5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE AUTOMNE2021

Analyse SWOT d'une Startup : 4 exemples

Si vous êtes un gérant d'entreprise, un ancien élève d'école de commerce ou un consultant en stratégie, alors vous avez déjà entendu parler de l'analyse SWOT. SWOT est un acronyme qui signifie Strengths (Forces), Weaknesses (Faiblesses), Opportunities (Opportunités) et Threats (Menaces)

L'analyse SWOT permet de mieux comprendre l'environnement concurrentiel de votre startup. C'est un outil qui vous permet notamment de lister les forces et faiblesses de votre entreprise. Elle permet aussi d'identifier des opportunités (des possibilités de développement commercial) et des menaces (tout ce qui peut entraver le développement de votre startup).

Généralement, c'est un terme que les créateurs de startup ne connaissent pas. C'est un terme qui appartient surtout au monde théorique et on ne l'utilise pas tous les jours lorsqu'on gère une entreprise. Ains, on ne sait pas comment la construire efficacement. Pourtant, un tel exercice vous donne l'occasion passer en revue les atouts de votre startup, mais également les lacunes qui pourraient freiner son développement. Dans cet article, vous retrouverez 4 exemples, pour chaque point de la SWOT d'un projet. 

Analyse SWOT d'une startup : 4 exemples de forces

Une équipe talentueuse. La réussite d’une start-up repose en grande partie sur son équipe. En effet, avoir à sa disposition une équipe pluridisciplinaire et compétente permet d’atteindre plus sereinement les objectifs fixés initialement par la start-up. En outre, s’appuyer sur une équipe compétente et enthousiaste permet d’augmenter la productivité et la créativité de l’entreprise. Ainsi, disposer de talents dans ses rangs constitue une condition majeure à la réussite d’une startup.

Un PDG qui a déjà lancé une startup à succès dans le passé. Il est possible de diriger une startup sans expérience préalable dans la gestion d’entreprise. Toutefois, les apports d’une personne d’expérience, notamment dans la gestion d’une startup à succès, sont vraiment bénéfiques pour une jeune entreprise. En effet, avec l’œil plus aiguisé d’un ancien gestionnaire, la startup évite les pièges et erreurs que rencontrent souvent les PDG inexpérimentés. À rappeler que ces erreurs sont souvent fatales pour les jeunes entreprises. Selon les chiffres 40 % des startups font faillite pour deux raisons : soit elles ne sont pas ou mal accompagnées, soit elles ne sont pas dirigées par des entrepreneurs d’expérience. En effet, les chiffres montrent que les  entreprises qui réussissent le mieux en France sont celles qui ont été créées par des entrepreneurs âgés aux alentours de 45 ans. À part le facteur âge, ceux qui ont créé une startup à succès sont en majorité issus de l’industrie à laquelle ils s’attaquent. Ainsi, ces entrepreneurs disposent de nombreuses années d’expérience dans le secteur en question.

Un produit ou service unique sur le marché
. S’attaquer à une niche inexploitée peut s’avérer être une force majeure, à condition que les services ou les produits de la startup soient utiles aux consommateurs. Prenons l'exemple de QuickBooks, un logiciel en ligne qui permet de faciliter la gestion d’une entreprise. En effet, le logiciel propose aux entrepreneurs de faire leurs déclarations fiscales eux-mêmes, et ce sans connaissances techniques préalables à la fiscalité. Il en est de même pour la facturation et la comptabilité d’entreprise. Avant l’arrivée de QuickBooks sur le marché, aucun logiciel n’a proposé une solution aussi complète en administration d’entreprise avec autant de facilité. De par son innovation et sa praticité, ce logiciel a connu une croissance fulgurante, et est désormais utilisé par 7 millions d’utilisateurs dans le monde.

Un produit ou un service qui génère déjà du chiffre d’affaires. Un produit développé et commercialisé permet d’attirer plus facilement les investisseurs. En effet, les investisseurs préfèrent miser sur une entreprise avec un produit testé et éprouvé sur le marché. Contrairement à un produit encore en phase de développement, un produit qui génère des ventes comporte moins de risques pour les investisseurs. En outre, le retour sur investissement d’un produit déjà commercialisé demeure beaucoup plus rapide.

4 exemples de faiblesses pour l'analyse SWOT d'une startup

Manque de ressources financières. La liquidité et la bonne gestion financière sont deux piliers importants pour la réussite d’une startup. Ainsi, disposer des ressources financières suffisantes est indispensable pour toute entreprise. En effet, des fonds disponibles permettent de financer le développement de la startup, avant qu’un quelconque concurrent se positionne sur le marché. Dans la vie d'entreprise, il a souvent des échéances. Si l'entreprise ne peut pas les honorer, alors elle sera amenée à déclarer faillite. De ce fait, le manque de ressources financières peut s’avérer fatal pour une startup.

Aucun profil technique dans l’équipe dirigeante. Bien que l’équipe dirigeante doit se concentrer sur les aspects administratifs et commerciaux d’une entreprise, il est toutefois nécessaire qu’un profil technique intègre cette équipe. En effet, un profil technique au sein de la direction permet d’avoir un meilleur encadrement des collaborateurs et mieux comprendre le produit ou le service développé par l'entreprise. En outre, un profil technique au sein de la direction permet d’améliorer et d’innover constamment les processus de production. Ne pas avoir un tel profil dans l’équipe dirigeante risque d’handicaper sérieusement une jeune pousse. 

Un produit ou un service qui n’est pas encore développé. Il se peut qu’une entreprise soit créée sur des bases et des études théoriques. Ce n’est qu’après sa création que la startup développe son produit ou ses services. Cependant, ce type d’entreprise présente des risques assez importants. En effet, rien ne garantit que le produit ou le service développé va rencontrer le succès auprès des consommateurs potentiels. En outre, même si le concept est porteur, rien ne garantit non plus qu’aucune autre startup ne sorte le même produit ou service avant votre entreprise. 

Un seul fondateur. Le statut de fondateur unique comporte des risques lors de la création d’une startup. De ce fait, cela risque d’entraver les recherches de financements pour l’entreprise. Entreprendre seul peut potentiellement suggérer aux potentiels investisseurs que d’autres n’ont pas cru à votre entreprise et ses idées. En outre, face aux aléas de la gestion d’entreprise, il est nécessaire de s’entourer d’autres personnes compétentes, pour garder le moral et mieux prendre du recul sur les événements du quotidien d'un gérant d'entreprise.  Enfin, avoir des associés signifie que vous l’entreprise dispose de dirigeants pluridisciplinaires, avec des qualités complémentaires.

Un profil technique au sein de la direction permet d’avoir un meilleur encadrement des collaborateurs et mieux comprendre le produit ou le service développé par l'entreprise.

Startup Business Plan modele
Startup Business Plan modele

Startup Business Plan

€39,90
VOIR LA LISTE DE MODÈLES

Analyse SWOT d'une startup : 4 exemples d'opportunités

Une startup déjà profitable qui n’a pas besoin d’investisseurs extérieurs. Avoir la mainmise sur les finances de la startup permet d’en garder le contrôle intégral. En effet, lorsqu’une entreprise fait appel à des investisseurs, généralement, elle échange contre des fonds une partie de son capital social. Par conséquent, cela offre certains droits aux investisseurs en fonction de leurs participations au capital de la startup. Par exemple, un fonds peut prendre le contrôle total du conseil d’administration d’une entreprise s’il détient plus de 50 % du capital. Par ailleurs, les investisseurs peuvent imposer à l’équipe dirigeante certaines décisions stratégiques à prendre au sein de l’entreprise. Ainsi, avec une startup autofinancée, vous développez la startup à votre propre rythme. Vous pouvez également développer une culture d’entreprise selon vos principes et votre style managérial. En outre, le fait de ne pas recourir à des investisseurs extérieurs vous épargne d’éventuelles tensions relatives au remboursement de dettes.

Des partenariats avec des entreprises qui touchent la même audience. Nouer des partenariats stratégiques avec d’autres entreprises constitue une technique redoutablement efficace pour conquérir de nouveaux clients. Surtout si les deux entreprises offrent des produits complémentaires. Par exemple, une startup spécialisée dans la géolocalisation peut s’allier avec un fabricant de véhicules afin d’équiper les automobiles avec un système GPS. En outre, il est aussi possible de nouer des partenariats « de distributions ». Par exemple, pour une startup spécialisée dans le domaine de l’agroalimentaire, la distribution de ses produits par une enseigne de grandes surfaces constitue une immense opportunité de développement rapide.

Le lancement du produit ou du service sur des marchés étrangers. Le fait de s’attaquer à des marchés étrangers assez tôt permet de devenir leader dans son domaine. En plus de conquérir de nouveaux clients, selon les positions géographiques des pays cibles, cela permet également de réduire les coûts de production ou ceux de mise en service. En outre, s’internationaliser permet d’intensifier la perception positive de la marque. Se lancer à l’international constitue une opportunité à ne pas rater pour une startup.

Le rachat d’un concurrent. Acheter une entreprise concurrente permet de bénéficier de multiples avantages. Premièrement, si c’est un concurrent direct, cela permet de réduire la concurrence et d’affirmer la position de votre startup. En outre, si l’entreprise achetée détient des brevets, vous bénéficierez de ces derniers, en plus de son personnel. Ces éléments permettent d’accroître rapidement la croissance de votre startup. Pour une startup, le fait de racheter une entreprise concurrente représente une opportunité à ne pas manquer pour se développer rapidement.

exemple analyse SWOT startup

4 exemples de menaces pour l'analyse SWOT d'une startup

Ne pas recevoir de financement. Obtenir un financement est vital pour la majorité des start-up qui démarrent. Un financement non obtenu peut avoir des conséquences dramatiques sur une startup. En effet, certaines d’entre elles ferment même leurs portent avant même de pouvoir fabriquer en masse leur produit, et ce par faute de financement. D’autres font faillite, car elles ne peuvent pas se développer suite à des erreurs dans leur gestion financière. Même s’il est possible de réussir à développer une startup sans financement, cette situation reste très difficile, surtout lorsqu'il faut faire face à la concurrence très rude à l’international et à la volatilité du marché.

Se faire rattraper par un concurrent plus rapide
. S’attaquer à un marché concurrentiel présente toujours des risques. Mais celui que redoute le plus la majorité des entrepreneurs réside dans le fait d’être battu par la concurrence. En effet, devoir rattraper un retard sur un marché très concurrentiel constitue un handicap majeur pour une entreprise. Et le risque de ne jamais combler le retard s’avère réel dans certains cas. Ce qui constitue une menace au développement voire même la survie d’une startup.

Être bloqué dans son développement à cause de nouvelles lois
. Les lois font parfois défaut aux entreprises. C’est surtout le cas pour les jeunes pousses qui œuvrent dans le domaine de la santé, de la biotechnologie, de la biomédicale. Ces industries sont strictement réglementées, et le fait de développer des produits ou services dans ces secteurs nécessite une veille juridique permanente. En effet, il se peut qu’un produit autorisé devienne subitement prohibé après la promulgation d’un décret. Ainsi, avant le développement et la commercialisation de chaque produit, assurez-vous de connaître les tendances juridiques le concernant. La continuité de votre entreprise en dépend fortement.

Créer un produit ou service dont personne n’a besoin. L’étude de marché est un élément clé pour détecter les besoins du marché cible. Sans une étude de la demande bien menée, le risque de développer un produit sans grande utilité est réel. Une entreprise qui fabrique un produit ou offre un service dont les cibles n’ont pas besoin est vouée à l’échec. En effet, avec un tel produit, les ventes ne seront pas au rendez-vous.

À lire également

- Réussir le business plan de sa startup

- Réussir le prévisionnel financier de sa startup