5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Ouvrir un bowling : le guide complet

Ouvrir un bowling

Venu tout droit des États-Unis, le jeu de quilles ou le bowling fait partie des loisirs préférés des Français. La fédération française de bowling et sports de quilles représente actuellement plus de 100 millions de participants et 10 millions de compétiteurs répartis sur l’ensemble du territoire (FFBSQ).

Étant une activité sportive qui peut se jouer en intérieur et en extérieur, le bowling est également une activité ludique, ouverte à tous et peut plaire, quel que soit l’âge. Par ailleurs, c’est un jeu pouvant être pratiqué en famille ou entre amis, il est plébiscité par des personnes de tout horizon et de toute catégorie. Conséquemment, ces critères le rendent extrêmement attractif d’un point de vue entrepreneurial et économique.

Ouvrir un bowling est-il une bonne idée ? Est-ce une activité rentable ? Quelles sont les étapes à suivre pour lancer une salle de bowling ? Quelles sont les réglementations à respecter ? Quels sont les équipements requis ?

Si vous avez aussi ces interrogations, vous êtes bien au bon endroit. Dans la suite de cet article, nous vous apportons les réponses à ces questions !

Ouvrir un bowling : est-ce une bonne idée ?

Le bowling a gagné en popularité grâce à la percée des loisirs indoor ces dernières années. Actuellement, l’Association Française des Espaces de Loisirs Indoor regroupe près de 2 000 entreprises. Elle organise, par exemple, chaque année un événement « SPACE » qui accueille près de 30 millions de visiteurs adeptes de bowling, d’escape game, ou encore de billard.

Accessible à tous, le bowling est une activité conviviale et ludique qui rassemble toute la famille. En effet, les Français cherchent à renforcer encore plus les liens et à se divertir avec leur proche ou même en solo. Le bowling répond aux attentes du public tant en matière d’accessibilité que de budget.

Plébiscité par les jeunes, le bowling est également une activité de choix lors des événements d’entreprises et privés comme les enterrements de vie de jeune fille ou garçon et les teams building.

Quelle est la réglementation pour ouvrir un bowling ?

Dans le cadre de l’ouverture d’un bowling, remplir certaines conditions demeure impératif afin de se conformer aux réglementations applicables à cette activité.

Premièrement, en tant qu’établissement recevant du public, la salle doit être conforme aux normes ERP. Ces normes concernent la sécurité, l’accessibilité ainsi que l’hygiène et les normes incendie. Assimilé à une salle de sport aux yeux de la loi, un bowling doit être, par conséquent, équipé, par exemple, d’une trousse de premier secours.

Ensuite, si l’exploitant souhaite vendre des boissons alcoolisées au sein de son établissement, avoir à disposition une licence III ou IV reste obligatoire. Il en est de même pour l’activité de restauration au sein de la salle de bowling. L’exploitant est également tenu de suivre une formation en hygiène et sécurité alimentaire.

Par ailleurs, s’il le porteur de projet souhaite intégrer un coach sportif à son staff, ledit coach doit être titulaire d’un diplôme d’État, ainsi que d’une carte professionnelle.

Enfin, et pas de moindre, une salle de bowling doit respecter des normes strictes en ce qui concerne son aménagement. Cela concerne, notamment les revêtements du sol, la superficie minimale, la longueur de la piste, le poids de la boule et les chaussures. Pour de plus amples informations à ce sujet, il est possible de les consulter sur le site de Fédération Française du Bowling et des Sports de Quilles.

Quelle clientèle vise un bowling ?

Qui sont les clients d’un bowling ?

Le bowling est une activité qui attire un public de tout âge et de tout niveau d’expérience. Si les adolescents s’y retrouvent sur les pistes pour jouer, les adultes, quant à eux, veulent passer de bons moments de détente en famille ou entre amis, en plus de profiter des attractions proposées dans les bowlings. En outre, les quilleurs professionnels font également partie des clients potentiels d’une salle de bowling.

Faut-il faire un business plan pour ouvrir un bowling ?

Oui, avoir à disposition un business plan pour son bowling est d’une importance capitale. En effet, le business plan d’une salle de bowling constitue un document quasi incontournable pour pouvoir mener à bien le projet. Il formalise les projections futures de l’entreprise.

Souvent négligé par les entrepreneurs lors de la création de leur entreprise, ce document est divisé en plusieurs parties, et comporte des informations clés, telles que :
- l’analyse SWOT des principaux concurrents
- le prévisionnel financier et la rentabilité future de l’entreprise
- les dernières tendances du marché
- les différentes stratégies marketing et commerciales à mettre en place

Par ailleurs, le prévisionnel financier d’un bowling représente un document indispensable pour convaincre les futurs investisseurs et potentiels partenaires financiers. En effet, considéré comme un gage de sérieux du projet et de l’entrepreneur par ces derniers, un tel document facilite grandement l’obtention d’un financement.

Faut-il faire une étude de marché pour ouvrir un bowling ?

Oui, la réalisation d’une étude de marché constitue une étape importante dans le projet.

En effet, cette étude permet de connaître les éléments suivants :
- la demande du marché : pour définir la cible, les besoins des clients
- l’offre sur le marché : pour définir le positionnement, ajuster les offres
- la pression concurrentielle : pour savoir si ce sera rentable de se positionner sur le marché

Sans une bonne étude de marché pour un bowling, il est fort probable que les prestations proposées ne correspondent pas aux attentes et besoins réels des clients ciblés.

Quelles sont les étapes pour ouvrir un bowling ?

Avant de se lancer concrètement dans l’ouverture de sa salle de bowling, le porteur de projet doit minutieusement planifier en amont les étapes à franchir.

Voici les étapes par lesquelles il faut passer :
- la réalisation de l’étude de marché
- la rédaction du business plan pour une salle de bowling
- l’élaboration d’un prévisionnel financier pour sa salle de bowling
- la mise en place des stratégies marketing et commerciales
- le choix de l’emplacement
- l’aménagement et les divers travaux pour la mise en conformité des locaux
- le recrutement et la formation du personnel
- la création des supports de communication
- le développement d’un site internet
- la création des pages sur les réseaux sociaux
- l’organisation d’événements pour l’ouverture du bowling

Quel est l’emplacement idéal pour un bowling ?

Voici quelques critères qu’il faut prendre en compte lorsqu’il s’agit de choisir l’emplacement d’une salle de bowling :

L’accessibilité du local

Il est primordial que la salle soit proche des terminus et arrêts des transports en commun, afin que les clients puissent s’y rendre sans difficulté. Par ailleurs, il faut également que le bowling dispose d’un parking. Dans l’idéal, ce dernier doit être privé, mais si ce n’est pas possible, un parking situé à proximité peut suffire. Aussi, le lieu choisi doit être un endroit à forte affluence, idéalement, et doit être situé sur un axe routier ou autoroutier. Le local doit également bénéficier d’une grande visibilité.

La concurrence

L’intensité de la concurrence dans la zone de chalandise doit être calculée. En effet, s’implanter dans une zone trop concurrentielle pourrait affecter grandement la rentabilité future de la salle nouvellement implantée. Par conséquent, il vaut mieux éviter les zones qui impliquent une proximité avec les concurrents.

La clientèle visée

Le choix de l’implantation doit se faire en prenant en compte le public visé. Par exemple, pour cibler des jeunes, choisir un local situé près d’un campus universitaire constitue la meilleure option. Si les clients cibles sont des jeunes actifs, dans ce cas, il vaut mieux s’implanter dans des lieux proches d’un quartier d’affaires. En outre, pour attirer des familles, rien de mieux que de s’installer près des centres commerciaux, ou encore des rues parmi lesquelles de nombreux restaurants y sont implantés.

Comment choisir le local de son bowling ?

Pour choisir un local adapté à cette activité, voici les critères qu’il faut prendre en compte dans l’équation :
- une salle bien isolée sur le plan phonique et acoustique
- un local qui dispose d’un parking à proximité, ceci pour le confort des clients
- un bâtiment en bon état, qui ne nécessite pas de travaux coûteux
- une superficie suffisante pour disposer de la capacité d’accueil souhaitée (à calculer en fonction du nombre de pistes envisagé)

Comment aménager son bowling ?

Pour une salle de bowling conviviale et chaleureuse, il est conseillé de:
- disposer d’une superficie totale d’environ 80 à 120 m2
- aménager plusieurs espaces tels que pistes de bowling, cuisine, bar, administration, VIP et salle privée
- installer des lumières et éclairages adaptés au bowling
- rénover les façades extérieures pour attirer les clients et ceux de passage
- mettre en place des signalétiques à l'extérieur afin que les clients puissent reconnaître la salle, même de loin

Comment réussir le concept de son bowling ?

L’industrie du bowling connaît une belle épopée, et attire par conséquent de nombreux entrepreneurs. L’élaboration d’un concept unique s’avère indispensable pour se différencier de la concurrence. Ainsi, il faut réfléchir attentivement au modèle commercial qui pourrait être le plus efficace.

Pour ce faire, il est possible :
- de proposer des attractions supplémentaires au bowling
- de mettre en place un restaurant gastronomique et un bar VIP
- d’élaborer des menus populaires accessibles à tous les budgets
- d’associer le bowling avec du manège, des jeux d’arcade
- d’organiser des soirées à thème
- d’organiser un mini championnat local de bowling

Équipement nécessaire pour un bowling

Vaut-il mieux ouvrir un bowling en indépendant ou en franchise ?

Les deux options sont envisageables, mais apportent chacun leur lot d’avantages et d’inconvénients.

1) En tant que franchisé, les avantages sont :

Les frais de démarrage sont moins élevés qu’en indépendant. Au lieu d’acheter tous les équipements, le franchisé ne paie qu’un droit d’entrée pour bénéficier de tout le matériel requis pour un bowling.

Par ailleurs, en s'affilant à une enseigne, le risque d’échec du projet entrepreneurial est fortement réduit. En effet, le fait d’intégrer une franchise permet de bénéficier de nombreuses aides telles que, l’encadrement, la formation du gérant, et l’accès à diverses ressources pédagogiques auxquelles les indépendants n’ont pas la possibilité d’avoir. Un tel accompagnement signifie pour le franchisé moins de stress dans la gestion de son entreprise. Également, cela lui évite le risque d’isolement et la perte de motivation en cours de route.

En outre, avec une franchise, l’entrepreneur exploite une marque déjà établie, disposant dans la plupart des cas d’une forte notoriété ; ce qui lui qui permet de réduire drastiquement son budget marketing et celui lié à l’acquisition de clients.

2) En tant qu’indépendant, les avantages sont :

Le principal avantage en tant qu’indépendant n’est autre que le fait de disposer d’une liberté totale dans la gestion de l’entreprise. Par ailleurs, avec ce modèle commercial, l’exploitant n’a pas de redevances de franchise à payer au départ. En plus, ce dernier ne partage pas ses revenus avec les franchiseurs (dans le cas d’une franchise, les royalties s’élèvent à hauteur de 5 % et 20 % du CA).

Par ailleurs, en indépendant, les quelconques risques de conflit avec une entité mère sont inexistants. En effet, un indépendant ne signe aucun contrat avec une enseigne, ce qui lui offre une autonomie totale.

Enfin, il est plus facile de revendre son entreprise lorsqu’on est indépendant (vs franchisé). Sans être lié à des obligations contractuelles avec une enseigne, un propriétaire de bowling indépendant peut revendre son entreprise, et ce sans avoir de comptes à rendre à quiconque.

Racheter un bowling existant : une bonne idée ?

Oui, le rachat d’un bowling toujours en activité peut s’avérer un choix payant. En effet, au lieu de passer par les étapes chronographes lors de l’ouverture d’une salle de bowling, l’exploitant bénéficie d’emblée d’une entreprise fonctionnelle à tous les niveaux : infrastructures, équipements, personnel, clientèle.

Cependant, il faut prêter une attention particulière sur les éléments suivants :
- la santé et solidité financière du bowling
- l’état du matériel et du bâtiment
- les licences d’exploitation (transférables au nouveau propriétaire)

Comment trouver des clients quand on a un bowling ?

Pour recruter des clients pour son bowling, il faut :
- nouer des partenariats avec entreprises pour leurs événements
- adopter une tarification flexible (moins chère pendant les périodes creuses)
- soirée de lancement pour faire connaître le bowling
- organiser des concours
- travailler le référencement du site du bowling sur les moteurs de recherche
- obtenir des avis positifs sur Tripadvisor ou Google My Business
- faire venir des influenceurs dans le bowling
- travailler la convivialité et l’atmosphère du bowling pour en faire un véritable lieu d’échange et d’interaction sociale
- organiser des prestations événementielles de haut vol autour du bowling
- diversifier au maximum les activités et divertissements proposés au sein du bowling

La stratégie marketing d’un bowling se décide notamment au moment de la rédaction du business plan pour son bowling.

Comment fixer les tarifs de son bowling ?

Un bowling génère des revenus grâce aux frais de location des chaussures et de pistes. Également, un tel établissement gagne de l’argent à travers les ventes d’autres prestations et ainsi qu’au service restauration.

En moyenne, le coût d’une partie de bowling varie entre 5 euros et 15 euros. Le prix varie en fonction de l’horaire dans la journée. Aux coûts de la partie de bowling s’ajoutent parfois les dépenses en restauration, qui atteignent souvent un montant compris entre 15 et 35 euros. En somme, chaque client qui passe une soirée dans la salle de bowling devrait dépenser un montant compris entre 25 à 60 euros.

Quel chiffre d’affaires pour un bowling ?

D’une manière générale, le chiffre d’affaires d’un bowling est compris entre 90 000 et 160 000 euros

Néanmoins, plusieurs paramètres peuvent influer sur le chiffre d’affaires d’un tel établissement. Par exemple des paramètres tels que :
- l’emplacement du bowling
- la diversité des activités proposées (babyfoots, billards, salles de jeux etc.)
- l’existence d’un restaurant dans le bowling
- la capacité d’accueil (et nombre d’allées)
- l’intensité de la concurrence dans la zone de chalandise
- le nombre de jours d’ouverture dans l’année

Estimez précisément et facilement le chiffre d’affaires de votre projet avec le prévisionnel financier pour un bowling.

Quel est le budget prévisionnel d’un bowling ?

Pour un projet de bowling, il faut compter environ un budget prévisionnel compris entre 70 000 et 150 000 euros.

Ce budget peut être réparti comme suit :
- location du bâtiment (si vous louez), entre 2 000 et 10 000 euros
- l’acquisition d’équipements et matériel, entre 25 000 et 65 000 euros
- les dépenses et charges d’exploitation, qui varient de 3 000 euros à 7 000 euros
- la rédaction des statuts juridiques, qui coûte 5 000 euros
- l’obtention des diverses licences (bar, restauration, bowling) : 15 000 euros
- les coûts relatifs à communication : environ 10 000 euros
- l’organisation de la soirée de lancement : 2 000 euros

Vous retrouverez la liste complète des dépenses (de démarrage et récurrentes) dans le prévisionnel financier pour un bowling.

Ouvrir un bowling : est-ce rentable ?

Oui, ouvrir une salle de bowling peut être une activité rentable. Toutefois, sa rentabilité varie fortement en fonction de plusieurs paramètres tels que l’emplacement, des activités proposées, ainsi que la démographie de la zone d’implantation.

Généralement, un bowling à succès génère un profit net compris entre 15% et 25% de son chiffre d’affaires total.

Pour estimer précisément la rentabilité de votre activité, vous pouvez vous appuyer sur le prévisionnel financier pour un bowling.

Comment améliorer la rentabilité d’un bowling ?

Pour améliorer la rentabilité d’un bowling, plusieurs initiatives peuvent être envisagées, et celles-ci doivent être décidées lors de la rédaction du business plan de votre bowling. Parmi elles :
- offrir une grande diversité de plats accessibles à tous les budgets
- diversifier au maximum les activités de divertissement au sein de l’établissement
- créer un établissement de bowling ayant une ambiance unique et chaleureuse
- vendre des goodies : boules, chaussures, t-shirts, porte-clés
- organiser fréquemment des événements ludiques
- organiser des soirées karaokés au sein de l’établissement
- nouer des partenariats avec les organisations locales pour leurs événements d’entreprise
- proposer des cours d’initiation au bowling
- miser sur des tarifs flexibles en fonction des horaires et des jours
- donner aux clients la possibilité de louer des espaces privés dans le bowling

À lire également

- Guide pour construire efficacement le business plan d'un bowling