Faire le business plan d'un projet agricole

Le secteur agricole tient une place importante en France, qui représente la première puissance agricole en Europe.

En effet, de par sa capacité de production et ses ventes, l'hexagone prend la première place du podium, devant l'Allemagne et l'Italie.

On estime en effet que la valeur de la production agricole annuelle en France dépasse les 75 milliards d'euros. Il s'agit là d'un secteur qui représente tout de même plus de 7% du PIB français.

Le démarrage d'une activité agricole représente une idée d'entreprise qui donne envie à certains entrepreneurs.

Cependant, avant toute chose, il est nécessaire de mettre sur pied un business plan digne de ce nom.

Cette démarche donne la possibilité d'établir la stratégie de croissance de votre projet agricole en menant une réflexion, par exemple, quant aux investissements de départ, au modèle économique, aux futures sources de revenu, aux indicateurs de performance mais aussi aux futurs profits de votre activité agricole.

Aussi, le business plan de votre projet agricole peut servir de support dans le cadre d'un financement auprès d'une institution financière.

Que faut-il inclure dans le business plan d'un projet agricole ?
Quelles sont les différentes parties ?
Comment calculer le chiffre d'affaires de votre projet agricole ?
Quels sont les ratios comptables à analyser dans le business plan ?
Comment calculer le seuil de rentabilité d'un projet agricole ?

Ces questions sont fréquentes. Nous y répondons maintenant.

Aussi, pour assurer la réussite de votre entreprise, vous pouvez compléter notre business plan conçu pour un projet agricole.

La démarche pour le business plan d'un projet agricole

Doit-on se lancer dans un business plan pour démarrer une activité agricole ?

La mise en place d'un business plan pour votre projet agricole donne la possibilité de :
- identifier les dernières données sur le marché agricole
- synthétiser les innovations concernant le secteur agricole
- présenter les facteurs de réussite d'un projet agricole
- comprendre vos segments de marché sans oublier leurs préférences
- construire une proposition de valeur durable pour votre activité agricole
- identifier les projets agricoles concurrents sans oublier leur offre
- mettre en exergue des avantages compétitifs qui permettront à votre projet agricole de se distinguer
- expliquer, au moyen d'un Business Model Canvas, le business model de votre activité agricole
- esquisser une stratégie d'actions (en plusieurs étapes)
- établir une politique contre les événements et risques qui peuvent survenir dans la gestion de votre projet agricole
- prouver à une institution bancaire que votre activité agricole atteindra rapidement seuil de rentabilité

Nos analystes ont veillé à construire un business plan pour un projet agricole, qui répond bien à tous ces objectifs. À vous de le télécharger.

Quel plan adopter pour le business plan d'un projet agricole ?

Un business plan présente une multitude d'informations, de données et d'études.

Toutefois, il est conseillé de bien les structurer afin d'avoir un plan d'affaires agréable à lire.

C'est ce que nous avons fait dans notre business plan pour un projet agricole, qui se structure en différentes parties que nous détaillons ici.

La partie du début est appelée l'“Opportunité de Marché”. Dans cette partie, nos experts vont présenter des chiffres du marché agricole. Deux fois par an, nos analystes mettent ces chiffres à jour.

Cette partie du business plan permet aussi de synthétiser les nouvelles innovations qu'on observe sur le secteur agricole (par exemple l'utilisation des biocarburants, la valorisation des modes de production alternatifs, la robotique aux pratiques agricoles, le zéro déchet, ou encore les colliers connectés pour les vaches).

En conclusion, on présente les éléments qui permettent à un projet agricole de devenir un projet réussi.

La partie suivante est celle de la “Présentation de l'Entreprise”. Elle permet d'introduire les contours de votre projet agricole (Quels types de culture retrouve-t-on sur l'exploitation ? Dans quelle région se trouve l'exploitation agricole ? Quelle est la capacité de production ? etc.).

Cette partie présente aussi la proposition de valeur de votre projet agricole. Elle se conclut par la présentation du porteur de projet (la personne en charge de ce projet d'entreprise).

Ensuite, vient la partie qui se nomme “Étude de Marché” et qui va donner l'opportunité de lister les segments de clientèle de votre activité agricole.

On y présente aussi les projets agricoles concurrents au sein d'une étude concurrentielle. Cette partie contient notamment une analyse SWOT, qui est un outil pour identifier les forces et faiblesses de votre projet agricole, tout en introduisant les opportunités et menaces qui peuvent interférer.

Ensuite, la partie “Stratégie”, va, elle, nous permettre de dévoiler un plan en détails contenant les initiatives qui vous permettront de générer des profits.

On y présente, entre autres, un plan marketing qui donnera lieu à une croissance des revenus.

Finalement, le business plan présente une partie intitulée “Finances”, qui permet de dévoiler un plan financier sur 3 ans de votre projet agricole.

Comment rédiger l'Executive Summary pour un projet agricole ?

Afin de réussir l'Executive Summary (aussi appelé "résumé exécutif") de votre projet agricole, il faut suivre certains points.

Tout d'abord, le résumé éxecutif doit être de longueur raisonnable. Inutile de faire plus de 1 000 ou 1 500 mots. En réalité, il est l'introduction du business plan de votre projet agricole.

En plus de cela, il doit être pédagogique, c'est-à-dire qu'il doit permettre de souligner les forces de votre projet agricole.

Évitez les fautes d'orthographe et soulignez les points forts de votre projet d'entreprise (par exemple : une forte capacité de production, la spécialisation sur une certaine niche, un savoir-faire unique, des équipements de qualité, d'excellentes relations fournisseurs, etc.).

Votre Executive Summary doit suivre une structure précise. Vous pouvez vous inspirer de celle de notre business plan pour un projet agricole, présentée dans la partie précédente.

Comment bien rédiger l'étude de marché d'un projet agricole ?

L'étude de marché de votre projet agricole donne l'occasion d'appréhender les éléments qui entourent votre projet, comme la demande du marché, les dernières innovations et tendances ainsi que les concurrents.

Chaque idée d'entreprise devrait être commencé par une bonne étude de marché.

Comment la construire ? Il faut, pour cela, regrouper un certain nombre d'éléments.

Ci-dessous, les informations qu'on retrouve dans la partie "Étude de Marché" du business plan pour un projet agricole :
- des statistiques et données actualisés qui caractérisent le marché agricole
- les avancées du secteur agricole
- les segments de clientèle de votre activité agricole
- l'étude concurrentielle
- des exemples d'avantages concurrentiels
- la SWOT complétée pour un projet agricole

Les points fondamentaux d'un business plan pour un projet agricole

Quel est le modèle économique d'un projet agricole ?

Le business model, ou modèle économique, d’un projet agricole consiste à développer un projet entrepreneurial axé sur le secteur agricole. Il peut s’agir d’exploitation du sol (culture en rangs, en champs, en arbres, en pépinières) et / ou d’élevage (vaches, chèvres, porcs, etc.).

Certains projets agricoles visent à simplifier les méthodes d'exploitations, tandis que d'autres veulent utiliser la technologie et les avancées scientifiques pour faire progresser l'agriculture.

Quelle que soit la nature du projet agricole, l’objectif principal est de participer à l'évolution des pratiques agricoles afin de générer du profit tout en restant vigilant aux enjeux climatiques et environnementaux.


Souvent, dans un business plan, on synthétise le business model de sa future entreprise à l'aide d'un Business Model Canvas.

Ce canevas donne l'occasion de rapidement saisir les détails de votre projet agricole, notamment la proposition de valeur, la structure de coûts, la stratégie de communication, etc.

Notre business plan conçu pour un projet agricole contient bien un Business Model Canvas rédigé pour ce type d'activité.

Quel concept pour réussir un projet agricole ? 

Quelle superficie et quelle capacité de production ?

Pour ce qui est de l’endroit, établissez-vous dans l’idéal en zone péri-urbaine. Renseignez-vous tout de même sur les règlements municipaux et assurez-vous que c’est possible, surtout si vous prévoyez d’élever du bétail.

En ce qui concerne la capacité de production, n’investissez pas dès les premiers mois dans des machines onéreuses. Privilégiez l’aménagement des bâtiments qui vont accueillir vos animaux d’élevage et choisissez plutôt d’investir dans des équipements qui vont vous aider à travailler la terre.

En alliant environnement sain, techniques de culture performantes et travail, vous pourrez espérer une production maximale.

Un élevage animal et/ou céréale ?

Si vous optez pour un élevage animal, sachez qu’il y a toute une liste d’impératifs auxquels vous ne pouvez pas vous soustraire : analyse et maîtrise de vos coûts de production et des coûts alimentaires, bilan génétique du troupeau, bien-être animal, etc.

Vous devez également avoir l’espace nécessaire pour accueillir les animaux (pré, clôtures, abris, etc.) et éventuellement pour l’abattage. À cela s’ajoutent les questions d’entretiens (alimentation, santé, hygiène des enclos, etc.).

En ce qui concerne, la culture de céréales, le rendement repose sur la qualité du sol. Vous devrez également connaitre les bonnes graines à cultiver (épeautre, seigle, orge, sarrasin, maïs, etc.), surtout celles qui vous permettront de générer des profits sur le long terme.

Ce qui plait avec les céréales, c’est qu’elles peuvent tenir sur un espace de culture raisonnable. Il y aussi des espèces peu exigeantes comme l’engrain par exemple où le traitement du sol est simplifié.

Allez-vous vendre vos produits agricoles sur une boutique en ligne ?

Concevoir un site marchand vous permet non seulement de développer votre canal de vente directe, mais aussi de mettre en avant la qualité de vos produits.

Si vous conserver une approche sociale (et rencontrer vos clients), proposez le click and collect. Vos clients choisissent les produits et les paient en ligne. De votre côté, vous préparez leurs commandes et ils viennent les récupérer sur votre lieu d’exploitation.

Si vous ne désirez pas ouvrir votre propre boutique en ligne, vous pourrez toujours intégrer les plateformes communautaires de produits agricoles. Le business model de ces plateformes ? Elles connectent les consommateurs et les petits producteurs. De plus, vous êtes libre de fixer le prix de vos produits, vous mettez en avant votre savoir-faire et votre travail et, surtout, vous gagnez en visibilité !

Comment expliciter les segments de clientèle d'un projet agricole ?

La segmentation de marché c'est simplement diviser un ensemble de clients en segments d'individus qui se ressemblent.

Dans votre cas, il faudra séparer les profils qui, potentiellement, peuvent acheter vos produits agricoles.

Pourquoi segmenter ? Cela permet de structurer la présentation de votre clientèle dans votre business plan. Une fois votre entreprise créée, cette démarche aidera à toucher votre clientèle avec plus de force (en segmentant les offres et différents messages de votre projet agricole selon les groupes par exemple).

Des exemples de segments de marché auxquels peut s'adresser votre projet agricole sont les particuliers de la région, les commerçants et les distributeurs ou encore les personnes qui privilégient une production respectueuse de l'environnement.

À l'intérieur du business plan conçu pour un projet agricole vous pourrez trouver une analyse des segments de marché pour votre activité agricole.

Comment rédiger l'étude concurrentielle d'un projet agricole ?

Vous ne serez pas tout seul sur le marché agricole.

Il y a aussi les projets agricoles concurrents à qui il faudra prendre des parts de marché.

Votre plan d'affaires doit présenter une analyse de ces projets agricoles. Il faut lister leurs caractéristiques notables, ainsi que leurs points forts et également leurs points faibles.

Listez en particulier leurs inconvénients (par exemple : une productivité qui laisse à désirer, un manque de transparence sur les modes d'exploitation des produits, l'utilisation de substances chimiques nocives, un manque d'engagement en matière de responsabilité environnementale ou encore une stratégie de distribution lacunaire).

Pourquoi ? Parce que ces éléments génèrent très certainement de la déception chez les différents clients de ces projets agricoles. Profitez de ces sentiments en construisant des avantages concurrentiels pour votre activité agricole.

Un avantage concurrentiel est tout ce qui aide votre projet agricole à battre ses concurrents sur le marché.

Commencez par regardez des produits à forte demande.

Vous le savez surement : la demande en produits alimentaires bio croît à un rythme exponentiel et c’est LA filière à intégrer pour gagner rapidement en rentabilité. Adaptez ainsi votre modèle économique et mettez-vous à l’agriculture bio. Cependant, pour vous démarquer de la concurrence, vous devez innover. Certains producteurs misent sur de nouveaux produits tels que la baie de Goji, l’huile de pépin de courge ou encore les graines germées tandis que d’autres choisissent d’adopter des modes de production éco-responsable (allier l'aquaculture traditionnelle et la culture hydroponique, etc.). À vous de trouver l’offre et les produits qui vous aideront à vous attirer plus de clients.

Regardez aussi du côté des nouvelles tendances pour construire des avantages concurrentiels viables.

L’agriculture se modernise, se transforme et s’adapte aux nouveaux modes de vie et de consommation. L’agriculture urbaine en est d’ailleurs une parfaite illustration. Le concept tient à la production de produits bio, à travers des toits potagers, des jardins partagés, dans des containers réaménagés ou encore dans des caves aménagées en ville. Les produits sont ensuite revendus sur des circuits-courts, garantissant aux consommateurs des aliments frais et, aux producteurs, une rentabilité rapide. Dans un concept plus moderne et plus centré sur la productivité, il y a ce que l’on appelle l’agriculture de précision. Mise en place de capteurs de données, contrôle du traitement du sol via des applications : tout est fait pour optimiser la production agricole et la maitriser.

Téléchargez notre business plan pour un projet agricole afin d'obtenir une analyse de la concurrence déjà rédigée ainsi que la présentation des avantages concurrentiels complétée pour cette activité.

Comment dresser l'analyse SWOT d'un projet agricole ?

L'analyse SWOT du business plan est bel et bien un outil utile qui est d'une aide précieuse pour comprendre les forces mais aussi les faiblesses d'un projet, tout comme, votre projet agricole.

Également, la SWOT aide à identifier les opportunités tout comme les menaces environnantes.

Une SWOT bien rédigée pour votre projet agricole doit être synthétique et pertinente. Elle représente un exercice périlleux pour les jeunes créateurs d'entreprise qui rédigent trop souvent des matrices SWOT sans structure, qui manquent de pertinence et difficilement percutantes.

Or, à l'instar du Business Model Canvas, la SWOT a la vertu d'être une ressource synthétique présentant beaucoup d'éléments sur votre activité agricole en un seul coup d'oeil.

Pour avoir une SWOT complète, rédigée et modifiable, téléchargez notre business plan adapté à un projet agricole.

Comment dresser la stratégie marketing d'un projet agricole ?

Dans le business plan de votre projet agricole, il faut établir un plan sur le long terme afin de garantir la croissance de votre projet.

La stratégie marketing regroupe l'ensemble des actions que vous mettrez en place pour que de plus en plus de clients soient susceptibles d'acheter vos produits agricoles.

Par exemple, on peut citer le développement d'un site web pour votre projet agricole. Ce dernier aidera votre clientèle à vous trouver en ligne. Il devra regrouper les informations essentielles sur votre activité agricole.

Il faudra aussi travailler son référencement (ce qu'on appelle le SEO) et, particulièrement, sur certains mots clés pour que votre projet agricole soit très visible dans les résultats de Google.

Afin de s'assurer d'arriver en haut des résultats sur Google, vous pouvez également investir un budget dans ce qu'on appelle des "campagnes".

Travaillez votre image de marque pour proposer des produits avec un meilleur packaging, une meilleure image et donc avec des marges plus intéressantes.

Votre projet agricole devra également maintenir une certaine activité sur les réseaux sociaux. Construisez une communauté de commerçants et d'entreprises qui pourraient devenir des clients potentiels. 

L'outil Facebook Ads donne l'opportunité de promouvoir votre projet agricole et son offre à des audiences pré-établies. Cela représente une astuce efficace pour attirer de nouveaux clients.

La communication concernant votre activité agricole ne se fait pas uniquement en ligne. Il y a aussi les différents supports physiques.

Vous pouvez notamment faire produire du matériel de communication pour votre projet agricole.

Enfin, vous avez la possibilité de mettre en place différents partenariats avec des entreprises et associations qui viendront vous aider à asseoir votre visibilité.

Il existe un nombre important d'astuces ainsi que de ressources marketing à mettre en place. Retrouvez-les dans modèle de business plan pour un projet agricole.

Les éléments financiers du business plan d'un projet agricole

Un business plan digne de ce nom va comporter une analyse financière comprenant un nombre important d'indicateurs.

Il faut, notamment, faire des prévisions de revenu généré par votre projet agricole.

Lorsqu'on dresse le prévisionnel d'un projet d'agriculture, votre chiffre d'affaires est issu des structures qui achètent votre production.

Tout commence par l'estimation d'un prix moyen, au kilogramme ou à la tonne, pour chaque type de production vendue. Après cela, on dresse des estimations quant au nombre de clients et la quantité de production vendue.

Bien sûr, il sera essentiel que ces estimations soient proches de ce qu'il adviendra. Notre modèle financier adapté à un projet agricole présente un système de vérifications qui permet à nos créateurs d'entreprise d'obtenir des prévisions et estimations réalistes. À l'intérieur de ce fichier, les prix des produits et cultures de son projet agricole sont pré-remplis mais modifiables, afin de tester plusieurs cas de figure.

Aussi, il faut rédiger un budget initial propre à votre projet agricole. Ce budget regroupe les frais de départ tout comme le montant associé.

L'analyse de la rentabilité et des bénéfices est aussi une partie majeure du business plan de votre activité agricole. Cela permet de savoir le chiffre d'affaires qu'il faudra générer pour atteindre le seuil de rentabilité. Cette analyse donne également des informations quant aux bénéfices que vous pouvez espérer avec votre projet agricole.

Il faudra aussi étudier les dépenses récurrentes de votre projet agricole.

À titre d'exemple, il y a l'achat et la maintenance des machines et équipements agricoles, le coût des loyers (s'il s'agit d'un bail commercial), les salaires des ouvriers agricoles ou encore les assurances servant à protéger l'exploitation.

Finalement, la qualité de la stratégie financière de votre projet agricole peut également être appréciée grâce au tableau des SIG, au détail du calcul du BFR ainsi que des ratios et graphiques financiers.

Bien évidemment, ces éléments se retrouvent dans notre modèle financier pour un projet agricole.