Marché du fromage : les chiffres et statistiques

Les chiffres à connaitre sur les fromageries

96 % des Français consomment régulièrement du fromage et 73 % déclarent pouvoir en manger sans s’en lasser. Avec plus 1 200 variétés de fromage et plus de 30 000 producteurs, la France peut se targuer d’être un leader dans le secteur de la fromagerie.

Le marché est porteur et les chiffres de ventes restent élevés. Découvrez dans cet article, tout ce qu’il y a à savoir sur les fromageries, le chiffre d’affaires du secteur et les prévisions des analystes sur la croissance du secteur dans les prochaines années.

Notre équipe étudie régulièrement ce marché. Profitez de son travail en téléchargeant le business plan pour la création d’une fromagerie.

2 millions de tonnes de fromage par an

Avec plus de 1 200 variétés de fromages produites par an dont 45 bénéficiant de l’appellation d’origine contrôlée (AOC) et de l’appellation d’origine protégée (AOP), la France est un leader dans le secteur de la fromagerie.

D’ailleurs, 95 % des Français sont amateurs de fromages et il se dit que la consommation par personne et par an approcherait les 25 kilos.

La France se pose d’ailleurs comme l’un des plus grands producteurs d’Europe et le premier exportateur de fromage dans le monde. Sur les 2 millions de tonnes de fromage produit par an, 37 % sont ainsi exportés dans le monde entier et 87 % d’entre elles se font dans l’Union européenne.

Source : La boite du fromager

37 % des fromages sont exportés dans le monde entier

Selon le Centre National Interprofessionnel de l’Économie Laitière, l’industrie fromagère française compte 30 000 producteurs de lait, plus de 1 400 producteurs de fromage, 227 transformateurs privés et près de 154 transformateurs exclusifs.

La filière de la fromagerie est présente sur plus de 80 % du territoire. 70 000 fermes laitières y produisent chaque année plus de 2 millions de tonnes de fromage. Le fromage est l’un des produits du terroir qui se vendent le mieux en France. 7 % du budget réservé à l’alimentation des Français sont d’ailleurs affectés à l’achat des fromages.

Source : La boite du fromager

353 millions d’euros générés par la raclette en 2021

En novembre 2020, la demande en fromage avait augmenté de 15 %. Entre les soirées entre amis et en famille à profiter d’une bonne raclette, les ventes ont atteint des sommets. Selon RTL, les ventes d’appareils à raclette avaient augmenté de 300 à 400 % à la même période.

Plus de 63 % des Français sont de grands amateurs de raclette, on comprend mieux pourquoi le marché des fromages montagnards a décollé entre 2020 et 2021. En effet, selon NielsenIQ, le marché a généré plus de 353 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2021.

Source : bigmedia

L’achat de fromages au lait de vache a augmenté de 8,5 %

Selon le Cniel, la France exporte chaque année entre 25 000 et 30 000 tonnes de fromages de chèvre vers l’Union européenne et les États-Unis. Rien qu’en 2020, 14 000 tonnes de fromages ont été exportées vers l’Allemagne et près de 20 % des fromages vendus au pays sont des fromages de chèvre français.

Si le fromage de chèvre est très apprécié par nos voisins allemands, l’achat de fromages au lait de vache a également connu une hausse en 2020. Selon FranceAgriMer, la hausse était de 8,5 % en volume et de 9,3 en valeur par rapport à l’année précédente.

Parmi les types de fromages au lait de vache les plus vendus, on citera la mozzarella ainsi que l’emmental.

Source : L’indépendant

Les Français consomment 30 kg de fromages par an

Les Français consommeraient plus de 30 kg de fromages par an. 92 % des parts de marché fromager vont aux fromages au lait de vache.

Les principaux acheteurs sont âgés de 35 à 49 ans (31 %) tandis que les moins de 35 ans ne représentent encore aujourd’hui qu’une infime part (17 %). La fréquence d’achat est hebdomadaire et le budget alloué à l’achat de fromages est d’environ 230 € par an.

Pour la plupart, les achats se font en grandes surfaces. D’ailleurs, ces derniers représentent 94,3 % des parts de marché. Les fromageries en représentent 2,4 % tandis que les ventes sur les marchés n’en représentent que 1,6 %. Les ventes en ligne arrivent, quant à eux, à rafler 5 % des parts de marché.

Source : cahumebon

2,44 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2020

La France compte 51 produits laitiers bénéficiant d’une Appellation d’origine protégée (AOP), dont 46 fromages. Derrière, on retrouve 16 285 producteurs de lait, 1 307 producteurs fermiers, 378 ateliers de transformation ainsi que 228 ateliers d’affinage.

C’est également 53 000 emplois dans les territoires et 6 200 contrôles au respect des cahiers des charges AOP. Rien qu’en 2020, 248 000 tonnes de fromages, beurres et crèmes ont été commercialisés, ce qui a permis de générer 2,44 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Source : Agriculture bio

3 200 crémiers fromagers indépendants en France

Selon la Fédération des Fromagers de France, il y aurait plus de 3 200 crémiers fromagers indépendants en France. 50 % sont des femmes et 48 % travaillent en boutique, ce qui fait que la parité est bien respectée dans le secteur.

Il convient par ailleurs de noter que 48 % de ces artisans fromagers vendent leurs produits sur les marchés ou en vente ambulante tandis que 13 % travaillent sous des halles. Le panier moyen du client de ces fromagers indépendants est d’environ 17 € et le marché génère un chiffre d’affaires annuel de près de 900 millions d’euros.

Source : Observatoire de la Franchise

800 grammes de fromage à raclette sont mangés en France par an et par personne

Les Français consommeraient 800 grammes à 1 kilo de fromage de raclette par an et par personne. Cela représenterait 180 à 200 g de raclette par personne en une soirée.

65 000 à 75 000 tonnes de fromages à raclette ont été produites en 2020. En 2021, le volume de production a largement augmenté, passant de 3 406 à 3 600 tonnes. Selon YouGov, 71 % des Français préfèrent la raclette à la fondue. Il en existe actuellement plus de 15 variétés sur tout le territoire et ils sont vendus en moyenne de 12 à 15 € le kilo.

Source : start les echos

16 % de la production nationale de fromages concerne le fromage au lait cru

Selon Cniel, 3 Français sur 4 consomment du fromage au lait cru au moins une fois par mois. Un Français sur 2 en mangerait par ailleurs toutes les semaines. Et cette appétence pour les fromages au lait cru ne date pas d’aujourd’hui. En effet, depuis une décennie, le marché a enregistré une croissance de plus de 7 %.

Avec plus de 194 897 tonnes de fromages produits, les fromages au lait cru représentent 16 % de la production française de fromages. Les principaux producteurs sont la Bourgogne–Franche-Comté, l’Auvergne-Rhône-Alpes et l’Occitanie avec 20 488 tonnes.

Source : Partenaire bpi sud-ouest

21,2 % pour la mozzarella

Selon les chiffres de FranceAgriMer – Kantar, les ventes de fromage sur l’année 2020 ont été plus que concluantes. La mozzarella a gagné + 21,2 %, la raclette + 8,2 % et le comté, + 8,2 %. Les autres variétés de fromages aussi ont gagné quelques points, dont l’emmental (7,8 %), le coulommiers (+ 5,6 %) et le camembert (+ 2,2 %).

Les achats de buchettes affinés (+ 9,6 %) ont permis aux fromages de chèvre de gagner + 7,2 % tandis que le roquefort en a gagné + 5,4 %. Enfin, les fromages bio ont réussi à gagner +6,2 %, porté par les fromages de chèvre bio (32,2 %) et de brebis (+ 5,5 %).

Source : BFMTV

À lire également

Construire une étude de marché pour une fromagerie
Ouvrir une fromagerie : chiffre d'affaires, charges et profits
Faire le business plan d'une fromagerie