de :
- l’accompagnement pour le lancement de votre ferme pédagogique
- le soutien de la franchise
- la diminution des risques car vous êtes soutenu par la maison mère
- la formation à la gestion d’entreprise
- la diminution du stress (avec le suivi de la franchise)
- les opportunités pour avoir des financements (avec l’image de marque de la maison mère)
- la connaissance des données et tendances de marché

Si vous choisissez une ferme pédagogique avec un statut indépendant vous bénéficiez de :
- la totalité de vos revenus (la franchise vous oblige à partager, en général, entre 5 % et 20 % du chiffre d’affaires)
- le choix dans vos marges et vos tarifs
- l’autonomie et la flexibilité (la franchise ne pourra pas vous dicter des ordres)
- les éventuels conflits avec une franchise qui sont ainsi évités
- l’absence de paiement des redevances de franchise à fournir au démarrage de la ferme pédagogique

Quel est le revenu moyen d'une ferme pédagogique ?

Le chiffre d’affaires d’une ferme pédagogique est, en moyenne, compris entre 45 000 euros et 155 000 euros.

Même si toutes les fermes pédagogiques sont différentes, certains éléments peuvent néanmoins avoir une influence plus importante sur le revenu de votre ferme.

Parmi les facteurs qui font fluctuer le revenu d’une ferme pédagogique, nous avons principalement :
- la taille de la ferme pédagogique
- la rémunération du personnel travaillant dans la structure agricole (soigneurs, éducateurs, etc.)
- le public fréquentant l’exploitation (écoles, centres de loisir, particuliers, etc.)
- les cultures et les animaux présents
- la vente ou non de votre production agricole
- les horaires d’ouverture de l’entreprise
- les années depuis la création de la ferme

Le prévisionnel financier que nous avons créé pour une ferme pédagogique vous permettra d’estimer précisément les futurs revenus de votre exploitation.

Quelle stratégie marketing pour une ferme pédagogique ?

Afin que votre ferme pédagogique se développe, vous allez devoir investir dans une stratégie marketing efficace, comme celle que nous avons détaillé dans le business plan pour une ferme pédagogique.

Voici quelques exemples de techniques que vous pouvez utiliser, dans le but d’optimiser le chiffre d’affaires de votre ferme pédagogique :
- créer une page de la ferme sur les réseaux sociaux pour en faire la promotion
- diversifier vos activités agricoles et pédagogiques (pisciculture, centre équestre, fabrication de fromage, tissage, etc.)
- collaborer avec d’autres établissements pour nouer des partenariats (écoles, centres de loisirs, etc.)
- proposer des activités pour un public autre que celui des enfants (personnes âgées, handicapés, personnes en réinsertion, etc.)
- préparer des journées portes ouvertes
- distribuer des flyers publicitaires
- participer aux événements locaux (foires, marchés, etc.)
- commercialiser ses produits (oeufs, fromages, pains, légumes, etc.)
- concevoir un site internet avec une partie e-commerce
- investir dans des panneaux d’affichages le bord des routes de votre zone géographique, pour indiquer la présence de votre exploitation

Quelles sont les dépenses et charges récurrentes pour une ferme pédagogique ?

Voici les principales charges courantes d’une ferme pédagogique :
- le personnel de la ferme (soigneurs, éleveurs, éducateurs, etc.)
- l’entretien du matériel agricole (tracteurs, machines à traire, etc.)
- la nourriture pour vos animaux (graines, paille, croquettes, légumes, etc.)
- les soins et vaccins pour les bêtes
- les éventuels engrais pour vos cultures
- les emballages pour vos produits
- la maintenance de votre site web (si vous en avez un)
- l’essence pour vos véhicules
- les offres d’assurances
- les redevances de franchises (si vous n’êtes pas indépendant)
- les divers taxes

Évidemment, il s’agit ici d’une liste non exhaustive. Retrouvez l’ensemble des charges, avec leurs montants, dans le prévisionnel financier pour une ferme pédagogique.

L'ouverture d'une ferme pédagogique : est-ce une idée rentable ?

Oui, ouvrir une ferme pédagogique est une idée rentable.

Votre exploitation est rentable à partir du moment où vos revenus sont plus élevés que vos charges.

Généralement, la marge nette d’une ferme pédagogique est comprise entre 9 % et 18 % du revenu total.

Pour vous donner un ordre d’idée de la rentabilité d’une ferme, nous allons imaginer que nous avons une ferme avec une marge nette de 13,5 %.

Ensuite, on émet l’hypothèse que vous réalisez un chiffre d’affaires de 110 000 euros annuel. Vous aurez alors un profit qui est égal à 13,5 % x 110 000 = 14 850 euros.

Nous précisons tout de même que chaque projet de ferme pédagogique est différent. C’est pourquoi, les chiffres que nous avançons ne vont pas forcément correspondre avec votre structure agricole et pédagogique.

Faites l’étude de votre seuil de rentabilité grâce au prévisionnel financier adapté à la réalité d’une ferme pédagogique.

Comment financer une ferme pédagogique ?

Créer et mettre en marche une ferme pédagogique nécessite un investissement initial important.

Il peut s’avérer difficile de trouver le financement nécessaire à votre projet. Toutefois, sachez qu’il existe plusieurs moyens et aides afin de parvenir à la création de votre exploitation agricole.

Sachez que vous pouvez demander aux banques afin de souscrire à un prêt bancaire. Avoir à disposition un apport personnel est un avantage non négligeable. De plus, le business plan, combiné à votre étude de marché, seront des arguments précieux pour convaincre les partenaires financiers.

Il est intéressant aussi de solliciter vos proches. N’oubliez pas non plus les campagnes de financement participatif (crowdfunding) pour lever des fonds.

Il est important de noter que vous pouvez très bien vous associer avec une autre personne. Cette méthode permettra de diviser les coûts du financement de la ferme pédagogique.

Une alternative à ne pas négliger sont les aides publiques. Votre projet de ferme pédagogique aborde plusieurs thématiques que ce soit l’éducation , l’environnement, le dynamisme économique, etc.

Il est alors judicieux de multiplier les appels à projet. Des subventions publiques pourront alors venir vous aider dans la création de votre structure agricole.

L’État propose aussi plusieurs aides comme l’ACRE ou le NACRE. La première aide, l’ACRE, apporte un capital de 45 % du reliquat des allocations chômage dont vous disposez.

La seconde, le NACRE, vous accompagne pour le montage du projet, la structuration financière et le démarrage de l’activité. Le montant de cette dernière est compris entre 1 000 euros et 8 000 euros.

Enfin, vous pouvez très bien cumuler ces aides afin de faciliter votre projet de ferme pédagogique.

À lire également

Comment rédiger le business plan d'une ferme pédagogique ?
Le budget de départ pour ouvrir une ferme pédagogique
Quelle est la rentabilité d'une ferme pédagogique ?
Rédiger une étude de marché pour une ferme pédagogique