5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

La SWOT d’une ferme agricole

La SWOT d'une ferme agricole

On retrouve souvent une analyse SWOT dans un business plan. Que signifie ce terme ? Il s'agit en réalité d'un acronyme. Strengths (forces), Weaknesses (faiblesses), Opportunities (opportunités) et ... Threats (menaces).

L'analyse SWOT permet de faire la synthèse, sous forme de schéma, de l'environnement concurrentiel de votre ferme agricole.

On en retrouve une complète et modifiable dans le business plan pour une ferme agricole.

Dans la suite de cet article, nous vous donnons pas moins de 4 exemples, pour chaque lettre de la SWOT.

4 exemples de forces pour la SWOT d’une ferme agricole

Des équipements de qualité

Pour ouvrir une ferme agricole dans de bonnes conditions, il est essentiel de se doter de plusieurs équipements.

Parmi les outils agricoles qu’un exploitant doit avoir, on peut citer les tracteurs, les moissonneuses-batteuses, les épandeurs et les pulvérisateurs, les équipements d’ensemencement et les faucheuses et déchiqueteuses.

Cependant, il ne suffit pas d’être bien équipé pour avoir un bon rendement. Encore faut-il avoir des équipements de qualité. En effet, le débit de chantier ainsi que le confort de travail dépendent principalement du choix du matériel.

Aussi, pour améliorer la productivité et le rendement, il est essentiel de savoir choisir son matériel agricole.

Une agriculture biologique, en accord avec les tendances du moment

Le secteur agricole est en constante évolution. Cela est nécessaire pour s’adapter au nouveau mode de consommation et aux dynamiques de notre société. Aussi, pour se démarquer, une ferme doit être à jour sur les nouvelles tendances agricoles.

L’ère est actuellement au mode de culture durable et bio. En effet, l’agriculture biologique continue à gagner du terrain.

Selon une étude, ¾ des Français consomment bio une fois par mois, et 13 % d’entre eux en mangent tous les jours. Ce mode de culture écoresponsable se trouve donc au centre des habitudes de consommation du public.

Aussi, pour séduire et fidéliser les consommateurs, les fermes agricoles doivent s’adapter aux tendances du marché et se positionner sur une agriculture biologique.

Un réseau de distributeurs fournis

En tant qu’agriculteur, le plus grand défi consiste à vendre ses produits agricoles. Pour ce faire, vous pouvez opter pour la vente en circuit court. Cela consiste à vendre directement les produits aux consommateurs depuis la ferme.

Cependant, l’avantage d’une ferme agricole est qu’il existe plusieurs moyens d’écouler ses produits. Parmi les formes de ventes les plus connues dans le secteur agricole, on distingue : la vente directe à la ferme, la vente auprès des restaurants, la vente sur le marché et la vente auprès des grandes chaînes comme E.Leclerc.

Par ailleurs, la présence d’un réseau de distributeurs fournis constitue un réel avantage pour une ferme agricole, car cela permet de varier les tunnels de vente ainsi que les sources de revenus.

Un site web professionnel, sur lequel il est possible de commander des produits de la ferme

Le système click and collect est une excellente solution pour les produits fermiers. Cela permet de faciliter la prise de commande et la livraison.

Pour ce faire, il est essentiel d’avoir un site Internet professionnel. Cela vous permet non seulement de vendre vos produits en dehors du circuit classique, mais aussi de vous faire connaître. C’est en effet un excellent moyen de gagner en visibilité et d’élargir votre public cible.

À l’ère du numérique, une présence sur Internet peut vous aider à vous démarquer des autres fermes agricoles. Cela vous permet de mettre en valeur vos produits, voire même de concurrencer les grandes enseignes.

Outre un site professionnel, il est essentiel de se rapprocher encore plus des consommateurs en utilisant les réseaux sociaux.

4 exemples de faiblesses pour la SWOT d’une ferme agricole

Aucune technologie pour améliorer la productivité

La gestion d’une ferme agricole tend à se complexifier. Les exigences de la société et le nouveau mode de consommation du public demandent en effet une amélioration des techniques agricoles. Les défis auxquels les exploitants agricoles doivent faire face sont nombreux, et la dotation technologique en fait partie.

Pour optimiser la gestion d’une ferme et améliorer la productivité, il est essentiel de se doter d’infrastructures et d’équipements modernes.

L’utilisation de matériels rustiques peut en effet limiter votre rendement et ne permet pas d’exploiter au maximum vos terrains. Ce qui aura un impact non négligeable sur la quantité de vos récoltes et sur votre chiffre d’affaires.

Se spécialiser dans un type de production avec une faible demande

Choisir une niche dans laquelle se spécialiser est une excellente idée pour se démarquer, mais encore faut-il qu’il y ait assez de demandes.

Si les besoins ne sont pas suffisamment élevés, c’est qu’il n’y a pas assez de clients dans le secteur, ce qui équivaut à une limitation des ventes et du chiffre d’affaires. Ainsi, votre ferme risque de ne pas être rentable et durable.

Vous risquez également de passer à côté d’autres opportunités de marché où il y a plus de demandes. Il existe cependant des cultures de niche dans lesquelles les demandes sont particulièrement élevées et où il y a un réel potentiel commercial.

C’est le cas de la culture des lentilles, du lin, du sarrasin, et de plusieurs autres céréales et légumes secs.

De mauvaises relations avec les fournisseurs

Entretenir de bonnes relations avec les fournisseurs est essentiel pour atteindre ses objectifs stratégiques, mais aussi pour assurer la stabilité de la ferme. En effet, sans fournisseurs, une exploitation agricole ne peut pas fonctionner efficacement.

La plupart des besoins vitaux d’une ferme nécessitent une bonne relation avec un fournisseur de confiance. C’est le cas, par exemple, des engrais et des semences. Il faut que ces derniers soient de bonne qualité pour avoir une bonne récolte. D’où l’importance de trouver de bons fournisseurs et d’entretenir une bonne relation.

Un malentendu peut avoir un impact sur la stabilité de vos récoltes, car vos plantations ont aussi certaines exigences, d’où l’intérêt de ne pas changer trop souvent de fournisseurs.

Un emplacement difficilement accessible

Tout comme une entreprise, l’emplacement est important pour le bon développement d’une ferme agricole. Que ce soit pour le transport des produits ou pour l’exécution des diverses tâches, il est important que la ferme soit accessible.

Si l’exploitation est difficilement accessible, le transport des produits risque d’être compliqué lors de la récolte. De même, la réalisation de certaines tâches, comme le moissonnage, peut prendre beaucoup plus de temps.

Tout cela peut avoir un impact sur la production et sur l’efficacité de l’équipe. L’accessibilité est également importante si vous envisagez de faire une vente directe sur les lieux. Cela garantit une excellente visibilité pour la ferme.

4 exemples d’opportunités pour la SWOT d’une ferme agricole

L’adoption du zéro déchet et du biocarburant

Adopter une stratégie zéro déchet peut vous aider à vous démarquer. Dans une récente enquête, 68 % des personnes ont déclaré qu’elles considéraient la durabilité comme un facteur important lors d’un achat, tandis que 28 % ont déclaré qu’elles resteraient fidèles à une entreprise ayant des pratiques commerciales durables et éthiques.

Offrir des informations complètes et transparentes sur votre politique zéro déchet, ainsi que d’autres mesures de durabilité, telle l’utilisation du biocarburant, sont un moyen efficace de renforcer votre image de marque éco-responsable et d’atteindre une nouvelle clientèle soucieuse de l’environnement.

L’utilisation de drones agricoles

L’utilisation de drones agricoles permet d’améliorer l’efficacité, la productivité, le rendement et la rentabilité. Les drones sont un outil puissant qui permet d’évaluer la santé des cultures.

En les utilisant, vous pouvez avoir une vue d’ensemble de vos champs et collecter des données beaucoup plus rapidement et plus efficacement que les méthodes traditionnelles.

Les drones permettent entre autres de contrôler la santé des plantes, d’identifier leurs éventuels besoins en eau et en nutriments. Cela permet également de détecter les ravageurs avant qu’ils ne deviennent incontrôlables.

Aussi, les drones aident les agriculteurs à économiser de l’argent en leur permettant d’identifier rapidement les problèmes. Cela permet d’éviter les pertes de récoltes qui peuvent parfois coûter des milliers d’euros.

Vendre des produits directement à la ferme

La vente directe à la ferme apporte de la transparence à la consommation alimentaire. Les clients ont la possibilité de voir la ferme par eux-mêmes, ce qui renforce la confiance, qui à son tour renforce la fidélité.

C’est également l’occasion de partager des informations sur les pratiques de l’agriculture durable et éco-responsable avec ses clients.

Par ailleurs, vendre sur un marché de producteurs oblige généralement les exploitants à prendre la route tôt le matin afin de pouvoir s’installer sur place et passer la journée loin de la ferme. La vente directe à la ferme vous permet de gagner du temps et de l’argent, ce qui réduit considérablement la pression.

Par ailleurs, lorsque vous vendez vos produits en gros à un restaurant ou à une grande enseigne, vous êtes souvent contraints de fournir les mêmes produits en grande quantité tout au long de l’année. Vendre directement à la ferme réduit cette pression.

Vous pouvez varier vos productions en fonction de la saison et vendre vous-même vos récoltes.

4 exemples de menaces pour la SWOT d’une ferme agricole

Une mauvaise gestion de la trésorerie

La gestion de trésorerie est la pierre angulaire de presque toutes les entreprises. Que vous ne traitiez qu’un petit nombre de commandes ou un volume élevé de transactions chaque jour, il est essentiel de les gérer correctement.

L’un des principaux effets d’une mauvaise gestion de la trésorerie sur votre ferme est le manque de moyens pour saisir une opportunité. Par exemple, vous avez la possibilité d’élargir votre exploitation agricole, mais vous n’avez pas les moyens d’acheter l’équipement dont vous avez besoin.

Un flux de trésorerie insuffisant peut également vous empêcher de payer vos fournisseurs et autres créanciers à temps.

De même, le non-respect de vos échéances de crédit peut nuire à vos relations avec ces entreprises. En conséquence, vous ne bénéficierez plus des mêmes services et vous pourrez aussi perdre votre ferme. L’effet le plus préjudiciable d’une mauvaise gestion de trésorerie est qu’elle empêche votre entreprise de s’élargir.

Votre exploitation ne peut pas se développer si vous n’avez pas les ressources nécessaires pour la financer. De même, une mauvaise trésorerie pourrait vous obliger à vendre la ferme si vous ne parvenez pas à résoudre les problèmes.

Une crise sanitaire parmi les animaux de la ferme

Les pertes entraînées par les maladies du bétail constituent un véritable frein à l’essor d’une exploitation agricole. En effet, ces épidémies représentent non seulement une menace pour l’environnement, mais aussi pour le bien-être animal, la santé publique et l’économie.

Les maladies du bétail entraînent des pertes dues à la mortalité accrue des animaux, une productivité réduite, des coûts de contrôle, des pertes commerciales, une diminution de la valeur marchande et de l’insécurité alimentaire.

Les effets de la grippe aviaire se sont amplement ressentis en aviculture où 3,5 millions de volailles ont été abattues en 2020-2021. L’influenza aviaire hautement pathogène ou IAHP a également fait des ravages entre l’automne 2020 et le printemps 2021 en France.

Pour éviter la propagation des maladies animales, des dispositifs de surveillance à l’échelle nationale, européenne et mondiale ont été mis en place.

Une mauvaise météo (et donc une mauvaise récolte)

La météo a un impact colossal sur l’agriculture. C’est en effet l’un des indicateurs les plus suivis par les exploitants agricoles. Qu’il s’agisse de l’irrigation ou de l’ensemencement, la majorité des tâches agricoles sont conditionnées par la météo.

Aussi, une mauvaise météo peut avoir un impact sur le rendement. Il faut également savoir que la météo contribue à la propagation et à l’apparition de maladies et de ravageurs.

De même, le gel tardif ainsi que la grêle représentent une importante menace pour les agriculteurs. Sans parler de la destruction des plantations, les impacts des intempéries sur le rendement sont colossaux.

Il existe toutefois des moyens de protéger les cultures contre ces phénomènes climatiques. L’utilisation de filets anti-gèle et d’intrants en fait partie.

Le non-respect des normes et réglementations

L’agriculture est un secteur très réglementé tant au niveau régional que national. Elle représente en effet une partie importante de l’économie française, d’où la mise en place d’une réglementation et des normes spécifiques au secteur.

Il existe plus de 1 000 normes ISO relatives à l’agriculture que tout exploitant agricole doit respecter.

Ces normes couvrent notamment les tracteurs et les matériels agricoles, l’irrigation, les engrais et amendements, l’impact environnemental, les vêtements de protection, et bien d’autres encore. Le non-respect de ces normes peut entraîner des sanctions civiles, économiques et administratives.

À lire également

Comment faire le business plan d'une ferme agricole ?
Le budget, équipements et rentabilité pour créer une exploitation agricole
Créer une exploitation agricole : quels profits espérer ?