5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Ouvrir une pâtisserie : quel chiffre d’affaires ? quels profits ?

Ouvrir une pâtisserie

Quels seront les gains et le chiffre d’affaires de ma pâtisserie ?
Quelles sont les charges courantes d’une pâtisserie ?
Quelle est la marge appliquée pour la vente d’une pâtisserie ?
Comment booster le chiffre d’affaires d’une pâtisserie ?

Nous répondons à ces questions dans la suite de l’article.

Les estimations suivantes nous viennent de diverses sources et également de notre expérience dans la rédaction de business plans et de prévisionnels financiers pour des pâtisseries. Attention : chaque commerce est différent, et les chiffres suivants ne correspondront peut-être pas à votre réalité. Les conseils d’un expert sont souvent précieux et irremplaçables, les données mentionnées sont purement indicatives.

Quel est le chiffre d’affaires annuel d’une pâtisserie ?

En règle générale, le chiffre d’affaires d’une pâtisserie se situe entre 65 000 et 170 000 euros.

Le revenu généré peut varier, son montant final dépend en partie des éléments suivants :
- l’emplacement de la pâtisserie (et le dynamisme de sa zone de chalandise)
- les horaires et jours d’ouverture du commerce
- le positionnement (pâtisseries de luxe, bon marché, exotiques, etc.)
- si la pâtisserie distribue aussi ses produits via une boutique e-commerce

Pour estimer le chiffre d’affaires d’une pâtisserie, vous devez d’abord tenter de calculer le panier moyen de dépenses par client. Pour les petites pâtisseries de quartier, il se situe aux alentours de 10 euros. Pour les pâtisseries haut de gamme, plutôt autour de 20-30 euros.

Ensuite, il faut multiplier ce montant par le nombre de clients que vous recevrez dans votre pâtisserie, chaque jour, puis par le nombre de jours d’ouverture de votre commerce dans l’année.

Pour connaître le chiffre d’affaires potentiel de votre établissement, vous pouvez utiliser notre prévisionnel financier pour une pâtisserie.

Comment déterminer un prix de vente pour une pâtisserie ?

Fixons-nous sur un taux de marge de 250 %, qui est un chiffre courant pour les produits vendus.

Si le coût de fabrication d’une pâtisserie est de 3 euros, alors cela signifie que nous devons encaisser 250 % x 3 = 7,5 euros sur sa vente.

Il est facile de déterminer le prix de vente, il est de 3 + 7,5 = 10,5 euros. Le coefficient multiplicateur est déterminé ainsi : 10,5/3 = 3,5, ce qui est proche de ce que nous trouvons d’habitude chez les pâtisseries.

Bien entendu, ce coefficient va varier en fonction de plusieurs paramètres, comme le type de pâtisserie vendu, l’environnement concurrentiel et la politique en matière de prix pratiquée par vos fournisseurs

Quelles astuces pour booster le revenu de sa pâtisserie ?

Faire preuve d’initiatives permettra d’accélérer la croissance du chiffre d’affaires de votre pâtisserie, voici quelques idées :
- créer une boutique de pâtisseries en ligne, avec un système de click-and-collect
– concevoir une nouvelle gamme de pâtisseries, « premium »
– élargir les horaires d’ouverture
– présenter régulièrement vos nouvelles créations sur les réseaux sociaux
– distribuer des supports publicitaires aux habitants du quartier
– nouer des partenariats avec des influenceurs « foodies »
– proposer des pâtisseries « vegan »
– développer un coin dégustation, avec une petite épicerie
– organiser des ateliers de cuisine
– revisiter des classiques de la pâtisserie, avec un twist spécial
– proposer des saveurs exotiques
– retravailler l’ambiance et l’atmosphère générale du commerce
– afficher des offres promotionnelles dans la vitrine
– concevoir une offre à destination des entreprises, avec un système de livraison
– collecter des avis positifs sur Google My Business
– créer un site internet sur lequel on peut voir vos créations
– travailler votre référencement auprès des moteurs de recherche
– tirer profit des outils Google Ads et Facebook Ads

Quelles sont les charges mensuelles d’une pâtisserie ?

Voici les postes de dépenses les plus importants pour une pâtisserie :
– les frais variables, comme l’achat de stock, d’ingrédients et de nourritures
– toutes les charges courantes liées à l’occupation du local
– un budget pour la maintenance et le renouvellement des équipements
– le marketing et la publicité
– les taxes et impôts divers
– les charges du personnel
– les dépenses administratives classiques
– le remboursement d’un prêt

Comment estimer les futurs bénéfices de sa pâtisserie ?

La rentabilité de votre pâtisserie est effective si le chiffre d’affaires est supérieur au montant total des dépenses.

La marge nette d’une pâtisserie se situe souvent entre 12 % et 18 % du chiffre d’affaires, dans la plupart des situations.

En simplifiant volontairement plusieurs paramètres, lorsque votre pâtisserie vous permet de générer 215 000 euros de chiffre d’affaires, cela signifie qu’alors une fois la somme des dépenses acquittées, le profit sera de 15 % x 215 000 = 32 250 euros

Vous pouvez estimer facilement le revenu de votre pâtisserie, faire varier les hypothèses, analyser l’impact des dépenses sur la rentabilité et estimer les profits potentiels de votre commerce sur les trois prochaines années grâce au business plan excel pour une pâtisserie.

À lire également

Guide pour réussir le business plan d'une pâtisserie
Ouvrir une pâtisserie : tout savoir
Réussir l'étude de marché d'une pâtisserie