Ouvrir un bar à salade : le guide complet

Guide pour ouvrir un bar à salades rentable

Le secteur de la restauration rapide est en pleine croissance. Pour mieux répondre aux attentes des consommateurs de plus en plus exigeants et attentifs à leur alimentation, de nouveaux concepts sont développés.

Les bars à salade font partie de ces nouveaux établissements de restauration rapide qui émergent sur le territoire français.

De quoi s’agit-il ?
Quelles sont les étapes pour ouvrir un bar à salade ?
Quelle réglementation ?
À quel chiffre d’affaires puis-je m’attendre ?
Quelles sont les marges observées ?
Faut-il commencer par un business plan ?

Si vous souhaitez ouvrir un bar à salade, vous vous êtes certainement posé l’une ou l’autre de ces questions.

Découvrez dans ce guide, la réponse à toutes vos éventuelles questions.

Qu’est-ce qu’un bar à salade ?

Très en vogue actuellement, les bars à salade sont une forme de restauration rapide qui propose des recettes à base de salade, comme on peut déjà lire dans le nom.

Les bars à salade offrent une grande flexibilité aux clients en ce qui concerne la personnalisation des recettes. En effet, le client à la possibilité de choisir une salade de base et l’agrémenter avec les ingrédients de son choix.

En réalité, les produits sont présentés séparément dans un bar à salade. Le client est donc témoin de la composition de son plat de salade qu’il pourra consommer sur place ou emporter.

Il s’agit d’un concept efficace qui répond aux nouvelles attentes et exigences des consommateurs, notamment en ce qui concerne la transparence sur les ingrédients utilisés.

Quelles compétences pour ouvrir un bar à salade ?

Plusieurs compétences sont nécessaires pour ouvrir et gérer un bar salade.

D’abord, il est important d’avoir des connaissances en gestion d’entreprise et marketing. En effet, ces compétences sont nécessaires pour le bon fonctionnement du restaurant sur le plan financier, administratif, ressources ou encore la gestion des stocks de marchandise.

De même, vous devez savoir mettre en place des stratégies efficaces pour faire connaître votre activité et attirer une clientèle fidèle.

Ensuite, il est important de maîtriser la réglementation en vigueur en ce qui concerne la restauration, l’hygiène alimentaire et les débits de boissons.

Par ailleurs, l’aisance relationnelle est un atout important en tant que promoteur(trice) d’un bar à salade. Vous serez amené(e) à discuter et collaborer avec diverses personnes : clients, partenaires, employés ou fournisseurs.

Enfin, vous conviendrez qu’il est essentiel de s’y connaître en cuisine pour réussir l’ouverture d’un bar à salade. Même si vous envisagez d’embaucher un chef cuisinier, notez que la maîtrise des bases en la matière vous sera très utile.

Faut-il un diplôme pour ouvrir un bar à salade ?

Aucun diplôme particulier n’est requis pour l’ouverture d’un bar salade.

Par contre, il est obligatoire de suivre une formation en ce qui concerne l’hygiène alimentaire et la conservation des aliments. Vous pouvez suivre la formation auprès d’un organisme agréé par le ministère.

Toutefois, il existe une dérogation en ce qui concerne la formation à l’hygiène alimentaire. D’abord, il faut savoir que le créateur du bar à salade n’est pas obligé de suivre cette formation. Il peut s’agir d’un membre de son personnel.

Aussi, la formation n’est pas obligatoire si :
- vous disposez, au sein de votre équipe, une personne ayant plus de 3 ans d’expérience dans la restauration en tant que responsable ou opérateur
- une personne de votre équipe détient un diplôme ou un titre professionnel figurant sur la liste fixée par l’arrêté du 25 novembre 2011, après le 1er janvier 2006.

Aussi, il est nécessaire de suivre une formation afin d’obtenir le permis d’exploitation. Valable pour 10 ans, ce document est indispensable pour toute ouverture de restaurant, café ou brasserie.

Quelles sont les premières étapes pour ouvrir un bar à salade ?

En dehors des formations obligatoires (section précédente), vous devez remplir d’autres formalités pour ouvrir votre bar à salade.

Pour commencer, il faut savoir que la diffusion de la musique ainsi que des évènements sportifs dans votre bar à salade doit être autorisée par la SACEM. Vous devez donc effectuer une demande auprès de cette institution. Sachez que cette autorisation implique le paiement d’une redevance.

En dehors du permis d’exploitation, notez qu’il est obligatoire de demander une licence auprès de la mairie pour vendre des boissons alcoolisées.

Il existe plusieurs types de licences que vous pouvez choisir selon vos ambitions :
- la licence de débit de boissons à consommer sur place : pour vendre des boissons pendant et en dehors des repas
- la petite licence restaurant : pour vendre des boissons à consommer sur place uniquement pendant les repas principaux
- la licence restaurant : pour vendre les boissons dont la consommation est autorisée, mais uniquement pendant les repas principaux

Par ailleurs, vous devez déclarer votre bar à salade auprès de la mairie au moins 15 jours avant la date d’ouverture.

Faut-il faire un business plan pour ouvrir un bar à salade ?

La rédaction d’un business plan pour votre bar à salade est un atout majeur pour réussir l’ouverture de votre établissement. En effet, le business plan présente de nombreux avantages aussi bien dans la phase de préparation qu’après le lancement de votre activité.

D’abord, le business plan permet de réaliser le budget de démarrage de votre établissement. Ce faisant, vous allouez de façon efficiente vos ressources pour développer l’activité.

De même, la rédaction du business vous permet de définir votre positionnement commercial et d’élaborer une stratégie marketing adaptée pour générer des revenus.

Aussi, il faut savoir que le prévisionnel financier de votre bar à salade vous permettra d’établir les prévisions financières de votre restaurant. Vous aurez donc une idée précise du chiffre d’affaires potentiel que vous pouvez générer ainsi que du seuil de rentabilité.

Par ailleurs, il faut noter que le business plan favorise l’obtention de financement. Pourquoi ? Car il s’agit de votre principal support de communication pour convaincre les partenaires financiers et vos associés de vous accompagner.

Les financiers vont, en effet, juger la viabilité de votre projet en considérant les informations présentées dans votre business plan.

Il est donc essentiel de faire un business plan sérieux pour maximiser vos chances en ce qui concerne l’ouverture de votre bar à salade.

Faut-il faire une étude de marché pour ouvrir un bar à salade ?

Il est préférable de mener une étude de marché en prélude de l’ouverture de votre bar à salade.

L’étude de marché vous aide à approfondir votre connaissance du secteur de la restauration en France.

C’est une phase qui vous permet de tester votre projet et de comprendre les réelles attentes et motivations de vos futurs clients. De même, cette phase vous offre l’opportunité d’analyser les forces et faiblesses de vos concurrents.

En collectant toutes ces informations, vous êtes à même de développer un concept original pour votre bar à salade. En conséquence, vous avez plus de chance de vous démarquer et de réussir sur le marché.

Pour finir, il convient de préciser que l’étude de marché permet également d’étudier et comprendre les dynamiques du secteur de la restauration rapide. Il en est de même pour les dernières tendances en ce qui concerne les bars à salade.

Quel budget pour ouvrir un bar à salade ?

L’ouverture d’un bar à salade nécessite en moyenne, un investissement initial compris entre 45 000 et 115 000 euros.

Cependant, il faut noter que le budget de départ varie d’un bar à un autre. Pour estimer le vôtre facilement et rapidement, téléchargez notre prévisionnel financier pour un bar à salade.

Voici les principaux facteurs dont dépend le budget de départ d’un bar à salade :
- recrutement d’employés dès le démarrage ou non
- achat de matériels et équipements de cuisine
- le coût des travaux de mise en conformité du local
- le choix de l’emplacement
- paiement d’un droit d’entrée en cas d’ouverture en franchise.

Quelles sont les dépenses du budget prévisionnel d’un bar à salade ?

Le budget prévisionnel d’un bar à salade comprend plusieurs catégories de dépenses, qu’on retrouve toutes avec leur montant dans notre prévisionnel financier pour un bar à salade.

Investissement en équipement et fournitures de cuisine

Entre autres, il s’agit de :
- bacs gastronormes
- porte-fiches
- couverts biodégradables
- meubles pour bar à salades
- armoires réfrigérées
- pinces de service
- mandoline professionnelle
- essoreuse à salades

Il faut noter qu’il s’agit d’une liste non exhaustive.

Frais de création et d’installation de l’entreprise

- dépenses générées par les formalités administratives
- frais de greffe pour la création de l’entreprise
- coût de la rédaction d’un business plan
- frais de réalisation d’une étude de marché
- prestation d’un comptable et un professionnel juridique
- souscription aux assurances
- achat ou location d’un bien immobilier
- travaux de mise en conformité

Les dépenses du personnel

- dépenses pour publier les offres de recrutement
- frais de prestation des agences de recrutement
- premiers salaires et cotisations patronales

Budget marketing et communication

- conception d’une identité visuelle
- budget alloué à la gestion de vos réseaux sociaux professionnels
- investissement en publicité sur les moteurs de recherches
- conception et impression de supports de communication et publicité
- conception d’un site vitrine

autres dépenses

- budget alloué au besoin en fonds de roulement
- remboursement d’un prêt
- autres dépenses imprévues

Quel est l’emplacement idéal pour un bar à salade ?

L’emplacement occupe une position stratégique quant au succès de votre bar à salade.

Voici quelques critères qui pourront vous aider à choisir un meilleur emplacement pour votre établissement :
- opter pour une zone accessible (au bord d’un axe routier par exemple)
- privilégier une région occupée par une population active
- s’éloigner de la concurrence pour bénéficier d’une zone de chalandise plus importante
- veiller à avoir un parking à proximité de votre emplacement
- choisir un endroit fréquenté par vos clients potentiels

Comment choisir le local de son bar à salade ?

Il faut faire preuve de beaucoup de vigilance dans le choix du local qui abritera votre bar à salade.

Pour commencer, veillez à choisir un endroit en bon état. Ainsi, les dépenses de mise en conformité du local seront réduites. Cela permet d’alléger l’investissement initial pour lancer votre bar à salade.

Par ailleurs, il faut prendre en considération la capacité d’accueil que vous envisagez pour votre établissement. Vérifiez si le local est spacieux pour permettre d’aménager du mobilier pour les clients et un endroit pour installer vos équipements.

Pour finir, notez qu’il faut s’assurer de choisir un logement qui bénéficie d’une bonne isolation phonique et acoustique. Sachez que l’ambiance au sein de votre bar à salade est déterminante pour offrir une meilleure expérience aux clients.

Vaut-il mieux ouvrir un bar à salade en indépendant ou en franchise ?

L’ouverture d’un bar à salade en franchise vous offre de nombreux avantages.

D’abord, l’appartenance à un groupe de franchise vous permet de lancer très rapidement votre activité en bénéficiant de formation et de coaching auprès de la franchise. Grâce à cet accompagnement donné par des experts du domaine, vous éviterez des erreurs qui pourraient nuire au succès de votre bar à salade.

En ouvrant en franchise, vous avez également l’avantage de commencer avec un concept fonctionnel développé par votre groupe. De même, l’ouverture en franchise représente un atout pour booster votre marketing à travers la réputation de la maison de franchise.

Il convient également de préciser que l’ouverture en franchise favorise l’obtention de financement pour votre activité.

Toutefois, l’intégration d’un groupe de franchise présente quelques inconvénients, notamment :
- le paiement d’un droit d’entrée qui peut alourdir le budget de démarrage de votre bar à salade
- le partage de vos revenus avec la maison de franchise (généralement entre 5 % et 20 % de votre chiffre d’affaires)
- la contrainte de suivre les règles de gestion fixées par la maison de franchise
- des risques de conflit entre votre bar à salade et le groupe de franchise

En ce qui concerne l’ouverture en indépendant, vous bénéficiez de flexibilité et d’autonomie dans la gestion de votre bar à salade. En effet, vous pourrez définir vos propres règles de gestion.

De même, il vous revient de fixer les marges bénéficiaires qui vous conviennent. En conséquence, vous êtes libres d’établir une politique de prix pour vos menus, salades et formules.

L’ouverture en indépendant vous offre par ailleurs, la possibilité de tester plusieurs concepts.

De même, l’ouverture en indépendant n’expose pas votre activité à d’éventuels conflits d’intérêts avec un réseau de franchise. L’absence d’accords contractuels avec une entité mère (franchise) facilite la revente de votre bar à salade contrairement à une entreprise en franchise.

En revanche, il faut savoir que l’ouverture en indépendant vous expose à une concurrence plus importante. Vous serez face aux grands groupes et réseaux de franchise.

Avec ces informations, il vous revient de choisir le modèle qui vous convient, en tenant compte des spécificités de votre projet de bar à salade.

Quel concept pour réussir l’ouverture de son bar à salade ?

L’idéal est de développer un concept original pour vous démarquer sur le marché.

Généralement, l’offre d’un bar à salade se présente comme suit : une salade de base à laquelle on ajoute plusieurs produits en fonction des envies du client.

Voici quelques pistes de positionnement que vous pouvez intégrer au concept de votre bar à salade :
- proposer des produits végétariens ou 100 % bio
- mettre en avant les produits issus de la production locale dans votre bar à salade
- miser sur la transparence (tarification, composition des recettes, etc.)
- permettre aux clients de composer des salades (ultra) personnalisées
- proposer des recettes de sauces maisons originales dans votre bar à salade
- soigner la décoration et la présentation générale
- adopter une hygiène propre et responsable dans votre établissement
- optimiser la présentation des produits de votre bar à salade
- se démarquer par l’ambiance au sein de votre bar à salade
- offrir un accueil convivial à votre clientèle
- rester à l’écoute de vos clients et faire preuve de courtoisie dans la gestion de la relation client de votre établissement

Quelle stratégie marketing pour un bar à salade ?

Pour élaborer une stratégie marketing efficace pour votre bar à salade, vous devez tenir compte de votre cible, de votre positionnement ainsi que de vos moyens.

Cela suppose qu’il faut définir au préalable, la cible de votre bar à salade de façon précise. En effet, il faut savoir qu’en voulant cibler tout le monde, vous risquez de perdre beaucoup d’argent et du temps.

Avant d’investir dans une stratégie marketing, il est essentiel d’évaluer les résultats potentiels et d’estimer les coûts. Aussi, vous devez définir des indicateurs pour suivre la performance de vos actions marketing.

Bien entendu, il existe de nombreuses techniques que vous pouvez utiliser pour promouvoir votre établissement, qu’on retrouve dans le business plan que nous avons conçu pour un bar à salade.

Voici une liste non exhaustive dans laquelle vous pouvez piocher des idées pour développer un plan marketing adapté à votre bar à salade :
- distribuer des flyers pour faire connaître votre établissement
- créer un site web moderne pour votre bar à salade
- optimiser votre positionnement sur les moteurs de recherches
- investir dans la communication sur les réseaux sociaux (animation d’une page Facebook, d’un compte Instagram, Tiktok ou encore Pinterest)
- proposer une fonctionnalité de commande en ligne sur le site internet de votre bar à salade
- investir dans la publicité sur les réseaux sociaux pour atteindre de nouvelles audiences bien ciblées (Facebook Ads, Instagram Ads, etc.)
- créer du contenu autour de la restauration rapide (animation d’une chaîne YouTube pour présenter des recettes faciles à réaliser chez soi par exemple)
- collaborer avec les personnes influentes sur les réseaux sociaux
- proposer un service de livraison à domicile pour votre bar à salade

Quel chiffre d’affaires pour un bar à salade ?

On estime que le revenu moyen d’un bar à salade oscille entre 55 000 et 200 000 euros.

Cette estimation résulte des nombreux projets sur lesquels nous avons travaillé. Pour une estimation du vôtre, utilisez le modèle financier que nous avons conçu pour un bar à salade.

Il faut savoir que le chiffre d’affaires peut varier significativement d’un bar à salade à un autre.

Selon nos observations, voici les principaux facteurs qui sont susceptibles d’induire une variation importante sur le chiffre d’affaires de votre bar à salade :
- l’attractivité de la zone d’implantation de l’activité
- la qualité de vos ingrédients et l’originalité de vos recettes
- le référencement de votre bar à salade sur les plateformes de livraison
- la possibilité de commander en ligne ou non
- le dynamisme du personnel et la capacité d’accueil de votre établissement

Quelles sont les dépenses récurrentes d’un bar à salade ?

Les principales lignes de dépenses courantes d’un bar à salade sont :
- achat des ingrédients pour composer les salades
- les dépenses du personnel
- commissions des plateformes de livraisons
- dépenses pour le packaging (emballages biodégradables, couverts…)
- budget marketing et communication
- paiement de primes d’assurances
- dépenses du local
- paiement d’une redevance de fonctionnement (si vous ouvrez en franchise)
- taxes et impôts divers

Le modèle financier que nous avons conçu pour un bar à salade contient le détail du compte de résultat et des charges courantes pour ce type d’établissement.

Comment financer un bar à salade ?

Pour réunir le budget initial nécessaire pour ouvrir votre bar à salade, sachez que plusieurs solutions s’offrent à vous.

Pour faire un meilleur choix, vous devez tenir compte de votre vision. Il faut également prendre connaissance des tenants et aboutissants de chaque solution de financement.

Au besoin, n’hésitez pas à consulter des spécialistes qui vous aideront à faire un choix réfléchi sans compromettre le succès de votre bar à salade sur le long terme.

Cela dit, voici une liste non exhaustive des moyens que vous pouvez utiliser pour financer votre bar à salade :
- obtenir un accompagnement auprès des investisseurs privés
- faire un prêt professionnel
- faire appel à des business angels
- avoir recours au crowdfunding
- ouvrir une société avec d’autres associés
- faire un prêt d’honneur
- mettre en place une stratégie de précommandes
- participer aux concours entrepreneuriaux
- utiliser la love money
- bénéficier d’une aide publique à la création d’entreprise (ACRE, NACRE, etc.)

Toutes ces institutions voudront être convaincues par la solidité de votre projet. Présentez leur un bon business plan pour votre bar à salade.

À lire également

Le guide complet pour réussir le business plan d'un bar à salade
Ouvrir un bar à salade : budget requis et rentabilité
Les revenus, dépenses et bénéfices d'un bar à salade
Rédiger une étude de marché pour un bar à salade