5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE AUTOMNE2021

La matrice SWOT pour de la création de vêtements

faire une swot pour des vêtements

Un bon business plan contiendra toujours une analyse SWOT. Qu'est-ce que c'est ? Commençons par sa signification : SWOT est un acronyme qui signifie Strengths (Forces), Weaknesses (Faiblesses), Opportunities (Opportunités) et Threats (Menaces). Mais de quelles forces, faiblesses, opportunités et menaces s'agit-il ?

Le SWOT est un outil marketing utilisé pour identifier la ou les stratégies possibles pour créer ou développer une entreprise. C'est un outil d’analyse stratégique, qui permet d’étudier les forces et les faiblesses d’une entreprise face à la concurrence. La SWOT permet également de mieux appréhender les opportunités présentes sur un environnement concurrentiel, mais également les menaces qui l'entourent.

Le SWOT n'est pas un outil intuitif, qui serait simple à construire. C'est un terme très théorique, que l'on enseigne notamment dans les écoles de commerce. En règle général, les créateurs de vêtements ne savent pas comment construire une SWOT. Cependant, cela permet de faire le point sur les rapports qu'entretient son entreprise (et sa marque de vêtements) avec son marché. Dans l'article qui suit, vous retrouverez 4 exemples, pour chaque point de la SWOT pour de la création textile. En espérant que cela puisse vous aider ! 

4 exemples de forces pour la SWOT d'une marque de vêtements

Plusieurs canaux de distribution : boutiques physiques, boutiques partenaires, e-commerce. Une diversifications des canaux de distribution vous permet de mieux répondre à la demande de vos clients, peu importe le canal qu’il utilise. Cette technique de distribution vous permet également à vos clients d’accéder à vos offres, et ce en permanence, notamment grâce à internet. Les magasins physiques et les boutiques partenaires ont déjà fait leur preuve à maintes reprises, dans le domaine de la vente du prêt à porter. Cependant, combiner à l’e-commerce, ces deux modes de distribution améliore considérablement la façon dont vous couvrez le marché.

Des vêtements qui permettent de générer une forte marge bénéficiaire. La marge bénéficiaire est un élément essentiel (et donc à surveiller) pour la pérennité de votre activité. Il est donc important de choisir des vêtements qui vous permettent de dégager une rentabilité importante, par pièce vendue. Pour ce faire, vous pouvez utiliser plusieurs techniques. La plus répandue étant de l’approvisionnement chez un fournisseur délocalisé, et donc à bas prix, c’est-à-dire (souvent) en Chine ou en Asie. En effet, les mains d'œuvres très bon marché dans ces pays offrent la possibilité aux commerçants Européens d’augmenter leurs marges tout en proposant des produits à prix compétitifs. Une deuxième technique est de se positionner sur une niche haut de gamme avec des produits de qualité. En effet, les vêtements hauts de gamme, comme ceux faits mains à 100 %, au vu de leur rareté, vous offre la possibilité de vendre à un tarif bien au dessus de celui du marché.

Une marque avec une véritable identité et de vraies valeurs. Créer une marque de vêtement permet de mettre en avant l’identité de votre entreprise, mais aussi de refléter votre vision et votre concept. C’est également un moyen de vous démarquer de vos concurrents. Par ailleurs, les récentes études ont montré que les consommateurs de l'industrie textile achetaient de plus en plus après de marques auprès desquelles ils peuvent s'identifier. Ils accordent aujourd’hui significativement plus d’importance à l’histoire, au concept et à la valeur d’une marque qu’à sa popularité.

Une production locale pour vos vêtements. Les récentes campagnes de sensibilisations sur la protection de l’environnement, ainsi que sur le contexte écologique, ont changé la tendance dans le secteur de l’habillement, comme dans tous les autres secteurs d’ailleurs. En effet, le public prône de plus en plus pour le handmade et la production locale. Les consommateurs sont de plus en plus intransigeants sur la provenance des matières utilisées, car cela a un impact important sur la qualité des vêtements produits.

les forces d'une marque de vêtements
les faiblesses d'une marque de vêtements

4 faiblesses pour la matrice SWOT d'une marque textile

Trop de ruptures de stock. Il faut le savoir : la plupart des consommateurs n’hésitent pas à changer de marque lorsqu’ils sont souvent confrontés à l’indisponibilité d’un produit. Certains renoncent même à acheter les autres vêtements de la même marque et préfèrent voir si l’herbe est plus verte ailleurs. En tant que créateur de vêtements, il est important de savoir gérer et optimiser son stock de textile. 

Des prix perçus comme étant trop élevés. Les créateurs de vêtements visent généralement une marge entre 2 à 3 pour assurer la rentabilité de leur activité. Cela suppose que le prix wholesale proposé est obtenu en multipliant le prix d’usine par 2 ou par 3. Tout en tenant compte de cette marge, il est important de savoir fixer le prix adapté au pouvoir d’achat de votre segment de marché. Si vous avez des prix fournisseurs trop élevés, au lieu d’augmenter sans cesse vos prix, une meilleure solution est de baisser vos marges, ou de changer de fournisseurs (tout simplement). 

Un concept de vêtements qui n’a rien d’original. Pour lancer une marque de prêt à porter efficacement, il faut trouver un concept original, susceptible d’interpeller le public cible. Il est notamment important de véhiculer une idée et des valeurs à travers lesquelles votre clientèle peut s’identifier. Premièrement, cela vous permettra de vous démarquer de la concurrence, mais aussi de toucher une audience plus engagée, sensible à votre cause.

Un positionnement peu clair et difficilement compréhensible par votre marché. Comme le secteur de l’habillement est particulièrement large, certaines marques ont tendance à vouloir toucher à tout. Or, cette stratégie vous empêche d’être efficace en termes de marketing. Par ailleurs, la spécialisation dans une niche vous offre de légitimité, et permet de mieux fidéliser vos clients. Par exemple, avec une boutique spécialisée dans la vente de robes de soirée de luxe, vous êtes susceptible d’attirer d’emblée des clients aux forts pouvoir d’achat, et en plus de les faire revenir dans votre boutique pour leurs prochains achats. À l’inverse, avec de nombreux types et catégories de vêtements, il est difficile pour les clients de s’y retrouver. 

Création de vêtements Business Plan modele
Création de vêtements Business Plan modele

Création de vêtements Business Plan

€39,90
VOIR LA LISTE DE MODÈLES

Analyse SWOT d'une marque de vêtements : 4 idées d'opportunités

Construire une marque de vêtements qui embrasse le concept de “slow fashion”. Il s'agit d'un concept de mode durable mais aussi transparente et éthique. Motivée par l’impact que les vêtements peuvent avoir sur l’environnement, cette tendance favorise la production à petite et moyenne échelle. Ce mouvement privilégie la qualité à la quantité. La consommation éco-responsable s’est également imposée sur le secteur de la mode et de l’habillement. C’est pour cette raison que les grandes marques s’intéressent plus que jamais à ce concept. Une opportunité à saisir pour votre marque de vêtements donc ! 

Travailler avec des micro-influenceurs. C'est une technique de plus en plus utilisée par les créateurs de mode. Ces acteurs permettent de faire connaître et de booster rapidement vos ventes de textile. Ils ont en effet le pouvoir de changer la perception de la marque par le public et de cibler une nouvelle clientèle. À noter que ce sont surtout les millenials que les grandes marques ciblent en ayant recours aux micro-influenceurs. Aujourd'hui, les études montrent que les grandes marques de mode allouent 10 à 30 % de leur budget marketing et communication au marketing d’influence.

Développer un programme de fidélité. Cett opportunité figure parmi les stratégies de communication à adopter par les créateurs de marques de vêtements. Les consommateurs ne prennent pas des décisions d’achat seulement en fonction du prix, mais aussi en fonction de l’expérience globale avec la marque. Par ailleurs, il n’y a pas de meilleurs ambassadeurs que des clients satisfaits.

Faire des collaborations avec d’autres marques. Des partenariats avec d’autres marques permettent d’exposer vos produits à un nouveau segment de marché, qui plus est, probablement constitué de clients qualifiés. En effet, les clients fidèles des marques partenaires seront plus faciles à convertir. Grâce à la connaissance de leurs habitudes de consommation, leurs fréquences d’achat, leurs goûts, il est plus facile de proposer d’autres vêtements susceptibles de leur plaire. En plus, un tel partenariat améliore la visibilité de votre marque ainsi que sa portée. Par conséquent, cela ne peut être que bénéfique pour vos ventes à moyen et long terme. 

matrice swot marque de vêtements

Un exemple de SWOT pour de la création de vêtements

4 menaces pour la SWOT d'un projet de création textile

Une mauvaise gestion des stocks de vêtements. La gestion de stock est un aspect des plus difficiles pour les magasins de prêt à porter. En effet, certains produits peuvent s’écouler beaucoup plus vite que prévu, exposant ainsi la boutique à une rupture de stock. En outre, l’entreposage des articles requiert une organisation rigoureuse. En effet, il faut replier, catégoriser, étiqueter tous les vêtements en fin de journée pour pouvoir s’y retrouver facilement le lendemain. Si ce travail n’est pas fait correctement, vous risquez, par exemple, d’afficher les mauvais prix aux clients eet de perdre beaucoup de temps à tout réorganiser, et au final perdre des clients fidèles.

Ne pas respecter la réglementation pour la vente en magasin. Le commerce de détail de l’habillement est soumis à de nombreuses réglementations que vous devez suivre scrupuleusement. Par exemple, le non affichage des prix est condamné par une amende de 3 000 euros minimum. Également, votre local doit suivre les normes de sécurité qui régissent les ERP. En outre, vous ne pouvez faire, sous aucun prétexte, des ventes à perte. Par ailleurs, la protection des données personnelles des consommateurs est d’une importance capitale, surtout avec l’entrée en vigueur de la loi RGPD. La moindre infraction à ces règles vous expose à des sanctions allant d’une simple amende à la fermeture définitive de votre boutique.

Ne pas respecter les conditions d’étiquetage. L'étiquetage est obligatoire lorsque vous vendez des vêtements. Les étiquettes de vos produits doivent impérativement contenir les informations suivantes : la composition textile du produit et les pourcentages des différentes fibres utilisées pour sa fabrication. Vous devez aussi indiquer les consignes d’entretien ainsi que la désignation de la taille. Le tout doit être rédigé en langue française. Vous pouvez cependant ne pas mettre l’origine du produit, car cette mention est facultative. Ne pas suivre ces règles vous expose à des risques de sanction telles que des amendes, fermeture ou encore des poursuites judiciaires.

De mauvaises relations avec vos sous-traitants. Une bonne relation entre un commerçant et ses fournisseurs est la garantie d’une activité pérenne. Une mauvaise relation avec vos principaux sous-traitants peut entraîner une rupture de stock brusque. En outre, une relation tendue peut nuire à la motivation de vos fournisseurs à travailler avec vous. Par conséquent, vous risquez d’avoir une baisse de qualité sur les produits livrés, ce qui est préjudiciable pour votre image vis à vis de vos clients. 

À lire également

- Rédiger un business plan pour une marque de vêtements
- Votre étude de marché pour de la création textile