5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Démarrer une activité artisanale : chiffre d'affaires, frais et bénéfices

rentabilité entreprise artisanale

Quel est le chiffre d'affaires moyen généré par un artisan ?
Quelle est la rentabilité ?
Quelles sont les charges d'un artisan ?
Comment fixer ses prix ? Quelle est la marge ?
Comment calculer la rentabilité d'une entreprise artisanale ?

Vous voulez démarrer une activité artisanale ? Vous vous posez ces questions ? Nous vous aidons à y répondre.

Afin de vous procurer des estimations de chiffres et données fiables, nous nous appuyons toujours sur plusieurs sources, ainsi que sur notre expérience en élaboration de business plans pour des artisans. Chaque activité artisanale va présenter des différences et ces données peuvent différer de la réalité auquel vous ferez face pour votre projet. Ces résultats sont dévoilés afin de vous informer (et non vous conseiller).

Comment estimer le chiffre d'affaires moyen d'un artisan ?

Dans la majorité des projets sur lesquels nous avons travaillé, au cours d'une année, le chiffre d'affaires moyen d'un artisan sera situé entre 20,000 et 400,000 euros.

Sans aucun doute, ça ne sera pas toujours le cas.

Certains paramètres peuvent venir significativement modifier le chiffre d'affaires annuel de votre activité d'artisan.

Tout d'abord, il y a la nature de l'activité : coiffeur, plâtrier, céramiste, fleuriste, etc. Cependant, malgré qu'elles soient diverses et variées, les niveaux de revenu sont sensiblement similaire.

Ci-dessous, des exemples pour les critères qui vont avoir un impact significatif sur le niveau de revenu de votre projet :
- le prix de vos prestations de service artisanales
- si vous vendez (ou non) des produits (du mobilier en bois pour l'ébéniste, des chaussures pour le cordonnier, des portes et cloisons pour le menuisier, etc.)
- si l'artisan embauche (ou non) une équipe (ce qui influe sur sa capacité de production)
- les créneaux horaires disponibles pour des travaux ou prestations d'artisan
- la capacité de l'artisan à fidéliser ses clients

Afin d'obtenir une estimation complète et personnalisée de vos futurs revenus, vous pouvez utiliser notre prévisionnel financier pour un artisan.

Comment fixer les tarifs pour son activité d'artisan ?

Lorsqu'on se lance et on devient artisan, on peut éprouver des difficultés à faire ses devis et à choisir des prix justes pour ses prestations.

Bien entendu, il faudra choisir un tarif qui conviendra à votre marché cible et à son budget.

Cependant, il faudra également choisir des prix qui permettront à votre entreprise artisanale de devenir facilement et rapidement rentable. 

Une démarche traditionnelle (et surtout "carrée") dans l'artisanat consiste à prendre un taux de marge à atteindre. Ce taux de marge peut être trouvé avec l'aide d'un prévisionnel financier, comme celui que nous proposons.

Une fois que vous avez convenu d'un taux de marge qui vous permettra de faire "facilement" des profits, il faut résoudre quelques calculs ... afin d'arriver à un tarif convenable.

Le revenu d'un artisan vient de la vente de prestations artisanales. Disons que nous souhaitons un taux de marge de 1.5 pour une prestation artisanale en particulier.

Si le coût de revient (temps passé, produits utilisés, paiements d'éventuels prestataires ou apprentis, etc.) d'une prestation artisanale est de 1 100 euros, alors nous devons générer 1.5 x 1 100 = 1 650 euros sur sa vente.

Cela nous donne un prix de vente (ou de facturation) à 1 100 + 1 650 = 2 750 euros.

Voilà une approche possible pour déterminer les tarifs des prestations de son activité d'artisan. Bien entendu, ces taux de marges vont changer selon la taille de votre activité d'artisan, les prix pratiqués par les concurrents, les volumes de vente, et bien d'autres points.

Comment décider d'un un taux de marge sur les prestations artisanales qui permette d'être rentable ? Téléchargez notre modèle financier pour un artisan. Ce document permet d'essayer plusieurs tarifs et voir comment cela influe sur vos marges mais également sur les profits de votre entreprise artisanale.

Comment accroître le profit d'un artisan ?

Voici des exemples d'idées que peut mettre en place un artisan afin d'augmenter son chiffre d'affaires :
- conception et distribution de supports de communication (brochures, flyers, cartes de visite, etc.) pour gagner en notoriété
- intégration d'un portfolio, présentant vos réalisations (photos), sur le site internet de votre activité d'artisan
- utilisation de la régie publicitaire de Facebook pour faire découvrir votre activité d'artisan aux utilisateurs (en les ciblant selon leurs intérêts)
- collaboration avec les grandes entreprises de votre secteur afin de leur proposer des prestations de sous-traitance
- participation à des concours, salons et foires spécialisés dans votre secteur d'activité pour atteindre des prospects qualifiés
- utilisation de Google Ads pour que votre activité d'artisan soit plus visible que ses concurrents dans les résultats de recherche
- inscription dans des annuaires, notamment des annuaires en ligne comme PagesJaunes, pour vous faire connaître en tant qu'artisan
- organisation de journées portes ouvertes et d'ateliers pour gagner en visibilité 
- travail sur le SEO (Search Engine Optimization) du site vitrine de votre activité d'artisan
- développement de votre présence sur les réseaux sociaux pour exposer votre savoir-faire et conquérir des clients potentiels

La liste des techniques possibles pour votre projet ne s'arrête probablement pas là.

Si vous voulez mettre en place la stratégie commerciale adaptée à ce secteur, téléchargez notre business plan adapté à un artisan.

Quelles sont les charges d'un artisan ?

Contrairement aux investissements ponctuels, les charges courantes de votre activité d'artisan représentent celles qu'il faut honorer systématiquement. Elles font partie du compte de résultat prévisionnel.

Voici quelques exemples de dépenses récurrentes pour un artisan :
- les frais bancaires
- les contrats d'assurances (notamment la Responsabilité Civile)
- les commissions versées à des plateformes de freelance (qui permettent parfois de trouver de nouveaux clients)
- le coût des déplacements pour rencontrer vos clients ou fournisseurs
- des coûts de production (si vous fabriquez des produits)
- éventuellement la location d'un véhicule utilitaire
- les taxes et impôts

Si vous voulez obtenir la liste des dépenses récurrentes détaillée, téléchargez notre modèle financier pour un artisan.

Comment estimer les futurs bénéfices de son activité d'artisan ?

Votre activité artisanale génère des profits si le chiffre d'affaires est plus important que la somme des dépenses.

Dans la majorité des cas, la marge nette d'un artisan se situe entre 35% et 65% du revenu généré. Encore une fois, cela va surtout dépendre de la nature de votre activité.

En simplifiant quelques règles financières, cela veut dire que, si votre activité d'artisan génère 240,000 euros de chiffre d'affaires annuel, alors le profit total pourra être de 50.0% x 240,000 = 120,000 euros (50% étant, dans cet exemple, le taux de marge choisi).

Évidemment, les indicateurs et chiffres propres à votre activité d'artisan seront très probablement d'une autre nature.

Vous souhaitez connaître les marges de votre activité artisanale ? Mettez la main sur notre prévisionnel financier pour un artisan.

À lire également

Rédiger un business plan pour un artisan
Le budget nécessaire pour créer une entreprise artisanale