5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Louer une chambre d'hôtes : démarches, investissements, chiffre d'affaires, statut juridique et rentabilité

Louer une chambre d'hôtes

Les touristes sont, chaque année, plus nombreux à choisir les chambres d'hôtes comme méthode d'hébergement. Cette alternative leur permet notamment de découvrir la France différemment.

Avant d'investir et de louer une chambre d'hôtes, il faut bien comprendre le concept de ce type d'hébergement et accomplir les formalités nécessaires à sa création. Également, il est important de savoir quelles sont les principales dépenses à réaliser et également la rentabilité que vous pouvez en tirer.

On vous explique tout cela.

Comment fonctionne une chambre d’hôtes ?

Une chambre d'hôtes est une pièce meublée qui fait partie de la maison de l'habitant, destinée à être louée aux touristes de passage dans la région.

Un responsable de chambre d'hôtes accueille les personnes une ou plusieurs nuits, leur offre un petit-déjeuner et propose des services tels que la fourniture de linge de maison. Le service est qualifié d'hôtelier, car le client n'a rien à faire de particulier en quittant la chambre d'hôtes.

Quelle est la différence entre des chambres d’hôtes et un gîte ?

Les gîtes et les chambres d'hôtes sont des locations touristiques meublées. Ce sont toutefois deux formes d'hébergement très différentes.

Le gîte est une location généralement à la semaine. Il s'agit d'un logement indépendant et entièrement équipé. Le locataire est chargé du ménage quotidien et de la préparation des repas.

En revanche, la chambre d'hôtes est une pièce qui se situe souvent chez le propriétaire (ou bien dans un logement qui rassemble d'autres chambres d'hôtes). L'offre comprend souvent une ou plusieurs nuits, avec petit déjeuner inclus. Le propriétaire d'une chambre d'hôtes se charge de l'accueil et de l'entretien du logement.

Quelles sont les démarches pour ouvrir une chambre d’hôtes ?

Les procédures d'ouverture d'une chambre d'hôtes passent par plusieurs points :
- déclarer l'établissement à la mairie
- si vous envisagez de servir de l'alcool, vous devez être formé et détenir un permis d'exploitation
- si vous souhaitez proposer des repas à vos clients, vous devez obtenir une licence de restaurant
- s'inscrire au Registre du Commerce et des Sociétés et à la Chambre de Commerce, s'il s'agit d'une activité régulière

Quel statut juridique pour une chambre d’hôtes ?

Pour les propriétaires de chambres d'hôtes, il n'existe pas de statut unique.

En effet, vous pouvez choisir de créer une Société par Actions Simplifiée (SAS) ou une Société à Responsabilité Limitée (SARL) si vous êtes plusieurs à lancer l'activité.

Vous pouvez également choisir de créer une Entreprise Individuelle (EI), une Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle (SASU) ou une Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL) si vous souhaitez lancer votre activité seul.

Vous êtes libre de choisir la forme sociale qui vous convient.

Peut-on ouvrir une chambre d’hôtes en auto-entrepreneur ?

Ouvrir une chambre d'hôtes sous le statut d'auto-entrepreneur est le moyen le plus simple et le plus rapide pour la concrétisation de petits projets.

Les formalités de création d'un auto-entrepreneur sont relativement simples, et surtout gratuites. La comptabilité est beaucoup moins importante que celle d'une société. Cependant, le patrimoine personnel et professionnel de l'entrepreneur sont confondus.

Quelles sont les normes à respecter pour avoir une chambre d’hôtes ?

Pour assurer la sécurité et la satisfaction de vos hôtes, vous devez respecter certaines normes :
- exploiter un maximum de 5 chambres ou accueillir 15 personnes
- remplir obligatoirement un formulaire de police pour les hôtes étrangers
- assurer l’accueil
- disposer d’un détecteur de fumée
- proposer obligatoirement le petit déjeuner
- afficher les prix TTC à l’extérieur et à l’intérieur de l’établissement
- respecter les normes d’hygiène
- fournir le linge de maison

Comment commercialiser sa chambre d’hôtes ?

Retrouvez l'ensemble de la stratégie de développement dans le business plan pour une chambre d'hôtes.

Communiquez sur votre activité

Vous pouvez réclamer un article, participer à des foires régionales, créer un site web, exploiter les réseaux sociaux et les forums de voyage, etc.

Soyez unique

Il existe de nombreuses chambres d'hôtes en France. Par conséquent, vous devez réussir à vous démarquer, notamment grâce à de belles chambres à thèmes différents.

Songez aux labels

En décidant d'ouvrir une chambre d'hôtes, vous pouvez envisager de vous inscrire à différents labels. Ces derniers vous permettront d'être mieux référencé et d'accéder facilement à une nouvelle clientèle.

Comment fixer le prix d’une chambre d’hôtes ?

Il est primordial de fixer vos tarifs avant de proposer la location de vos chambres d'hôtes.

Pour ce faire, vous devez :
- déterminer le seuil de rentabilité de votre chambre d'hôtes
- calculer le montant des charges d'exploitation

À partir de ces éléments, vous pourrez fixer un prix selon une marge suffisamment solide pour rentabiliser votre activité.

Une bonne stratégie est de positionner vos tarifs en fonction de la concurrence. Un prix trop important affectera le taux d'occupation de votre maison d'hôtes. Au contraire, un prix trop bas nuira à la rentabilité de votre activité.

Évidemment, des prix plus élevés sont pleinement justifiés si votre maison propose des services particuliers ou si elle dispose d'un cadre exceptionnel.

Le modèle financier pour une chambre d'hôtes vous permet d'essayer différents tarifs et voir comment chaque option influence le seuil de rentabilité et les profits de votre projet.

Quel chiffre d’affaires pour une chambre d’hôtes ?

En synthétisant les cas sur lesquels nous avons travaillé, on peut établir qu'une maison ayant une capacité de trois chambres d'hôtes avec un taux d'occupation de 30 % génère en moyenne un chiffre d'affaires annuel d'environ 15 000 euros.

Bien entendu, cela varie énormément en fonction de la région et du type de chambre d'hôtes que vous proposez.

Vous pouvez estimer précisément le revenu et la rentabilité de votre logement grâce à notre modèle de prévisionnel financier pour une chambre d'hôtes.

Quelles sont les dépenses de démarrage d’une chambre d’hôtes ?

L'ouverture d'une chambre d'hôtes nécessite un investissement initial pour débuter.

On estime que le budget pour démarrer une chambre d'hôtes se situe généralement entre 50 000 et 100 000 euros (en comprenant l'acquisition d'un bien).

Ces dépenses peuvent comprendre :
- les coûts liés aux travaux de mise aux normes des chambres
- les frais de formation pour obtenir le permis d'exploitation
- le coût des licences
- les frais de souscription d'une assurance responsabilité civile
- le coût des formalités de création de l'entreprise

Pour une estimation précise et personnalisée de votre budget, utilisez le prévisionnel financier pour une chambre d'hôtes.

Quelles sont les dépenses récurrentes d’une chambre d’hôtes ?

Les principales dépenses récurrentes des chambres d'hôtes sont :
- les frais de nettoyage et d'entretien
- les factures d'eau et d'électricité
- le coût de préparation du petit déjeuner
- les taxes de séjour
- l'assurance responsabilité civile professionnelle
- la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE)
- les abonnements aux labels
- la SACEM si votre logement est muni d'un téléviseur ou d'une radio
- les charges sociales en fonction du statut juridique choisi

Ce ne sont que des exemples. Les charges courantes et leur montant se trouvent dans le modèle financier pour une chambre d'hôtes.

Comment déclarer les revenus de ma chambre d’hôtes aux impôts ?

Des cotisations sociales peuvent être exigées en fonction du montant de vos revenus.

Les revenus annuels de la location de chambres d'hôtes excédant 760 € doivent être déclarés à l'impôt sous l'un des régimes suivants :
- Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC)
- Micro-entreprises pour les auto-entrepreneurs
- Bénéfices Agricoles (BA) pour les agriculteurs.

Par ailleurs, d'autres taxes peuvent être exigées, comme la Contribution Economique Territoriale, la contribution à l'audiovisuel public ou la taxe de séjour sur les hébergements touristiques.

Quelle rentabilité pour une chambre d'hôtes ?

Peut-on vivre d’une chambre d’hôtes ? Les chambres d'hôtes constituent généralement une activité patrimoniale ou complémentaire.

Pour générer un revenu permettant de vivre de cette activité, vous devez générer un profit mensuel qui couvre toutes vos dépenses.

La rentabilité nette d'un investissement immobilier varie le plus souvent de 2 à 7 %. Pour le dire très simplement, si vous achetez un logement à 150 000 euros.

Vous pouvez espérer générer entre 3 500 et 10 500 euros par an, après avoir retiré les différentes charges. Pour les logements avec des petites surfaces, la rentabilité nette est souvent plus importante (mais les montants encaissés sont moindre).

Effectivement, si vous voulez vivre de vos chambres d'hôtes, il vous faudra plus que la pleine saison touristique. Les chambres d'hôtes devront être occupées une majeure partie de l'année, seulement pas toutes les régions le permettront.

Estimez facilement votre rentabilité grâce au modèle financier pour une chambre d'hôtes.

Comment financer sa chambre d’hôtes ?

Vous pouvez bénéficier de différentes aides financières pour la création ou la rénovation de vos chambres d'hôtes. Ces aides sont généralement attribuées par les Conseils Généraux.

Outre la participation de votre Conseil Général, vous pouvez également obtenir des subventions de l'UE pour réaliser un projet remarquable. Si vous réalisez en plus des travaux pour adapter votre hébergement aux personnes handicapées, vous pouvez recevoir des aides supplémentaires et obtenir le label Tourisme et Handicaps.

À lire également

Rédiger un business plan pour une chambre d'hôtes