5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Revenus, marges et profits d'une entreprise de maçonnerie

calcul chiffre affaires maçon

Quel est le chiffre d'affaires annuel d'une entreprise de maçonnerie ?
Quel est le profit envisageable ?
Quelles sont les charges courantes pour un maçon ?
Comment fixer ses tarifs ?
Quelles sont les marges d'une entreprise de maçonnerie ?
Comment faire croître le chiffre d'affaires de son activité de maçon ?

On vous donne des éléments réponses dans la suite de l'article.

Sachez également que nous avons conçu plusieurs ressources pour vous aider à maximiser la rentabilité de votre entreprise de maçonnerie, les voici :
- le business plan pour une entreprise de maçonnerie
- le prévisionnel financier pour une entreprise de maçonnerie

Les estimations suivantes sont basées sur plusieurs sources mais aussi sur notre expérience en termes de rédaction de business plans pour des maçons. Attention : chaque entreprise de maçonnerie est différente, et les chiffres suivants ne correspondront peut-être pas à votre réalité. Ce contenu est là pour vous informer. Également, il ne se soustrait pas à un jugement professionnel et propre à votre plan d'actions.

Quel est le chiffre d'affaires moyen d'une entreprise de maçonnerie ?

Habituellement, une entreprise de maçonnerie individuelle génère un chiffre d'affaires compris entre 30 000 et 60 000 euros.

Cependant, une entreprise de maçonnerie qui embaucherait une équipe de, disons, 5 à 10 maçons, pourra enregistrer un chiffre d'affaires annuel qui dépasse les 350 000 euros.

Les principaux éléments qui peuvent faire varier le revenu généré par une entreprise de maçonnerie sont la taille de l'équipe, la diversité des prestations proposées, la région de localisation de l'entreprise et sa capacité à maximiser sa productivité.

Pour estimer précisément le chiffre d'affaires de votre entreprise de maçonnerie, vous pouvez utiliser notre prévisionnel financier pour une entreprise de maçonnerie.

Quelles marges et quels prix pour une entreprise de maçonnerie ?

Une approche consiste à définir, d'abord, un taux de marge voulu. Disons que nous visons un taux de marge de 30% sur chaque prestation de maçonnerie vendue.

Avec cet objectif, si le coût d'une prestation de second oeuvre nous revient à 1 200 euros, alors il faudra encaisser environ 30% x 1 200 = 350 euros sur sa vente.

Nous nous retrouvons alors avec une facturation autour de 1 200 + 350 = 1 550 euros. Vous avez ici une méthode possible pour fixer les tarifs des factures vos prestations de maçonnerie.

Bien entendu, vous n'êtes pas obligé d'appliquer le même coefficient multiplicateur pour votre entreprise de maçonnerie. En réalité, les prix, marges et coefficients vont varier en fonction de plusieurs critères, comme le type de prestation de maçonnerie vendue, le temps nécessaire à sa réalisation, la typologie du client, les concurrents et les tarifs qu'ils proposent sans oublier votre politique d'achat avec votre fournisseur de matières premières.

Pour tester différents tarifs pour vos activités de maçon et voir comment cela va venir impacter rentabilité de votre entreprise de maçonnerie, vous pouvez tester différentes hypothèses dans notre prévisionnel financier pour une entreprise de maçonnerie.

Quelle stratégie pour faire croître le chiffre d'affaires d'une entreprise de maçonnerie ?

Voici des initiatives que peut prendre un gérant d'entreprise de maçonnerie pour accroître son chiffre d'affaires :
- automatiser certaine tâches, afin d'augmenter la productivité des employés
- calculer ses marges sur chaque prestations et se concentrer sur celles qui rapportent le plus
- s'associer avec d'autres spécialistes de la rénovation, qui travailleront comme sous-traitants
- créer un site web professionnel, sur lequel il est possible d'obtenir un devis gratuitement
- poster des vidéos des réalisations passées sur les réseaux sociaux
- racheter une entreprise de maçonnerie concurrente
- nouer des partenariats avec des agences immobilières
- concevoir une offre à destination des entreprises
- optimiser le référencement du site de votre entreprise de maçonnerie sur Google

Notez enfin que notre business plan pour une entreprise de maçonnerie contient la stratégie de développement complète pour ce secteur d'activité.

Quelles sont les charges et dépenses d'une entreprise de maçonnerie ?

Voici des exemples de charges courantes pour une entreprise de maçonnerie :
- les frais de déplacement
- le paiement des assurances
- la gestion d'un site internet professionnel
- le marketing et la communication
- la maintenance de véhicules utilitaires
- le renouvellement du stock d'équipements et de matériel
- les salaires et cotisations associées
- les mensualités de remboursement d'un emprunt bancaire
- les taxes et impôts, propres à toute entreprise
- les autres dépenses administratives classiques

Vous retrouverez l'ensemble du compte de résultat dans le prévisionnel financier pour une entreprise de maçonnerie.

Comment estimer les futurs bénéfices de son activité de maçon ?

Votre entreprise de maçonnerie a atteint son seuil de rentabilité si l'ensemble des coûts ne dépassent pas le revenu qu'elle génère.

Il est souvent observé que la marge nette d'une entreprise de maçonnerie se situe entre 25% et 55% du chiffre d'affaires (la marge est plus élevée pour les entreprises de maçonnerie individuelles, mais le chiffre d'affaires généré est moindre).

Si on simplifie quelques éléments financiers, lorsque votre entreprise de maçonnerie génère 55 000 euros de chiffre d'affaires, cela signifie que le profit total, après le paiement des dépenses, sera d'environ 40% x 55 000 = 22 000 euros.

Vous pourrez estimer le chiffre d'affaires de votre entreprise de maçonnerie, tester différentes hypothèses, voir comment les différentes charges influencent le seuil de rentabilité et calculer les bénéfices, mois par mois, de votre activité grâce au prévisionnel financier adapté à la réalité d'une entreprise de maçonnerie.

À lire également

Réussir le business plan de son entreprise de maçonnerie
Le budget prévisionnel d'une entreprise de maçonnerie