5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Les étapes pour devenir installateur de fibre optique

Devenir installateur de fibre optique

L’accès à l’internet à Très Haut Débit (THD) continue de détrôner l’ADSL. En effet, cette technologie est convoitée par de nombreux Français souhaitant bénéficier d’un débit stable, et d’une vitesse de connexion élevée.

Ainsi, la demande de bande passante et d’accès à internet ne cesse d’augmenter, tout comme le besoin de techniciens fibre optique qualifiés.

Le technicien fibre optique permet aux opérateurs de transmettre les signaux numériques (téléphone, télévision, internet) jusqu’à chez leurs clients. Ce dernier réalise tous les travaux de tirage de câbles, d’installation et de raccordement des équipements nécessaires.

Le technicien fibre optique bénéficie donc de belles perspectives d’évolution, tout en profitant de plus de flexibilité et de mobilité professionnelle.

Dans cet article, nous répondons à toutes les questions que vous pourriez avoir sur le métier d’installateur de fibre optique. Si vous souhaitez vous lancer, vous pouvez vous appuyer sur le business plan que nous avons conçu pour un technicien fibre optique.

En quoi consiste le métier d’installateur de fibre optique ?

Le métier de technicien fibre optique implique de nombreuses tâches :
- tirer les câbles pour les raccorder
- installer les bornes sur les chantiers d’installation
- réaliser un repérage des lieux afin de prévenir d’éventuelles complications telles que des intempéries, les zones à risques, l’accès au local technique, etc.
- installer et dépanner les lignes de réseaux très haut débit, que ce soit au niveau aérien, souterrain, au sol ou directement au domicile
- prendre soin du lieu d’intervention et préserver son aspect esthétique
- fournir une assistance à la prise en main de la fibre optique
- effectuer des tests de connexion, de qualité du réseau et de raccordement des équipements
- dépanner les réseaux haut débit, ce qui requiert la maîtrise des techniques et du matériel pour identifier le problème
- assurer l’entretien du matériel et du véhicule en raison des déplacements fréquents

Existe-t-il une demande pour le métier de technicien fibre optique ?

Avec l’arrivée de la fibre optique, la demande pour ce métier est en constante augmentation, notamment pour assurer le déploiement de cette nouvelle technologie sur le territoire français.

Néanmoins, cette profession ne se limite pas au déploiement de la fibre optique.

En effet, une fois cette technologie complètement installée, il y aura de nouveaux services liés aux objets connectés, tels que les équipements électriques, multimédias ou robotiques de la maison. Ces derniers devront, à leur tour, être installés, configurés et réparés.

Quels sont les diplômes acceptés pour devenir installateur de fibre optique ?

Il est important de savoir qu’en France, le métier de technicien fibre optique est une profession réglementée.

Vous devez donc être titulaire d’un diplôme spécialisé dans le domaine pour pouvoir exercer ce métier :
- BTS Systèmes numériques
- CAP Électricien
- Brevet Professionnel Electricien
- DUT Génie Électrique
- DUT Réseaux et Télécommunications

Quelles sont les formations possibles pour devenir technicien fibre optique ?

Outre les diplômes évoqués plus haut, il existe des formations destinées à préparer au métier de technicien fibre optique, comme la Formation de Technicien en Réseaux de Communication par Fibre Optique et Cuivre, proposée par l’AFPA (Agence nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes)

Pour intégrer certaines formations, des prérequis sont nécessaires, notamment des connaissances en matière d’électricité et de télécommunications. Toutefois, il existe des formations qui ne requièrent aucune expérience ou connaissance dans le domaine.

Quelle que soit la formation choisie, celle-ci vous permettra d’acquérir les compétences nécessaires à la réalisation de vos futures missions. Il s’agit notamment des techniques de raccordement, de photométrie, des règles de sécurité, etc. De plus, vous pourrez obtenir une habilitation électrique B1V BR.

Quelles sont les démarches pour devenir technicien fibre optique ?

Le métier de technicien fibre optique est soumis à une réglementation stricte.

Souscrire une assurance décennale

En tant que technicien fibre optique, vous êtes tenu de souscrire une assurance décennale. Cette garantie couvre certains dommages pouvant nuire à la solidité de votre installation ou la rendre inapte à l’usage.

Respecter les diverses normes

Le domaine de la fibre optique est particulièrement réglementé. Vous êtes notamment tenu de respecter les normes de sécurité et de gestion des déchets en matière de recyclage et d’optimisation.

Planifier vos investissements

Pour démarrer dans de bonnes conditions et gagner rapidement en rentabilité, il faut prévoir une bonne base financière. Ainsi, vous pourrez faire face aux dépenses et acquérir les équipements nécessaires à votre activité. Aidez-vous de notre prévisionnel financier pour un technicien fibre optique.

Est-on obligé de créer une auto-entreprise pour devenir technicien fibre optique ?

Pour exercer le métier de technicien fibre optique, vous devez obligatoirement créer une forme légale d’entreprise. Vous devez donc déclarer votre activité.

Cependant, l’auto-entreprise n’est pas obligatoire pour le technicien de fibre optique.

Cependant, les entrepreneurs privilégient généralement le statut d’auto-entreprise. Ce choix est motivé par la facilité des démarches de création, ainsi que par les formalités et la comptabilité simplifiées. Ce statut comporte également des inconvénients, tels que le plafonnement du chiffre d’affaires et la non-déductibilité des charges.

Il existe d’autres formes d’entreprises qui peuvent, dans certains cas, s’avérer plus intéressantes pour devenir installateur de fibre optique. À titre d’exemple, si vous souhaitez être deux associés ou engager une équipe, il vaut mieux opter pour un autre régime, comme l’EI, l’EIRL, l’EURL ou encore la SASU.

Faut-il faire un business plan pour créer son entreprise de fibre optique ?

Un bon business plan de technicien fibre optique offre de nombreux avantages. Il est primordial pour la réussite de votre entreprise.

Tout d’abord, le business plan vous permet de mieux connaître le marché de la fibre optique, et le secteur sur lequel vous vous implantez. Il sert de feuille de route et vous aide à définir une stratégie de développement.

Le prévisionnel financier adapté au secteur de la fibre vous donne une idée du budget de démarrage, accompagné de la liste des dépenses à prévoir pour devenir technicien fibre optique. Il vous offre également des prévisions en matière de revenus, de coûts et de rentabilité.

Pour finir, le business plan sert de support lors de la présentation de votre projet à un potentiel partenaire financier. Il vous permet ainsi d’obtenir les financements nécessaires pour devenir installateur de fibre optique.

Quels équipements faut-il acheter pour devenir technicien fibre optique ?

Pour exercer le métier de technicien fibre optique, vous devez posséder les équipements nécessaires, qui sont les suivants.

Les Équipements de Protection Individuelle (EPI), tels que les balisages de chantier, les panneaux de signalisation temporaire, les différents types de gants (gants de manutention, gants anti-coupure, etc.), les casques de chantier, les lunettes de sécurité, les vêtements de protection, les harnais de sécurité, les longes de maintien, les absorbeurs d’énergie, les mousquetons, les connecteurs, etc.

Aussi, les outils, tels que les différentes pinces (pinces coupantes, pinces multiprises, pinces à dénuder demi-rondes, etc.), les différents types de tournevis, les différents types de clés (clés plates, clés réglables, à pipe, mâles ou mixtes), les tenailles, les embouts de vissage, les cercleuses, les cisailles à feuillard, les perceuses, les perforateurs, les lampes de poche, etc.

Ensuite, le tirage-aiguillage, tel que les ouvertures de chambre, les aiguilles de tirage, les accessoires d’aiguilles (kits de guidage, kits tirant à goupiller, des embouts, des kits de réparation, des recharges), une clé de levage, un marteau à plaque, un lève-plaque magnétique, des guides-fils, la ficelle, etc.

Après, les consommables, tels que les gaines fendues, les ICTA (Isolant Cintrable Transversalement Annelé), les grilles d’avertissement, les étiqueteuses, les agrafes, les pontets ronds ou ovales, les embases de chevilles, les colliers de fixation, etc.

Finalement, il faut également disposer d’une camionnette équipée.

Combien gagne un technicien de fibre optique ?

En règle générale, un technicien fibre optique indépendant génère un chiffre d’affaires compris entre 25  000 et 80  000 euros par an.

Pour une estimation précise et personnalisée de vos futurs revenus, utilisez le modèle financier que nous avons construit pour un technicien de fibre optique.

Il est important de savoir que de nombreux facteurs peuvent influencer le montant des revenus d'un technicien de fibre optique.

Le chiffre d’affaires varie généralement en fonction du nombre de vos clients. Aussi, si vous parvenez à obtenir des contrats de sous-traitance auprès d’un client important, vos revenus peuvent augmenter de manière significative.

Par ailleurs, la région d’implantation de votre entreprise de fibre optique est un facteur important. À titre d’exemple, le chiffre d’affaires d’un installateur de fibre optique est plus élevé dans une grande ville que dans un petit village. Il faut aussi faire attention à l’intensité de la concurrence présente dans votre zone de chalandise.

Enfin, le chiffre d’affaires d’un technicien fibre optique repose sur le nombre d’heures travaillées. Il dépend également de la présence ou non d’une équipe de salariés.

Qui sont les clients d’un technicien fibre optique ?

Le principal client du technicien fibre optique est donc généralement le sous-traitant d’une grande entreprise de télécommunications.

En France, les opérateurs privés, tels qu’Orange ou Free, sont responsables du déploiement du réseau de fibre optique. Ces derniers sous-traitent leurs travaux d’installation à de grandes entreprises, telles que Spie, Eiffage, etc.

Par la suite, ces entreprises, à leur tour, sous-traitent leurs travaux à de petites entreprises ou à des auto-entrepreneurs.

Est-ce que le client final paie directement le technicien fibre optique ?

Cela dépend de la situation, notamment de votre lieu d’habitation.

Le passage de l’ADSL à la fibre optique nécessite le raccordement du logement au nouveau réseau de fibre optique. Ce raccordement est soumis à des frais. Cependant, ce n’est pas le client final qui paie directement le technicien fibre optique lors de son intervention.

En effet, lorsque le client habite dans un immeuble, les frais de raccordement sont acquittés par l’opérateur qui a déployé la fibre verticalement dans l’immeuble. Dans le cas où le client habite dans une maison, alors les frais de raccordement peuvent éventuellement être facturés.

Comment réussir votre activité de technicien fibre optique indépendant ?

Afin d’assurer le succès de votre activité de technicien fibre optique indépendant, vous devez mettre en place certaines initiatives.

Développer votre réseau

Un bon carnet d’adresses et une clientèle fidèle génèrent une nouvelle clientèle. En effet, dans ce domaine, le bouche-à-oreille est primordial. Vous devez donc veiller à véhiculer une bonne image de votre micro-entreprise.

Maîtriser de nouvelles techniques

Le domaine de la fibre optique est en perpétuel développement. Ainsi, les technologies et les méthodes de travail évoluent en permanence.

Vous devez donc être attentif à l’arrivée de nouvelles techniques d’installation et de réparation, propres à la fibre optique.

Respecter les protocoles

Que vous soyez sur un chantier ou au domicile d’un client, il est primordial de respecter les normes de sécurité afin d’assurer votre sécurité et celle de vos clients.

Bien conseiller

Savoir conseiller vos clients peut constituer un élément essentiel pour le développement de votre micro-entreprise d’installation de fibre optique.

Vous devez porter une réelle attention, que ce soit au niveau de l’emplacement du câblage, des appareils connectés adaptés, etc.

Entretenir votre équipement

Un équipement bien entretenu est essentiel pour votre activité de technicien fibre optique.

En effet, dans la mesure où vous représentez votre entreprise, vous devez dégager une bonne image pour inspirer confiance aux clients.

Faire preuve de flexibilité

D’une part, vous devez être en mesure d’adapter votre offre à la demande et aux attentes des clients.

D’autre part, vous devez pouvoir gérer les imprévus, comme l’absence d’une prise fibre, ou une demande particulière.

Ces situations étant courantes, vous devez savoir comment les gérer sans perdre de temps.

À lire également

Réussir le business d'un installateur de fibre optique
Le budget de démarrage d'un installateur de fibre optique