5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Le chiffre d'affaires et les bénéfices d'un cabinet de conseil

rentabilité cabinet de conseil
Quel est le revenu moyen d'un cabinet de conseil ?
Quelles sont les marges et la rentabilité observées ?
Quelles sont les charges courantes d'un cabinet de conseil ?
Quelle méthode pour accroître sa rentabilité et son revenu ?

Nos experts ont rédigé l'article suivant pour vous aider à trouver des réponses à ces questions.

Sachez également que nous avons conçu plusieurs ressources pour vous aider à maximiser la rentabilité de votre cabinet de conseil, les voici :
- le business plan pour un cabinet de conseil
- le prévisionnel financier pour un cabinet de conseil

Nous avons étudié de nombreuses sources afin de déterminer les estimations suivantes mais notre expérience repose aussi sur la rédaction de nombreux business plans pour des cabinets de conseil. Notez cependant que chaque activité de conseil est différente et les chiffres suivants ne reflètent pas la réalité de la grande majorité d'entre elles. Notre mission ici est de vous informer.

Quel est le revenu moyen d'un cabinet de conseil ?

Habituellement, un cabinet de conseil, lors de ses premières années génère un chiffre d'affaires compris entre 250 000 et 900 000 euros. 

L'écart entre ces deux chiffres est significatif. Pourquoi ? Car il existe beaucoup de différences d'un cabinet de conseil à l'autre.

Par exemple, un "cabinet de conseil" peut très bien représenter un binôme de consultants (aidé, par exemple, d'un personnel administratif) travaillant seulement à temps partiel, sur un secteur où les taux journaliers sont assez bas. Ainsi, le chiffre d'affaires annuel généré par ce cabinet de conseil se compte en dizaines (et non pas centaines) de milliers d'euros.

À l'autre extrémité, nous avons les cabinets de conseil en stratégie, regroupant des équipes de plusieurs dizaines de consultants. Ces cabinets, après quelques années d'activité, génèrent des revenus qui dépassent largement le million d'euros par année. 

Si vous pensez à lancer votre propre cabinet de conseil et que vous aimeriez obtenir des prévisions réalistes et personnalisées quant à vos futurs revenus, vous pouvez utiliser notre prévisionnel financier conçu pour un cabinet de conseil.

Comment fixer le montant des honoraires de son cabinet de conseil ?

Lors des premiers d'ouverture de son cabinet de conseil, il est généralement difficile de fixer ses tarifs. En effet, vous avez encore du mal à évaluer les budgets des clients. Également, les bénéfices que vous leur apporterez sont difficilement chiffrables. 

Cependant, il existe une méthode pour fixer le montant de ses honoraires. Nous dévoilons les étapes ci-dessous.

Comprendre le modèle économique des cabinets de conseil

Dans la grande majorité des cas, les cabinets de conseil facturent leur mission à partir d'un taux horaire moyen. 

C'est une habitude de l'industrie et les clients sont habitués à ce genre de facturation. Nous vous la conseillons donc. 

Nous allons donc maintenant voir comment fixer ce taux horaire journalier.

Cibler un écart raisonnable pour vos honoraires de conseil

Tout d'abord, il faut fixer un une fourchette raisonnable, c'est à dire un prix minimum et un prix maximum. 

Elle varie beaucoup selon les secteurs (stratégie, marketing, stylisme, coaching, ressources humaines, etc.). Ainsi, il est difficile pour nous de donner des chiffres qui conviendraient à tous nos lecteurs.

Pour trouver cet écart, une astuce est de consulter les profils des consultants sur les plateformes de freelancing (Malt ou UpWork pour ne citer qu'elles). Généralement, leurs taux journaliers sont affichés.

Repérez une vingtaine de consultants qui exercent sur votre secteur, et listez les taux journaliers. Vous obtiendrez ainsi un minimum et un maximum. 

Fixer des honoraires qui reflètent votre stratégie

Maintenant que vous avez une échelle de prix raisonnable, il vous reste à savoir où vous voulez vous situer.

Si vous venez juste d'ouvrir votre cabinet de conseil et que vous souhaitez rapidement attirer de la clientèle, facturer à un taux journalier dans la partie basse de cette échelle est la bonne stratégie. 

En affichant des tarifs plus bas que ceux de la concurrence, vous conférez automatiquement, à votre cabinet de conseil, un avantage concurrentiel indéniable. 

Cela vous permet de commencer tout de suite à travailler avec des clients, de les satisfaire et d'obtenir de précieuses références pour les missions futures. Ainsi vous pourrez, par la suite, augmenter vos tarifs. 

Attention cependant à ne pas fixer des taux journaliers trop bas. Cela pourrait renvoyer un effet négatif à votre clientèle. 

Si vous êtes convaincu(e) que la valeur ajoutée que vous allez apporter à vos clients est bien supérieure à celle de vos concurrents, alors vous pouvez aussi choisir d'afficher, directement, des taux journaliers plus élevés. Cette politique tarifaire positionnera votre cabinet de conseil sur le segment "haut-de-gamme". À vous d'assurer des prestations de conseil dignes de ce positionnement par la suite. 

Notre modèle financier pour un cabinet de conseil vous donne la possibilité de tester plusieurs prix et tarifs. Vous pouvez ensuite voir, pour chaque prix, quel est le chiffre d'affaires généré par votre cabinet de conseil.

Comment booster les ventes d'un cabinet de conseil ?

Voici des initiatives pour accroître le chiffre d'affaires d'un cabinet de conseil :
- travailler le référencement de son site internet
- faire de vos anciens clients des ambassadeurs, qui pourront vous référer
- offrir un diagnostic gratuit à vos nouveaux clients, avant de leur proposer une intervention payante
- vous spécialiser sur une niche spécifique à votre industrie
- utiliser la force des réseaux sociaux (encore trop souvent délaissés par les cabinets de conseil)
- vendre des formations, et créer ainsi du revenu passif
- faire publier un article de promotion dans la presse propre à votre industrie
- racheter un cabinet de conseil concurrent
- collecter des avis positifs sur Google My Business
- investir dans des partenariats

Retrouvez le plan marketing pour cette activité dans le business plan pour un cabinet de conseil.

Quelles sont les dépenses récurrentes d'un cabinet de conseil ?

Voici certaines des charges courantes pour un cabinet de conseil :
- le paiement des salaires consultants
- les frais d'occupation d'un local
- l'entretien et le renouvellement du mobilier
- l'achat récurrent de matériel informatique
- les frais de marketing, prospection et publicité
- les impôts et taxes
- les frais liés à un prêt (remboursement du capital et intérêts)
- l'administratif et les charges courantes

Vous retrouverez l'ensemble du compte de résultat dans le prévisionnel financier pour un cabinet de conseil.

Comment estimer les futurs bénéfices de son cabinet de conseil ?

Votre cabinet de conseil est bénéficiaire (et rentable) si le total de ses dépenses reste inférieur au chiffre d'affaires.

Dans nos observations, la marge nette d'un cabinet de conseil se situe dans l'intervalle compris entre 35% et 60% du chiffre d'affaires.

Si on simplifie quelques éléments financiers, lorsque les missions de votre cabinet de conseil vous permettent de générer 350 000 euros de chiffre d'affaires, cela signifie que le résultat net sera compris entre 122 500 et 210 000 euros.

Vous accéderez à une estimation précise du chiffre d'affaires de votre cabinet de conseil et pourrez tester différentes hypothèses, analyser le poids de chaque dépense sur le seuil de rentabilité puis estimer les profits potentiels de votre cabinet de conseils sur les trois prochaines années grâce au prévisionnel financier adapté à la réalité d'un cabinet de conseil.

À lire également

Rédiger un business plan pour un cabinet de conseil