5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Ouvrir un studio photo : le guide complet

Ouvrir un studio photo

Le nombre de studios photos est en croissance dans l’hexagone.

En effet, les occasions sont nombreuses pour une séance photo : mariages, photos de CV, anniversaires, lancement de produits, photos de famille, etc.

Ouvrir son propre studio photo est une bonne idée. En effet, l’investissement de départ est limité et la gestion est plutôt aisée.

Cependant, ce type de projet comporte son lot d’interrogations.

Quelles sont les autorisations nécessaires pour ouvrir un studio photo ?
Est-ce qu’il y a une réglementation spécifique ?
Dans quel type d’équipements et de matériel investir ?
Comment trouver ses premiers clients ?
Quelles prestations proposer ?
À quel niveau de revenu puis-je m’attendre ?
Quelles sont les dépenses récurrentes.

Dans ce guide complet rédigé par nos équipes, vous trouverez des réponses.

Faut-il un diplôme pour ouvrir un studio photo ?

Il n’est pas nécessaire de détenir un diplôme spécifique pour ouvrir un studio photo.

Cependant, avoir une expérience dans le milieu de la photographie est un atout indéniable afin de se lancer.

Sachez, qu’il existe tout de même des diplômes pour se perfectionner ou même apprendre le métier de photographe comme :
- le CAP Photographie
- le BEP Photographie
- le Bac Professionnel Photographie
- le BTM Photographe
- le BTS Photographie
- le BTS Métiers de l’Audiovisuel, option Métiers de l’Image
- le Bachelor Photographie
- le Master Photographie

Quelles assurances pour couvrir un studio photo ?

En règle générale, il est recommandé de souscrire à plusieurs assurances pour couvrir un studio photo.

L’assurance Multirisque Professionnelle apparaît comme l’offre qui convient à la majorité des cas. Vérifiez donc que cette souscription couvre votre équipement (appareils photographiques, objectifs, trépieds, etc.), mais aussi vos locaux professionnels.

N’oubliez pas de demander à votre assureur si l’offre multirisque professionnelle comprend une protection en dehors du studio photo (pour vos déplacements).

Enfin, pensez à prendre une assurance Responsabilité Civile Professionnelle (si cette dernière n’est pas dans l’offre Multirisque Professionnelle). Effectivement, opter pour cette protection permet de vous couvrir, si vous provoquez des dommages à autrui, pendant votre activité.

Quelle est la réglementation pour un studio photo ?

Lorsque vous ouvrez un studio photo, vous devez vous immatriculer au Centre de Formalités des Entreprises de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat.

Vous devez aussi obtenir un numéro SIRET auprès de l'URSSAF dans la catégorie “Professions libérales ou assimilées, artistes, auteurs, marins pêcheurs”.

En ce qui concerne la déclaration des revenus, elle se fait sur le site de l’URSSAF dans l’espace ”Artistes-auteurs, diffuseurs et commerces d’art”.

De plus, il est nécessaire de connaître les lois en ce qui concerne le droit à l’image. En effet, avant chaque diffusion de photographie, il est nécessaire de demander l’accord de la personne présente sur le cliché avant de le publier.

Faut-il un business plan pour ouvrir un studio photo ?

Oui, vous devez réaliser un business plan pour ouvrir un studio photo.

Le business plan permet tout d’abord de mieux connaître le marché des studios photographiques. Il s’agit d’une feuille de route sur laquelle s’appuyer, afin de développer une stratégie de développement pour votre studio.

Ce document permet d’établir une stratégie marketing concrète pour la croissance du chiffre d'affaires de votre projet.

Grâce à la partie financière du business plan de votre studio photo, vous allez pouvoir appréhender le budget de démarrage avec l’ensemble des dépenses concernant votre studio photo. Ce document permet également de déterminer les coûts, la rentabilité et le chiffre d’affaires de votre future activité.

Enfin, en vous appuyant sur votre business plan, vous allez pouvoir solliciter des partenaires financiers, en vue d’obtenir des financements externes.

Faut-il rédiger une étude de marché pour ouvrir un studio photo ?

Oui, il faut rédiger une étude de marché pour ouvrir un studio photo.

Avec une étude de marché vous pourrez tester la demande, et comprendre ce que recherchent vos clients cibles quand ils sollicitent un photographe.

Cette étude permet d’étudier vos concurrents dans votre zone de chalandise tout en analysant leurs forces et leurs faiblesses.

L’étude de marché vous permettra enfin d’analyser le marché du studio photo et d’en comprendre les dynamiques.

Quel est le budget pour l'ouverture d’un studio photo ?

Généralement, l’ouverture d’un studio photo coûte en moyenne entre 8 000 et 30 000 euros.

Néanmoins ce montant peut varier suivant le type de studio photo que vous décidez de lancer.

Les principaux facteurs qui peuvent faire varier le budget de démarrage d’un studio photo sont :
- le matériel et l’équipement (appareils photos, objectifs,trépieds, etc.)
- l’achat d’un local (si vous décidez d’en acquérir un pour votre studio photo)
- les travaux de rénovation (pour votre local photo si vous en possédez un)
- l’acquisition des licences pour les logiciels de photographie comme par exemple Adobe Photoshop
- le financement d’un site web pour vos productions photographiques

Pour une estimation précise et personnalisée de votre budget de démarrage, vous pouvez utiliser notre prévisionnel financier pour un studio photo.

Quelle est la liste des dépenses pour l’ouverture d’un studio photo ?

Pour ouvrir un studio photo il est nécessaire de prendre en compte diverses dépenses comme l’équipement, les frais d’installation, le marketing ou encore d’autres frais annexes.

Téléchargez notre prévisionnel financier pour un studio photo afin d’accéder à la liste des investissements de démarrage ainsi qu'à leurs montants.

L’équipement pour le studio photo

Lors de l’ouverture de votre studio photo, vous allez rencontrer des dépenses en ce qui concerne l’équipement comme par exemple :
- les logiciels de traitement d’image
- les toiles de fond
- les filtres polarisants
- les lampes à LED
- les flashes
- les lumières stroboscopiques
- les modificateurs de lumières (parapluie,softbox, etc.)
- le ring light (lampe à anneau lumineux)
- les trépieds
- les appareils photographiques professionnels
- les objectifs photographiques
- les lentilles pour vos appareils
- les albums photos
- les cartes mémoires pour stocker vos productions
- les cadres pour les photographies
- les imprimantes pour imprimer vos clichés
- le matériel de laboratoire et les produits pour le développement des photos argentiques
- les objets de décorations (peluches, fleurs, etc.)
- les divers accessoires (sangles, dragonnes, kits de nettoyages, sacs de transport, etc.)

Les frais d’installation du studio photo

Voici une liste des différents frais liés à l’installation de votre entreprise photographique :
- les coûts de constitution du studio photographique
- les frais de CFE (Cotisation Foncière des Entreprises)
- l’étude de marché
- l’ouverture des comptes bancaires
- les honoraires du comptable
- l’achat d’un business plan
- les primes d’assurances

Toutefois, on peut noter que la majorité de ces dépenses n’existe pas si vous ouvrez une micro-entreprise.

Les dépenses marketing pour votre studio photo

Certaines dépenses marketing seront nécessaire pour le développement de votre studio photo comme :
- la création des flyers publicitaires de votre studio photo
- la publication dans la presse locale d’une annonce concernant votre ouverture
- la conception d’un site web professionnel pour présenter vos clichés et vos offres
- le contenu publié sur les réseaux sociaux, notamment si une personne externe s’en charge
- le coût de Facebook Ads afin de promouvoir vos prestations
- le référencement SEO de votre site web (afin d'apparaître dans les premiers liens lors des recherches sur internet)

Il est important de noter que d’autres dépenses sont à prévoir pour votre studio photo. Effectivement, si vous avez contracté un prêt bancaire, il faut alors compter les mensualités à rembourser.

N’oubliez pas non plus les petites fournitures (stylos, ramettes de papiers, enveloppes, timbres, etc.).

Aussi, constituez vous une trésorerie, c’est à dire entre 6 à 8 mois d’opérations en cas d’imprévus.

Enfin, sachez que ces listes de dépenses sont non exhaustives, d’autres frais peuvent s’ajouter suivant le projet de studio photo.

Quel est l'emplacement idéal pour un studio photo ?

Si vous décidez d’ouvrir un studio photo, il est nécessaire d’être vigilant à certains détails concernant l’emplacement de votre local.

Effectivement, si vous effectuez plutôt des photographies de type haut de gamme, il est préférable de se situer dans le centre d’une grande ville. Si vous réalisez des portraits courants, un local dans une petite commune peut convenir.

Se situer dans un centre commercial peut être une alternative. Ainsi, vous profiterez de la zone commerciale et de son trafic piétonnier important.

Vérifiez qu’un parking est présent dans la zone d’implantation de votre studio photo. Il permettra de rendre votre local plus accessible aux clients se déplaçant en voiture. De plus, vous devez être desservi par les transports en communs ou les axes routiers.

Enfin il est primordial d’étudier la concurrence où vous souhaitez installer votre local de photographie (elle doit être faible ou inexistante).

Comment choisir le local pour un studio photo ?

Pour choisir le local d’un studio photo, il est important d’avoir une partie exposée à la lumière directe du jour. Vous pouvez gérer la luminosité avec des rideaux.

Pensez à disposer d’une hauteur sous plafond relativement importante, au moins 3 mètres. Ces paramètres sont des facteurs non négligeables pour réaliser des photos de qualité.

En ce qui concerne la taille du studio photo, il doit faire au moins 60 m². Cet espace doit posséder une zone pour recevoir les clients et une autre pour réaliser vos clichés (avec des murs de couleur uniforme).

Si le local dispose d’une vitrine, il s’agit d’un atout indéniable. En plus de fournir une source de lumière, elle vous permettra d'exposer vos productions. N’oubliez pas de demander aux personnes présentent sur les photographies dans la vitrine le droit de diffuser leur image.

Notez qu’il est important que le studio photo dans lequel vous vous installez soit en bon état. Il doit y avoir peu ou pas de travaux de mise en conformité à réaliser.

Enfin le studio doit avoir une bonne isolation phonique et acoustique pour assurer le confort de vos clients.

Quelles prestations proposer quand on ouvre un studio photo ?

Lorsqu’on ouvre un studio photo, il est possible de proposer diverses prestations comme :
- les portraits pour les particuliers
- les photographies de mariage
- les clichés scolaires
- les productions pour les CV et autres papiers administratifs officiels
- les portraits institutionnels
- les publicités
- les photographies de modes
- les créations artistiques

Sachez que cette liste est non exhaustive et qu’il s’agit des principaux services réalisés par un photographe pour se positionner. Effectivement, il existe des prestations photographiques plus spécifiques comme la photographie sous-marine par exemple.

N’hésitez pas à proposer différentes prestations à vos clients. Cela permettra d’augmenter votre panier moyen. Par exemple, lors des séances photos scolaires, vous pouvez vendre en complément, des photographies de l’enfant imprimées sur des accessoires (tasses, gourdes, porte-clés, etc.)

De même, diversifiez vos offres, lors de vos séances photos laissez le choix au client entre différents types de prestations (basique, medium et premium). Le forfait premium propose plus d’options et un panel de prestation plus large que la formule dite “basique”.

Il est tout à fait possible de commercialiser du matériel photographique et des accessoires dans votre boutique. Vous pouvez même créer un site e-commerce pour booster vos ventes.

En vous diversifiant et en proposant plus de services, vous toucherez plus de monde, vendrez plus de produits optionnels et vous augmenterez votre chiffre d’affaires.

Quel est le revenu moyen d'un studio photo ?

En règle générale, le revenu moyen d’un studio photo est en moyenne compris entre 40 000 et 170 000 euros.

Néanmoins, certains facteurs peuvent modifier le chiffre d’affaires du studio photo comme :
- la clientèle type ciblée (les professionnels, les particuliers, etc.)
- la possibilité de louer votre studio photo à des photographes externes
- la collaboration avec d’autres entreprises (comme, par exemple, des agences de production audiovisuelle)
- la vente de photo à travers des banques d’images
- la commercialisation d’équipement et matériel photographique
- les prestations proposées (différents packs pour des séances photos,couvertures d’événements, produits dérivés de vos clichés, etc.)

Le modèle financier que nous avons créé pour un studio photo vous permettra d’obtenir des projections de revenu pertinentes pour votre projet.

Quelle stratégie marketing pour un studio photo ?

Pour un studio photo vous devez établir une véritable stratégie marketing afin d’augmenter votre chiffre d’affaires. Voici quelques exemples des différentes techniques que vous pouvez mettre en place :
- préparer des concours à travers les réseaux sociaux pour augmenter la renommée de votre studio photo
- lancer des campagnes Google Ads afin d’améliorer le référencement de votre studio photo sur internet
- diversifier vos prestations (location de studio photo, vente ou location de matériel photo, goodies de vos clichés, shooting sur mesure, couverture d’événement, etc.)
- s’associer avec des entreprises qui ont la même clientèle (agences de communications, presses, etc.)
- financer des publicités avec Facebook Ads pour développer la notoriété de votre activité photographique
- distribuer des flyers et cartes de visite pour votre studio photo
- proposer des cours de photographie dans votre local
- création d’un blog en lien avec la photographie
- solliciter vos clients afin qu’ils donnent leur avis à propos du studio photo sur Google

Retrouvez la stratégie de développement complète dans le business plan pour un studio photo.

Quelles sont les dépenses et charges pour un studio photo ?

Dès l’ouverture de votre studio photo, vous allez rencontrer des charges et dépenses régulières pour votre activité.

Voici une liste des principales frais que l’on peut rencontrer pour un studio photo :
- les frais de serveur liés au stockage de vos photographies
- le budget alloué aux logiciels de retouche de vos clichés
- les déplacements (si vous réalisez des prestations en dehors de votre studio)
- les différentes taxes
- l’entretien de votre matériel (appareils photographiques, imprimantes,ordinateurs, etc.)
- l’éventuel loyer dans le cas où vous louez un local pour votre studio photo
- le montant destiné à l’aménagement et la décoration de vos pièces (si vous faites du shooting à thème)
- les salaires du personnel (si vous avez des employés)

Le prévisionnel financier réalisé pour un studio photo contient l’ensemble des charges courantes.

L'ouverture d'un studio photo : est-ce une idée rentable ?

Oui, ouvrir un studio photo est une idée qui présente un fort potentiel de rentabilité.

Pour déterminer la rentabilité du studio photo, il faut prendre en compte votre budget prévisionnel, vos prévisions de revenu et la marge dégagée.

Admettons que votre budget de départ pour le studio photo soit de 25 000 euros. Ensuite supposons que votre chiffre d’affaires atteint 80 000 euros. Quant à votre marge, elle est de 27,5 % de la totalité du chiffre d’affaires.

Pour connaître la rentabilité du studio photo il faut alors faire plusieurs calculs. Premièrement vous devez connaître votre profit net: 80 000 x 27,5 % = 22 000 euros
Vous avez alors hypothétiquement un profit net de 22 000 euros avec les chiffres avancés

Ensuite vous allez diviser le budget de départ pour le studio de photo par le profit net : 25 000 / 22 000 = 1,14 année.

C'est-à-dire qu’il faudra un peu plus d’un an pour que votre studio photo soit rentable.

Il s’agit ici d’un exemple et les chiffres peuvent varier suivant votre projet, à vous d’estimer votre seuil de rentabilité grâce au prévisionnel financier réalisé pour un studio photo.

Comment financer un studio photo ?

Pour financer un studio photo, vous pouvez avoir recours à vos économies. Toutefois si vous n’en avez pas, il existe d’autres méthodes pour parvenir à récolter l’argent nécessaire.

Tout d’abord vous pouvez solliciter les banques afin d'obtenir un emprunt. Il est recommandé d’avoir un apport pour obtenir une suite favorable à votre demande. Le business plan est un atout majeur pour obtenir une décision favorable de l’institution financière.

Vous pouvez aussi avoir recours aux aides de votre région, à des concours d’entreprise ou à l'appui d’investisseurs externes.

N’hésitez pas à interpeller vos proches (love money) ou à lancer des campagnes de financement participatif (crowdfunding).

Enfin, il existe des aides publiques comme l’ACRE (l’Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise) et le NACRE (le Nouvel Accompagnement à la Création d’Entreprise).

L’ACRE vous permet d’avoir un capital de 45 % du reliquat des allocations chômage dont vous disposez. En ce qui concerne le NACRE, c’est un accompagnement pour le montage du projet, la structuration financière et le lancement de l’activité du studio photo. Le montant de cette aide est compris entre 1 000 et 8 000 euros.

À lire également

Ouvrir un studio photo : chiffre d'affaires, frais et bénéfices
Le business plan d'un studio photo
Ouvrir un studio photo : coûts, équipements et rentabilité
Le guide complet pour devenir photographe indépendant