5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Le marché de la construction (BTP) : les chiffres clés et statistiques

Statistiques construction (BTP) en France

En France, le marché de la construction BTP constitue un véritable pilier économique. Il se place entre le secteur industriel, celui des banques et des assurances. Bien que les résultats soient encourageants, le marché du BTP a été fortement touché par la crise du COVID-19. Néanmoins, les chiffres s'améliorent et les perspectives restent optimistes pour les années à venir. De plus, les pratiques évoluent afin de moderniser ce marché de la construction.

Vous retrouverez également d'autres chiffres et données complémentaires dans notre modèle de business plan pour une entreprise de construction (BTP). Dans ce modèle, les chiffres sont actualisés tous les 6 mois.

150 milliards d’euros de chiffre d’affaires

Avec un chiffre d'affaires estimé à 150 milliards d'euros, le marché du Bâtiment et des Travaux Publics connaît une croissance variable selon différents segments. Cependant, il demeure l'un des principaux acteurs économiques de la France. Le chiffre d'affaires est réparti entre la Métropole avec 128 milliards d'euros et l'export ou les départements d'outre-mer avec 22 milliards d'euros.

En ce qui concerne le Bâtiment, il génère plus de 105 milliards d'euros de chiffre d'affaires, tandis que les Travaux Publics réalisent les 45 milliards restants.

Source : Actionbtp.com

694 141 entreprises dans le BTP

Selon les données dévoilées par l'Observatoire des métiers du BTP, le marché français du BTP compte 694 141 entreprises. Parmi ces dernières, 94 % appartiennent au secteur du Bâtiment, tandis que seulement 6 % font partie du secteur des Travaux Publics.

En termes de répartition territoriale, le plus grand nombre d'entreprises est réparti entre l'Île-de-France, l'Auvergne-Rhône-Alpes et la Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Source : Observatoire des métiers du BTP

Près de 25 % des entreprises BTP sont spécialisées dans la maçonnerie et le gros œuvre

Les entreprises de BTP se répartissent entre différentes filières, dont huit principales. En tête du classement, on trouve la maçonnerie et le gros œuvre qui représentent 24 % des entreprises. Puis viennent l'électricité du bâtiment avec 12 % des entreprises, la peinture avec 11 %, la menuiserie avec 9,1 % et les installations sanitaires avec 7,3 %. Pour finir, 5,2 % des entreprises sont spécialisées dans la plâtrerie, 4,8 % dans le chauffage et la climatisation et 4,6 % dans le carrelage.

En ce qui concerne la taille de ces entreprises, 71,2 % de ces dernières comptent 0 salarié, 24,4 % ont entre 1 et 9 salariés et 2,8 % emploient entre 10 et 19 salariés.

Source : Observatoire des métiers du BTP

1 342 556 salariés dans le BTP

En France, 1 342 556 salariés exercent dans le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics. Parmi ces derniers, 79 % sont employés dans le secteur du Bâtiment et 21 % dans le secteur des Travaux Publics.

En ce qui concerne les fonctions, 67,2 % des salariés travaillent dans la production, 17,7 % dans les fonctions administratives et commerciales et 15,1 % dans les fonctions techniques et la gestion de chantier.

Quant aux types de contrats, 76,9 % des contrats sont à durée indéterminée, 13,6 % sont des contrats d'apprentissage, 5,4 % sont des contrats à durée déterminée, 2,5 % sont des CNE, 0,8 % sont des intérimaires et 0,8 % sont des saisonniers.

Sources : Observatoire des métiers du BTP et Actionbtp.com

Près de 88 % des employés sont des hommes

Les employés du secteur du BTP sont composés de 12,1 % de femmes et de 87,9 % d'hommes.

Quant à l'âge de ces derniers, ils sont 27 % à avoir entre 30 et 39 ans, et 37,8 % à avoir entre 40 et 54 ans. Ainsi, l'âge moyen des salariés du BTP a augmenté et le secteur peine à remplacer les départs en retraite.

Avec 22,8 % des effectifs, l'Île-de-France est la région qui compte le plus de travailleurs dans le secteur du BTP. Elle est suivie par la région Auvergne-Rhône-Alpes avec 13,4 % et la Nouvelle-Aquitaine avec 8,3 %.

Source : Observatoire des métiers du BTP

44 000 euros, c’est le salaire annuel moyen d’un conducteur de travaux

Le salaire annuel brut moyen d'un conducteur de travaux, ayant entre 0 et 3 ans d'expérience, se situe aux alentours de 44 000 euros.

Quant à un chef de chantier dans les Travaux Publics, il perçoit entre 25 000 et 32 500 euros bruts par an, pour le même nombre d'années d'expérience. Une fois les huit années d'expérience franchies, son salaire peut atteindre jusqu'à 48 000 euros.

Source : REGIONSJOB

320 435 recrutements par an

En 2020, 320 435 personnes ont été recrutées dans le secteur du BTP en France. Parmi elles, 87 % travaillent dans le bâtiment et 13 % dans les Travaux Publics.

71 % des embauches sont des professionnels qui n'ont jamais travaillé dans le secteur du BTP auparavant. Les moins de 25 ans représentent 21 % des recrutements.

Quant à leur répartition, 75,9 % travaillent dans la production, 15,6 % dans les fonctions administratives et commerciales, et 8,5 % dans les fonctions techniques et la gestion de chantier.

Source : Observatoire des métiers du BTP

Un potentiel de 100 000 travailleurs qualifiés dans le secteur des Travaux Publics

En France, le secteur des Travaux Publics aurait besoin de plus de 100 000 travailleurs qualifiés au cours de la prochaine décennie. Le manque de travailleurs qualifiés au sein d'un pays où le taux de chômage est élevé paraît paradoxal. Ce phénomène est pourtant bien présent et constitue un obstacle au développement de nombreuses entreprises de travaux publics.

Source : Actionbtp.com

40 % des entreprises ont du mal à recruter

D'après une récente enquête, 8,6 % des propriétaires d'entreprises de construction disent vouloir embaucher en moyenne 1,61 employé par semestre. De plus, 40 % de ces responsables déclarent être incapables de développer leur entreprise faute de main-d'œuvre.

Le secteur du BTP constitue l'un des secteurs les plus demandeurs. Selon la Fédération des Centres de Gestion Agréés, le personnel qualifié demeure difficile à trouver pour 8,7 % des chefs d'entreprise et en moyenne 1,13 poste est à combler.

Source : Actionbtp.com

40 % des accidents du travail touchent les ouvriers

En France, 40 % des accidents du travail concernent les ouvriers. La fréquence des accidents du travail dans le secteur du BTP a toutefois reculé de plus de 3 %. Actuellement, on compte 56,8 accidents pour 1 000 salariés dans les secteurs de la construction et de l'industrie réunis.

Les charpentiers et les couvreurs restent les plus exposés aux risques avec respectivement un indice de 109 et 98,5. En revanche, les paysagistes avec un indice de 29,5 et les électriciens avec un indice de 48,1 sont étonnamment en dessous de la moyenne.

Les principales causes d'accidents dans le secteur du BTP sont à 48,5 % la manutention manuelle, à 17,1 % les chutes de hauteur, à 14,9 % les outils à main, à 13,8 % les chutes au sol et en dernier les accidents de la route avec 1,6 % des accidents.

Source : Tracktor

À lire également

Réussir le business plan d'une entreprise de construction (BTP)
Ouvrir une entreprise du BTP : le guide complet