5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Ouvrir un salon de thé : revenu, dépenses et rentabilité

Guide pour ouvrir un salon de thé

Quel est le chiffre d’affaires généré par un salon de thé ?
Ouvrir un salon de thé, est-ce rentable ?
Quelles sont les dépenses d’un salon de thé ?
Quels sont les ratios de rentabilité d’un salon de thé ?
Comment augmenter le chiffre d’affaires d’un salon de thé ?
Comment fixer les prix des consommations d’un salon de thé ?
Comment estimer la rentabilité de son salon de thé ?

Nous y répondons maintenant.

Les estimations suivantes nous viennent de diverses sources et également de notre expérience dans la rédaction de business plans et de prévisionnels financiers pour des salons de thé. À chaque salon de thé ses particularités, et les chiffres suivants ne reflètent pas toujours toutes les réalités possibles. Ce contenu est là pour vous informer. Également, il ne se soustrait pas à un jugement professionnel et propre à votre entreprise.

Quel est le chiffre d’affaires généré par un salon de thé ?

D’après les projets sur lesquels notre équipe a travaillé, le chiffre d’affaires d’un salon de thé se situe entre 65  000 et 170  000 euros.

Aucun salon de thé n’a le même chiffre d’affaires, vous vous en doutez. Les éléments qui vont venir influencer le revenu d’un établissement sont, notamment, sa taille (s’il peut accueillir beaucoup de monde), son positionnement (thés de luxes ? thés exotiques ? vente de nourriture ?) ainsi que son emplacement (proche d’une zone touristique ? facilement accessible ?)

Pour pouvoir faire des projections quant au revenu d’une tea house, vous devez d’abord estimer le revenu moyen (ou l’addition) par client. Ensuite, vous devez faire des estimations quant au nombre de clients qui viendront boire du thé chez vous.

Pour estimer précisément le chiffre d’affaires de votre salon de thé, vous pouvez utiliser notre modèle financier pour un salon de thé.

Comment fixer les prix des consommations de son salon de thé ?

On vous montre un exemple

Disons que, suite à une étude grâce à un prévisionnel financier, on décide d’atteindre un taux de marge de 120 % sur nos produits vendus dans le salon de thé.

Si nous achetons un lot de thés pour 100 euros, alors cela signifie que nous devons générer 120 % x 100 = 120 euros sur sa vente.

Ainsi, nous obtenons un prix de vente à 100 + 120 = 220 euros.

Nous avons ainsi un coefficient multiplicateur de 22/10 = 2,2, ce qui est proche de ce que nous trouvons d’habitude chez les salons de thé.

Bien entendu, ce coefficient va varier en fonction de plusieurs paramètres, comme le type de thé vendu, les prix pratiqués par les concurrents ou encore les relations que vous avez avec votre fournisseur de thés.

Comment trouver un taux de marge et des prix qui permettront à votre établissement de générer des profits intéressants ? Téléchargez le prévisionnel financier pour un salon de thé afin de le savoir.

Comment augmenter le chiffre d’affaires d’un salon de thé ?

Voici des initiatives que peut prendre un salon de thé pour accroître son chiffre d’affaires :
– augmenter le prix de vente des thés et autres consommations (attention à l’effet contraire)
– développer une offre de vente de thés en ligne
– positionner son salon de thé sur le segment luxe/premium
– imprimer des supports publicitaires et les distribuer
– relocaliser sur un meilleur emplacement avec une meilleure affluence
– proposer des services supplémentaires, liés au bien-être et à la relaxation
– nouer des partenariats avec des entreprises qui vous donneront de la visibilité
– développer un blog sur des thématiques proches du thé
– collecter des avis positifs sur Google My Business
– collaborer avec des influenceurs
– travailler la décoration et l’atmosphère du lieu
– travailler votre référencement auprès des moteurs de recherche
- proposer un système de click-and-collect
– organiser des événements au cours desquels vous présenterez des thés exotiques

L'ensemble de la stratégie de développement se trouve, elle, dans le business plan pour un salon de thé.

Quelles sont les charges courantes d'un salon de thé ?

Voici les postes de dépenses les plus importants pour un salon de thé :
– l’achat du stock de thé
– l’achat et l’entretien des équipements de cuisine
– le petit mobilier et la décoration de l’établissement
– les frais de marketing, pour donner de la visibilité au salon de thé
– l’éventuel remboursement d’un prêt, qui aura servi à financer le salon de thé
– la redevance de franchise (éventuellement)
– les taxes et impôts divers
– les salaires et les cotisations
– toutes les autres charges administratives

Retrouvez l'ensemble des charges courantes dans le prévisionnel financier pour un salon de thé.

Comment estimer la rentabilité de son salon de thé ?

Votre salon de thé génère des profits si le chiffre d’affaires total est supérieur aux dépenses récurrentes.

En règle générale, la marge nette d’un salon de thé se situe entre 11 % et 20 % du chiffre d’affaires.

Si on simplifie quelques éléments financiers, cela veut dire que, si votre salon de thé génère 150 000 euros de revenu, alors il vous restera environ 15 % x 150 000 = 22 500 euros une fois que vous aurez payé toutes les dépenses.

Vous pourrez calculer précisément le chiffre d’affaires de votre salon de thé, essayer plusieurs hypothèses, voir comment les différentes charges influencent le seuil de rentabilité et estimer les profits potentiels de votre salon de thé sur les trois prochaines années grâce au business plan Excel pour un salon de thé.

À lire également

Ouvrir un salon de thé : le guide complet
Le budget prévisionnel d'un salon de thé
Réussir le business plan d'un salon de thé