5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Combien gagne un menuisier indépendant ?

rentabilité menuiserie

Quel est le chiffre d'affaires annuel d'une menuiserie ?
Quel est le montant des profits ?
Quelles charges génère une menuiserie ?
Quelle est la marge bénéficiaire ?
Comment accroître le profit d'une menuiserie ?
Quelle est la démarche habituelle pour choisir les tarifs des prestations de sa menuiserie ?
Comment estimer les profits ?

On peut se poser ce genre de questions au démarrage de son activité. Les lignes suivantes apportent des éléments de réponses

Les données présentées plus bas sont le fruit de notre expérience en termes d'élaboration de business plans pour des menuiseries. Chaque activité de menuisier a des caractéristiques qui lui sont propres et ces données ne s'appliqueront peut-être pas à votre projet. Ces données et éléments chiffrés sont dévoilés seulement dans l'idée de vous informer.

Où se situe le revenu moyen d'une menuiserie ?

Généralement, si on se place sur une année, le chiffre d'affaires moyen d'une menuiserie va se situer entre 50,000 et 150,000 euros.

Évidemment, certains éléments peuvent venir modifier, significativement, le chiffre d'affaires généré par une menuiserie.

Nos experts ont identifié les critères qui peuvent jouer un rôle important sur le chiffre d'affaires que va générer, chaque année, votre projet :
- la diversité des produits travaillés dans la menuiserie (portes, fenêtres, portails, baies, placards, cuisines, etc.)
- le positionnement de la menuiserie (PVC ? aluminium ? bois ? généraliste ? etc.)
- la main-d'oeuvre de la menuiserie (le nombre d'artisans qui y travaillent)
- si vous parvenez à obtenir des contrats avec les entreprises de bâtiment de la région (ou non)
- les prix des différents types d'interventions proposées par la menuiserie

Afin de connaître le montant que votre projet d'entreprise peut générer, modifiez les hypothèses pré-remplies de notre modèle financier adapté à une menuiserie.

Comment calculer les différents prix pour sa menuiserie ?

Généralement, sur le marché de la menuiserie, les professionnels appliquent un tarif horaire lorsqu'ils tarifent à leurs clients.

Selon les régions, l'expertise et la tâche demandée, le tarif horaire d'un menuisier peut aller de 20 à 120 euros de l'heure. Dans la plus part des cas, il sera situé entre 30 et 70 euros.

À cela, le menuisier applique un coût des matériaux, sur lesquels il peut éventuellement appliquer une marge.

Une autre méthode qu'on peut retrouver chez les menuisiers consiste à prendre un taux de marge à atteindre. Ce taux de marge peut être trouvé en utilisant un prévisionnel financier : c'est le taux qui permettra à la menuiserie d'engranger des profits intéressants.

Une fois ce taux de marge défini, il est temps de résoudre quelques formules pour obtenir une grille tarifaire.

On vous aide à y voir plus clair à l'aide d'un exemple chiffré.

Le chiffre d'affaires d'une menuiserie est une fonction de la vente de prestations de menuiserie. Disons que, suite à une étude faite avec un prévisionnel, nous souhaitons obtenir un taux de marge de 52.5% pour une prestation de menuiserie.

Si le coût de revient d'une prestation de menuiserie (temps passé, matériaux, salaires des collaborateurs, frais de déplacement, etc.) est de 60 euros, alors nous devons encaisser 0.525 x 60 = 31.5 euros sur sa vente.

Cela nous donne un prix de facturation 60 + 31.5 = 91.5 euros pour cette prestation de menuiserie.

Voilà une méthode possible afin de choisir les tarifs des prestations de sa menuiserie. Sans aucun doute, ces prix vont changer selon la taille de votre menuiserie, les tarifs proposés par la concurrence, les volumes de vente, et plusieurs autres éléments.

Comment identifier un niveau de marge sur les prestations de menuiserie qui permette d'être rentable ? Téléchargez maintenant notre prévisionnel financier pour une menuiserie. Ce document permet d'obtenir une vue d'ensemble sur les indicateurs financiers, en fonction de plusieurs scénarios tarifaires.

Comment gagner plus quand on est menuisier indépendant ?

Voici des exemples de techniques que peut développer une menuiserie afin d'accroître la valeur de ses revenus :
- positionnement sur un segment haut de gamme, en proposant de nouveaux services dans votre menuiserie (pose à domicile de matériaux commandés sur une plateforme en ligne par exemple)
- conception d'un portfolio de vos travaux et sa publication sur le site web de la  menuiserie
- développement d'une nouvelle offre de menuiserie à destination des entreprises faisant souvent appel à vos services
- investissements réguliers d'un certain montant dans l'outil Google Ads, avec l'objectif que votre menuiserie puisse se placer en premier dans l'ensemble des résultats de recherche
- création d'un dispositif de prise de rendez-vous en ligne et de demande de devis gratuit sur le site web de votre menuiserie
- expansion vers de nouveaux marchés, tels que la fabrication de fenêtres en PVC
- partenariats avec d'autres artisans qui touchent le même public (carreleurs, charpentiers, maçons, etc.)
- mise en place de Facebook Ads pour donner de la visibilité à votre menuiserie
- optimisation régulière sur le référencement naturel du site vitrine de votre menuiserie
- reprise d'une menuiserie concurrente ou ouverture d'une deuxième menuiserie et développement d'un concept de franchise

La liste des techniques possibles pour votre projet ne s'arrête probablement pas là. Si vous voulez prendre connaissance de la stratégie marketing propre à cette activité, téléchargez notre business plan adapté à une menuiserie.

Quelles charges courantes pour une menuiserie ?

Contrairement aux investissements ponctuels, les charges courantes de votre activité de menuisier sont celles qu'il faut payer lors de différentes échéances. On les retrouve dans le compte de résultat.

Voici certaines des dépenses récurrentes qui concernent une menuiserie :
- les achats de matériaux et de petit outillage de menuisier
- le budget alloué aux matières premières comme le bois, le PVC, l'aluminium, etc.
- le carburant et l'entretien des véhicules professionnels (pour se rendre sur les chantiers et transporter le matériel)
- le loyer du local dans lequel est installé votre atelier (si vous n'êtes pas propriétaire)
- les salaires ou honoraires des charpentiers et ouvriers (si vous décidez d'embaucher)
- les frais de bouche des personnes de votre équipe
- les impôts et taxes

Si vous voulez consulter la liste des charges propre à cette activité, vous pouvez compléter notre modèle financier pour une menuiserie.

Comment estimer les profits de sa menuiserie ?

Votre activité de menuisier présente un potentiel de rentabilité si le chiffre d'affaires généré est plus important que le montant des charges à payer.

Dans la majorité des cas, la marge nette d'une menuiserie se situe entre 15% et 45% du chiffre d'affaires total.

Pour faire simple, cela veut dire que, si votre menuiserie génère 90,000 euros de chiffre d'affaires annuel, alors le profit s'établira éventuellement à la somme de 17.5% x 90,000 = 15,750 euros (on prend 17.5% comme marge nette dans cet exemple, vous l'aurez compris).

Cela va sans dire, les indicateurs concernant votre menuiserie seront très probablement différents de cet exemple.

Vous voulez savoir maintenant quelle est la rentabilité de votre activité de menuisier ? Changez les hypothèses pré-remplies de notre modèle Excel pour une menuiserie.

À lire également

Rédiger un business plan pour une menuiserie
Menuiserie : le budget prévisionnel