Ouvrir un magasin de meubles : le guide complet

Ouvrir un magasin de meubles rentable

Pour optimiser les chances de réussite de votre magasin de meubles, il faut suivre certaines étapes. Cependant, avec la quantité d’informations disponibles sur internet, il est généralement difficile de savoir comment procéder.

Par où commencer pour ouvrir un magasin de meubles ?
Quelles sont les premières démarches ?
Faut-il un diplôme pour ouvrir un magasin de meubles ?
Vaut-il mieux ouvrir en indépendant ou en franchise ?
Quel est le chiffre d’affaires d’un magasin de meubles ?
Comment trouver ses premiers clients ?
Quelle stratégie marketing mettre en place ?
Est-ce nécessaire de réaliser un business plan ?

En continuant la lecture, vous découvrirez les informations essentielles pour réussir l’ouverture d’un magasin de meubles.

Faut-il un diplôme pour ouvrir un magasin de meubles ?

Il n’est pas nécessaire d’être titulaire d’un diplôme spécifique pour ouvrir un magasin de meubles.

En revanche, certaines compétences et aptitudes sont essentielles :
- être familier avec le secteur de la vente de meubles
- posséder des bases en comptabilité et en finance
- bénéficier d’une bonne aisance relationnelle
- faire preuve de persévérance

Par ailleurs, il est recommandé de suivre une formation dans le domaine des meubles. À défaut, vous pouvez recruter ou collaborer avec une personne qui dispose de cette compétence.

Quelles sont les démarches pour ouvrir un magasin de meubles ?

L’ouverture d’un magasin de meubles nécessite l’inscription de l’activité au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS).

Pour l’immatriculation, il est possible de le faire au Centre de Formalité des Entreprises (CFE) ou auprès du greffe du Tribunal de Commerce compétent.

Si vous créez vos propres meubles, il faut également s’inscrire au Registre des Métiers auprès de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de votre région.

Quelle est la réglementation autour de la vente de meubles ?

En ouvrant un magasin de meubles, vous êtes tenu de respecter les normes de sécurité et d’accessibilité relatives aux Établissements Recevant du Public (ERP).

En résumé, il faut s’assurer que :
- la construction du local favorise l’évacuation rapide des occupants
- les dispositifs d’évacuation soient mis en place (espaces d’attente sécurisés, sorties de secours en nombre suffisant selon la taille du local, etc.)
- l’établissement est doté de dispositifs d’alarme et de systèmes de sécurité incendie
- les personnes handicapées peuvent accéder à votre établissement et bénéficier de vos services avec facilité

En ce qui concerne les prix, notez qu’il est nécessaire de les afficher dans un endroit visible pour la clientèle. Vous êtes libre de fixer les prix qui vous conviennent.

Pour finir, il faut noter que la Loi de Modernisation de l’Économie (LME) du 4 août 2008 fixe le délai de paiement aux fournisseurs à 60 jours comptés de la date d’édition de la facture.

Le non-respect de cette mesure vous expose à des sanctions qui pourraient entraver le bon fonctionnement de votre activité.

statut juridique adapté à un magasin de meubles

Quel statut juridique pour un magasin de meubles ?

Le choix du statut juridique dépend de plusieurs paramètres.

D’abord, il faut prendre en compte le mode d’imposition. Il existe deux modes d’imposition : l’impôt sur le revenu et l’impôt sur les sociétés.

Les entreprises individuelles sont soumises à l’impôt sur le revenu tandis que les sociétés de capitaux sont assujetties à l’impôt sur les sociétés.

Voici les choix qui s’offrent à vous en termes de sociétés :
- une Société Anonyme (SA)
- une Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL)
- une Société à Responsabilité Limitée (SARL)
- une Société par Actions Simplifiées (SAS)

On notera que la complexité des formalités varie selon le régime.

Quelles assurances pour couvrir un magasin d’ameublement ?

En tant que propriétaire d’un magasin de meubles, il est recommandé de souscrire aux assurances suivantes.

Assurance Responsabilité Civile Professionnelle : cette protection permet de réparer les dommages causés à autrui dans le cadre de votre activité.

Assurances Biens Professionnels : les risques, comme un incendie, un sinistre, le vol, un dégât des eaux peuvent mettre en difficulté le développement de votre magasin de meubles. Cette assurance permet de couvrir votre matériel et la marchandise.

Assurances Locaux Professionnels : il est important de souscrire à une assurance qui protège vos locaux, suite à un sinistre par exemple.

Protection Véhicule Professionnel : elle permet de couvrir la responsabilité civile de l’entreprise vis-à-vis des véhicules (voitures, utilitaires, etc.) que vous utilisez dans le cadre de vos activités.

Notez que la plupart des assureurs proposent des offres multirisques qui permettent de regrouper vos contrats en un seul. Si vous choisissez cette option, prenez le soin de bien vérifier si toutes les garanties essentielles pour un magasin de meubles sont comprises.

Faut-il faire un business plan pour ouvrir un magasin de meubles ?

Oui, il faut faire un business plan avant l’ouverture de son magasin de meubles.

Le business plan est un document structuré, qui permet notamment de présenter votre projet de magasin de meubles.

Il s’agit d’un support de communication qui aide vos interlocuteurs à mieux comprendre votre projet. Il vous aidera ainsi à convaincre vos partenaires, investisseurs et banquiers de vous soutenir.

Le business plan renseigne notamment sur le seuil de rentabilité de votre magasin de meubles, les prévisions de chiffre d’affaires, votre stratégie marketing et vos atouts pour mener à bien le projet.

Il s’agit donc d’un outil nécessaire à la recherche de financements.

Également, le business plan de votre magasin de meubles vous aidera à prendre les bonnes décisions pour la réussite de l’activité.

Faut-il faire une étude de marché pour ouvrir un magasin de meubles ?

Oui, réaliser une étude de marché avant l’ouverture de votre magasin de meubles favorise vos chances de réussite.

Une bonne étude de marché pour votre magasin de meubles vous permettra de :
- cibler vos clients
- découvrir leurs besoins
- leur proposer une offre de meubles, qui correspondrait à ces besoins
- analyser les magasins de meubles concurrents dans la région
- identifier leurs points faibles
- se familiariser avec les tendances sur le secteur de l’ameublement

Quel budget pour créer et ouvrir un magasin de meubles ?

L’ouverture d’un magasin de meubles nécessite, généralement, un investissement initial compris entre 20  000 et 150  000 euros.

Il faut noter qu’il s’agit toutefois d’une estimation pour le budget prévisionnel d'une activité de vente de meubles, qui varie en fonction des paramètres suivants :
- les frais de location ou d’achat d’un local pour l’activité
- le coût des travaux d’aménagement et de mise en conformité
- le recrutement et les charges du personnel, au démarrage
- le coût de la création d’une boutique e-commerce (si vous souhaitez vendre des meules en ligne)
- l’achat du stock de meubles initial

Pour une estimation précise, facile et personnalisée de votre budget, utilisez le prévisionnel financier pour la vente de meubles.

Quelles sont les dépenses pour ouvrir un magasin de meubles ?

L’ouverture d’un magasin de meubles comporte plusieurs catégories de dépenses, que l’on retrouve toutes (avec leurs montants) dans le prévisionnel financier pour la vente de meubles.

D’abord, il y a certaines dépenses liées aux formalités administratives :
- la rédaction des statuts de l’entreprise
- des frais d’enregistrement
- des frais de souscription aux assurances

Ensuite, il faut investir dans l’acquisition du matériel nécessaire :
- rayons et étagères
- comptoirs pour les caisses
- portiques antivol
- caisses enregistreuses
- camions (si vous souhaitez faire de la livraison)
- machines et équipements professionnels selon la nature de l’activité (chariot élévateur, transpalette, etc.)
- mobiliers pour équiper le local (présentoir, plantes, bureaux, etc.)
- ordinateurs et accessoires informatiques (imprimante, scanner, etc.)

Vous devez également prévoir les dépenses liées au personnel et la gestion administrative de l’établissement :
- rédaction des contrats de travail
- élaboration des conditions générales de ventes
- préparation des bons de commande et factures
- de prestations d’un cabinet de recrutement
- distribution des premiers salaires
- cotisations patronales

En outre, il faut réserver un budget suffisant pour le volet marketing et communication :
- réalisation d’une identité visuelle pour votre établissement
- fabrication d’enseigne(s) lumineuse(s)
- création d’un site internet et (éventuellement) d’une boutique e-commerce
- conception et impression de prospectus
- budget pour Facebook et Google Ads (afin d’avoir un meilleur référencement sur internet)

Pour finir, il est nécessaire de prévoir un montant pour le fonds de roulement. Il est conseillé que ce budget soit suffisant pour couvrir les dépenses de l’entreprise sur une durée de 6 à 9 mois, sans générer de revenus.

Quel matériel et quelles machines faut-il pour créer des meubles ?

La création de meubles nécessite des outils manuels et des machines adaptés.

Pour votre magasin de meubles, voici une liste d’équipements qu’il faut avoir :
- scie à ruban
- ponceuse à disque
- scie à goutte
- limier
- machine de mortaise
- forêt de piédestal
- scie à table
- table de rabotage
- biseau
- plan de blocage
- petit marteau
- pierre d’eau pour affûter les outils
- équerre d’ingénieur et équerre de poche
- jauge de marquage
- jauge à biseau
- papier de verre

Il faudra peut-être acheter d’autres machines et outils, selon la nature de votre activité.

magasin d'ameublement : l'emplacement idéal

Quel est l’emplacement idéal pour un magasin d’ameublement ?

Afin de choisir le bon emplacement pour votre magasin de meubles, plusieurs facteurs sont à prendre en compte.

Il est recommandé d’installer votre magasin de meubles dans une zone fréquentée. Un périmètre où sont installés d’autres commerces est une alternative possible. Votre magasin de meubles bénéficiera, en effet, du flot de passants qu’attirent ces entreprises.

Notez qu’il est également possible d’opter pour une zone en périphérie, par exemple dans une zone commerciale. Généralement, ces zones donnent accès à des emplacements plus larges. Cependant, il faut veiller à choisir un lieu facilement accessible pour la clientèle.

Par ailleurs, il est nécessaire de privilégier une région dont la population est active pour installer votre magasin de meubles.

Enfin, assurez-vous de ne pas être à proximité des magasins de meubles concurrents. Ainsi, vous bénéficiez d’une zone de chalandise plus large et vous êtes exposé à une concurrence moins rude.

Comment choisir le local de sa boutique de meubles ?

Il est relativement simple de trouver un local pour un magasin de meubles. Cependant, il est important de prendre en considération certains facteurs.

D’abord, le local doit être assez spacieux. Ainsi, vous pourrez exposer vos meubles sans grande difficulté.

Assurez-vous que le local vous donne la possibilité d’aménager, selon vos besoins, un entrepôt, un atelier de réparation et un espace pour la gestion administrative de l’entreprise.

Il est préférable de choisir un bâtiment en bon état. Dans le cas contraire, vous risquez d’investir un montant important pour des travaux de rénovation et de mise en conformité. Il faut également s’assurer que le local bénéficie d’une bonne isolation phonique.

Pour finir, il est primordial d’avoir un parking à proximité de votre magasin de meubles.

Vaut-il mieux ouvrir un magasin de meubles en indépendant ou en franchise ?

Notez que chaque option (indépendance ou franchise) présente des avantages et des inconvénients.

Les principaux avantages d’un magasin de meubles en franchise

- bénéficier de coûts de démarrages moins élevés, grâce au soutien de la franchise
- accéder à une assistance offerte pour le démarrage
- être accompagné, ce qui implique une réduction des risques
- bénéficier d’une formation en gestion d’entreprise
- disposer d’une aide pour les financements
- profiter d’une image de marque déjà bien établie
- accéder aux données du marché et aux tendances du secteur, fournies par la société mère
- diminuer le stress, car on a le sentiment d’être encadré

Les principaux avantages d’un magasin de meubles en indépendant

- jouir de la gestion de votre magasin en toute autonomie et en toute liberté
- ne pas avoir à payer de droit d’entrée
- être libre de définir vos propres règles de gestion
- fixer les tarifs et marges à votre convenance
- disposer de la totalité de votre chiffre d’affaires (vous ne partagez pas vos revenus avec une franchise)
- être dans une situation où il est plus facile de revendre son entreprise

Quel concept pour une boutique de meubles rentable ?

Le concept est un facteur qui conditionne la réussite de votre magasin de meubles. C’est notamment ce qui va vous démarquer des autres magasins de meubles.

Pour développer un concept efficace, il faut se baser sur les résultats de votre étude de marché.

Voici quelques recommandations qui pourront vous aider dans la mise en place de votre concept :
- développer un canal e-commerce pour y vendre ses meubles
- proposer des meubles personnalisés sur-mesure
- intégrer la protection de l’environnement à la vision de votre magasin
- miser sur la création de mobiliers flexibles et adaptables

vendre des meubles : les stratégies commerciales efficaces

Comment attirer des clients quand on a un magasin de meubles ?

Trouver ses premiers clients est une tâche difficile lorsqu’on ouvre un magasin de meubles. Cependant, il existe certaines techniques, que l’on retrouve toutes dans le business plan pour la vente de meubles.

Pour trouver des clients, il faut d’abord connaître leurs besoins. Comme nous l’avons mentionné plus haut, c’est l’étude de marché qui vous aidera à identifier ces besoins.

Ensuite, vous pouvez observer les magasins de meubles concurrents. Inspirez-vous de leurs techniques pour attirer de la clientèle.

Voici également une liste (non exhaustive) des initiatives vous pouvez mener :
- vendre des meubles qu’on ne trouve pas chez les magasins concurrents
- proposer des prix compétitifs (meilleurs que ceux de la concurrence)
- offrir un bon de réduction pour le premier achat de meubles
- afficher des meilleurs de condition de paiement que les concurrents
- fédérer une communauté d’ambassadeurs (parmi vos clients satisfaits)
- organiser des concours avec certains meubles en tant que lot gagnant
- mettre en place des partenariats avec les autres commerces de la ville

Quelle stratégie marketing pour un magasin de meubles ?

Le business plan pour la vente de meubles contient un plan marketing adapté à ce secteur.

Voici les fondamentaux d’une bonne stratégie marketing pour un magasin de meubles :
- noter attentivement le nombre de visites dans le magasin
- proposer des codes de promotion
- suivre l’évolution du panier moyen de dépenses
- collaborer avec une agence de communication
- multiplier les circuits de distribution (vente sur internet, vente sur des salons, vente via des boutiques partenaires, etc.)
- optimiser votre référencement auprès des moteurs de recherche
- développer votre présence sur les réseaux sociaux (Instagram, Facebook, Tiktok, etc.)
- créer du contenu (guide d’achat, astuces pratiques, articles de blog, conseils, etc.)
- investir dans la publicité Google Ads et Facebook Ads
- mettre en place des partenariats avec les commerces voisins
- développer un programme de fidélisation de la clientèle
- collaborer avec des ébénistes, afin de commercialiser des meubles issus de la production artisanale

Comment fixer ses prix quand on vend des meubles ?

La fixation du prix de vente de vos produits dépend de plusieurs paramètres :
- le type de meubles que vous commercialisez (sur mesure, en kit, etc.)
- le prix d’achat auprès de vos fournisseurs
- les prix affichés par les concurrents
- les prix recommandés par vos fournisseurs (ou la maison-mère, si vous êtes en franchise)

Une autre méthode consiste à partir du profit souhaité.

Par exemple, supposons que vous souhaitez réaliser un profit de 130 % sur la vente de chaque meuble.

Considérons, à présent, que l’achat d’un meuble vous coûte 280 euros. Vous devez donc générer 130 % x 280 = 364 euros de bénéfice sur la vente.

Ainsi, le meuble sera vendu à 280 + 364 = 644 euros.

Le prévisionnel financier pour la vente de meubles permet de tester différents prix et d’obtenir plusieurs scénarios, présentant chacune des projections de revenu et de rentabilité différentes.

Quel chiffre d’affaires pour un magasin de meubles ?

Le chiffre d’affaires des magasins de meubles oscille généralement entre 125 000 et 230 000 euros.

Il convient toutefois de préciser que le chiffre d’affaires varie selon plusieurs paramètres :
- la taille du magasin de meubles
- la région d’implantation
- le nombre de personnes qui travaillent dans votre magasin
- le positionnement sur le marché (produits haut de gamme, marché de luxe, etc.)
- le nombre de concurrents aux alentours
- la vente de meubles en ligne (ou non)

Le prévisionnel financier pour la vente de meubles permet d’obtenir facilement une estimation précise et personnalisée de son chiffre d’affaires.

Comment estimer le chiffre d’affaires prévisionnel de son magasin de meubles ?

Pour estimer le chiffre d’affaires de votre magasin de meubles, vous devez d’abord déterminer le panier moyen par client.

Ensuite, il faut estimer le nombre de clients qui feront des achats dans votre boutique, chaque mois. Pour obtenir le chiffre d’affaires, il faudra multiplier ces deux éléments.

Il est préférable d’effectuer les estimations avec des chiffres modestes et réalistes.

En début d’activité, vous aurez généralement un portefeuille client peu développé. Cependant, vous pourrez augmenter le nombre de clients grâce à votre stratégie marketing. Ainsi, il est possible de prévoir une croissance modérée de votre chiffre d’affaires dans le temps. Par exemple, une croissance de 15 % chaque année semble raisonnable pour un magasin de meubles.

Si vous souhaitez être guidé(e) et obtenir des prévisions de revenu précises et cohérentes, utilisez le prévisionnel financier pour la vente de meubles.

Quelles sont les dépenses récurrentes d’un magasin de meubles ?

En règle générale, les charges courantes d’une boutique de meubles sont :
- les loyers (si vous avez loué un local)
- le budget marketing et communication
- le coût des taxes et des impôts
- les dépenses du personnel
- le coût des livraisons
- les frais liés à la gestion administrative d’un magasin de meubles

Retrouvez les charges courantes et le compte de résultat complet dans le prévisionnel financier pour la vente de meubles.

rentabilité d'un magasin d'ameublement

Ouvrir un magasin de meubles : est-ce rentable ?

Votre boutique de meubles sera rentable lorsque votre chiffre d’affaires sera suffisant pour couvrir l’ensemble de vos dépenses.

Habituellement, la marge nette d’un magasin de meubles se situe entre 15 % et 25 % du chiffre d’affaires. Autrement dit, si votre chiffre d’affaires s’élève à 150 000 euros, vous pouvez réaliser un profit aux alentours de 30 000 euros (soit 20 % x 150 000 euros).

Si on regarde ces paramètres, on se rend compte qu’il s’agit d’une activité rentable. En revanche, pour assurer cette rentabilité, il sera nécessaire de réinvestir une grande partie de vos bénéfices au départ.

Pour une analyse précise du seuil de rentabilité, en fonction de vos hypothèses personnelles, utilisez le prévisionnel financier pour la vente de meubles.

Comment augmenter la rentabilité de son magasin de meubles ?

Pour augmenter la rentabilité de votre magasin de meubles, vous devez veiller à constamment augmenter votre chiffre d’affaires, puis à optimiser vos dépenses.

En ce qui concerne l’augmentation du chiffre d’affaires, il faut s’assurer d’avoir une stratégie marketing efficace. S’il est important d’acquérir continuellement de nouveaux clients, il est tout aussi primordial de fidéliser vos anciens clients.

Au sujet de vos dépenses, vous devez faire preuve de rigueur dans la gestion de votre trésorerie. Par exemple, vous devez investir uniquement dans les stratégies marketing qui vous apportent un retour sur investissement (pensez à avoir un tableau de bord). Idéalement, votre budget marketing devrait se situer entre 5 % et 10 % de vos revenus.

Enfin, il est préférable de collaborer avec des fournisseurs fiables, qui vous proposent de bons prix

Comment financer la création d’un magasin de meubles ?

Pour rassembler les fonds nécessaires à l’ouverture d’un magasin de meubles, il existe différentes aides à votre disposition.

À noter que tous ces acteurs demandent à voir un solide business plan pour votre projet de vente de meubles avant de le soutenir financièrement.

Vous pouvez bénéficier des aides publiques. Il s’agit de dispositifs de soutien mis en place par l’État et les régions, en partenariat avec divers organismes. À titre d’exemple, il existe l’Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise (ARCE), financée par Pôle Emploi. Un capital de 45 % du reliquat des allocations chômage est versé par l’entrepreneur.

On peut aussi citer le Nouvel Accompagnement à la Création d’Entreprise (NACRE).
L’entrepreneur profite d’un accompagnement pour le montage du projet, la structuration financière et le lancement de l’activité. Le montant de cette aide oscille entre 1 000 et 8 000 euros.

Des initiatives privées ou mixtes destinées aux créateurs d’entreprise, comme les prêts d’honneurs ou les concours existent. À noter que l’État et les établissements publics peuvent également en organiser.

Par ailleurs, il faut noter que certains organismes proposent des accompagnements sous forme de formation ou de coaching. Il convient de ne pas négliger ses types d’aides. En réalité, une formation axée sur la gestion d’un magasin de meubles vous aidera à éviter des erreurs qui pourraient vous coûter cher.

À lire également

La rentabilité et le chiffre d'affaires d'un magasin de meubles
Comment réussir le business plan d'un magasin de meubles
Rédiger une étude de marché pour de la vente de meubles