5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HIVER2020

[Guide Complet] Le Business Plan d'une Épicerie Fine

modele business plan épicerie fine pdf

Les épiceries fines font partie des entreprises qui ont le vent en poupe. Ensemble, ces commerces de proximité génèrent un chiffre d’affaires annuel estimé entre 7 et 9 milliards d’euros. Une récente étude de Xerfi démontre également une tendance haussière pour ce marché, au moins jusqu'en 2022.`

Aujourd'hui, il y aurait un peu plus de 5 300 épiceries fines réparties dans les villes de France. Il y a peu, ces commerces ne ciblaient qu'une clientèle de niche, aux envies raffinées et au pouvoir d'achat élevé. Cependant, la pression concurrentielle à fait baisser les prix. Également, de nouveaux segments, notamment les millenials, ont maintenant envie de consommer des produits plus sains et responsables, quitte à payer un premium sur le prix de vente. Ainsi, l'audience cible des épiceries fines continue de grandir.

Vous voulez ouvrir votre propre épicerie fine ? Rédiger un business plan vous permettra de consolider les bases de votre projet. En effet, un business plan bien rédigé pour votre épicerie fine vous donnera non seulement des objectifs mais également une direction pour les atteindre. Aussi, vous n'êtes pas sans savoir que le business plan de votre épicerie fine vous permettra de mettre en valeur votre projet et donc de convaincre des investisseurs de vous suivre.

chiffre d'affaires épicerie fine
épicerie fine rentabilité

Dans le business plan de votre épicerie fine, clarifiez votre projet

Quels sont vos segments de marché ? Quelle est votre proposition de valeur ? La segmentation de sa clientèle sert à identifier et constituer des groupes d'individus qui ont des caractéristiques semblables et qui pourraient potentiellement se rendre dans votre commerce. Qui sont-ils ? Vous devez appuyer votre argumentaire sur des données issues de votre étude de marché. Également, montrez que votre offre d'épicerie fine est pertinente au vu des besoins de votre marché. On n'imagine pas une épicerie réussir si l'offre qu'elle propose n'est pas pertinente au vu des modes de consommation de son marché. C'est la force de la proposition de valeur de votre épicerie fine qui saura convaincre son marché. Pour avoir une bonne proposition de valeur, il faut qu'elle résolve une problématique de marché. Les problèmes auxquels peut répondre votre épicerie fine sont dérivés des faiblesses de vos concurrents. Nous abordons ce point dans le paragraphe suivant.

Quelles sont les épiceries fines concurrentes ? Que proposent-t-elles à leur audience ? Sans avantage compétitif net et distinct, votre épicerie fine ne pourra pas survivre longtemps. Également, prendre le temps d'étudier votre environnement concurrentiel vous permettra d'éviter de nombreux obstacles dans le futur. L'outil que nous recommandons pour une analyse simple mais efficace de sa concurrence est l'analyse SWOT. Utilisez là pour identifier les faiblesses de la concurrence : des gammes de produits peu diversifiées, un mauvais emplacement, une ambiance peu chaleureuse dans l'épicerie, pas d'événements, pas de boutique en ligne ou l'impossibilité d'utiliser le clic-and-collect. C'est en exploitant ces lacunes que vous allez pouvoir construire des avantages compétitifs et proposer une offre meilleure à votre marché cible. 

Soignez votre propre présentation. Qui portera ce projet ambitieux d'épicerie fine sur ses épaules ? C'est vous ! Alors rédigez une présentation qui vous mettra en valeur. Qu'est-ce qui fait de vous la meilleure personne pour mener à bien ce projet ? Qu'est-ce qui fait que vous ferez un bon gestionnaire d'épicerie ? Votre sens de l'organisation ? Ou votre capacité à dégoter de bons produits ? Mentionnez ces points dans le business plan de votre épicerie fine. Expliquez les raisons d'être de ce projet. Quelles sont vos motivations sur le long-terme pour ce commerce ? Il est préférable de dire que vous souhaitez ouvrir une épicerie fine car vous avez repéré une opportunité de marché (par exemple l'absence de concurrents directs dans un périmètre large) plutôt que par simple envie d'indépendance.

modele business plan épicerie fine

Un extrait de notre modèle de business plan pour une épicerie fine

Comment allez-vous entrer sur le marché de l'épicerie fine ? Présentez un plan détaillé.

Listez les étapes nécessaires pour ouvrir une épicerie fine. Voici les premières tâches sur lesquelles il faudra se concentrer : l'identification de bons produits, la charte graphique et la décoration de l'épicerie fine et la mise en place d'une chaine logistique efficace. Concentrez vous également sur la liste de vos investissements de démarrage : l'achat d'un local ou le rachat d'un fonds de commerce, un budget pour les travaux, l'achat d'un véhicule qui vous permettra de transporter des produits, des petits aménagements comme les rayonnages, de la décoration à l'image de votre positionnement, du petit mobilier pour les clients et le personnel, du matériel informatique pour la gestion de l'entreprise, des frais d'établissement, des honoraires de comptable et d'avocat, un budget marketing pour le lancement, l'achat d'un premier stock de produits, l'achat de logiciels, des frais d'inscription dans les annuaires, un dépôt de garantie ou encore le paiement des premiers loyers. Obtenez des devis pour chaque dépense. Cela vous donnera un budget de démarrage, et surtout une justification pour un éventuel financement qui pourrait vous aider à démarrer votre commerce de proximité.

Après avoir démarré, il faut développer. C’est très bien d’avoir une idée précise quant au lancement de votre épicerie. Mais c'est bel et bien votre stratégie pour les mois et années qui suivent qui vous permettra d'être rentable. Comment allez vous développer une offre compétitive ? Votre plan d'actions sur 3 ans doit comprendre certaines des initiatives suivantes : recherche de partenaires et organisation d'événements en commun, lancement d'une nouvelle offre de produits, développement d'une communauté sur les réseaux sociaux, re-négociation des contrats avec les fournisseurs pour obtenir de meilleures marges bénéficiaires,  travaux pour étendre la surface de vente, conception d'une boutique en ligne, recrutements de personnels, rachat d'un concurrent, développement d'un système de franchise etc. Trop de gérants d'épicerie font l'erreur de penser que le développement commercial s'arrête après quelques mois. Exposez une stratégie solide au lecteur de votre business plan.

Est-ce que votre idée est rentable ? La rentabilité d'une épicerie fine dépend de deux éléments. Tout d'abord, son potentiel pour accroître ses revenus. Ensuite, vient la capacité à maîtriser ses coûts. C'est lors de la mise en place de votre stratégie marketing que vous allez décider des initiatives pour augmenter le chiffre d'affaires de votre épicerie fine. S'associer avec d'autres entreprises vous permettra de gagner en visibilité. Sur le long terme, vous pouvez développer une nouvelle gamme de produits avec un prix d'achat plus élevé, pour faire grossir votre panier moyen (et donc, par dérivation, votre revenu). N'oubliez pas le canal en ligne : travaillez votre visibilité sur internet. Les réseaux sociaux constituent un outil à utiliser pour votre prospection commerciale mais aussi dans votre démarche de fidélisation de vos clients. Vous devez expliquer ces points dans votre business plan. Également, nous vous encourageons à limiter vos dépenses, mais avec une nuance. Chercher à minimiser les dépenses pour l'ouverture de votre commerce n’est pas forcément une bonne stratégie. Par exemple, n'hésitez pas à allouer un bon budget pour une soirée d'ouverture. Afin de devenir rentable, regardez plutôt du côté des décaissements récurrents dans votre plan de trésorerie. Par exemple, les invendus compteront pour environ 3-5% de votre chiffre d'affaires ; optimisez ce budget. Également, attention à bien rester dans une fourchette de 25-40% du chiffre d'affaires de votre épicerie fine pour les dépenses de personnel. Pour les investissements en marketing et communication, nous conseillons de les maintenir entre 7% et 15% du chiffre d'affaires de votre épicerie fine (ce poste de dépense est plus important que pour les épiceries "traditionnelles"). Nous pouvons aussi évoquer les taxes diverses : avez-vous choisir le bon régime pour votre épicerie fine ? Exposez ces arguments dans le business plan.

Le business plan de votre épicerie fine vous donnera aussi l'occasion de montrer que vous savez planifier sur le long-terme. Ne craignez pas de mentionner ce qui pourrait aussi mal se passer avec lors de la gestion de votre entreprise. Vous devez présenter une stratégie pour minimiser ses risques et leurs impacts sur vos opérations. Il y a le risque de ne pas réussir à convaincre sa clientèle. Une solution ? Vous pouvez expliquez que, par exemple, vous allez mettre en place une phase de tests pour essayer différentes gammes de produits auprès de votre clientèle et voir ce qui fonctionne le mieux. Un autre risque que rencontrent souvent les épiceries est la mauvaise gestion des stocks. Qu'allez-vous faire si cela arrive ? Avez-vous penser à votre besoin en fonds de roulement ? Évoquons aussi le risque de manquer de trésorerie, qui est intimement lié à votre gestion des stocks par ailleurs. Enfin, il y a le risque de prendre du retard, par rapport au plan d'actions que vous aurez déroulé dans le business plan de votre épicerie fine. Rien ne vous empêche de construire une version "prudente" (ou "pessimiste") de votre prévisionnel financier, en considérant des événements avec un impact négatif sur votre activité.

Sur le long terme, vous pouvez développer une nouvelle gamme de produits avec un prix d'achat plus élevé, pour faire grossir votre panier moyen (et donc, par dérivation, votre revenu).

Épicerie Fine Prévisionnel Financier modele
Épicerie Fine Prévisionnel Financier modele

Épicerie Fine Prévisionnel Financier

€59,90
VOIR LA LISTE DE MODÈLES

Impressionnez votre banquier avec de solides projections financières pour votre épicerie fine !

Quelles sont vos perspectives de revenu ? C'est une question que peut vous poser votre banquier, lorsqu'il lira le business plan que vous avez rédigé pour votre épicerie fine. Ce dernier doit présenter des projections de revenu qui font sens. Le début de votre analyse débute par l'identification d'un panier moyen par transaction. Il devrait se situer autour de 35 euros. Ensuite, on cherche à estimer combien de clients passeront à la caisse de votre épicerie fine chaque mois. Lorsque vous allez démarrer votre projet, vous allez probablement mettre du temps avant d'accumuler un nombre important de clients. Toutefois, ce nombre augmentera les mois d'après (grâce, notamment, à vos efforts en marketing et communication). Nous avons souvent vu des épiceries fines faire augmenter leur chiffre d'affaires de 20-30% entre l'année 1 et l'année 2. Encore trop d'entrepreneurs font l'erreur de construire des prévisionnels avec un CA qui n'augmente pas d'année en année. Faites croître votre revenu, mais gardez les pieds sur terre.

Quel chiffre d'affaires doit générer votre commerce de proximité pour être rentable ? Un business plan digne de ce nom commence toujours par une solide étude de rentabilité. Vous êtes rentable lorsque vos ventes de produits génèrent assez d'argent pour couvrir toutes vos charges. On n'estime pas sa future rentabilité au hasard : on doit construire un prévisionnel financier. Un solide modèle financier vous permettra d'identifier le CA à atteindre, mais également en nombre de jours qu'il faut pour devenir rentable, chaque année. Bonne nouvelle : vous retrouverez ces informations dans notre modèle de prévisionnel financier pour une épicerie fine.

Ne présentez pas une étude financière incomplète dans le business plan de votre épicerie fine. Ne faites l'impasse sur aucun tableau. Voici une liste (presque) exhaustive : un bilan prévisionnel, un plan de financement, l'analyse des soldes intermédiaires de gestion, un compte de résultat prévisionnel, un budget de trésorerie, le détail du seuil de rentabilité ou encore le détail du calcul du besoin en fonds de roulement. C'est encore mieux si vous pouvez y ajouter des graphiques et des ratios financiers.

marché de l'épicerie fine business plan

Un extrait de notre modèle de business plan pour une épicerie fine

Comment construire un business plan pour votre épicerie fine en moins d'une heure ?

Vous avez besoin d'un business plan pour convaincre une banque ? Profitez de notre modèle de business plan adapté à une épicerie fine. Un condensé d'informations sur 35 pages dans un modèle rédigé par des experts. Rédiger un business plan prend du temps. Ne partez pas d'une feuille blanche: profitez du travail intense de recherche, d'analyse, de rédaction et de mise en forme de nos équipes. Maximisez vos chances d'obtenir un financement en remettant un business plan digne de ce nom à votre banque.

Toutes les parties nécessaires sont déjà là, dans nos modèles de business plan.
Des données de marché aux tendances de l'industrie en passant par l'analyse des concurrents d'une épicerie fine, l'analyse SWOT, le Business Model Canvas, ou bien le plan d'action marketing d'une épicerie fine. Il ne vous reste plus qu'à compléter pour obtenir un business plan complet, sérieux et professionnel.

Un modèle facilement et entièrement modifiable. Vous pouvez modifier le modèle à l'aide de Powerpoint, Keynote ou Google Slides (tous disponibles gratuitement, sur PC et MAC). 80% de votre futur business plan déjà rédigé : personnalisez le reste en ajoutant votre logo, vos photos ou encore votre présentation. Divisez le temps de rédaction par 5 ! Si des questions persistent, nous sommes là pour vous assister.

À lire également. 

Réussir le business plan d'une épicerie

Réussir le business plan d'une épicerie de nuit

Réussir le business plan d'une épicerie bio

Réussir le business plan d'un magasin sans emballages

Réussir le business plan d'une supérette (alimentation générale)