5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Tout savoir sur la rentabilité d'un gîte

marges et profits d'un gîte

Combien peut-on gagner en louant un gîte ?
Quelle est la marge d'un gîte ?
Comment choisir les bons tarifs pour la location de son gîte ?
Quelles sont les dépenses récurrentes ?
Comment estimer la rentabilité d'un gîte ?

Les réponses aux questions que vous vous posez au sujet de votre gîte se trouvent juste ci-dessous.

Sachez également que nous avons conçu plusieurs ressources pour vous aider à maximiser la rentabilité de votre gîte, les voici :
- le business plan pour un gîte
- le prévisionnel financier pour un gîte

Notre expérience de rédaction de business plans pour des gîtes nous permet de vous fournir des estimations solides, toujours confirmées par plusieurs sources. Attention : chaque gîte est différent, et les chiffres suivants ne correspondront peut-être pas à votre réalité. Les données mentionnées restent indicatives.

Quel est le chiffre d'affaires moyen d'un gîte ?

Si nous synthétisons tous les cas sur lesquels nous avons travaillé, nous pouvons dire que pour pouvoir estimer le revenu moyen généré par un gîte en France, il faut s'intéresser à deux paramètres : la durée moyenne d'occupation d'un gîte, ainsi que le prix moyen payé pour chaque nuitée.

Bien entendu, ces deux paramètres vont énormément varier d'un gîte à l'autre, en fonction de sa région d'implantation, de sa capacité d'accueil, de la saison choisie, des équipements qu'offre le gîte, etc. 

Cependant, nous pouvons faire des estimations pour obtenir le revenu moyen généré par la location d'un gîte. 

Selon nos observations, un gîte est généralement occupé entre 3 et 9 mois dans l'année, ce qui donne un intervalle de 90 à 270 nuitées.

Pour le prix payée par nuitée, nous pouvons raisonnablement conclure que, dans la majorité des cas, il se situe entre 40 et 120 euros. 

Ainsi, en apportant toutes les nuances possibles, on peut affirmer que la location d'un gîte devrait vous rapporter entre 3 600 euros et 32 400 euros par an.  

Pour connaître le chiffre d'affaires potentiel de votre gîte, sans avoir à faire de calcul, vous pouvez utiliser notre prévisionnel financier pour un gîte.

Comment fixer les tarifs de location de son gîte ?

Une approche classique pour fixer les tarifs de son gîte consiste à évaluer son offre par rapport aux autres gîtes et chambres d'hôtes de la région. 

Une simple recherche sur Airbnb, Booking et les autres plateformes de référencement vous aidera à analyser les offres concurrentes. Comparez ensuite (objectivement) votre gîte à tous les logements saisonniers qui se situent dans un périmètre proche. 

Un bon conseil est de commencer par fixer un prix légèrement inférieur à celui des gîtes concurrents. Ainsi, vous obtiendrez plus facilement vos premières locations. Assurez-vous alors d'offrir une expérience exceptionnelle, afin de récolter des avis positifs sur les plateformes de référencement. 

Lorsque l'annonce de votre gîte sera "validée" par plusieurs dizaines de locataires (qui auront mis une notation positive), vous pourrez vous permettre d'augmenter un peu vos tarifs.

Une autre méthode consiste à partir du taux de marge souhaité pour finalement obtenir le tarif de location de son gîte. 

Disons que nous souhaitons un taux de marge de 200 % sur les locations de notre gîte.

Avec cet objectif, si le coût d'une nuitée nous coûte environ 25 euros (électricité, eau, nettoyage des lieux, commissions prélevées par la plateforme de référencement, etc.), alors il faudra encaisser 200 % x 25 = 50 euros sur la location.

Cela nous donne un tarif de location à 25 + 50 = 75 euros pour une nuitée dans le gîte.

Bien entendu, vous n'êtes pas obligé d'appliquer le même coefficient multiplicateur pour votre gîte. Les prix, marges et coefficients varient en fonction de plusieurs critères, comme la région où se situe le gîte, les tarifs proposés par la concurrence (comme évoqué plus haut), si vous employez (ou non) une personne pour nettoyer votre gîte, si vous offrez le petit-déjeuner, etc.

Pour tester différents tarifs de location et étudier leur impact sur les marges et la rentabilité de votre gîte, vous pouvez utiliser notre prévisionnel financier pour un gîte.

Quelle stratégie pour faire croître le chiffre d'affaires d'un gîte ?

Afin d'accroître le nombre de nuitées puis chiffre d'affaires d'un gîte, vous pouvez sans développer les idées suivantes :
- engager un photographe professionnel, pour les photos constitutives de l'annonce
- faire des travaux de rénovation, pour agrandir la capacité d'accueil
- créer votre propre site web, avec une possibilité de réservation en direct
- imprimer des cartes de visite de votre gîte et les distribuer à l'office de tourisme
- y installer de nouveaux équipements : jaccuzi, rétroprojecteur, etc.
- travailler le référencement du site de votre gîte sur Google
- vendre des produits de la région, directement au gîte
- créer un compte Instagram pour votre gîte
- référencer votre gîte sur de nouvelles plateformes de référencement
- nouer des partenariats avec les commerçants du coin
- faire publier un article de promotion dans la presse locale

Les initiatives possibles sont nombreuses. Notre business plan pour un gîte contient la stratégie de développement complète pour ce secteur d'activité.

Quelles sont les dépenses récurrentes d'un gîte ?

Voici quelques unes des charges courantes les plus importantes pour un gîte :
- l'eau, l'électricité et le paiement d'un forfait internet
- les frais de nettoyage
- les commissions prélevées par les plateformes de référencement
- la maintenance et l'entretien des équipements et du matériel
- un budget pour les petites fournitures, nécessaires aux locataires
- les taxes et impôts, propres à toute entreprise
- quelques frais pour le marketing et la publicité
- le remboursement d'un prêt (si financement bancaire)

Vous retrouverez l'ensemble du compte de résultat dans le prévisionnel financier pour un gîte.

Comment calculer la rentabilité de mon gîte ?

Votre gîte est rentable si le total des revenus générés par les locations est supérieur au montant des dépenses.

Très souvent, la marge nette d'un gîte est estimée entre 45 % et 85 % du chiffre d'affaires.

Si on simplifie quelques éléments financiers, lorsque votre gîte vous permet de générer 45 000 euros de chiffre d'affaires, cela signifie que le profit s'établira à la somme d'environ 65 % x 45 000 = 29 250 euros.

Vous pourrez obtenir une évaluation précise du chiffre d'affaires de votre gîte, arbitrer entre différents scénarios analyser le poids de chaque dépense sur le seuil de rentabilité ou encore obtenir le montant du profit de votre gîte avec le prévisionnel financier pour un gîte.

À lire également

Rédiger un business plan pour un gîte