5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Les chiffres sur le marché des boissons en France

Marché des boissons en France

Selon les chiffres partagés par Istock, les préférences des moins de 26 ans et des plus de 65 ans ne sont relativement pas les mêmes.

Si les jeunes préfèrent de loin les bières, les séniors préfèrent l’alcool. Les Français moyens affectionnent les sodas tandis que les ménages avec plus de revenus préfèrent les boissons chaudes comme le café.

Les vins de table restent quant à eux des incontournables et au fil des années, les Français boivent de plus en plus de jus de fruits et de boissons aromatisées. La demande est en hausse dans tous les segments du marché de la boisson et l’offre est aussi vaste que variée.

Comment se porte actuellement le marché ? Quelle est la boisson préférée des Français ? Combien de boissons sont écoulées chaque année en France ?

Découvrez les réponses dans notre article.

Source : Les Échos

16,5 milliards de litres chaque année en France

Ce sont plus de 16,5 milliards de litres de boisson qui sont vendus et bus chaque année en France. L’eau plate en bouteille représente plus de 45 % des boissons les plus vendues par an tandis que l’eau plate aromatisée, gazeuse et gazeuse aromatisée en représentent près du trois quarts en termes de volume vendu. Les boissons rafraîchissantes sans alcool (BRSA) représentent quant à elles, près de la moitié des ventes suivies des sodas, des thés glacés, des bières et des vins.

Source : Terra

Un CA de 8 milliards d’euros pour les soft-drinks

En France, le marché des soft-drinks en France enregistre un chiffre d’affaires de près de 8 milliards d’euros en 2019. Malgré une petite baisse en 2020, le marché a repris du poil de la bête et connaît depuis, une bonne stabilité.

Source : AGROMedia.fr

Un CA de 200 millions d’euros pour les boissons énergisantes

Le marché des boissons énergisantes enregistre un chiffre d’affaires annuel de près de 200 millions d’euros et sa croissance est de 7 % par an, ce qui en fait le deuxième levier de croissance du secteur des BRSA. Le segment compte par ailleurs une dizaine d’entreprises françaises et compte plus de 500 employés en France.

Source : Boisson Énergisantes France

Un CA de 355,2 millions d’euros pour les boissons au thé

Les boissons au thé comptent également parmi les boissons les plus bues en France. Appréciés pour leur faible taux en sucre et pour leur côté naturel, ils représentent un marché colossal qui affiche près de 355,2 millions de chiffre d’affaires annuel pour une croissance de 18,5 % par an.

Source primaire : LSA Hors-série Boissons, juin 2019
Source : VITAGORA

7,1 % en valeur pour les BAF gazeuses

En 2021, les sodas et les boissons aux fruits gazeuses affichent un chiffre d’affaires de 497,05 millions d’euros avec une croissance en valeur qui a progressé de 7,1 %, de 6 % en volume et de +1 % en termes d’évolution des prix. Les sodas et BAF gazeux bio n’ont quant à elles enregistré qu’un chiffre d’affaires de 2,51 millions d’euros avec une croissance en volume en baisse de 23,4 %, mais une progression du prix moyen de +5,9 %.

Source primaire : Iri, CAM au 4 juillet 2021, tous circuits
Source : LSA

7,9 % des nouveaux produits

Rien qu’en 2019, le marché des BRSA représente l’une des catégories de l’alimentaire qui ont proposé le plus de nouveaux produits (7,9 %). Entre les eaux végétales et aromatisées, les bières aux nouvelles saveurs, les boissons fermentées comme le kéfir de lait, il y en a pour tous les goûts.

Source : PRAXENS

Boissons pétillantes aux extraits végétaux

55% des BRSA sont des boissons pétillantes aux extraits végétaux

Le marché des BRSA en France se répartit en 6 segments. 55 % représentent les boissons aux colas et aux extraits végétaux, 28 % concernent les boissons aux fruits, plates et pétillantes tandis que 8 % représentent les limonades et les limes. 7 % représentent les boissons glacées et aux extraits de thé tandis que 2 % représentent les eaux aromatisées et les boissons plates aromatisées et enfin, 1 % représentent les boissons énergisantes.

Source : Boisson Sans Alcool

Une croissance de 15 % pour les bières sans alcool

En 2020, le segment des boissons alcoolisées sans alcool à l’instar des bières a littéralement explosé. Les professionnels ont notamment enregistré une croissance de près de 15 % pour les ventes sans alcool et ce sont surtout les grands industriels qui occupent une grande place dans le secteur même si les brasseries artisanales continuent de se creuser une place.

Source : Europe1

2,48 millions d’euros de volumes des ventes pour l’eau

Les eaux en bouteilles affichent un volume de vente de 2,48 millions d’euros entre juin 2020 et mai 2021. Rappelons qu’en 2019, le segment a noté une légère baisse, mais a tout de même maintenu une croissance de +1,6 %. Les performances des groupes spécialisés dans la fabrication des eaux en bouteilles sont pour leur part légèrement inférieures à celles des multinationales dans le secteur des boissons en général.

Sources : Axia Consultants et Statista

Un marché de 187 millions d’euros rien que pour les boissons végétales

Le marché des produits avec des ingrédients végétaux affiche une belle croissance en 2020. Les boissons végétales représentent à elles seules un marché de près de 187 millions d’euros et les jus d’amande culminent en première position comme étant le segment dominant.

Source : RIA

200 millions de bouteilles vendues à l’horizon 2022

Selon IWSR pour SudVinBio et Millésime Bio, le marché des vins bio en France devrait doubler à l’horizon 2022. Le cabinet table sur plus de 200 millions de bouteilles vendues et d’ailleurs, les ventes actuelles viennent conforter ce constat puisque la France se classe au deuxième rang mondial avec un volume de ventes de 16,3 % derrière l’Allemagne (23,9 %) qui se pose à la première place.

Source : BORDEAU Business

6 milliards de canettes vendues en 2020

Sur l’année 2020, 6 milliards de canettes ont été vendues en France, soit une hausse de près de 5,6 %. Par rapport aux chiffres de 2019, les ventes de canettes de 50 cl ont augmenté de 3 % en 2021, celles de 25 cl ont augmenté de 7,6 %, celles de 15 cl ont augmenté de 6,6 % et celles de 15 cl ont augmenté de 1,3 %. Les boissons non alcoolisées, notamment les boissons énergisantes, représentent près de 7,3 % des ventes soit une hausse des ventes de près de 7,3 %.

Source : Challenges

90 % des jus de fruits consommés sont fabriqués en France

Le marché des jus de fruits se porte tout aussi bien. 90 % des jus consommés en France sont produits sur le territoire. On compte par ailleurs 33 sites de production et le secteur a contribué à la création de plus de 3 900 emplois directs et 23 000 emplois indirects.

Source : Avisé

16,9 millions d’hectolitres de bière vendus en 2019

La bière sans alcool connaît un vif succès ces dernières années. Rien qu’en 2019, 16,9 millions d’hectolitres de bière vendus en grande et moyenne surface (GMS) en France, soit une hausse de +2,5 % sur l’année. Il convient par ailleurs de noter que les bières de spécialité génèrent plus de 1,5 milliard d’euros, soit presque la moitié des ventes en valeur.

Source : Slate

15 millions de boissons vendues via les distributeurs automatiques

Il y a près de 600 000 distributeurs automatiques en France et ce sont plus de 15 millions de boissons qui y sont vendues chaque année. Dans le détail, ce sont 14 millions de boissons chaudes et 1 million de boissons fraîches qui sont vendues et la dépense moyenne par français est d’environ 35 € par an.

Source : Adial PIZZADOOR

Eau gazeuse

77 % des Français boivent de l’eau en bouteille

Selon CHD expert, si 77 % des Français boivent de l’eau minérale en bouteille, 34 % en consomment dans les boulangeries et 56 % le font au restaurant. Évian et Badoit restent les marques de prédilection de la majorité des Français même si 40 % d’entre eux estiment qu’ils sont trop chers. Selon Food Service vision, les eaux natures, plates ou gazeuses ont enregistré une hausse de croissance de 1,4 %. L’eau gazeuse aromatisée a quant à elle, affiché une croissance de 0,3 %.

Source : neorestauration

35 % des Français boivent des boissons énergisantes

35 % des Français âgés de 15 à 49 ans consomment des boissons énergisantes et 70 % des consommateurs sont âgés de plus de 19 ans. 70 % d’entre eux en consomment moins d’une fois par semaine et dans le détail, 58 % en consomment à la maison tandis que 32 % en consomment au travail. 75 % des achats de boissons énergisantes sont par ailleurs effectués en grande surface et le reste dans des épiceries de quartiers et dans les distributeurs.

Source : Boisson Énergisantes France

La vente d’alcools a augmenté de 5 % en 2020

Selon les résultats de l’étude menée par l’institut Nielsen, la consommation d’alcool à domicile a explosé en 2021 et cette tendance s’est poursuivie sur le premier trimestre 2021. On a noté une progression de 5 % de la vente d’alcools en grande distribution et une croissance de 14 % du chiffre d’affaires entre le 1er janvier et la mi-avril 2021. L’achat de quilles, de chopes, mais aussi de bières, de spiritueux et de vins blancs a notamment enregistré une belle progression sur les trois premiers mois de 2021.

Source : Le Point

43 % des Français consomment de la bière

Selon le sondage mené par le Baromètre SOWINE/DYNATA en 2019, 43 % préfèrent la bière et 48 % les vins tranquilles. Le champagne a été choisi par 30 % des répondants tandis que 27 % d’entre eux ont choisi les cocktails. 67 % des Français consomment des spiritueux et 39 % s’y intéressent. Les hommes sont plus nombreux à boire des spiritueux purs (51 %) par rapport aux femmes (19 %), mais les chiffres s’inversent lorsqu’il s’agit de spiritueux en cocktails, car si 40 % des femmes les affectionnent, les chiffres passent à 27 % chez les hommes.

Source : Le Figaro

60 % des Français boivent des jus de fruits une fois par semaine

La consommation de jus de fruits en France est d’en moyenne 18 litres par an. Il semblerait par ailleurs que 60 % consomment au minimum du jus de fruits ou des nectars une fois par semaine. Dans le détail, ce sont surtout les enfants (71 %) qui en boivent, suivis par les adolescents (59 %) et les adultes (52 %). Chez les 21-34 ans, la consommation se fait par semaine à 63 %, elle passe à 55 % chez les 35-54 ans et à 46 % chez les séniors de plus de 55 ans.

Source : Unijus

À lire également

Guide complet pour réussir le business plan d'une boisson