5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HIVER2020

Conseiller juridique : comment établir un business plan professionnel ? 

devenir conseiller juridique

On observe une forte dynamique sur le marché du droit . En France, la filière juridique génère chaque année plus de 30 milliards d'euros et ce ne sont pas moins de 430 000 personnes travaillant sur ce marché. En plus d’être créatrice d’emplois, la filière est aussi créatrice de valeur : entreprises et particuliers sont peu familiers avec les différentes notions juridiques, et ont donc besoin d'être accompagnés. 

Des chiffre d'affaires en hausse. Les juristes d’entreprises, les avocats et le conseil occupent la plus grande part du marché (presque 50% du marché est partagé par ces acteurs). Une tendance à la hausse est particulièrement constatée dans le conseil en droit fiscal (c'est notamment vrai avec les entreprises françaises qui s'internationalisent de plus en plus). Le chiffre d’affaires du droit des affaires connaît également une hausse proche des 5%. 

La LegalTech : quand le droit innove. On dénombre actuellement plus de 350 "legaltechs" en France. En effet, l’apparition de nouvelles start-up juridiques aux concepts innovants a fortement bouleversé le marché, avec des offres plus compétitives. 

Vous voulez vous lancer sur le marché du droit en tant que conseiller juridique ? Il vous faudra d'abord réussir votre business plan. On vous donne nos meilleurs conseils et astuces dans la suite de l'article. 

conseiller juridique rentabilité
comment devenir conseiller en droit

Comment présenter son offre de conseil juridique sous le meilleur jour dans son business plan ? 

Montrez que vous connaissez bien la réglementation propre à votre activité de conseiller juridique. Il est possible d’ouvrir un cabinet de conseil juridique sans être avocat, même si cela s’avère un peu complexe. À noter cependant que, sans un avocat, un cabinet de conseil juridique ne peut ni plaider, ni rédiger d’actes officiels. Aussi, un juriste qui ne détient pas un diplôme d’avocat ne peut pas proposer des prestations de conseils juridiques. A cet effet, les compétences et les parcours du créateur d’entreprise doivent être bien détaillés dans le business plan.

Respectez toutes les étapes de la création d’une entreprise. Un consultant indépendant qui souhaite ouvrir un cabinet de conseil juridique doit s’immatriculer à l’URSSAF. Pour les sociétés, l’immatriculation doit se faire au greffe du tribunal. Les formalités d’immatriculation dépendent du statut juridique choisi. Le choix du statut social est très important pour un cabinet de conseil juridique car il va déterminer le régime de sécurité sociale auquel le créateur de l’entreprise sera affilié. Détaillez ces points dans votre business plan de conseiller juridique. 

Pourquoi choisir un cabinet de consultant juridique et pas un autre cabinet ? Les raisons pour lesquelles vous avez décidé d’ouvrir un cabinet de conseil juridique doit être clairement expliquées dans votre business plan. Selon votre spécialité, vous pouvez, par exemple, ouvrir un cabinet de conseils sur le divorce, la fiscalité ou encore sur les droits des affaires. A savoir que les conseils en droit fiscal connaissent une forte hausse en ce moment. Un autre segment porteur ? Celui du conseil dans la gestion des données privées par les entreprises. 

Diversifiez vos services sur le long terme. Avec l’émergence des legaltechs, les cabinets de conseils juridiques et les avocats doivent adapter leurs offres et, par exemple, numériser certains de leurs services. Présentez les dernières tendances du secteur juridique dans votre business plan, montrez que votre offre sera innovante et que vous ne vous laisserez pas dépasser par les récents changements. Au contraire, prouvez que vous allez les intégrer dans votre offre afin de proposer un service parfaitement en adéquation avec les attentes de votre marché cible. 

business plan conseiller juridique

Un extrait de notre modèle de business plan pour un conseiller en droit

Les aspects financier d'un business plan pour du conseil en droit

Soyez au clair avec les investissements qui vous permettront de démarrer votre activité de conseiller en droit. Une bonne nouvelle pour vous : 'ouverture d’un cabinet ne demande pas un important financement de départ (c'est vrai pour tous les business plans de consultant).  D'ailleurs, votre cabinet peut être 100% en ligne. Vous pouvez même démarrer en tant qu'auto-entrepreneur et offrir vos services depuis votre chambre, avec un simple ordinateur. Attention cependant à ne pas oublier les frais liés à la publication d’un avis de constitution dans un Journal d’Annonces Légales et la rédaction des statuts constitutifs.

Les avantages du portage salarial pour exercer le métier de consultant. Pour ouvrir un cabinet de conseil, le portage salarial peut être une excellente solution. Cela vous permet de bénéficier à la fois du statut d’indépendant et de salarié. Cette solution juridique est idéale pour tester son activité avant de se lancer en indépendant.

Quel chiffre d'affaires pouvez-vous espérer générer lors de votre première année d'activité ? C'est une question que peut légitimement vous poser un banquier. Un bon prévisionnel financier pour votre activité de conseiller en droit vous permettra d'y répondre. Pour cela, il faudra factoriser le prix moyen de vos prestations de conseil et le nombre de clients que vous pensez pouvoir conseiller en une année. Une analyse financière complète pour votre activité de conseiller juridique devra également comprendre d'autres indicateurs financiers comme le seuil de rentabilité, le résultat net, le besoin en fonds de roulement ou la capacité d'autofinancement. 

Pour ouvrir un cabinet de conseil, le portage salarial peut être une excellente solution. Cela vous permet de bénéficier à la fois du statut d’indépendant et de salarié.

Conseil Juridique Business Plan modele
Conseil Juridique Business Plan modele
Conseil Juridique Business Plan modele
Conseil Juridique Business Plan modele

Conseil Juridique Business Plan

€39,90
VOIR LA LISTE DE MODÈLES

Notre modèle de business plan vous permettra de rédiger votre business plan rapidement, facilement et correctement

Ne perdez pas de temps à rédiger votre business plan. Votre business plan de conseiller juridique sera un document essentiel à la réussite de votre projet. Nous vous conseillons de ne pas prendre cette tâche à la légère. Cependant, en tant que débutant, il est difficile de produire un business plan sérieux, solide et structuré sans y passer de nombreuses heures. Profitez du travail de recherche, d'analyse, de rédaction et de mise en forme de nos professionnels en téléchargeant ce modèle de business plan de 35 pages adapté au métier de conseiller juridique

Tout ce que doit contenir un business plan est présent dans ce modèle. Vous retrouverez des données récentes sur le marché du droit mais également tous les éléments propres au projet, à l'industrie, à sa création de valeur, à la concurrence, aux segments de marché, au marketing et au plan d'action. D'autres outils utiles comme le Business Model Canvas ou l'analyse SWOT sont également inclus dans nos modèles de business plan

Il ne vous reste plus qu'à personnaliser avec vos informations. Concrètement, 80% de votre business plan final se trouve déjà dans ce document. Quant aux 20% qu'il reste, c'est à vous de les personnaliser en y ajouter des informations propres à votre projet, et à votre projet uniquement. Utilisez Powerpoint, Keynote ou Google Slides pour facilement éditer ce document et obtenir rapidement un business plan sérieux et professionnel.