Aviculture : quelles sont les dépenses mensuelles ?

Les dépenses mensuelles pour une aviculture

Vous voulez vous lancer dans l'élevage de volailles ? Vous ignorez quelles charges courantes vous attendent pour faire fonctionner votre activité ? Nous sommes là pour vous aider.

Connaître les dépenses mensuelles de votre élevage avicole est utile. En effet, cela va vous permettre de prévoir le profit potentiel de votre futur projet.

Lorsque vous réalisez votre business plan, l'évaluation des dépenses mensuelles doit être la plus complète possible. En effet, elle va vous aider à bien classer et gérer vos charges pour, ainsi, assurer la croissance continue de votre élevage avicole.

Dans cet article, nous allons distinguer les coûts fixes des coûts variables pour un élevage avicole.

Si vous voulez connaître toutes les finances d’un projet avicole, téléchargez le prévisionnel financier pour de l’aviculture.

Quels sont les coûts fixes pour un élevage de volailles ?

Les coûts fixes sont des charges qui ne dépendent pas de la production. Pour le dire simplement, ces dépenses auront lieu, que la production ait lieu ou non dans votre élevage de volailles.

Les charges fixes sont un facteur clé dans le calcul du seuil de rentabilité de votre élevage avicole.

Les assurances et taxes

Il s'agit d'un versement régulier, dont le montant ne change pas, quel que soit le niveau de production de votre élevage de volailles.

Les intérêts

Si vous avez emprunté pour le financement de votre élevage avicole, le remboursement des prêts bancaires et les intérêts font partie de vos charges mensuelles fixes (le montant des intérêts peut varier de mois en mois, mais cela ne dépend pas de la production).

Le loyer

Si vous n’êtes pas propriétaire de votre élevage avicole, alors vous devrez payer un loyer.

Ce montant constitue un coût fixe. En effet, cette dépense ne varie pas en fonction de votre activité.

Les différents amortissements

Un élevage de volailles nécessite différents équipements comme l'éclairage, les turbines d'extraction, les mangeoires, les alvéoles, les copeaux ou encore les chambres froides pour conserver les produits.

Ces dépenses font partie des frais d'établissement de votre élevage. Cependant, il faudra considérer leur renouvellement et donc un budget mensuel. Il constitue un coût fixe.

Les salaires des ouvriers d'élevage

Les salaires des ouvriers d'élevage (éleveurs, abatteurs, etc.) de votre exploitation avicole font partie de vos dépenses fixes mensuelles.

Même s'ils sont parfois des employés saisonniers, on les considère dans les coûts fixes.

Les dépenses énergétiques de votre élevage

Les dépenses énergétiques pour un élevage avicole restent (plus ou moins) stables chaque mois.

Vos consommations en eau et électricité seront toujours dans la marge que vous avez préalablement fixée pour votre exploitation.

La réparation des locaux

Au bout de quelques mois, vos structures auront besoin d'un entretien. Vous aurez besoin de réparer certaines parties du plancher ou du toit, par exemple.

Il vous faudra également repeindre les murs ou rénover les portes et fenêtres de votre bâtiment d'élevage.

Quels sont les coûts variables pour un élevage avicole ?

Les coûts variables, appelés également coûts d'exploitation, pour un projet d'aviculture sont des charges engendrées directement par la production de l'exploitation avicole.

La nourriture des volailles

Les dépenses mensuelles destinées à la nourriture des volailles de votre élevage dépendent de votre production.

En effet, cela dépend du nombre de volailles que vous élevez. Donc, plus il y aura d'animaux, plus le coût des aliments au cours d'un mois sera important.

Les frais vétérinaires et les médicaments

Effectivement, les frais vétérinaires dépendent du nombre d'animaux présents dans votre exploitation.

Plus il y aura de volailles, plus il y aura de contrôles vétérinaires et plus, vous aurez besoin de médicaments à destination de ces dernières.

La litière pour les volailles

La litière doit être changée régulièrement pour le bien-être des animaux.

Pour un élevage de poules, par exemple, vous aurez besoin de foin pour le plancher et de la paille pour les lieux de ponte.

Ce type de litière doit être changé au moins deux fois par mois.

Les produits et le matériel de nettoyage

Votre bâtiment d'élevage de volailles a besoin d'être nettoyé et désinfecté régulièrement.

Les dépenses en matériel et produits de nettoyage dépendent, bien effectivement, du nombre de volailles dont vous disposez.

L'achat de volailles pour l'élevage

Votre exploitation aura besoin d'acheter des animaux destinés à la production.

C'est ce qu'on appelle communément « immobilisation de biens vivants ». C’est en effet le terme utilisé dans la comptabilité des élevages.

Ces volailles sont achetées pour rester durablement dans l'exploitation ou bien vendues au bout de quelques mois.

Cela peut être des poules pondeuses pour une activité de vente d'œufs, des poussins de chair s'il s'agit d'une exploitation de volailles de chair ou tout simplement des dindes, coqs ou encore des canards pour la reproduction.

L'emballage

Pour commercialiser vos œufs, viandes et / ou plumes, vous aurez besoin d'emballages (barquettes, films plastiques, boîtes à œufs, etc.).

Le coût d'achat de packaging varie selon la production mensuelle de votre élevage avicole.

Les frais de transport et de livraison

Il s'agit des frais engendrés par vos différents déplacements.

Cela peut concerner des achats de nourritures pour volailles ou bien du matériel destiné à la commercialisation de vos produits.

Si vous avez un véhicule utilitaire, le carburant consommé dépend effectivement de vos déplacements, donc de la production.

Lorsque vous collaborez avec un transporteur, la production de votre élevage avicole influence le nombre de déplacements.

À lire également

Comment rédiger le business plan d'un élevage de volailles ?
Établir une étude de marché pour un élevage de volailles
Démarrer un projet d'aviculture : revenus, dépenses et bénéfices