Ouvrir un bureau d'études (construction) : revenus, charges et profits

rentabilité bureau d

Quel est le chiffre d'affaires moyen d'un bureau d'études en BTP ?
Est-ce une idée rentable ?
Quelles sont les charges d'un bureau d'études ?
Quel est le taux de marge net ?
Comment booster le chiffre d'affaires d'un bureau d'études ?
Comment trouver le seuil de rentabilité ?

Les éléments de réponse à vos questions se trouvent sans aucun doute dans les lignes suivantes.

Les chiffres, données et analyses présentés ici proviennent de notre travail, qui repose sur l'étude de nombreuses sources mais aussi sur la rédaction de business plans pour des bureaux d'études. Chaque bureau d'études a ses propres attributs et les chiffres suivants ne conviendront peut-être pas à votre projet. Ces résultats sont présentés pour vous informer.

Où se situe le revenu moyen d'un bureau d'études en BTP ?

En synthétisant les cas sur lesquels nous avons travaillé, on peut établir que sur une base annuelle, le revenu d'un bureau d'études en BTP sera situé entre 80,000 et 500,000 euros.

Évidemment, cela ne sera pas toujours le cas : certains éléments peuvent venir complètement modifier le chiffre d'affaires annuel de votre bureau d'études.

Généralement, voici les paramètres qui peuvent jouer un rôle important sur le niveau de revenu de votre projet :
- les différentes compétences du bureau d'études (des conseils pour la structure, l'assainissement, l'infiltrométrie, la thermique, etc.)
- le nombre d'ingénieurs et de techniciens qui travaillent dans le bureau d'études (si vous ne travaillez pas seul)
- si vous parvenez à établir des relations de confiance avec les architectes et maîtres d'ouvrage de la région
- si le bureau d'études dispose (ou non) d'un site internet (ce qui lui permet d'accéder à une plus large audience)
- les prix des prestations fournies par le bureau d'études

Pour obtenir une vue d'ensemble sur les futurs revenus de votre entreprise, téléchargez maintenant notre prévisionnel financier adapté à un bureau d'études (construction).

Comment booster les ventes d'un bureau d'études en BTP ?

Voici des exemples d'idées que vous pouvez mettre en place afin d'accroître la valeur des revenus de votre bureau d'études :
- intégration d'un module de prise de rendez-vous en ligne et de demande d'informations sur le site web de votre bureau d'études
- diversification de vos prestations, en proposant la conception de notes de calcul et de dessins d'exécution détaillés, d'études de sol, de réalisation d'esquisses 3D, etc.
- développement d'une offre à destination des acteurs qui souhaitent améliorer leur performance énergétique
- amélioration du référencement du site internet de votre bureau d'études
- acquisition de mots-clés sur Google pour apparaître devant les bureaux d'études concurrents
- partenariats avec d'autres acteurs du secteur du bâtiment qui touchent le même public, tels que des architectes, des maîtres d'œuvre, des constructeurs, etc.
- lancement d'une nouvelle gamme de services pour votre bureau d'études
- expansion de votre activité vers de nouveaux marchés, tels que d'autres pays européens
- investissements dans Facebook Ads pour gagner en visibilité
- ouverture d'un deuxième bureau d'études ou encore rachat d'un bureau concurrent

On retrouvera éventuellement certaines de ces initiatives dans votre stratégie de développement. Attention, la liste est probablement plus longue.

Si vous souhaitez obtenir la stratégie commerciale propre à cette activité, téléchargez notre business plan conçu pour un bureau d'études (construction).

Quelles sont les charges courantes d'un bureau d'études ?

Contrairement aux investissements ponctuels, les charges courantes de votre bureau d'études représentent celles qu'il faut engager chaque semaine, mois, trimestre ou année. Ce sont des lignes qui apparaissent dans le compte de résultat du projet.

Ci-dessous, quelques exemples de dépenses propres à un bureau d'études en BTP :
- les salaires et honoraires des consultants et des chargés d'études et de projets (si vous n'êtes pas seul)
- le budget alloué à la maintenance et au renouvellement du parc informatique
- l'abonnement à des logiciels utiles à votre activité
- les charges liées à l'occupation du local dans lequel votre bureau est installé
- les dépenses liées aux fournitures de bureau (comme des cartouches d'encre et du papier de différents formats)
- l'hébergement d'un site internet professionnel
- l'imposition

Si vous souhaitez obtenir la liste des charges adaptée à votre activité, appuyez-vous sur notre prévisionnel financier adapté à un bureau d'études (construction).

Quelle est la méthode pour calculer la rentabilité de son bureau d'études en BTP ?

Votre bureau d'études a atteint son seuil de rentabilité si le chiffre d'affaires est plus important que la totalité des charges.

Dans la majorité des situations, la marge nette d'un bureau d'études en BTP se situe entre 18% et 40% du chiffre d'affaires encaissé.

Sans schématiser, mais en faisant quelques simplifications d'ordre financier, cela veut dire que si votre bureau d'études génère 300,000 euros de chiffre d'affaires annuel, alors le profit s'établira éventuellement à la somme de 29.0% x 300,000 = 87,000 euros.

Sans aucun doute, les chiffres qui s'appliquent à votre bureau d'études seront différents.

Vous avez besoin d'estimer les profits de votre bureau d'études ? Modifiez les hypothèses de notre prévisionnel financier pour un bureau d'études (construction).

À lire également

Rédiger un business plan pour un bureau d'études (construction)
Faire une étude de marché pour un bureau d'études (construction)
Bureau d'études : le budget prévisionnel
Faire le plan financier pour un bureau d'études (construction)