5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Comment réussir le business plan d'une menuiserie ?

business plan menuiserie

S'installer comme menuisier donne envie à beaucoup de personnes.

Toutefois, avant toute chose, il est essentiel de dresser un business plan sérieux et complet.

Un tel document donne l'occasion d'établir la stratégie de croissance de votre menuiserie en réfléchissant, par exemple, au budget, à l'étude concurrentielle, au chiffre d'affaires, au fonds de roulement, mais aussi aux futurs gains de votre activité de menuisier.

De même, le business plan de votre menuiserie constitue un outil sérieux dans le contexte d'une demande de financement auprès d'un investisseur.

Que faut-il inclure dans le business plan d'une menuiserie ?
Quelle est la structure privilégiée ?
Peut-on calculer le chiffre d'affaires de votre menuiserie ?
Quels sont les tableaux financiers à calculer dans un business plan ?
Comment analyser le seuil de rentabilité d'une menuiserie ?

Nous apportons des réponses dans cet article.

De même, pour optimiser vos chances de réussite, téléchargez notre business plan adapté à une menuiserie.

La rédaction du business plan d’une menuiserie

Faut-il établir un business plan pour s'installer comme menuisier ?

La mise en place d'un business plan pour sa menuiserie offre la possibilité de :
- regrouper les dernières données en rapport avec le marché de la fenêtre
- lister les dynamiques concernant le marché des menuiseries
- analyser les facteurs de réussite d'une menuiserie
- cerner vos futurs clients tout comme leurs envies
- construire une bonne proposition de valeur pour votre menuiserie
- regrouper les menuiseries concurrentes ainsi que leur place sur le marché de la fenêtre
- mettre en exergue des avantages compétitifs qui permettront à votre menuiserie de se différencier
- synthétiser, au moyen d'un schéma, le modèle économique de votre activité de menuisier
- mettre en place une stratégie en détails (en plusieurs étapes)
- établir une politique contre les risques et événements qui peuvent menacer votre projet
- montrer à une institution bancaire que ce nouveau projet présente des finances saines

Les membres de notre équipe ont veillé à rédiger un business plan pour une menuiserie, qui répond à tous ces points.

Quelles sont les parties à inclure dans le business plan d'une menuiserie ?

Un business plan présente un lot significatif d'informations, de variables et d'études.

Toutefois, il est essentiel de bien toutes les regrouper afin d'obtenir un document sérieux et agréable à lire.

C'est ce que nous avons fait dans notre business plan pour une menuiserie, qui est divisé en 5 parties qui vont s'enchaîner naturellement.

La toute première partie vient nous dévoiler l'“Opportunité de Marché”. Dans cette partie, notre équipe va faire un rapport avec des chiffres et données en rapport avec le marché de la fenêtre. Nous nous efforçons d'y inclure les données les plus récentes.

Cette partie du business plan permet également de présenter les dernières tendances notables (par exemple le "upcycling", les fenêtres connectées et domotiques, le retour aux matières naturelles et brutes ou encore la production locale).

En conclusion, on présente les critères qui permettent à une menuiserie de réussir.

La deuxième partie fait référence à la “Présentation de l'Entreprise”. Elle donne l'opportunité de présenter votre menuiserie (Quelles sont les prestations de la menuiserie ? Où se trouve la menuiserie ? La menuiserie est-elle spécialisée dans certains matériaux ? etc.).

Cette partie présente également la proposition de valeur de votre menuiserie. Elle se conclut par la présentation du porteur de projet (la personne qui dirige ce projet).

Puis, vient la partie qu'on appelle “Étude de Marché” et qui va permettre de présenter les différents profils de clients pour votre activité de menuisier.

On y présente aussi les menuiseries concurrentes au moyen d'une étude compétitive. Cette partie contient, entre autres, une matrice SWOT, qui est l'outil servant à synthétiser les forces et faiblesses de votre projet, tout en introduisant les opportunités et menaces qui peuvent être rencontrées.

La partie que nous appelons “Stratégie”, à son tour, va nous permettre de présenter un plan sur le long terme contenant les initiatives qui vous permettront d'atteindre un seuil de rentabilité.

On y évoque, notamment, une stratégie marketing qui permettra une croissance des revenus.

Enfin, le business plan présente une partie qui se nomme “Finances”, dans laquelle on va présenter un plan financier sur 3 ans de votre menuiserie.

Comment établir l'Executive Summary d'une menuiserie ?

Pour bien rédiger l'Executive Summary (aussi appelé "résumé exécutif") de votre menuiserie, il faut suivre certains points.

Tout d'abord, l'Executive Summary devra être relativement court. N'allez pas plus loin que 1 500 mots. En réalité, il est l'introduction du business plan de votre menuiserie.

En plus de cela, il doit être didactique, c'est-à-dire qu'il doit permettre de démontrer que votre menuiserie représente un projet (potentiellement) rentable.

Évitez les fautes de syntaxe et indiquez les points forts de votre projet d'entreprise (par exemple : crée un site internet présentant ses réalisations et ses coordonnées (et veille à ce qu'il soit bien référencé), travaille avec des équipements performants afin de maintenir un haut niveau de qualité, accepte de se déplacer pour couvrir une large zone de chalandise ou encore collabore avec des architectes d'intérieur et des décorateurs).

Votre Executive Summary doit suivre une structure précise. Vous pouvez vous inspirer de celle de notre business plan adapté à une menuiserie, présentée plus haut.

Comment établir l'étude de marché pour une menuiserie ?

Une étude de marché pour votre menuiserie permet de comprendre les critères extérieurs à votre projet d'entreprise, comme la valeur du marché, les récents changements ou encore les caractéristiques des concurrents.

Chaque projet d'entreprise devrait être commencé par une rigoureuse étude de marché.

Comment bien la rédiger ? Il faut, pour cela, structurer un nombre important d'éléments.

Ci-après, les données qu'on retrouve dans la partie "Étude de Marché" de notre business plan conçu pour une menuiserie :
- des chiffres et données actualisés qui caractérisent le marché de la fenêtre
- les récentes avancées du marché des menuiseries
- les segments de marché de votre activité de menuisier
- l'analyse des menuiseries concurrentes
- des exemples d'avantages concurrentiels
- l'analyse SWOT pour une menuiserie

Les éléments importants d'un business plan pour une menuiserie

Comment définir le modèle économique d'une menuiserie ?

Le business model, ou modèle économique, d'une menuiserie consiste à l'assemblage, la réparation et l'installation des ouvertures, notamment les portes et fenêtres. Une menuiserie se charge également d'assembler certaines pièces comme les escaliers, la bibliothèque, la cuisine, les placards, etc.

Une menuiserie réalise des pièces dans un atelier et intervient dans différents lieux comme le domicile des clients, sur chantier et dans des industries. Il peut être sollicité pour les travaux de second œuvre d'un chantier de construction ou bien pour des projets de remplacement et de réparation.

En plus des réparations et installations classiques, de nombreuses menuiseries réalisent des travaux nécessitant des capacités particulières et approfondies afin de pouvoir offrir des prestations en domotique.

La plupart des menuiseries disposent, aujourd'hui, d'un site vitrine. Là où le client peut voir tous les détails des offres disponibles et demander, rapidement, des devis gratuits en ligne. Les rendez-vous peuvent même être fixés sur la plateforme.

Une menuiserie peut réaliser des travaux de tous types ou se spécialiser dans un type de matériaux (bois, PVC, aluminium, etc.). 

Généralement, dans un business plan, on modélise le modèle économique de sa future entreprise en utilisant un Business Model Canvas.

Cet outil permet de facilement appréhender les tenants et aboutissants de votre projet, en particulier le modèle de pricing, les différents coûts, la stratégie de communication, etc.

Notre business plan pour une menuiserie comprend, bien entendu, un Business Model Canvas complet, modifiable et adapté à votre activité de menuisier.

Quelles sont les qualités d'un bon menuisier ? 

Tout d'abord, le métier de menuisier requiert une très bonne condition physique.

En effet, lors de vos missions, en tant que menuisier, vous êtes amené à soulever et à déplacer fréquemment de lourdes charges telles que des portes, des fenêtres, ou encore les pièces d’une étagère. Vous devez être capable de tenir de longues minutes dans des positions inconfortables, et rester debout pendant de longues heures.

En plus de cette capacité physique, le métier de menuisier nécessite un mental d’acier. En effet, vous serez souvent amené à exécuter des travaux dans des délais très courts et, dans ce cas, à travailler sous pression. Parfois, pour pouvoir tenir les délais, vous devez travailler sans compter les heures.

Par ailleurs, vous devez bénéficier d'une grande dextérité et d'une précision sans failles. En effet, quelques millimètres de trop peuvent vous causer une énorme perte de temps en ré-ajustage.

Également, les mesures approximatives peuvent causer d’énormes préjudices. Par exemple, l’effondrement d’un escalier à cause d’un angle trop incliné.

En sus, vous devez être très habile de vos mains, car vous devez manipuler des machines capables de découper des bois massifs en quelques secondes. La moindre erreur de manipulation peut occasionner de graves blessures. Aussi, en tant que menuisier, une bonne dose de créativité est de mise.

Un menuisier doit être capable de créer, de toutes pièces, des objets sur-mesure à la demande de ses clients. Sans cette créativité, il vous sera difficile de satisfaire votre clientèle.

Enfin, il est difficile de s’en sortir en tant qu’artisan menuisier sans un sens aigu de l’organisation. En effet, vous devez être bien organisé afin de pouvoir respecter les délais, de répartir efficacement le temps que vous passez en atelier et en chantier, à trouver du temps pour démarcher de nouveaux clients et à s’occuper de la partie commerciale et administrative de votre petite entreprise.

Quels diplômes pour devenir menuisier ?

Le métier de menuisier agenceur est un métier réglementé.

Ainsi, pour pouvoir l’exercer, vous devez être titulaire d’un CAP en menuiserie. Le cursus en CAP menuiserie dure 2 ans et est dispensé dans plusieurs centres de formation en France.

Ensuite, il vous est aussi possible d’exercer cette profession après un Bac Pro Technicien Menuisier Agenceur. Ce diplôme est accessible après un CAP menuiserie, et forme des artisans hautement qualifiés.

Avec un Bac Pro en poche, vous pouvez accéder à des postes à responsabilité tels que chef de chantier, chef d’équipe, ou même de créer votre propre entreprise de menuiserie.

Cependant, il est possible d’exercer ce métier sans diplôme. Mais attention, vous devez justifier une expérience professionnelle d’au moins 3 ans dans ce métier, et ce dans l’Union Européenne.

Afin de justifier votre expérience, vous devez demander à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat une attestation de reconnaissance de qualification professionnelle.

Quelle réglementation pour l’activité de menuisier ?

En plus du diplôme requis, cette profession est soumise à plusieurs autres réglementations.

Par exemple, pour vous installer en tant que menuisier, vous devez obligatoirement souscrire à une assurance Responsabilité Civile Professionnelle ou la RC pro. Ensuite, vous devez vous conformer à la NRA (Nouvelle Réglementation Acoustique). Cette règle consiste en l’affaiblissement acoustique pour tout type de bruits (routiers, aériens, équipements, chocs, etc.).

En effet, la menuiserie étant le seul élément amovible d’une façade, sa contribution à cet affaiblissement est donc obligatoire du point de vue réglementaire. Selon cette règle, vous ne devez utiliser que des menuiseries disposant d’une isolation de 35 dB au minimum.

Selon la loi Macron, vous devez obligatoirement vous procurer, contre redevance, la carte des salariés du bâtiment si vous recrutez du personnel. Cette carte a pour but de lutter contre le travail illégal : elle est à demander auprès de la Caisse Congés Intempéries BTP.

Bien que non obligatoire, vous pouvez également vous conformer au label RGE (« Reconnu Garant de l’Environnement »). Étant un dispositif reconnu par l'État, le label RGE est un signe de qualité délivré à un artisan ou une entreprise qui réalise des travaux d’amélioration de la performance énergétique de l’habitat (isolation des murs et fenêtres, installation d’un équipement utilisant une énergie renouvelable, etc.).

Posséder cette mention vous permet de faire bénéficier à vos clients de nombreuses aides et subventions publiques : crédit d’impôt, éco-PTZ, etc.

Enfin, vous avez l’obligation d’informer, au préalable, les clients de vos tarifs horaires et des prix de vos prestations. Aussi, sachez qu’un devis est obligatoire si le montant des travaux dépasse les 150 euros.

Quels sont les segments de marché d'une menuiserie ?

La segmentation de marché consiste à regrouper un ensemble de clients en segments d'individus qui partagent des caractéristiques communes.

Pour vous, il faudra diviser les profils qui peuvent solliciter vos prestations de menuiserie.

Quel est l'intérêt des segments ? Cela permet de structurer la présentation de votre clientèle dans votre business plan. Une fois votre entreprise créée, cet exercice aidera à communiquer avec plus d'efficacité (en segmentant l'offre et les messages de votre menuiserie selon les groupes, par exemple).

Des exemples de segments de marché pour votre menuiserie sont les particuliers qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation, les entreprises privées actives en charpenterie, menuiserie, etc. ou encore les collectivités locales.

Dans notre business plan conçu pour une menuiserie, vous trouverez une analyse en détails des segments de marché complète, modifiable et adaptée à ce secteur.

Quelles prestations de menuiserie proposer ? 

En tant que menuisier, vous êtes amené à jouer un rôle clé et varié dans la construction d’un bâtiment.

Ainsi, vous pouvez proposer une large gamme de prestations, telles que la pose d’éléments sur les baies d’une construction, fabrication d’escalier, clôture, etc. Aussi, il est possible de vous spécialiser dans quelques prestations seulement.

Si vous vous spécialisez dans l'aménagement d'intérieur, par exemple, vous serez amené à assurer des travaux de second œuvre et viabiliser une construction : pose des portes intérieures, pose et fabrication d’escalier, création et fabrication placard, dressing ou encore des étagères de rangement.

Vous pouvez également vous spécialiser dans les travaux d’isolation : planchers, murs, combles perdus, rampants de toit. Notez que, selon la spécialisation choisie, vous serez amené à travailler d’autres matériaux en plus du bois. Des matériaux modernes comme l’Aluminium, le PVC, etc.

Comment bâtir l'analyse concurrentielle d'une menuiserie ?

Vous ne serez pas seul sur le marché de la fenêtre.

Il y a aussi les menuiseries concurrentes à qui il faudra prendre des parts de marché.

Votre business plan devra exposer une étude de ces concurrents. Il faudra détailler leurs caractéristiques principales, ainsi que leurs points forts et leurs inconvénients.

Détaillez, en particulier, leurs inconvénients (par exemple : des délais beaucoup trop longs, un manque de transparence sur les prix, une mauvaise communication avec les clients, des prestations limitées à quelques matériaux seulement ou encore aucun référencement sur internet).

Pourquoi se concentrer sur ces points ? Parce que ces éléments entraînent très probablement un manque de satisfaction parmi les clients de ces menuiseries. Analysez ces failles en construisant des avantages concurrentiels pour votre activité de menuisier.

Un avantage concurrentiel représente les particularités qui permettront à votre menuiserie de surpasser les entreprises qui s'adressent aux mêmes clients que vous.

Voici des exemples d'avantages concurrentiels potentiels pour une menuiserie :
- sait réaliser des travaux contenant des motifs artistiques dont les détails sont remarquablement dessinés
- vend ses propres créations comme éléments de décoration en bois (pour générer des revenus supplémentaires)
- fournit gratuitement des devis détaillés et précis (tout en apportant son conseil professionnel au client)
- est en mesure de travailler sur d'autres matériaux comme l'aluminium ou le PVC
- dispose de bonnes connaissances techniques au sujet des autres disciplines artisanales (lui permettant de travailler aisément avec d'autres professionnels sur les chantiers)
- jouit d'un bon sens de la communication et saisit rapidement les besoins et les attentes des clients
- etc.

Téléchargez notre business plan pour une menuiserie afin d'obtenir une étude de la concurrence déjà établie ainsi que la liste des avantages concurrentiels rédigée pour votre activité de menuisier.

Comment écrire la SWOT de sa menuiserie ?

La matrice SWOT représente un outil qui est d'une aide précieuse pour identifier les forces et faiblesses d'une entreprise donnée, à l'instar de votre menuiserie.

Aussi, elle nous est utile pour présenter les opportunités ainsi que les menaces présentes sur le marché.

Une SWOT correctement rédigée pour votre menuiserie doit être synthétique et cohérente. Elle représente un exercice compliqué pour les novices qui construisent bien souvent des matrices SWOT confuses, qui manquent de pertinence et rarement compréhensibles.

Or, comme le Business Model Canvas, l'analyse SWOT a la qualité d'être une ressource synthétique donnant un nombre important d'informations à propos de votre activité de menuisier en un seul coup d'œil.

Afin d'avoir une matrice SWOT complète, rédigée et modifiable, téléchargez notre business plan pour une menuiserie.

Comment développer un projet de menuiserie ?

Voici les actions que peut mettre en place un menuisier pour optimiser sa rentabilité : 
- partenariats avec d’autres artisans qui touchent la même audience
- lancement d’une nouvelle gamme de prestations (développez de nouvelles expertises !)
- conception d'un portfolio que vous publierez sur votre site internet
- expansion vers de nouveaux marchés tels que la fenêtre en PVC
- montée en gamme des prestations
- développement d'une offre à destination des entreprises
- embauche de salariés
- rachat d'un concurrent

Comment rédiger la stratégie marketing d'une menuiserie ?

Dans le business plan de votre menuiserie, il faudra dévoiler un plan sur 3 ans afin de permettre la croissance de votre projet.

La stratégie marketing rassemble la totalité des initiatives que vous mettrez en place pour qu'il y ait toujours de clients pour solliciter vos prestations de menuiserie.

Par exemple, on peut citer la création d'un site web pour votre menuiserie. Ce dernier aidera vos clients à vous localiser sur internet. Il devra inclure les informations essentielles en rapport avec votre activité de menuisier.

Il faudra aussi travailler le référencement organique (ce qu'on appelle le SEO) et, particulièrement, sur certains mots-clés afin que votre menuiserie soit visible en haut dans les résultats de Google.

Pour être certain(e) d'arriver en tête des résultats sur le moteur de recherche, vous pouvez également dépenser un certain budget dans ce qu'on appelle des "campagnes".

Votre menuiserie devra également maintenir une certaine activité sur les réseaux sociaux. L'outil Facebook Ads aide à promouvoir votre menuiserie et son offre à des audiences ciblées. Cela représente une astuce efficace pour obtenir de nouveaux clients.

La communication concernant votre activité de menuisier ne se fait pas uniquement sur le web. On a également les différents supports physiques.

Vous pouvez notamment faire produire des affiches, flyers et cartes pour votre menuiserie.

Enfin, vous avez la possibilité de développer différents partenariats avec des organisations qui seront utiles pour vous faire connaître.

Il existe beaucoup d'actions et de décisions marketing à mettre en place. Retrouvez-les dans le modèle de business plan pour une menuiserie.

Les tableaux et ratios financiers du business plan pour une menuiserie

Un business plan solide inclura une démonstration financière comprenant de nombreux tableaux et indicateurs.

Il faudra, notamment, établir des prévisions de revenu de votre menuiserie.

Bien sûr, il sera nécessaire que ces estimations soient proches de ce qu'il adviendra. Notre prévisionnel financier adapté à une menuiserie inclut un système guidé pour vous aider. À l'intérieur de ce modèle, les tarifs des prestations de sa menuiserie sont modifiables, ce qui permet d'essayer différentes hypothèses.

Aussi, il faut construire un budget initial propre à votre menuiserie. Ce tableau va regrouper les dépenses et investissements de démarrage et aussi leur montant.

L'analyse de tous les indicateurs de rentabilité constitue également une dimension importante du business plan de votre activité de menuisier. Cela permet de connaître le chiffre d'affaires qu'il faudra générer pour atteindre le seuil de rentabilité. Cette étude offre également des informations quant aux bénéfices que vous pouvez espérer avec votre menuiserie.

Il faudra aussi analyser les dépenses récurrentes de votre menuiserie.

Par exemple, on retrouve les achats de matériaux et de petit outillage de menuisier, le carburant et l'entretien des véhicules professionnels (pour se rendre sur les chantiers et transporter le matériel), le budget alloué aux matières premières comme le bois, le PVC, l'aluminium, etc. ou encore les frais de bouche des personnes de votre équipe.

Enfin, la qualité de la stratégie financière de votre menuiserie peut aussi être examinée grâce au tableau des SIG, au détail du BFR ainsi que des ratios financiers.

Ces points sont bien présents dans notre modèle financier adapté à une menuiserie.