5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Les chiffres à connaître sur les architectes en France

Les architectes en France

Il y a aujourd’hui près de 30 000 architectes en France et la majorité et en ce qui concerne l’exercice en société, la plupart choisissent de prendre des associés.

Pour ce qui est des grandes tendances, le marché du neuf reste le plus productif et de plus en plus de personnes, particuliers ou professionnels, font appel aux services de l’architecte.

Actuellement, le marché est plutôt stable et la rentabilité du segment est encourageante.

Vaut-il mieux s’installer en tant qu’architecte exerçant en libéral à titre individuel ou s’associer avec d’autres professionnels ? Combien gagne actuellement un architecte en France ? Combien prévoir pour les charges de son cabinet ? Découvrez les réponses à ces questions dans notre article.

Vous retrouverez également des chiffres dans notre business plan pour un architecte. Dans ce modèle, les chiffres sont mis à jour plusieurs fois par an.

Une part de marché de 38,8 %

Selon la MAF, le montant total des travaux déclarés par les architectes sur l’année 2019 s’élevait à 57,44 milliards d’euros, soit une hausse de 3,5 % par rapport à l’année précédente. Le secteur de l’architecture disposerait ainsi de près de 38,8 % de l’ensemble du marché de la construction. Dans le détail, le neuf représente 71,6 % et l’ancien, 28,4 %. À noter que l’Île-de-France concentre plus de 26,6 % du total des travaux, ce qui représente un budget de plus de 15,279 milliards d’euros.

Source : ORDRE DES ARCHITECTES

600 000 € de chiffre d’affaires

Il y a à peu près 77 537 entreprises dans le secteur et elles font un chiffre d’affaires hors-taxe moyen de 600 000 €. L’effectif moyen en termes de salariés à temps plein est de 3 maximum et la clientèle se compose à 75 %. La clientèle de la plupart des agences d’architecture se compose à 75 % de professionnels, à 15 % des administrations et à 10 % de particuliers.

Source : Le Coin des Entrepreneurs

30 000 inscrits au tableau de l’Ordre des architectes

En 2020, on comptait près de 30 000 inscrits au tableau de l’Ordre des architectes en France. Sur les 40 000 diplômés, la proportion des femmes est de 29 % alors qu’il était de 10 % dans les années 90. Les associations Arvha (Association pour la recherche sur la ville et l’habitat) et Architecturelles Hauts-de-France ont lancé le Réseau français des femmes architectes, continuent pour leur part de lutter contre l’égalité homme-femme dans le secteur.

Source : Premier Cap

La part des femmes est passée de 16,6 % à 30,7 %

L’édition 2020 d’Archigraphie a mis en exergue le nombre de femmes dans le métier. Sur 20 ans, les chiffres sont passés de 16,6 % à 30,7 % et cela concerne surtout les moins de 35 ans. En ce qui concerne la formation sur la construction, seuls 27 % des femmes l’ont suivi contre 35 % des hommes. Et pour ce qui est de la formation aux outils numériques, dont le BIM, 23 % des femmes l’ont suivi contre 31 % des hommes.

Sources : ABCD BLOG et Le Moniteur

Des tarifs correspondant à 8 % à 15 % du montant des travaux

En fonction des missions de l’architecte, la rémunération d’un architecte peut se faire au forfait ou en pourcentage. Pour l’obtention d’un permis de construire, il faudra compter entre 600 et 1 500 €. Pour une étude et une réalisation de plans, l’architecte peut demander entre 65 € (par m²) et 1 000 €. Pour la réalisation d’un appel d’offres, les tarifs commencent à 3 000 €. En pourcentage, la rémunération de l’architecte correspond généralement à 8 % à 15 % du montant des travaux.

Source : Ootravaux

Un salaire de 2 908 à 5 899 € par mois

Dans la fonction publique, les salaires vont de 1794,75 € à plus de 5 969,99 €. Dans le détail, un architecte urbaniste classique gagne entre 1794,75 € brut à 3 458,29 € brut. Un architecte et urbaniste en chef gagne entre 2 919,39 € à 5 243,66 € brut. Un architecte urbaniste général peut quant à lui gagner entre 3 865,97 € et 5 969,99 €. Dans le privé, un architecte peut gagner en moyenne 2 908 € par mois et le salaire passe à 3 475 € brut pour un architecte de seconde classe et à 4 587 € brut pour un architecte de troisième classe. Un architecte d’un grand cabinet peut gagner dans les 5 899 € bruts par mois.

Source : Reconversion Professionnelle

22 écoles reconnues par l’État et l’Ordre des architectes

Il y a actuellement 22 écoles reconnues par l’État et l’ordre des architectes en France. Il y a bien évidemment les ENSA (Écoles nationales supérieures d’architecture), l’ESA (École spéciale d’architecture) qui est une école privée établie à Paris et une autre à Strasbourg. Les ENSA sont une vingtaine et il y en a notamment 6 à Paris, ce sont d’ailleurs les écoles qui forment le plus d’architectes en France (90 %).

Source : ONISEP

Des frais d’étude s’élevant à 10 000 € par an

Les frais d’étude de la plupart des écoles d’architectures sont d’environ 10 000 € par an. Il faut compter par ailleurs 6 000 € pour la formation HNOP qui dure 6 mois (l’habilitation à exercer la maîtrise d’œuvre en son nom propre). Pour rappel, il y a une vingtaine d’écoles où les apprenants peuvent obtenir un DEA (deux ans de formation) ou un DEEA (trois ans de formation) à la fin de leur cycle. Certains étudiants peuvent prétendre à des bourses d’État pour alléger leurs frais d'études.

Source : Premier Cap

15 % des agences ont enregistré une hausse de leur activité en 2020

Selon les résultats d’une enquête menée par l’Ordre des architectes, la Maf et l’Unsfa, auprès de leurs adhérents, l’activité des agences d’architecture a affiché une baisse de 66 % en 2020. Seules 15 % des agences ont enregistré une hausse de leur activité sur la même période. Toujours selon les répondants, 18 % déclarent ne disposer d’aucune trésorerie, 25 % disent en posséder pour six mois au maximum et 31 % déclarent en avoir pour trois mois.

Source : Batiactu

2 000 architectes d’intérieur en France

On compte actuellement environ 2 000 architectes d’intérieur exerçant en France. Plus de la moitié travaillent en indépendants et le reste est réparti entre les agences d’architecture et les bureaux d’études spécialisés. À noter que la majorité d’entre eux sont sortis de l’une des 8 écoles d’architectures reconnues par l’UNAID (Union nationale des architectes d’intérieur, designers) et le CFAI (Conseil français des architectes d’intérieur).

Source : L'ETUDIANT

70 à 200 € par heure

L’expertise d’un architecte d’intérieur varie en fonction de sa notoriété, mais également de l’ampleur et de la complexité du projet. En pourcentage, il faut compter entre 3 à 10 % du montant total des travaux à effectuer, hors taxe. S’il n’est présent qu’en tant que consultant alors il faut compter entre 70 à 200 € hors taxe pour une prestation d’une heure.

Source : Le Figaro

44 % des architectes choisissent de s’associer

Même si beaucoup d’architectes choisissent de travailler dans le libéral et de se mettre à leur propre compte, 44 % préfèrent s’associer avec d’autres professionnels pour réduire les charges. Il faudra en effet compter avec la sous-traitance et les rétrocessions d’honoraires qui représentent une part non négligeable. Dans les grands cabinets, comptant plus d’une vingtaine de salariés, les frais de personnels représentent 40 à 60 % du chiffre d’affaires. Pour les architectes travaillant seuls, il faut compter avec le loyer, les cotisations sociales, le renouvellement du matériel ainsi que les assurances professionnelles.

Source : Jesuisentrepreneur.fr

À lire également

Guide pour rédiger le business plan pour un architecte