Ouvrir une chocolaterie : le guide complet

chocolaterie business plan ppt pdf word

Nos experts ont réalisé un business plan pour une chocolaterie, modifiable.

Le chocolat fait partie des produits favoris des Français. Ces derniers en consomment sous toutes les formes. Êtes-vous passionné par le chocolat ? Souhaiteriez-vous ouvrir votre propre chocolaterie, mais vous ne savez pas par où commencer ? Cet article est fait pour vous.

Quels sont les différents types de chocolat ?
Qui sont les clients d’une chocolaterie ?
Faut-il un diplôme pour ouvrir une chocolaterie ?
Comment choisir un local pour une chocolaterie ?
Combien faut-il pour ouvrir une chocolaterie ?
Quelles sont les dépenses liées à l’ouverture d’une chocolaterie ?
Combien rapporte une chocolaterie ?
Quelles stratégies marketing pour l’ouverture d’une chocolaterie ?
Ouvrir une chocolaterie, est-ce rentable ?

Nous allons répondre à toutes ces questions dans la suite de l’article.

chocolaterie business plan pdf

Quels sont les différents types de chocolaterie ?

On peut distinguer trois différents types de chocolat.

Le chocolat noir

Le chocolat noir est aussi appelé chocolat amer ou fondant. Il tient son goût intense et profond de sa teneur élevée en cacao.

En effet, il doit être composé d’au moins 43 % de cacao. En outre, le chocolat noir contient 26 % de beurre de cacao et 14 % de cacao sec dégraissé.

La quantité de sucre utilisée va dépendre de l’amertume et de la variété du cacao ainsi que de la recette du chocolatier.

D’autres ingrédients peuvent être trouvés dans du chocolat noir. On peut notamment parler de la lécithine et d’autres saveurs.

Le chocolat au lait

Ce deuxième type de chocolat est constitué :
- d’au moins 25 % de cacao sec dégraissé
- de 25 % de matières grasses dont du beurre de cacao
- de 14 % de lait en poudre

On retrouve surtout le chocolat au lait sous forme de produits de dégustation. Le chocolat au lait a une texture douce et crémeuse On peut également le retrouver dans les ingrédients de pâtisserie, plus particulièrement dans les desserts.

Le chocolat blanc

Contrairement aux autres types de chocolat, le chocolat blanc est dépourvu de cacao sec. D’où sa couleur blanche. Le chocolat blanc doit contenir au moins 20 % de beurre de cacao et 14 % de produits laitiers.

Ce type de chocolat est également très utilisé en pâtisserie. Il est notamment utilisé pour fabriquer les macarons. Il se marie parfaitement avec la vanille, la noix de coco, le citron et les fruits rouges.

chocolaterie business plan gratuit

Qui sont les clients d’une chocolaterie ?

Pour vendre les produits de votre chocolaterie, il est primordial de comprendre les besoins et les motivations de vos clients.

En effet, la manière dont vous allez vendre vos produits dépend de différents critères dont le profil et les goûts de vos clients. On peut distinguer deux profils de consommateurs de chocolat.

Les moins de 35 ans

Ce type de profil (profil jeune) désire voir évoluer le marché du chocolat. Porté par l’évolution de la technologie et les nouvelles tendances culinaires, il souhaite voir le chocolat en tant que « vitrine d’activité ».

62 % des clients de ce profil préfèrent le chocolat au lait et accordent une grande importance à l’environnement. Par conséquent, ce type de profil recherche des producteurs qui prennent en considération les questions éthiques et les questions de durabilité.

Les moins de 55 ans

Les plus âgés souhaitent voir évoluer le monde et le marché du chocolat. Ils tendent à se pencher vers un marché de tradition qui met en avant une vitrine d’excellence (Neuhaus, Godiva, etc.)

51 % d’entre eux préfèrent le chocolat noir. Ce type de profil recherche plus de garanties par rapport à l’environnement.

Faut-il un diplôme pour ouvrir une chocolaterie ?

Ouvrir une chocolaterie sans diplôme

Il est tout à fait possible d’ouvrir une chocolaterie sans diplôme. En revanche, il va falloir faire appel à des artisans pour assurer la production de vos chocolats. Dans ce cas-là, vous devez vous mettre en accord avec l’artisan concernant les prix de vente.

Aussi, l’ouverture d’une boutique spécialisée telle qu’une chocolaterie requiert de la passion. Outre cela, avant de lancer votre boutique de chocolaterie, vous pouvez suivre certaines formations. Ces dernières sont axées principalement sur l’histoire du chocolat, les différents types de chocolat, leur fabrication, etc.

Par le biais de ces formations, vous deviendrez un véritable spécialiste du cacao et des déclinaisons de chocolat. Par conséquent, vous serez apte à conseiller vos clients et à leur vendre de bons produits. Suivre ce type de formation équivaut déjà à une première expérience professionnelle.

Devenir chocolatier-confiseur

Le métier de chocolatier-confiseur fait partie des métiers de l’artisanat. Dans ce sens, il est impossible d’exercer une profession inscrite au répertoire de l’artisanat sans détenir un diplôme spécifique.

Un artisan chocolatier qui souhaite ouvrir sa propre boutique doit, au moins, avoir un Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP).

Voici différentes formations de niveau CAP qui permettent d’intégrer les métiers de la chocolaterie :
- le CAP Pâtissier qui inclut l’apprentissage de toutes les techniques relatives au secteur du chocolat
- le CAP Chocolatier-confiseur (plus spécifique à l’univers du chocolat et de la confiserie) qui est axé sur la confection de confiseries et de pâtisseries à base de chocolat
- le CAP de glacier fabricant, spécialisé dans la confection de produits glacés
- le Bac pro boulanger-pâtissier, une formation de 3 ans
- le Brevet de Maîtrise (BM) pâtissier confiseur glacier traiteur, une formation de 2 ans après le bac
- le Brevet Technique des Métiers (BTM) chocolatier-confiseur qui dure 2 ans

Notez que, si vous souhaitez exercer en tant que chocolatier, le CAP chocolatier-confiseur en apprentissage est vivement recommandé. Il facilitera votre insertion professionnelle. Quant aux formations de niveaux bac+2 comme le BM ou le BTM, elles vous permettent de vous installer à votre compte.

chocolaterie plan d

Quelles assurances pour couvrir une chocolaterie ?

Vous souhaitez ouvrir une chocolaterie ? Vous êtes tenu de protéger votre boutique ainsi que votre laboratoire dédié à la production de chocolat, en souscrivant à diverses assurances.

La Responsabilité Civile Professionnelle ou RC Pro

Votre chocolaterie n’est pas à l’abri des accidents. En effet, un événement imprévisible ou une faute commise par vous, par l’un de vos employés ou par vos équipements peut survenir. Cela engage constamment votre responsabilité.

L’un de vos employés risque de se brûler durant la fabrication du chocolat. Votre enseigne peut aussi tomber et blesser un passant. Par conséquent, les victimes peuvent réclamer des dommages et intérêts en guise de réparation. D’où l’importance d’une assurance qui vous couvre en cas de dommage causés à un tiers.

L’assurance Responsabilité Civile Professionnelle permet de garder l’équilibre financier de votre chocolaterie. Elle également si l’un de vos clients est victime d’une intoxication alimentaire. Plus explicitement, la RC Pro s’occupe de l’indemnisation de la victime (à condition que celle-ci apporte la preuve du préjudice subi).

L’assurance perte de marchandises

La garantie perte de marchandises est proposée en option lors de la signature d’une assurance multirisque. Naturellement, votre chocolaterie dispose d’un stockage de matières premières (beurre ou poudre de cacao, chocolat de couverture, etc.).

Ainsi, grâce à l’assurance perte de marchandises, vous bénéficiez :
- d’une indemnisation en cas de panne d’un groupe froid menant à une perte de stock
- d’une protection des marchandises transportées dans le cas où vous faites de la vente ambulante (à l’occasion d’une période de très forte activité, durant les fêtes de Noël, par exemple)

La garantie perte d’exploitation

Elle a pour but de préserver le chiffre d'affaires de votre chocolaterie en cas de sinistre. La garantie perte d’exploitation couvre votre local, vos équipements ainsi que vos marchandises en cas d’incendie, par exemple.

Elle protège également votre trésorerie durant les travaux de reconstruction. En outre, la garantie perte d’exploitation couvre les frais généraux permanents (impôts, loyer…) en cas d’arrêt temporaire de votre activité de chocolaterie.

Les autres assurances

Il existe d’autres options permettant de jouir d’une protection plus étendue. Il s’agit notamment de la « carence de fournisseurs ». Celle-ci vise à remédier une carence accidentelle en électricité, en eau ou en gaz.

En outre, vous pouvez vous souscrire à :
- une assurance protection juridique, qui vous indemnisera en cas de litige avec un client ou avec un fournisseur
- une assurance auto professionnelle, qui couvre vos véhicules ainsi que les produits qu’ils transportent, dans le cas où vous assurez la livraison

chocolaterie business plan pdf

Quelle est la réglementation pour une chocolaterie ?

Les points essentiels sur la réglementation professionnelle

Dans le cas où votre commerce pratique uniquement de la vente sans fabrication, vous devez vous inscrire au Registre du Commerce et des Sociétés.

En revanche, si vous assurez la production d’une partie ou de tous les chocolats que vous vendez, vous êtes considéré comme un artisan. Dans ce cas, vous êtes tenu de vous inscrire au Répertoire des Métiers.

Comme mentionné précédemment, vous devez également justifier :
- soit d’un CAP
- soit d’un BEP
- soit d’une expérience professionnelle justifiée d’un minimum de 3 ans dans la fabrication de chocolats ou produits chocolatiers (stage, emploi ou apprentissage)

En outre, votre commerce se focalise dans la fabrication, la transformation et la vente de produits destinés à la consommation. Il reçoit également du public.

Par conséquent, plusieurs normes et règles s’appliqueront à votre chocolaterie, à savoir :
- les normes de sécurité relatives aux établissements et entreprises recevant du public (décret 95-408 du 18 avril 1995)
- les normes d’hygiène des locaux (Arrêté du 9 mai 1995)
- les normes régulant la fabrication et la transformation de produits alimentaires, spécialement l’emploi de colorants, d’édulcorants et de conservateurs
- la directive européenne sur la fabrication des produits à base de cacao et dérivés

La réglementation sur le chocolat

Comme nous l’avons vu précédemment, il existe différents types de chocolat. Afin d’obtenir des mentions ou des qualificatifs liés à la qualité, chacun de ces types de chocolat doit comporter une teneur précise en cacao et autres matières.

À part cela, d’autres matières comestibles à part les farines, les fécules et les amidons peuvent être ajoutées aux chocolats. Outre les chocolats aux noisettes, il en existe d’autres types moins ordinaires, dont les chocolats aux épices notamment.

L’étiquetage des produits de chocolat n’est pas soumis à la mention des ingrédients, ni d’une date limite d’utilisation optimale.

En revanche, la mention de la teneur en cacao est obligatoire pour :
- le chocolat
- le chocolat au lait
- le chocolat de ménage
- le chocolat de ménage au lait
- les différents types de poudres de cacao sucré

chocolaterie business plan gratuit

Faut-il faire un business plan pour ouvrir une chocolaterie ?

Oui, l’ouverture d’une chocolaterie nécessite la réalisation d’un business plan.

En effet, grâce à celui-ci, vous pourrez faire une analyse des derniers chiffres autour du marché du chocolat. Vous serez également en connaissance des éventuels changements du marché de la chocolaterie.

En outre, dans votre business plan, vous étudierez les facteurs de succès d’une chocolaterie tout en rédigeant un plan détaillé de votre projet. Vous saurez alors exactement quelle stratégie adopter pour que votre chocolaterie connaisse un franc succès.

Enfin, le business plan pour votre chocolaterie vous permettra de convaincre un banquier ou tout autre investisseur d’investir dans votre projet de chocolaterie. De manière plus explicite, un business plan vous servira de canevas pour mettre en avant le modèle économique de votre chocolaterie.

Faut-il rédiger une étude de marché pour ouvrir une chocolaterie ?

Tout comme le business plan, une étude de marché est nécessaire avant d’ouvrir votre chocolaterie. En fait, en rédigeant une étude de marché, vous pourrez cerner les besoins de vos futurs clients et réfléchir à une proposition de valeur.

Côté concurrence, l’étude de marché vous permettra de faire une analyse des forces et des faiblesses des autres chocolateries. Par conséquent, vous pourrez penser à des actions à mettre en place afin de vous démarquer de la concurrence et d’attirer le maximum de clients.

chocolaterie business plan pdf

Quel est le budget pour l'ouverture d'une chocolaterie ?

De manière générale, pour ouvrir une chocolaterie, il vous faudra entre 65 000 euros et 162 000 euros.

Notez toutefois que chaque chocolaterie a son propre budget initial.

Voici quelques paramètres pouvant influencer le budget de départ d’une chocolaterie :
- le budget attribué aux équipements de fabrication de vos chocolats
- la qualité des matières premières utilisées pour la conception de vos chocolats
- la taille du local de votre chocolaterie
- les frais de recrutement d’artisans chocolatiers
- le budget alloué à la recherche et au développement de vos chocolats (définition du poids, du dosage, des formes, des emballages, etc.)

Vous pouvez utiliser notre prévisionnel financier pour une chocolaterie afin de d’obtenir le montant à investir dans votre activité.

Quelle est la liste des dépenses pour l'ouverture d'une chocolaterie ?

Pour ouvrir une chocolaterie, il est essentiel de dresser une liste des investissements nécessaires. Celle-ci se trouve dans le modèle financier pour une chocolaterie.

La liste des équipements

Il faut choisir minutieusement les équipements pour réussir l’ouverture de votre chocolaterie. Tout d’abord, vous devez disposer d’une vitrine mettant en lumière vos chocolats afin d’attirer le maximum de clients.

En outre, pour créer votre magasin de chocolat, il vous faudra :
- des présentoirs
- une caisse enregistreuse
- des matériels informatiques
- des éléments décoratifs

Pour ce qui est de la fabrication de chocolat, vous devez inclure dans votre budget prévisionnel, l’achat :
- d’un broyeur à fèves de cacao
- d’un thermomètre et d’une thermosonde
- d’une tempéreuse à chocolat
- d’une table en inox
- d’une guitare
- de cornes et de spatules
- de moules à chocolat
- de culs-de-poule
- de pinceaux de différentes tailles
- de récipients

Les frais liés à la création d’entreprise

Votre chocolaterie étant une entreprise à part entière, vous devez engager des dépenses pour sa création.

Vous devez notamment allouer un budget pour :
- le coût de publication dans un Journal d’Annonces Légales
- l’élaboration d’un business plan
- la comptabilité
- le dépôt de marque
- les diverses assurances

L’équipe de votre chocolaterie

Pour ouvrir votre chocolaterie, vous devez vous entourer d’un apprenti chocolatier, d’un commercial et d’autres professionnels. Ainsi, vous retrouverez dans votre budget les frais de recrutement, les dépenses relatives à la formation ainsi que les salaires de vos employés pour les premiers mois.

Les dépenses en communication et marketing

Pour accroître la visibilité de votre chocolaterie, vous devez adopter une bonne stratégie marketing.

Dans ce sens, le budget marketing d’une chocolaterie comporte :
- le budget pour la presse
- l’élaboration d’affiches et de flyers
- l’embauche d’un Community Manager
- la collaboration avec un influenceur pour élargir votre audience
- les coûts des campagnes Google Ads (achat des mots clés liés au marché du chocolat)
- le site vitrine de votre chocolaterie
- l’optimisation SEO (Search Engine Optimization) de votre site internet

Les divers frais

D’autres frais peuvent être ajoutés au budget prévisionnel de votre chocolaterie. Parmi ces frais, on peut notamment parler du montant destiné à l’achat des diverses fournitures.

Aussi, n’oubliez pas de prendre en compte vos besoins en fonds de roulement. Il faut que vous ayez assez d’économie pour tenir, au moins, six mois même sans générer de chiffre d’affaires.

Enfin, dans le cas où vous avez recours à un prêt bancaire, incluez les premières mensualités dans votre budget initial.

chocolaterie business plan gratuit

Quel est l'emplacement idéal pour une chocolaterie ?

Il est fortement recommandé de concentrer vos recherches sur des zones avec un flux de passage important.

Pour ce faire, le mieux est d’opter pour les centres commerciaux ou les centres-villes. Une rue animée vous assurera une bonne visibilité et donc une clientèle plus élargie.

Votre chocolaterie devra également être facile d’accès. Dans ce sens, un emplacement desservi par des transports en commun et/ou doté de places de parking peut vous être bénéfique. En plus de cela, il serait plus intéressant de choisir un emplacement où la concurrence est encore faible.

Enfin, vous pouvez aussi envisager de vous implanter :
- près d’une gare
- dans une zone périphérique (pour alléger votre loyer)

Comment choisir le local pour une chocolaterie ?

Le choix du local pour votre chocolaterie dépendra principalement de votre budget. Si vous avez un budget assez important, un local avec une grande superficie pourrait être intéressant.

Toutefois, sachez que la taille du local importe peu. Vous devez juste vous assurer d’avoir toutes les zones nécessaires dans le local (zone de stockage, zone de fabrication, réception des clients, zone réservée au personnel, etc.) pour assurer le bon fonctionnement de votre chocolaterie.

Vaut-il mieux ouvrir une chocolaterie en indépendant ou avec une franchise ?

En ouvrant une chocolaterie avec une franchise, vous n’aurez pas de difficultés à rechercher des fournisseurs. De plus, plusieurs enseignes recherchent des entrepreneurs prêts à ouvrir une chocolaterie. On pourra citer De Neuville, Douceur de France, Leonidas, etc.

En plus de cela, en ouvrant votre chocolaterie avec une franchise, vous trouverez vos premiers clients plus facilement. En effet, comme vous bénéficierez de la renommée de la franchise, les clients vous feront confiance plus facilement.

En ouvrant votre chocolaterie en indépendant, vous êtes l’unique propriétaire de vos revenus. Vous aurez également plus de liberté et d’autonomie. Vous pourrez ainsi fixer vos propres tarifs et vos propres marges. Enfin, en étant indépendant, vous échappez à tout risque de conflits avec une entité mère.

chocolaterie plan d

Quel est le revenu moyen d'une chocolaterie ?

Généralement, le chiffre d’affaires moyen d’une chocolaterie se situe entre 251 000 euros et 753 000 euros par an.

Bien évidemment, ce revenu annuel peut varier d’une chocolaterie à une autre.

Voici les facteurs qui joueront sur le chiffre d’affaires annuel d’une chocolaterie :
- l’emplacement de la chocolaterie
- les variétés de chocolat que vous proposez
- les horaires d’ouverture de la chocolaterie
- l’éventuelle présence d’un commerce en ligne

Pour une estimation personnalisée de votre chiffre d’affaires, vous pouvez utiliser le prévisionnel financier conçu pour une chocolaterie.

Quelle stratégie marketing pour une chocolaterie ?

Diverses actions peuvent être mises en œuvre pour optimiser le chiffre d’affaires de votre chocolaterie.

Parmi ces actions, on peut citer :
- la décoration de votre local, surtout lors des périodes de fêtes (Noël, Saint Valentin, Pâques, etc.)
- la conception de packaging propre à votre image de marque (sacs, ballotins, etc.)
- la vente de coffrets de chocolat
- la proposition d’une large gamme de chocolat (des chocolats aux parfums atypiques avec diverses textures)
- la collaboration avec la presse ou les influenceurs pour promouvoir votre chocolaterie
- la mise en place d’une boutique en ligne avec un service de livraison à domicile ou avec l’option Click and Collect
- la mise en place d’un site vitrine mettant en avant les différentes créations de votre chocolaterie

Besoin d’aide ? Une stratégie marketing détaillée est disponible dans le business plan pour une chocolaterie.

Quelles sont les dépenses et charges pour une chocolaterie ?

Voici quelques exemples de dépenses que vous devez honorer chaque semaine, chaque mois, chaque trimestre ou chaque année :
- le coût de production du chocolat (dans le cas où vous êtes le producteur de votre marque)
- le loyer de votre local (si vous n’êtes pas propriétaire)
- l’achat du stock de chocolat et autres confiseries (si vous en êtes le revendeur)
- les frais liés à la conception du packaging (boîtes, rubans, sacs, etc.)
- les honoraires de vos salariés (si vous ne travaillez pas seul)
- les factures d’eau, de gaz et d’électricité de votre chocolaterie
- les dépenses relatives à l’entretien et au renouvellement de vos matériels
- les taxes, les assurances et les impôts

Calculez vos charges courantes grâce au modèle financier pour une chocolaterie.

chocolaterie business plan pdf

Est-ce que la chocolaterie est une activité rentable ?

Pour assurer la rentabilité de votre chocolaterie, vos revenus doivent être supérieurs au montant de vos dépenses courantes.

Généralement, la marge nette d’une chocolaterie se situe entre 6 % à 18 % du chiffre d'affaires total.

Supposons que votre chocolaterie génère un chiffre d'affaires de 500 000 euros et que sa marge nette est de 15 %.

Dans ce cas-là, votre chocolaterie générera un bénéfice net de 15 % x 500 000 euros, soit 75 000 euros par an.

Bien évidemment, ce résultat dépendra des paramètres propres à votre chocolaterie.

Enfin, notez que la vente de chocolat est extrêmement saisonnière, avec des pointes très importantes :
- en période de Pâques avec 20 % du Chiffre d'Affaires et
- à Noël avec 30 % du Chiffre d'Affaires

Pour estimer vos potentiels profits, utilisez le prévisionnel d’une chocolaterie.

Comment financer l’ouverture d’une chocolaterie ?

Pour financer l’ouverture de votre chocolaterie, plusieurs solutions s’offrent à vous. La première option est de vous reposer sur vos fonds propres. Ces derniers font référence au montant que vous et vos associés apportez pour la mise en place de la chocolaterie.

En outre, la banque est l’une des solutions de financement les plus courantes. Vous pouvez également opter pour des dispositifs d’aide à la création d’entreprise. Ces dispositifs sont généralement mis en place par l’État ou par les collectivités territoriales.

Enfin, le crowdfunding ou le financement participatif vous aidera aussi à financer votre projet. Pour ce faire, vous pouvez faire appel à des investisseurs via des plateformes spécialisées.

Afin de convaincre ces institutions, vous devez prouver la viabilité de votre projet. Pour cela, vous disposez du business plan pour une chocolaterie.

chocolaterie business plan pdf