5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Comment construire le business plan d'une épicerie fine ?

business plan épicerie fine

Aujourd'hui, on compte un peu plus de 6 500 épiceries fines réparties dans les villes de France.

Jusqu'à récemment, ces commerces ne s'adressaient qu'à une clientèle de niche, aux envies raffinées et au pouvoir d'achat élevé. Cependant, la pression concurrentielle a fait baisser les prix.

À côté de cela, de nouveaux segments, notamment les millenials, souhaitent désormais consommer des produits plus sains et plus responsables, quitte à payer un supplément sur le prix de vente.

Ainsi, la taille du public cible des épiceries fines ne cesse de croître.

Vous souhaitez ouvrir votre propre épicerie fine ? La rédaction d'un business plan vous permettra de consolider les bases de votre stratégie.

En effet, un business plan bien rédigé pour votre épicerie fine vous donnera non seulement des objectifs mais aussi une direction pour les atteindre. Aussi, vous n'êtes pas sans savoir que le business plan de votre épicerie fine vous permettra de mettre en valeur votre aventure entrepreneuriale et donc de convaincre des investisseurs de vous accompagner financièrement.

Que doit contenir un bon business plan pour une épicerie fine ?
Comment estimer le chiffre d'affaires de son commerce ?
Comment établir le budget de démarrage d'une épicerie fine ?
Comment prouver à un partenaire financier la rentabilité de votre commerce ?
Que doit contenir le prévisionnel financier d'une épicerie fine ?

Ces questions reviennent souvent. Nous y répondons maintenant.

Enfin, sachez que notre équipe d’experts mène une veille constante sur le marché des épiceries fines. La synthèse de ses heures de travail se trouve dans les documents du pack complet pour une épicerie fine.

La rédaction du business plan d’une épicerie fine

Dois-je écrire un business plan pour mon épicerie ?

Certainement, l'élaboration d'un business plan pour votre épicerie fine permet de :
- présenter des données sur le secteur des épiceries fines
- comprendre l'évolution des habitudes de consommation
- identifier les facteurs de réussite d'une épicerie fine
- comprendre qui seront les clients et quel est leur budget
- étudier les faiblesses des épiceries concurrentes
- réfléchir à des avantages concurrentiels pour votre épicerie fine
- élaborer un plan de développement sur 3 ans, avec une stratégie marketing solide
- examiner les risques potentiels
- prouver à un partenaire financier que votre épicerie fine est viable

Notre business plan pour une épicerie fine vous permettra d'atteindre tous ces objectifs.

Que contient le business plan d'une épicerie fine ?

Un business plan contient de nombreuses études et analyses. Il est impératif de bien structurer et catégoriser ces éléments.

Notre business plan conçu pour une épicerie fine est composée de 5 parties distinctes.

La partie introductive correspond à l'“Opportunité de Marché”. Cette partie permet de présenter les données du marché alimentaire, notamment le secteur des épiceries fines, les nouvelles tendances et habitudes de consommation ainsi que les facteurs que l’on retrouve souvent chez les commerces de proximité prospères.

La deuxième partie concerne la “Présentation de l'Entreprise”, elle va permettre d'exposer les tenants et aboutissants de votre projet d’entreprise. Cette partie aborde également la proposition de valeur de votre commerce. Elle se termine par la présentation de la personne qui sera à la tête de cette épicerie fine (probablement vous-même).

Ensuite, vient la partie “Étude de Marché”, dans laquelle on présente les segments de marché et les épiceries fines concurrentes. Cette partie contient également une matrice SWOT, qui vous permet de synthétiser les forces et les faiblesses de votre épicerie fine, tout en récapitulant les opportunités et les menaces extérieures.

La partie “Stratégie”, va, elle, nous donner l’occasion de détailler les étapes qui permettront à votre commerce de proximité d'atteindre son seuil de rentabilité. On y présente notamment la stratégie marketing, qui permettra d’attirer et de fidéliser les premiers clients de votre épicerie fine.

Finalement, ce business plan introduit une partie “Finances”, qui va permettre d’exposer une stratégie financière détaillée (tableaux, ratios, indicateurs et graphiques) pour votre épicerie fine.

Comment construire l'Executive Summary d'une épicerie fine ?

Pour réussir l’Executive Summary, utilisez notre modèle présent dans le pack complet pour une épicerie fine.

Notons que l'Executive Summary d'une épicerie fine est un document qui doit rester court.

Il est parfois difficile de percevoir la différence entre les termes "Executive Summary" et "business plan". Pourtant, ces deux notions ne désignent pas la même chose.

Ces deux documents vont de pair : l'Executive Summary synthétise les points essentiels d'un business plan. Il en est donc une sorte d'introduction.

Comment faire l'étude de marché d'une épicerie fine ?

Pour réussir votre étude de marché, appuyez-vous sur notre modèle d'étude de marché conçu pour une épicerie fine.

Précisons ici que le business plan et l'étude de marché sont deux documents bien distincts.

Cependant, le business plan fournit une récapitulation de l'étude de marché.

Dans la partie “Étude de Marché” de notre business plan pour une épicerie fine, on aura :
- les grands chiffres du marché alimentaire, notamment ceux de l'épicerie fine
- les tendances observables sur le secteur des commerces de proximité
- les segments de clientèle d'une épicerie fine
- la matrice SWOT pour ce type commerce
- l'analyse des épiceries concurrentes
- les avantages concurrentiels d’une épicerie fine

Ces éléments sont essentiels afin de développer une stratégie rentable pour son épicerie fine.

Les points essentiels du business plan d'une épicerie fine

Quel est le modèle économique d’une épicerie fine ?

Le business model, ou modèle économique, d'une épicerie fine est la commercialisation de produits alimentaires, le plus souvent de haute qualité.

En général, une épicerie fine dispose d'un personnel passionné de gastronomie et capable de conseiller le client. Ce dernier doit également avoir des connaissances sur la fabrication et le contenu des produits proposés.

Le Business Model Canvas est l’outil généralement préféré pour synthétiser le business model de son projet dans un business plan.

Le business plan que nous avons construit pour une épicerie fine contient effectivement un Business Model Canvas adapté à la réalité d'une épicerie fine.

Les segments de clientèle de votre épicerie fine

Dans le business plan de votre épicerie fine, vous devez présenter vos segments de marché. Des exemples de segments de marché pour une épicerie fine sont : les amateurs de champagnes, les personnes qui recherchent des produits exotiques ou encore les familles avec un fort pouvoir d’achat.

C'est lors de la rédaction de l'étude de marché de votre épicerie fine que vous allez pouvoir comprendre quels profils viendront faire leurs courses dans vos rayons.

Notez également que le business plan que nous avons rédigé pour une épicerie fine présente les segments de marché propres à ce secteur.

Comment faire une étude de la concurrence pour son épicerie fine ?

Comme nous l'avons fait dans le business plan d'une épicerie fine, vous devez évoquer les commerces concurrents, installés dans votre périmètre.

Aussi, il faudra aborder leurs caractéristiques, leurs points forts, puis comparer votre offre de produits à la leur.

Votre offre doit pouvoir se distinguer. Pour ce faire, construisez des avantages concurrentiels : tout élément qui permettra à votre épicerie fine de se démarquer de ses concurrents.

Comment construire des avantages concurrentiels pour votre épicerie fine ? Pour cela, vous pouvez commencer par identifier les faiblesses des commerces concurrents : une gamme de produits peu variée, un mauvais emplacement, une ambiance peu chaleureuse dans le commerce, l'absence d'événements, pas de canal e-commerce ou encore l'impossibilité de recourir au click-and-collect.

C'est en exploitant ces faiblesses que vous pourrez créer des avantages concurrentiels et proposer une meilleure offre à la clientèle locale des épiceries fines.

En effet, ces manquements conduisent à l'insatisfaction d'une partie du marché. À vous de proposer quelque chose de plus satisfaisant : un emplacement central et accessible, une politique de prix claire et transparente, l'exclusivité sur la vente de certains produits ou encore de larges plages horaires d'ouverture. Voilà des exemples d'avantages concurrentiels pour votre épicerie fine.

Enfin, repérez les opportunités et les menaces de l'environnement concurrentiel dans le SWOT de votre épicerie fine. Cet outil vous permet de synthétiser les atouts et les lacunes de votre épicerie fine.

Cette SWOT est présente dans notre business plan conçu pour une épicerie fine. Elle est rédigée et modifiable. Les avantages concurrentiels d'une épicerie fine sont également dans le document.

Quel plan marketing pour une épicerie fine ?

Comment allez-vous trouver les produits qui plairont à vos clients ?
Comment allez-vous conquérir des parts de marché face aux épiceries concurrentes ?
Comment allez-vous devenir l’épicerie fine la plus populaire de la région ?

Voici des exemples d’actions qui peuvent figurer dans le business plan de votre épicerie fine :
- organiser des ateliers et des rencontres avec vos fournisseurs locaux
- lancer une nouvelle offre de produits exotiques
- développer une communauté de clients sur les réseaux sociaux
- renégocier les contrats avec vos fournisseurs pour obtenir de meilleures marges bénéficiaires
- étendre la surface de vente de votre épicerie fine
- développer un canal e-commerce (avec une option “click-and-collect”)
- racheter une épicerie concurrente et initier un système de franchise
- ouvrir une seconde épicerie dans une autre ville de France

Pour vous aider, notre business plan pour une épicerie fine présente une stratégie marketing détaillée pour ce type d'activité.

Quels sont les risques pour une épicerie fine ?

Vous devez présenter une stratégie visant à minimiser les risques et leur impact sur vos activités, comme nous l'avons fait dans le business plan conçu pour une épicerie fine.

Tout d'abord, il y a le risque de ne pas parvenir à satisfaire la demande de vos clients. Pour vous protéger de ce risque vous pouvez, par exemple, mettre en place une phase de tests. Au cours de celle-ci, vous pouvez essayer différentes gammes de produits auprès de vos clients, tester leurs réactions et voir ce qui fonctionne le mieux.

Un autre risque auquel les épiceries sont souvent confrontées est la mauvaise gestion des stocks. Dans ce cas, c’est une bonne gestion de votre fonds de roulement qui vous sauvera. Il y a aussi le risque de manquer de trésorerie, qui est étroitement lié à votre gestion des stocks du commerce.

Enfin, il y a le risque de ne pas pouvoir respecter les délais du plan d'action élaboré dans le business plan de votre épicerie fine. Dans ce cas, vous pouvez établir une version "prudente" ou "pessimiste" de vos prévisions financières, en tenant compte des événements susceptibles d'avoir un impact négatif sur votre commerce.

Le prévisionnel financier d'une épicerie fine

Quelles sont les étapes pour ouvrir une épicerie fine ?

Dans un premier temps, vous devez vous concentrer sur l'identification des produits à vendre, l’aménagement et la décoration de votre épicerie fine ainsi que la mise en place d'une chaîne logistique efficace.

Également, vous devez vous concentrer sur les investissements de démarrage de votre épicerie fine :
- l'achat d'un local ou l'achat d'un fonds de commerce
- un budget pour les travaux de mise en conformité de votre épicerie fine
- l'aménagement et la décoration de votre commerce
- l'achat d'un premier stock de produits
- l'abonnement à des logiciels d'encaissement et de gestion des stocks
- l'éventuel achat d'un véhicule pour le transport des produits
- les honoraires d'un comptable et d'un avocat
- le budget consacré au marketing pour le lancement de votre épicerie fine
- le coût de l'inscription dans un annuaire
- les frais d'établissement classiques

Il est conseillé d'obtenir des devis pour chaque dépense, afin d'obtenir une estimation du budget de démarrage et surtout de justifier un éventuel prêt.

Toutes ces dépenses se retrouvent dans notre prévisionnel financier pour une épicerie fine.

Comment estimer le revenu de son épicerie fine ?

Pour calculer le revenu d'une épicerie fine, il faut commencer par identifier le panier moyen de dépenses. Ce dernier devrait se situer aux alentours de 35 euros.

Ensuite, vous devez estimer le nombre de clients qui vont passer à la caisse de votre épicerie fine chaque mois.

Après l'ouverture de votre épicerie fine, il vous faudra probablement un certain temps avant de vous constituer une base solide de clients réguliers et fidèles.

Néanmoins, ce nombre augmentera au cours des mois : les épiceries fines augmentent, généralement, leur chiffre d'affaires de 20 à 30% au cours des deux premières années d'activité.

Pour une estimation complète du revenu de votre épicerie fine, utilisez notre prévisionnel financier pour une épicerie fine.

Dans ce modèle financier, après modification des hypothèses, le chiffre d'affaires, le seuil de rentabilité et les autres ratios financiers de votre épicerie fine se calculent instantanément. De plus, un système de vérification vous permet de valider la cohérence de vos prévisions.

Comment ouvrir une épicerie fine rentable ?

Le seuil de rentabilité de votre épicerie fine

Quand est-ce qu'une épicerie fine est rentable ?

En réalité votre épicerie atteint son seuil de rentabilité lorsque ses ventes génèrent suffisamment d'argent pour couvrir toutes les dépenses.

Quel chiffre d'affaires faut-il générer pour atteindre ce seuil de rentabilité ? Un modèle financier solide vous permettra de déterminer le montant des revenus que vous devez générer, mais aussi le nombre de jours nécessaires pour être rentable.

Vous pouvez trouver ces informations dans notre prévisionnel financier pour une épicerie fine.

Comment augmenter le chiffre d'affaires d'une épicerie fine ?

Pour augmenter les revenus de votre épicerie fine, vous devez vous appuyer sur une stratégie marketing solide.

La stratégie marketing est une démarche d'étude et de réflexion qui permet à votre épicerie fine de répondre à la demande existante.

La stratégie marketing pour ce secteur, elle, se trouve dans notre business plan pour une épicerie fine.

Comment réduire les dépenses d'une épicerie fine ?

Afin d'avoir une épicerie fine profitable, il faut également tenir compte des dépenses.

En effet, si vous souhaitez augmenter les bénéfices de votre épicerie fine, vous devez trouver le moyen de réduire le montant des charges.

Ainsi, nous vous encourageons à limiter vos dépenses, mais avec une nuance. Il faut avoir une vision à long terme : réduire l'investissement initial de votre commerce n'est pas nécessairement une bonne stratégie.

Par exemple, il ne faut pas hésiter à allouer un budget important au décor et à l’aménagement de votre commerce. Une ambiance froide et monotone n’encouragera pas les clients à venir y faire leurs achats.

Pour devenir rentable, vous devez plutôt limiter les dépenses récurrentes de votre épicerie fine.

Par exemple, vous devez être attentif aux invendus, qui représentent généralement 3 à 5% de votre chiffre d'affaires. Vous devez donc trouver le moyen de réduire ces charges.

Pour ce qui est des dépenses liées au personnel, veillez également à rester dans une fourchette comprise entre 25 et 40% du chiffre d'affaires de votre épicerie fine.

Pour les investissements en marketing et communication, il est conseillé de les maintenir entre 7% et 12% du chiffre d'affaires de votre épicerie fine. Il s'agit d'un poste de dépenses plus important que celui des épiceries traditionnelles.

Enfin, surveillez le montant de vos taxes dans le compte de résultat prévisionnel de votre épicerie fine.

Le prévisionnel financier adapté aux épiceries fines vous indique le budget à allouer à chaque type de de dépense.

Quels sont les tableaux, ratios et indicateurs financiers du business plan d’une épicerie fine ?

Pour présenter une analyse financière solide à un partenaire financier potentiel, le business plan de votre épicerie fine doit inclure ces éléments :
- le chiffre d'affaires prévisionnel de votre épicerie fine
- un compte de résultat prévisionnel
- un bilan comptable
- un budget de trésorerie prévisionnel
- des indicateurs de performance (les soldes intermédiaires de gestion)
- le détail du besoin en fonds de roulement
- le plan de financement (démarrage et prévisionnel)
- les dépenses de départ
- des ratios et des graphiques

Vous retrouverez tous ces éléments dans notre prévisionnel financier pour une épicerie fine.