5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

17 chiffres à connaître sur les psychologues en France

Les statistiques sur les psychologues en France

C’est un fait, les Français sont ceux qui consomment le plus d’anxiolytiques au monde. Ils sont également de plus en plus nombreux à assumer le fait d’être suivi par un psychologue. Depuis 2020, 95 à 97 % des médecins généralistes, psychiatres et psychologues ont constaté une nette hausse de la demande en consultations, et ce pour des troubles psychiques divers (anxiété, dépression, trouble du sommeil, etc.).

Les offres suivent et actuellement, il y a près de 78 197 psychologues, privés ou publics sur tout le territoire. Comment s’installer en tant que psychologue ? Quel budget prévoir pour l’ouverture d’un cabinet de psychologue ? Comment les Français gèrent-ils leur stress ?

Découvrez les réponses à toutes ces questions dans notre article.

78 197 psychologues en France

Au 1er janvier 2021, on recensait 78 197 psychologues en France et 86 % d’entre eux sont des femmes. L’âge moyen est environ de 45 ans et 35 % des psychologues de France exercent en tant que libéral ou ont une activité mixte. 21 % sont des salariés hospitaliers et 44 % travaillent dans le privé.

Source : STAFFSANTÉ

1,9 milliard d’euros sur 5 ans pour la santé mentale

Dans le cadre des Assises, des mesures ont été prises et seront appliquées dès 2022. Cela concerne notamment la création de près de 800 postes dans les centres médico-psychologiques mais aussi 80 millions d’euros injectés dans la recherche en psychiatrie. À cela s’ajoutent la prise en charge des séances chez les psychologues libéraux et la mise en place des premiers secours en santé mentale dans tous les secteurs de la société. Le tout pour une valeur totale de 1,9 milliard d’euros réparti sur 5 ans.

Source : INSTITUT MONTAIGNE

Un salaire de 25 000 à 45 000 € par an

Un psychologue libéral peut gagner entre 25 000 à 35 000 € par an, s’il est un jeune diplômé et cela passe à 30 000 à 40 000 € par an s’il est un jeune cadre. Un professionnel confirmé recevra quant à lui entre 35 000 et 45 000 € par an. Un psychologue exerçant dans le public percevra entre 1 794 € et 3 111 € par mois, s’il est de classe normale et s’il est hors classe, il percevra entre 2 375 et 3 716 € par mois. Ici, comme dans toute autre activité, la rémunération dépend également de l’expérience, de la réputation de son cabinet, de son emplacement, de son type de clientèle, etc.

Source : LegalPlace

64 € pour une séance de thérapie

En France, une consultation de 45 minutes à 1 heure auprès d’un psychologue coûte dans les 64 €, mais cela dépend aussi de la localisation et les prix ne sont définitivement pas les mêmes dans chaque ville. Dans la capitale, il faudra par exemple débourser dans les 80 € et cela peut monter jusqu’à 95 € dans certaines communes d’ile de France, notamment à Asnières-sur-Seine. Cependant, on peut encore trouver des consultations à 45 € à Vannes, à 46 € à Nantes, à 50 € à Toulouse ou encore à 70 € à Bordeaux.

Source : TOP Santé

Un remboursement de 40 euros pour la première séance

Dans le cadre du projet de loi de financement de la sécurité sociale, l’Assurance Maladie devrait proposer un remboursement à hauteur de 40 € pour la première séance et de 30 € pour les séances suivantes sans dépassement d’honoraires. Le remboursement sera effectif dès 2022 et sera ouvert pour tous les assurés à partir de 3 ans. Il sera notamment proposé sur la base de huit séances annuelles et seulement pour les consultations sous prescription médicale.

Source : jesuisentrepreneur.fr

70 % des psychologues choisissent le statut de micro-entrepreneur

70 % des psychologues exerçant en France sont sous le régime du statut de micro-entrepreneur. Il faut bien évidemment rappeler que seuls les psychologues libéraux enregistrant un chiffre d’affaires inférieur à 70 000 € par an peuvent y prétendre. Ils peuvent ensuite exercer une activité salariale complémentaire. Pour ceux qui souhaitent se lancer dans la création d’un grand cabinet, il vaut mieux se tourner vers la SASU, l’EURL ou l’entreprise individuelle.

Source : Officéo

Un investissement de 7 000 € en moyenne

Pour ouvrir un cabinet de psychologue, il faut un investissement de départ de près de 7000 €. Il faudra notamment penser au local, aux mobiliers ainsi qu’aux diverses paperasses administratives. Vous pourrez toujours partager un local avec d’autres professionnels de santé afin de réduire les frais. Cependant, pour la création d’entreprise, vous devrez faire appel à un avocat et cela peut représenter des frais pouvant aller jusqu’à 2 000 €.

Source : coover

85,60 % des psychologues font des consultations en ligne

À Paris, 1 personne sur 5 a déjà effectué des recherches en ligne sur la psychologie en 2021. On en a également recensé à Lyon (5,2 %), Nancy (3,5 %), Bordeaux (2,8 %), Montpellier et Toulouse (2,1 %). En 4 ans, le volume de recherche sur ce mot-clé a bondi de +52,2 % et en mars 2020, on a noté des pics en termes de recherche. En 2021, près de 85,60 % des psychologues interrogés dans le cadre d’une étude menée par Psychologue.net ont affirmé avoir réalisé des consultations en ligne.

Source : Psychologue.net

Une formation de 5 ans obligatoire

Comme c’est une profession règlementée, il est de rigueur d’avoir les bons diplômes pour pouvoir exercer. Il est notamment obligatoire de disposer d’un diplôme bac+5 en psychologie pour se mettre à son compte. Le psychologue doit ensuite avoir un numéro ADELI auprès de l’Agence Régionale de Santé afin d’être légalement enregistré en tant que psychologue. Il lui reste ensuite à souscrire une assurance de responsabilité civile et il pourra débuter son activité.

Source : independant.io

Un psychologue pour 30 000 étudiants

Selon l’étude publiée par l’association Nightline, la France compterait un psychologue en équivalent temps plein pour près de 30 000 étudiants. En comparaison avec les autres pays, ce taux est huit fois inférieur. En effet, au Canada, ils ont un psychologue pour 3000 étudiants et aux États-Unis, c’est un psychologue pour 1 500 étudiants. L’association recommande ainsi de viser au minimum un psychologue équivalent temps plein pour 1 000 à 1 500 étudiants.

Source : Le Monde

93 % des troubles les plus courants sont liés à l’anxiété et la dépression

Selon une enquête menée par Psychologue.net, les troubles liés à l’anxiété et la dépression représentent 93 % des consultations chez le psychologue. Nombreux sont également à venir pour une thérapie de couple, notamment 52,1 % et pour 42 % des psychologues, les demandes pour ce genre de consultation ont relativement augmenté depuis le mois de mars 2020.

Source : Psychologue.net

1 Français sur 3 a déjà fait appel à un psychologue

Selon un sondage réalisé par YouGov pour Psychologies, 31 % des Français ont déjà fait appel à un psychologue. L’Étude tend également à prouver que les habitants du Nord-Ouest ont été les plus nombreux à consulter (36 %), suivis du Nord-Est (34 %) alors qu’en région parisienne, les chiffres avoisinent les 33 %.

Source : psychologies

12 millions de personnes souffrent de troubles psychiques en France

Selon l’enquête CoviPrev de Santé Publique France, près de 12 millions de Français souffrent de diverses pathologies mentales telles que l’anxiété, les troubles bipolaires, les dépressions, l’autisme, etc. Ces troubles psychiques représentent d’ailleurs l’une des plus grandes dépenses de l’Assurance maladie (à hauteur de 23 milliards d’euros).

Sources : BFM et Vie publique

Un taux de suicide de 13,2 pour 100 000 habitants

Selon l’Observatoire 2021 sur la Santé mentale de la Mutualité française, 12 à 13 millions de personnes qui souffrent d’un trouble psychique en France. Le taux de suicide est quant à lui de 13,2 pour 100 000 habitants en France, c’est relativement élevé par rapport aux autres pays d’Europe où la moyenne est de 10,5.

Source : MUTUALITÉ FRANÇAISE

64% des Français ont déjà ressenti des troubles psychiques

D’après la dernière enquête de Santé publique France, en septembre 2021, 23 % des Français souffraient de troubles de l’anxiété, 15 % présentaient des signes de dépression et 10 % ont et des pensées suicidaires au cours de l’année. Les chiffres publiés aux Assises viennent confirmer le fait que la santé mentale des Français est plus qu’alarmante. Il semblerait en effet que 64 % des Français ont déjà ressenti un psychique et que 15 % des 16-25 ans ont déjà vécu un épisode dépressif. Les Français seraient par ailleurs les plus gros consommateurs de psychotropes au monde.

Source : Vie publique

3 Français sur 4 ont peur de consulter

Selon un sondage mené par YouGov sur un échantillon de 1 005 personnes en 2019, 3 Français sur 4 ont peur de consulter un psychologue ou un psychiatre. 63 % des sondés n’ont par ailleurs jamais consulté et 30 % considèrent que c’est un tabou d’en parler. Une autre étude YouGov menée cette fois en 2020 auprès de 1 001 Français a mis en évidence que 87 % d’entre eux ne se confient pas à propos de leurs troubles à leur famille tandis que 35 % préfèrent se confier à leur médecin traitant.

Source : le dauphiné

Des patients d’une tranche d’âge de 45-54 ans

Ce sont surtout les 45-54 ans qui consultent, mais il semblerait que les 18-24 ans sont également de plus en plus nombreux à souhaiter suivre une thérapie. 24 % des séniors ont déjà fait appel aux services d’un psychologue, mais en règle générale, au-delà de 55 ans, la thérapie n’est plus très encourue.

Source : psychologies