5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE PRINTEMPS2021

[Guide] Votre Business Plan pour un Projet Agricole

agriculture business plan

Le secteur agricole tient une place importante en France, qui représente la première puissance agricole en Europe. En effet, de par sa capacité de production et ses ventes, l'hexagone prend la première place du podium, devant l'Allemagne et l'Italie. On estime en effet que la valeur de la production agricole annuelle en France dépasse les 75 milliards d'euros. Il s'agit là d'un secteur qui représente tout de même plus de 7% du PIB français.

L'agriculture est un secteur qui sait innover et se moderniser, ainsi il fait une place importante pour les nouveaux entrants
. Vous avez en tête un projet agricole que vous aimeriez lancer ? Vous ne savez pas comment démarrer ? Vous vous demandez si ce projet peut devenir rentable ? Vous aimeriez récolter des financements pour le démarrer ? Rédiger un business plan pour votre projet agricole pourra vous aider. Comment faire ? Nous vous livrons tous nos conseils dans la suite de l'article. 

Dessinez les contours de votre projet agricole dans votre business plan

Quelle superficie et quelle capacité de production ?  Pour ce qui est de l’endroit, établissez-vous dans l’idéal en zone péri-urbaine. Renseignez-vous tout de même sur les règlements municipaux et assurez-vous que c’est possible, surtout si vous prévoyez d’élever du bétail. En ce qui concerne la capacité de production, n’investissez pas dès les premiers mois dans des machines onéreuses. Privilégiez l’aménagement des bâtiments qui vont accueillir vos animaux d’élevage et choisissez plutôt d’investir dans des équipements qui vont vous aider à travailler la terre. En alliant environnement sain, techniques de culture performantes et travail, vous pourrez espérer une production maximale.

Un élevage animal et/ou céréale ? Si vous optez pour un élevage animal, sachez qu’il y a toute une liste d’impératifs auxquels vous ne pouvez pas vous soustraire : analyse et maîtrise de vos coûts de production et des coûts alimentaires, bilan génétique du troupeau, bien-être animal, etc. Vous devez également avoir l’espace nécessaire pour accueillir les animaux (pré, clôtures, abris, etc.) et éventuellement pour l’abattage. À cela s’ajoutent les questions d’entretiens (alimentation, santé, hygiène des enclos, etc.). En ce qui concerne, la culture de céréales, le rendement repose sur la qualité du sol. Vous devrez également connaitre les bonnes graines à cultiver (épeautre, seigle, orge, sarrasin, maïs, etc.), surtout celles qui vous permettront de générer des profits sur le long terme. Ce qui plait avec les céréales, c’est qu’elles peuvent tenir sur un espace de culture raisonnable. Il y aussi des espèces peu exigeantes comme l’engrain par exemple où le traitement du sol est simplifié.

Quelles sont les grandes tendances en matière agricole ? L’agriculture se modernise, se transforme et s’adapte aux nouveaux modes de vie et de consommation. L’agriculture urbaine en est d’ailleurs une parfaite illustration. Le concept tient à la production de produits bio, à travers des toits potagers, des jardins partagés, dans des containers réaménagés ou encore dans des caves aménagées en ville. Les produits sont ensuite revendus sur des circuits-courts, garantissant aux consommateurs des aliments frais et, aux producteurs, une rentabilité rapide. Dans un concept plus moderne et plus centré sur la productivité, il y a ce que l’on appelle l’agriculture de précision. Mise en place de capteurs de données, contrôle du traitement du sol via des applications : tout est fait pour optimiser la production agricole et la maitriser.

Quels sont les produits pour lesquels il existe une forte demande ? Vous le savez surement : la demande en produits alimentaires bio croît à un rythme exponentiel et c’est LA filière à intégrer pour gagner rapidement en rentabilité. Adaptez ainsi votre modèle économique et mettez-vous à l’agriculture bio. Cependant, pour vous démarquer de la concurrence, vous devez innover. Certains producteurs misent sur de nouveaux produits tels que la baie de Goji, l’huile de pépin de courge ou encore les graines germées tandis que d’autres choisissent d’adopter des modes de production éco-responsable (allier l'aquaculture traditionnelle et la culture hydroponique, etc.). À vous de trouver l’offre et les produits qui vous aideront à vous attirer plus de clients.

Allez-vous vendre vos produits agricoles sur une boutique en ligne ? Concevoir un site marchand vous permet non seulement de développer votre canal de vente directe, mais aussi de mettre en avant la qualité de vos produits. Si vous souhaitez garder une approche sociale, proposez le click and collect. Vos clients choisissent les produits et les paient en ligne. De votre côté, vous préparez leurs commandes et ils viennent les récupérer sur votre lieu d’exploitation. Si vous ne désirez pas ouvrir votre propre boutique en ligne, vous pourrez toujours intégrer les plateformes communautaires de produits agricoles. Le business model de ces plateformes ? Elles connectent les consommateurs et les petits producteurs. De plus, vous êtes libre de fixer le prix de vos produits, vous mettez en avant votre savoir-faire et votre travail et surtout, vous gagnez en visibilité !

agriculture étude de marché
agriculture plan d'affaires

Votre plan d'attaque pour capturer des parts sur le marché agricole ! 

À quel(s) segment(s) de marché votre projet agricole s'adresse ? Pour bien vendre, il faut connaître son marché. Appuyez votre argumentaire sur des données que vous aurez récolté lors de votre étude de marché. Dans le business plan de votre projet agricole, montrez que votre offre répond à une vraie problématique de marché. Il faudra notamment construire une proposition de valeur convaincante. Pour cela, il faut d'abord identifier un problème (ou une opportunité) de marché. Cela peut être le manque de production céréalière dans un périmètre donné. 

Quelles sont les premières batailles à mener pour démarrer un projet agricole ? Il faudra certainement commencer par aménager votre exploitation agricole, acheter le matériel nécessaire et se plier aux démarches administratives. Faites la liste de vos investissements de démarrage. Pour chaque dépense, tentez d'estimer le montant nécessaire. Vous aurez alors un budget pour démarrer votre exploitation agricole. Présentez ce budget à votre banquier.

Comment votre projet agricole va-t-il atteindre son seuil de rentabilité ? La rentabilité dépend principalement de deux éléments. Tout d'abord, il y a votre capacité à faire croître le chiffre d'affaires de votre exploitation agricole. Ensuite, il y a la bonne gestion des différentes charges. Derrière un chiffre d'affaires qui augmente, se trouve toujours une rigoureuse stratégie marketing. S'associer avec des entreprises qui touchent la même audience peut être une bonne idée. Travaillez votre image de marque pour proposer des produits avec un meilleur packaging, une meilleure image et donc avec des marges plus intéressantes. Travaillez votre présence sur les réseaux sociaux pour faire croître votre clientèle. Construisez une communauté de commerçants et d'entreprises qui pourraient devenir des clients potentiels. Un travail de référencement du site web de votre exploitation agricole est également nécessaire. Ce sont ces techniques (parmi d'autres) qui vous permettront de développer l'activité de votre entreprise. Viens maintenant la gestion des dépenses. Nous voulons apporter une nuance. Réussir les premières étapes de lancement de son projet agricole requiert un certain niveau d'investissements. Par exemple, un budget conséquent doit être investi pour les équipements qui pourront vous aider à maximiser votre production agricole. Ce sont surtout les charges courantes de votre exploitation agricole que vous devrez limiter. Pour ce qui est des ressources humaines, ne dépassez pas, par exemple, 40% du chiffre d'affaires. Tout ce qui est lié au marketing ne devrait pas compter pour plus de 15% du revenu généré (sauf pour les premiers mois). Surveillez le montant de vos taxes dans votre plan de trésorerie. Listez toutes ces actions dans le business plan de votre projet agricole.

Agriculture Business Plan modele
Agriculture Business Plan modele

Agriculture Business Plan

€39,90
VOIR LA LISTE DE MODÈLES

Présentez de solides prévisions financières pour votre projet d'agriculture !

Et si vous deviez estimer le futur chiffre d'affaires de votre exploitation agricole ? C'est une question que peut vous poser votre banquier, lorsqu'il lira votre business plan. Il faudra en effet présenter des prévisions de revenu cohérentes et pertinentes dans le business plan de votre exploitation agricole. Lorsqu'on dresse le prévisionnel d'un projet d'agriculture, votre chiffre d'affaires est issu des structures qui achètent votre production. Tout commence par l'estimation d'un prix moyen, au kilogramme ou à la tonne, pour chaque type de production vendue. Après cela, on dresse des estimations quant au nombre de clients et la quantité de production vendue. Vous allez probablement mettre du temps à vous faire connaître : soyez conservateur dans vos hypothèses, pour les mois de départ. N'oubliez pas de faire augmenter ce chiffre de mois en mois. Il n'est pas rare de voir une exploitation agricole augmenter son chiffre d'affaires de 20-30% lors des premières années de lancement. Il faut que votre taux de croissance soit ambitieux. Trouvez le juste milieu entre une croissance stable et une croissance trop ambitieuse.

Est-ce que votre projet agricole peut devenir rentable ? Vous devez savoir répondre à cette question, vous le porteur de projet ; au moins devant ceux qui soutiendront votre projet financièrement. Votre seuil de rentabilité (ou point mort) est atteint lorsque votre projet agricole génère suffisamment de revenu pour couvrir ses charges. C'est en élaborant un prévisionnel financier que vous obtiendrez cette donnée financière. Un solide modèle financier vous permettra d'identifier le CA à atteindre, mais également en nombre de jours. Bonne nouvelle : vous retrouverez ces informations dans notre modèle de prévisionnel financier pour un projet agricole

Soyez complet et rigoureux quant à votre stratégie financière. N'oubliez aucun tableau. Voici une liste (presque) exhaustive : un compte de résultat prévisionnel, un budget de trésorerie, le détail du seuil de rentabilité, un bilan prévisionnel, un plan de financement, l'analyse des soldes intermédiaires de gestion ou encore le détail du calcul du besoin en fonds de roulement. Pour faciliter la lecture, vous pouvez également extraire des graphiques du prévisionnel financier pour les ajouter au business plan de votre projet agricole.

business plan agriculture

Comment construire un business plan pour votre projet agricole en moins d'une heure ?

Comment mettre votre projet agricole en valeur ? Notre modèle de business plan adapté à un projet d'agriculture peut vous aider. Un condensé d'informations sur 35 pages dans un modèle rédigé par des experts. La construction d'un business plan requiert de longues heures de travail. Pourquoi partir de zéro ? nos équipes ont déjà travaillé pour vous. Impressionnez votre banquier en lui rendant un business plan solide et professionnel.

Le business plan est déjà structuré et chaque partie importante est déjà là dans ce modèle de business plan. De la présentation du projet aux données sur le marché agricole, en passant par l'étude de concurrence pour une exploitation agricole, l'analyse SWOT, le Business Model Canvas, ou encore la stratégie marketing d'un projet d'agriculture. Il ne vous reste plus qu'à compléter pour obtenir un business plan complet, sérieux et professionnel.

Un modèle facilement et entièrement modifiable. Pour personnaliser nos modèles de business plan, vous avez le choix entre Powerpoint, Keynote ou Google Slides (tous disponibles gratuitement, sur PC et MAC). 80% de votre futur business plan déjà rédigé : il vous reste qu'à personnaliser. Finissez votre business plan en moins d'une heure ! Si des questions persistent, vous pouvez nous écrire.