5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Ouvrir une épicerie fine : le budget de départ

épicerie fine budget

Combien faut-il investir pour ouvrir une épicerie fine ?
Quelle est la liste complète des investissements ?
Peut-on ouvrir une épicerie fine sans argent ?
Est-ce un commerce rentable ?

Cet article a été rédigé pour vous aider à répondre à ces questions.

Enfin, pour une vue complète des aspects financiers de votre épicerie fine, téléchargez notre prévisionnel financier pour une épicerie fine.

Nous avons étudié de nombreuses sources afin de déterminer les estimations suivantes mais notre expérience repose aussi sur la rédaction de nombreux business plans pour des épiceries fine. Bien sûr, votre projet d'entreprise est unique et les chiffres suivants sont à considérer au regard des spécificités de celui-ci. Cet article a été rédigé dans une visée informative.

Quel est le budget prévisionnel pour ouvrir une épicerie fine ?

Dans la majorité des cas, le montant total de l'investissement pour ouvrir une épicerie fine sera compris entre 75,000 et 165,000 euros.

Toutefois, comme vous l'aurez compris, certains éléments peuvent venir modifier, significativement, le budget pour ouvrir une épicerie fine.

Voici une liste (non exhaustive) d'éléments qui peuvent modifier considérablement le montant à investir : la taille du stock initial de produits qui seront mis en rayon, la surface de vente de l'épicerie fine, la rue dans laquelle vous installez votre commerce, si vous décidez de créer un canal e-commerce (ou non) ou encore le nombre de personnes qui travailleront dans l'épicerie fine.

Cela va sans dire que l'ouverture d'une épicerie fine franchisée de 300m2 dans un quartier parisien coûtera beaucoup plus cher que la création d'un commerce de quartier dans une petite ville de province. 

Afin d'obtenir une estimation complète et personnalisée de votre budget de départ, vous pouvez utiliser notre prévisionnel financier pour une épicerie fine.

Comment peut-on ouvrir une épicerie fine sans apport personnel ?

Ouvrir une épicerie fine sans argent est possible, cependant difficile, pour ne rien vous cacher.

D'après nos observations, l'apport personnel du créateur d'entreprise sera compris entre 10 et 25% de l'ensemble du budget prévisionnel de l'épicerie fine.

Avoir un apport facilite toutes les démarches de financement. De plus, cela va prouver que vous êtes réellement impliqué dans cette aventure entrepreneuriale.

Vous voulez vous constituer un apport personnel pour ensuite décrocher un prêt plus important auprès des banques et finalement financer ce projet d'épicerie fine ? Voici quelques possibilités : les aides de votre région, la recherche d'investisseurs ou encore le soutien financier des proches.

Après avoir obtenu cet argent, vous avez la possibilité de solliciter des organismes bancaires et donc d'obtenir des financements plus importants pour votre épicerie fine.

Cependant, il faudra convaincre ces acteurs de la solidité de votre projet : présentez-leur les documents du pack complet pour l'ouverture d'une épicerie fine.

Quelle est la liste détaillée des dépenses pour une épicerie fine ?

Dans quels équipements investir pour ouvrir une épicerie fine ?

Parmi les lignes du budget prévisionnel de votre épicerie fine, on apercevra peut-être :
- des caves à vin
- du matériel de rayonnage
- une vitrine réfrigérée, pour les produits à conserver au froid
- un meuble réfrigéré pour boissons
- une caisse enregistreuse, enregistrant l'ensemble des opérations de la journée
- des caméras de surveillance
- une alarme de sécurité
- de l'équipement pour la caisse
- un bureau fonctionnel
- des extincteurs

Ce ne sont que des exemples de dépenses ... et la liste ne s'arrête pas là.

Pour ne rien oublier dans votre liste de départ, téléchargez maintenant notre prévisionnel financier pour une épicerie fine.

Quels sont les autres investissements pour l'ouverture d'une épicerie fine ?

Les charges de création

Votre épicerie fine est une entreprise à part entière. Or, la création d'une entreprise implique des frais.

Ce budget comporte (notamment) les dépenses suivantes : des frais de constitution de l'entreprise, la CFE, la rédaction de documents stratégiques, les charges liées à la comptabilité, sans oublier des frais de déplacement.

La création d'une auto-entreprise n'engendre, évidemment, pas ce type de frais.

Cependant, ce régime juridique ne se prête pas vraiment aux épiceries fines (impossibilité d'employer des salariés, limitation du chiffre d'affaires, les charges sont non déductibles, etc.).

L'équipe de votre épicerie fine

Si vous embauchez du monde (un caissier, un chargé de logistique, un responsable des relations fournisseurs, etc.), il faudra ajouter des frais.

On pense notamment à : éventuellement des paiements réalisés aux cabinets de recrutement, les premières rémunérations sans oublier la formation.

Le budget publicité pour l'ouverture d'une épicerie fine

Afin de faire connaître votre épicerie fine à votre clientèle, il faudra faire quelques dépenses.

Des exemples d'investissement en publicité qui peuvent apparaître dans le budget prévisionnel de votre épicerie fine : la mise en place de partenariats, l'impression de supports de communication, la création de contenu engageant pour les réseaux sociaux, l'inscription à des annuaires, des articles dans la presse locale, l'achat de mots clés sur Google, ou encore l'optimisation du SEO du site web de votre épicerie fine

Des frais qu'on peut retrouver dans votre budget

Dans les investissements pour votre épicerie fine, il faut prévoir un petit budget pour des frais bancaires.

Mais aussi, un montant pour financer le fonds de roulement de votre épicerie fine : assez pour tenir 6 mois sans générer de revenu (au cas où).

Finalement, dans l'éventualité où un partenaire bancaire vous accorde un prêt pour votre épicerie fine, n'oubliez pas de d'inclure les premières mensualités de crédit.

Le budget exhaustif et chiffré est présent dans le modèle financier conçu pour une épicerie fine.

Comment estimer la rentabilité de son épicerie fine ?

Pour estimer le seuil de rentabilité de votre épicerie fine il faut regarder 3 critères : votre budget de démarrage, le chiffre d'affaires que vous allez générer et finalement la marge nette.

Nous allons simplifier pour vous aider à comprendre. 

Prenons une première hypothèse : le montant total du budget prévisionnel de votre épicerie fine est de 95,000 euros.

Continuons avec une autre hypothèse : votre épicerie fine a du succès et parvient à encaisser le montant de 230,000 euros de revenus, tous les ans.

Quant au troisième indicateur, la marge (nette), elle représente 22.0% du revenu total.

Une première formule nous informe que votre épicerie fine, dans cet exemple, génère 22.0% x 230,000 = 50,600 euros de profit net, par an.

En somme, il faudra 95,000 / 50,600 = 1.88 années à votre épicerie fine pour s'assurer que le bénéfice produit soit supérieur au montant investi au commencement.

En d'autres termes, votre épicerie fine est bel et bien une entreprise bénéficiaire à la suite de 1 années et 11 mois d'activité. Un petit moins que 2 ans.

Ceci est un exemple. Bien entendu, les chiffres propres à votre projet seront probablement différents.

Vous avez besoin d'estimer les profits de votre commerce ? Mettez la main sur notre prévisionnel pour une épicerie fine.

À lire également

Rédiger un business plan pour une épicerie fine
Faire une étude de marché pour une épicerie fine
Le guide complet pour ouvrir une épicerie fine
Épicerie fine : chiffre d'affaires et profits
Épicerie fine : le budget prévisionnel