Ouvrir un snack : le guide complet

snack business plan ppt pdf word

Nos experts ont réalisé un business plan pour un snack, modifiable.

Actuellement, les gens sont pris par le rythme de la vie et ne peuvent consacrer que peu de temps à leur déjeuner. C’est dans ce sens que la restauration rapide entre en jeu.

On peut, notamment, parler du snack qui connaît une croissance importante ces dernières années. Mais alors, pourquoi ne pas profiter de cette opportunité ?

Vous souhaitez ouvrir ce type d’établissement et vous ne savez pas par où commencer. Il est légitime de se poser diverses interrogations.

Qu’est-ce qu’un snack ?
Que vend-on dans cet établissement de restauration rapide ?
Faut-il un diplôme pour se lancer ?
Quelle est la réglementation autour d’un snack ?
Quel est le budget pour l'ouverture d'un snack ?
Quelle est la liste des dépenses pour ce type d’entreprise ?
Quel est l'emplacement idéal pour un snack ?
Comment choisir le local pour son restaurant ?
Quelle stratégie marketing pour un snack ?
Quelles sont les dépenses et charges pour un snack ?

Dans ce guide complet sur comment ouvrir un snack, nous allons répondre à toutes ces questions et bien d’autres.

snack business plan pdf

Qu’est-ce qu’un snack ?

Un snack est un petit établissement de restauration. Il sert, généralement, des plats légers et faciles à réaliser, des collations ainsi que des boissons.

À la différence d’un restaurant classique, un snack ne possède que peu de places assises. Toutefois, certains d’entre eux possèdent des tabourets et/ou des sièges à l’extérieur. On peut également définir cette structure comme une enseigne de restauration rapide.

D'après les définitions de l'INSEE, la restauration rapide comprend "la fourniture au comptoir d'aliments et de boissons à consommer sur place ou à emporter, présentés dans des conditionnements jetables". Il s’agit donc d’un lieu de restauration qui peut accompagner le client, du café du matin à l’apéritif en début de soirée.

En général, ces restaurants sont situés à proximité de lieux à forte concentration comme les centre-villes, les universités, les aires d'autoroute ou encore les gares.

Que vend-on dans un snack ?

Comme nous l’avons mentionné plus haut, grâce au snack, les clients peuvent couvrir leur petit-déjeuner, leur déjeuner, leur dîner et leur collation.

Le matin, un snack propose généralement des menus petit-déjeuner avec des jus de fruits et des fruits, des viennoiseries ainsi que des boissons chaudes. À midi et en soirée, les menus se déclinent en sandwichs, burgers, wraps, bagels, burritos, etc.

Bien évidemment, ces menus sont souvent accompagnés de sodas ou d’alcool (le plus souvent des bières, mais aussi du cidre, du vin et des cocktails). Attention, une licence est obligatoire pour les boissons alcoolisées.

N’oublions pas, également, les accompagnements comme les frites, les “onion rings”, les diverses variétés de chips, les salades, les assortiments de légumes cuits ou encore le coleslaw (association de plusieurs légumes crus).

snack business plan gratuit

Faut-il un diplôme pour ouvrir un snack ?

Non, il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme pour ouvrir un snack.

Toutefois, suivre une formation pourrait être un atout si vous voulez ouvrir votre propre restaurant. Sachez que le CAP Agent Polyvalent de Restauration (APR), le CAP Commercialisation et Services en Hôtel-café-restaurant ou le CAP Cuisine sont des qualifications adaptées pour un snack.

En dehors de ces diplômes, en tant que gérant d’un snack, vous devriez aussi avoir certaines qualités. L’idéal est de disposer de qualifications en marketing et/ou en management ainsi qu’en comptabilité. Une bonne aisance relationnelle n’est pas à négliger.

Quelles assurances pour couvrir un snack ?

Pour couvrir votre snack, il est recommandé de souscrire à une assurance Responsabilité Civile Professionnelle (RC pro). Cette offre intervient en cas de dommage causé à un tiers.

L’incident peut avoir été causé par vous, vos employés ou encore vos matériels et machines. Si, par exemple, un client fait une chute, car votre sol est mouillé, vous serez protégé.

En outre, il est conseillé d’adhérer à une souscription Local Commercial. Cette dernière, comme son nom l’indique, protège votre snack ainsi que les biens qui y sont présents.

Cette garantie inclut les dommages suite à un incendie, une explosion, une catastrophe naturelle ou technologique, des dégâts des eaux, des dommages électriques ou encore à des actes de vandalisme et de vol.

Il est également possible de souscrire à un contrat Pertes d’Exploitation. Cette assurance peut alors intervenir si vous connaissez une baisse (ou un arrêt) de votre d’activité suite à un sinistre. Elle indemnise et rembourse les frais engagés par le restaurateur pour pouvoir continuer l’activité.

Enfin, si vous utilisez un véhicule de fonction (en cas de livraison par exemple), vous êtes dans l’obligation d’avoir une assurance Automobile Professionnelle.

snack plan d

Quelle est la réglementation qui s’applique pour un snack ?

Pour pouvoir ouvrir un snack, vous devez suivre certaines réglementations.

En premier lieu, vous devrez être titulaire d’une licence qui vous autorise à servir des boissons alcoolisées (si vous en vendez).

En parallèle, vous aurez à suivre une formation de 20 heures pour obtenir un permis d’exploitation. Il a pour but de vous faire connaître vos obligations en matière de prévention relative aux dangers de la consommation d'alcool. En même temps, il permet de déclarer officiellement l’ouverture de votre commerce.

Lors de cette formation de 20 heures, vous aborderez plusieurs thématiques concernant les responsabilités civile et pénale, la prévention et la lutte contre l'alcoolisme, la protection des mineurs, la répression de l'ivresse publique, la législation des stupéfiants et la lutte contre le bruit.

Bien évidemment, pour pouvoir obtenir ce permis, vous devrez déjà détenir votre licence.

Également, afin d’ouvrir votre snack, vous, ou au moins un membre de votre personnel, êtes dans l’obligation de suivre une formation relative à l’hygiène alimentaire ou formation HACCP.

Enfin, comme vous allez accueillir du public dans vos locaux, vous devrez suivre les lois relatives aux Établissements Recevant du Public (ERP).

Faut-il faire un business plan pour ouvrir un snack ?

Oui, il est important de faire un business plan pour ouvrir un snack.

Le business plan pour votre snack vous permet de connaître le marché dans lequel vous souhaitez vous installer.

Quelles sont les structures situées autour de l’emplacement que vous visez (bureaux, commerces, écoles, etc.) ? Quels jours et à quelle heure la fréquentation est-elle la plus importante ? Y a-t-il une forte demande en restauration rapide dans la zone de chalandise ?

Un business plan vous permet également de faire une prévision des différentes dépenses de votre snack et de vos possibilités de rendement.

De quoi avez-vous besoin pour mettre en place votre snack et le rendre fonctionnel ? À combien s’élèvera alors votre budget de démarrage ? Quelle marge allez-vous prendre ? Comment allez-vous estimer la rentabilité de votre restaurant ?

Enfin, une fois que vous aurez établi ces prévisions, vous pourrez utiliser le business plan pour rechercher des partenariats. En effet, en montrant que votre projet est viable et peut-être rentable, vous serez plus susceptible d’obtenir des financements et/ou de l’aide de la part des potentiels partenaires.

snack business plan pdf

Faut-il rédiger une étude de marché pour ouvrir un snack ?

Il est essentiel de faire une étude de marché pour ouvrir un snack.

Comme son nom l’indique, une étude de marché est ce qui va vous permettre de comprendre en détail ce que le marché attend de votre restaurant.

Grâce à une étude de marché, vous pourrez définir votre clientèle cible ainsi que ses attentes. Quel type de clientèle se trouve à proximité de votre zone de restauration (employés, cadres, touristes, étudiants, etc.) ? Quelles sont leurs habitudes de consommation ? Quel est leur budget ?

En parallèle à cela, cette phase vous permet d’analyser vos concurrents directs ou indirects. Quels sont les autres restaurants à proximité de vous ? Quel type de plat proposent-ils ? Quelles sont leurs fourchettes de prix ? Quels autres services proposent-ils à leurs clients ?

Ainsi, en prenant connaissance de ces informations, vous pourrez définir vos offres afin de vous démarquer de la concurrence.

Quel genre de menu recherche votre clientèle cible et que les concurrents ne proposent pas ? Quelles sont les critiques constructives émises par les clients par rapport à ces autres restaurants ? Quelles actions allez-vous entreprendre par rapport à cela ?

Quel est le budget pour l'ouverture d'un snack ?

Pour ouvrir votre snack, vous devrez prévoir un budget allant de 65 000 euros à 125 000 euros. Bien évidemment, ce chiffre peut encore varier en fonction de vos objectifs et de plusieurs autres éléments.

Votre zone de prédilection sera le premier élément déterminant. Si vous souhaitez vous installer au niveau d’une rue assez fréquentée, cela vous reviendra sûrement plus cher.

De même, si vous souhaitez louer un local, cela sera moins onéreux que d’acheter. Si vous disposez d'une terrasse pour votre snack, vous aurez, peut-être, à effectuer des travaux pour la rendre fonctionnelle. Cela va augmenter le coût initial. En plus, si vous voulez démarrer avec une équipe, votre budget de départ en sera plus conséquent.

En outre, si vous comptez assurer un service de livraison, vous aurez à prévoir tous les matériels nécessaires à cela : les barquettes et les cartons, les sacs de livraison isothermes, les couverts jetables, etc. N’omettez pas les frais et les salaires pour ceux qui s’occupent de cette prestation.

Enfin, si vous désirez développer un site web, vous aurez aussi à payer plus.

Pour connaître le budget de démarrage de votre projet, utilisez notre prévisionnel financier pour un snack.

snack business plan gratuit

Quelle est la liste des dépenses pour l'ouverture d'un snack ?

La liste complète des dépenses de départ est présente dans le prévisionnel financier pour un snack.

Les matériels et équipements d’un snack

Pour assurer la fonctionnalité de votre snack, vous devez vous munir de certains équipements et matériels.

Parmi les plus utilisés, il y a, le dispositif pour faire des bain-maries, des plaques de cuisson, des friteuses, une vitrine chauffante, une vitrine réfrigérante, des frigidaires, des congélateurs, des crêpières, des gaufriers et une soupière électrique.

Vous devrez aussi prévoir un chariot chaud, un chauffe-plats qui peut servir de chauffe-aliments, une étuve chauffante et un meuble chauffant.

En parallèle à cela, une salamandre sera également essentielle. Cet équipement permet de faire fondre le fromage, mais également de caraméliser, de glacer, de gratiner et d’achever la cuisson de certains repas sucrés ou salés.

Comme alternative, une plancha snack peut être possible. Enfin, n’omettez pas les couverts, les bouteilles, les distributeurs de sauce ainsi que les dessous d’assiettes.

Les autres frais

Votre snack prendra obligatoirement le statut d’entreprise. Par conséquent, vous devrez vous acquitter de tous les frais associés.

On peut, notamment, parler des coûts liés au conseil et statut juridique, des procédures obligatoires auprès de votre Centre de Formalités des Entreprises (CFE), des frais de l'expert-comptable et des honoraires éventuels du commissaire aux apports.

Si vous comptez embaucher du personnel (un préparateur de snacks et sandwiches, un chargé des commandes, un plongeur, un livreur, etc.), vous aurez à anticiper certains frais.

Ici, on peut parler des montants alloués à la publication des offres d’emploi et pour le cabinet de recrutement (si besoin). Vous devez aussi pensez à une ligne pour les éventuelles formations nécessaires pour que vos employés puissent être efficaces.

Les frais pour le marketing

Pour augmenter la notoriété de votre snack, vous devez mettre en place une stratégie marketing efficace.

Vous aurez peut-être à investir sur Google Ads. Cela permettra à votre site d’être en première page des résultats de recherche. Vous pouvez aussi embaucher un community manager pour animer vos réseaux sociaux.

La création d’un site ergonomique pour présenter votre snack et pour pouvoir y passer des commandes est un des investissements marketing que vous aurez à faire.

Aussi, si vous faites des partenariats (par exemple avec les autres commerces de la ville), vous aurez à payer des sommes en conséquence.

snack business plan pdf

Quel est l'emplacement idéal pour un snack ?

Pour réussir votre projet d’ouvrir un snack, vous devez porter une attention particulière à votre emplacement.

Optez pour un lieu où il y a un trafic piétonnier conséquent. Une zone d'affaires, commerciale, près des gares, des écoles et des universités. Un angle de rue peut aussi être intéressant.

L’emplacement idéal devra être proche des diverses commodités. Détenir des places de parking ou une aire de stationnement n’est pas une option. Être desservi par des transports en commun et facilement accessible est un avantage à ne pas négliger.

En parallèle à cela, un lieu à proximité d’un distributeur de billets peut vous être bénéfique.

Enfin, assurez-vous d’être à une distance convenable de la concurrence.

Comment bien choisir le local pour un snack ?

Une fois l’emplacement idéal trouvé, vous devez porter votre attention sur le local pour votre snack.

Si vous optez pour un bâtiment qui n’a pas encore servi de restaurant, assurez-vous qu’il soit autorisé à abriter ce type d’établissement. Ensuite, pensez à la superficie dont vous aurez besoin pour mettre en place votre snack.

Il peut être judicieux d’anticiper l’évolution de votre structure (à l’horizon de 3 ans au moins), pour éviter d’avoir à déménager.

Quand vous choisissez le local, pensez également à tous les travaux que vous aurez à faire. L’idéal serait de racheter le fonds de commerce d’un ancien restaurant ou un « droit au bail », pour reprendre une activité en cours tout en restant locataire. Alors, vous n’aurez pas à dépenser une importante somme d’argent pour les rénovations.

Vaut-il mieux ouvrir un snack en indépendant ou avec une franchise ?

En ouvrant un snack avec une franchise, vous bénéficiez de l’aide de celle-ci. Dans ce sens, vous aurez à payer moins de frais de démarrage. En parallèle, vous serez accompagné tout au long de votre projet.

Votre lancement sera donc plus rapide et vous prendrez moins de risques, car vous serez toujours conseillé. Avec la maison mère, vous bénéficiez d’une image de marque. Par conséquent, il sera plus facile pour vous d’obtenir des financements.

En revanche, en ouvrant un snack en indépendant, vous n’aurez pas à payer des redevances de franchise. En même temps, vous ne partagerez pas vos revenus avec les franchiseurs.

Vous serez donc plus libre et autonome, car vous n’aurez pas à suivre toutes les règles imposées par les franchiseurs. Enfin, en étant indépendant, vous pourrez fixer vos propres tarifs et marges.

snack business plan gratuit

Quel est le revenu moyen d'un snack ?

Un snack peut générer un chiffre d'affaires allant de 60 000 euros et 180 000 euros. Bien sûr, votre revenu peut varier en fonction de plusieurs paramètres.

Le nombre de plats que vous proposez à la carte peut, par exemple, influencer vos recettes. Plus vous diversifiez vos repas, plus vous serez susceptible d’augmenter votre revenu.

La capacité d’accueil de votre snack peut avoir un impact sur votre salaire. Plus vous pouvez recevoir de personnes, plus vous aurez de consommateurs dans le restaurant.

Outre cela, vos horaires d’ouverture joueront également un rôle non négligeable sur vos gains. Si votre plage horaire est large, vous pouvez recevoir plus de clients, et donc, récolter plus d’argent.

Enfin, si votre snack propose un service de livraison, vous aurez une prestation à forte valeur ajoutée.

Sachez enfin que notre prévisionnel financier pour un snack vous permettra de réaliser une estimation de vos futurs revenus.

Quelle stratégie marketing pour un snack ?

Pour que votre snack puisse connaître du succès, vous devez mettre en place une stratégie marketing.

Pour ce faire, vous pouvez, par exemple, créer un site web et y intégrer des réservations en ligne ou encore un système de livraison. Vous pouvez aussi vous inscrire sur différentes plateformes de livraison en ligne comme Deliveroo, Just Eat ou Uber Eats.

En même temps, investissez sur Google Ads pour que votre snack arrive en première position dans les résultats de Google.

N’hésitez pas à proposer des offres de remises. Cela pourra inciter les clients potentiels à visiter votre établissement de restauration. Une carte avec des menus variés attirera plus de clients (pensez aux plats sans viande).

De plus, il est intéressant de réaliser des partenariats avec des influenceurs pour gagner en notoriété. Pensez à investir dans Facebook Ads afin de gagner en visibilité.

Il est nécessaire de créer une atmosphère conviviale dans votre snack. Prévoyez des décorations, des sièges confortables, etc.

Si possible, offrez un accès Wi-Fi à vos clients. Cela ne pourra que les fidéliser. Enfin, pour augmenter votre chiffre d’affaires, vous pouvez proposer des “Happy Hours” ou encore des concerts.

Il est donc primordial d’établir une véritable stratégie marketing, comme celle détaillée dans le business plan pour un snack.

snack plan d

Quelles sont les dépenses et charges pour un snack ?

Contrairement aux premières dépenses, les charges courantes de votre snack sont celles qu'il faut payer de manière récurrente. Ainsi, parmi les frais systématiques pour un snack, nous pouvons citer :
- le loyer de votre local (si vous n’êtes pas propriétaire)
- l’eau, l’électricité et le gaz que vous consommez dans le snack
- les salaires du personnel (cuisiniers, serveurs, livreurs, etc.)
- le renouvellement du stock des ingrédients et des produits alimentaires
- l'achat des boissons que vous proposez dans le menu
- le renouvellement de la vaisselle et des ustensiles de cuisine
- les emballages et les boîtes alimentaires pour les livraisons
- les taxes et les impôts
- les assurances

Grâce à notre prévisionnel financier pour un snack, retrouvez toutes les dépenses et les charges de votre projet.

L'ouverture d'un snack : est-ce une idée rentable ?

Oui, l’ouverture d’un snack peut être une idée rentable.

La restauration rapide peut offrir des profits importants. De plus, actuellement, le rythme de la vie ne cesse de s'accélérer. Ces établissements culinaires deviennent donc une solution simple et efficace pour les consommateurs.

Notons tout de même que cette rentabilité se base sur trois éléments qui sont : le prix de revient des plats, le taux de marge choisi et le chiffre d’affaires.

Ci-dessous un exemple pour vous illustrer la rentabilité d’une formule avec un repas.

Admettons que vous préparez une formule déjeuner et que vous décidez de prendre 40 % de marge. Si le coût de revient de cette formule est de 7 euros, alors vous devrez encaisser 0,40 x 7 = 2,80 euros sur sa vente.

Par conséquent, vous aurez un prix de vente de ce menu à 7 + 2,80 = 9,80 euros.

Maintenant, nous allons émettre une hypothèse sur le profit annuel d’un snack.

En général, la marge nette d’un snack se situe entre 6 % et 20 %.

Supposons que vous prenez un taux de marge de 15 % et que vous générez un chiffre d’affaires de 120 000 euros.

Cela signifie que, lorsque votre snack vous permet d’obtenir un profit net annuel de 15 % x 120 000 euros = 18 000 euros.

À vous de faire l’exercice : estimez facilement la rentabilité de votre activité grâce au prévisionnel financier pour un snack.

snack business plan pdf

Comment financer un snack ?

Pour ouvrir votre snack, vous devez d’abord disposer d’un apport personnel. Ce dernier est important, car c’est ce qui vous permettra, ensuite, de faire d’autres demandes de financement.

En effet, il vous donne un ordre de grandeur vis-à-vis de la banque et vous permet de négocier à un taux plus avantageux. Plus l’apport personnel sera important, plus le financement bancaire pourra l’être. Sachez qu’un business plan de qualité vous avantagera dans l’obtention d’un crédit.

Outre cela, vous pouvez faire appel à d’autres aides financières pour financer l’ouverture de votre snack. On peut notamment citer : l’ARCE, l’ACCRE, la FRANCE INITIATIVE ou encore les BUSINESS ANGELS.

Vous pouvez avoir recours à des proches dans le financement de votre projet. C’est ce qu’on appelle le Love money.

Enfin, le crowdfunding peut aussi être une solution alternative aux prêts bancaires.

Pour convaincre ces institutions de la rentabilité de votre activité, vous devez leur présenter un solide business plan pour votre snack.

snack business plan pdf