5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE ETE2021

La méthode de l'étude quantitative

exemple gratuit étude quantiative

Qu'est-ce qu'une étude quantitative ? 

Quelle est l'utilité d'une étude quantitative ? Ce type d’étude permet à un entrepreneur de recueillir des données mesurables sur les habitudes de consommation de ses clients potentiels. Une étude quantitative fait partie des étapes essentielles de l’étude de marché et représente un moyen rapide et peu coûteux de mieux comprendre son marché.

En quoi consiste une étude quantitative ? Elle repose sur le questionnement de nombreux prospects, afin de faire ressortir des caractéristiques propre à des ensembles de population. Elle se base sur des données chiffrées. Pour effectuer une étude quantitative, il faut interroger les comportements et les besoins des clients potentiels. 

Quels sont les objectifs de l'étude quantitative ?

Pourquoi faut-il faire une étude quantitative ? La réalisation d’une étude quantitative permet à une (future entreprise) d’évaluer les retours d'un certain nombre de personnes quant à une offre spécifique. L’entreprise qui réalise cette étude pourra alors se servir de données chiffrées obtenues afin de répondre aux problématiques établies au début de l’étude. 

Quel est le but d'une étude quantitative pour une entreprise ? L'objectif est de montrer que votre offre de produit ou service répond (ou non) aux attentes de vos clients. Pour cela, vous devez vous rapprocher d'individus, qui sont de potentiels clients, afin de leur proposer vos produits ou services, et évaluer leur réaction face à cette offre.

Que permet de mesurer une étude quantitative ? Elle permet de mesurer le taux d'engagement de vos clients potentiels. En effet, en proposant des produits ou services à une personne, vous pourrez recevoir une réaction positive, ou négative. Dans le cas où la réaction est positive, la personne peut également témoigner de son engagement à acheter le produit (ou le service). Le fait de décrocher un engagement ferme de la part de vos clients potentiels permet de diminuer le risque de votre projet de manière significative. Vous obtenez une certaine forme de validation de la part de votre marché.  

Quelles sont les formes d'engagements possibles pour une étude quantitative ? Voici une liste des engagements possibles rangés selon leur importance :
- Un “j’aime” sur votre page Facebook : c’est une preuve publique de l’intérêt d’une personne pour votre offre
- L’échange d’adresse mail ou numéro téléphone : cela signifie que la personne désire que vous le teniez au courant de la disponibilité de l’offre
- Une pré-réservation : la personne souhaite acheter vos produits ou services
- Un acte d’achat : la personne complète un formulaire de paiement en ligne 

exemple étude quantitative
modèle étude quantitative

Quelles sont les étapes de l'étude quantitative ?

Voici les démarches à suivre pour réussir une étude quantitative.

Déterminer une problématique

Votre étude quantitative a pour but de répondre à plusieurs questions que vous vous posez. Ces questions auront forcément un rapport avec le produit ou le service que vous vous apprêtez à lancer, la réaction du marché face à cette offre, le budget de vos clients potentiels etc. Toutes ces questions constituent la problématique de votre étude quantitative, comme vous pouvez le voir dans l'exemple gratuit d'étude quantitative.

Sélectionner un moyen permettant de rassembler des informations

De manière générale, l'étude quantitative se base sur un sondage ou un questionnaire effectué auprès des clients potentiels.

Grâce à  un sondage, vous allez pouvoir rassembler des informations quant à une opinion à un instant T. Cependant, il se peut que cette opinion (majoritaire) ne soit plus d'actualité après quelques semaines. Les résultats du sondage doivent être étudiés à un instant T, car les tendances du marché changent.

Le questionnaire quantitatif est une méthode efficace, dont la mise en place est plus facile. Avec un questionnaire bien établi, vous allez pouvoir dégager des tendances, ce qui permet d'effectuer une véritable projection de votre offre.

Il est enfin possible d'associer sondage et questionnaire (comme nous l'avons fait dans l'exemple gratuit d'étude quantitative) : le questionnaire servira alors à dégager les tendances du marché qui n'ont pas pu être cernées par sondage. Ainsi, l'entreprise pourrait mieux anticiper les évolutions futures du marché. 

Déterminer un échantillon

Cela consiste à repérer des profils type de consommateurs pour avoir un échantillon représentatif. L'échantillonnage doit se faire lors du choix de la méthode pour rassembler des données. Cette démarche permet de déterminer le type de personnes qui pourront donner une réponse pertinente à votre sondage ou questionnaire. Pour cela, vous pouvez définir plusieurs critères démographiques : âge, sexe, catégorie socioprofessionnelle, lieu de résidence, composition du foyer.

Certes, cela peut paraître trivial, mais ce n’est pas nécessaire de demander son avis à un individu qui n’aurait aucune raison d’acheter vos produits ou services. Sauf si vous envisagez d’élargir votre marché.

Vous pouvez aussi segmenter l'échantillon si vous pensez que cela répond au mieux à la problématique posée. Par exemple, une entreprise qui souhaite commercialiser des cours particuliers en ligne devra poser des questions aussi bien aux élèves ciblés que leurs parents. Vous devez alors rédiger deux questionnaires différents. 

Remarque : il est conseillé de tester votre questionnaire sur une population restreinte avant de le soumettre au plus grand nombre. Cela permet de :
- Vous assurer d’avoir listé toutes les questions qui pourront servir à votre étude de marché.Vous assurer de ne pas avoir omis une ou plusieurs questions importantes
- Corriger ou ajouter des questions à votre questionnaire (ce n’est pas toujours évident de soumettre un nouveau questionnaire à plusieurs centaines voir milliers de personnes)
- Être certain que les données obtenues soit faciles à traiter et vous apportent des informations pertinentes sur les habitudes de consommation du marché que vous souhaitez cibler.

Mener une enquête

Plusieurs méthodes existent pour mener à bien une enquête. En choisissant d’établir un questionnaire, vous n’avez pas besoin de rencontrer les personnes que vous ciblez directement. Elles peuvent répondre à vos questions quand elles le désirent. Bien évidemment, vous avez la possibilité de déterminer un délai et des conditions de réponse si vous pensez que c’est nécessaire au vu de votre problématique.

Pour soumettre le questionnaire, plusieurs options s'offrent à vous :

- Par voie téléphonique ou postale : vous avez la possibilité d’envoyer le questionnaire par la poste ou mail pour gagner du temps et recevoir des réponses pertinentes. Néanmoins, le taux de retour peut être faible. Effectivement, très peu de gens renvoient un courrier de nos jours, surtout s’il n’y pas de contreparties ni d’obligation. C’est aussi le cas pour les appels téléphoniques.

- Entretien individuel : Il s’agit de soumettre le questionnaire en face à face. Cette méthode est difficile, longue et coûteuse. Il est également essentiel de rédiger un questionnaire plus court puisque les personnes interrogées ne disposent pas forcément de temps pour vous répondre. Néanmoins, vous pouvez demander aux personnes ciblées de compléter le questionnaire chez elles. Cela permet de poser davantage de questions. Les réponses obtenues avec ce type d’entretien sont plus fiables.

- Sur Internet : soumettre un questionnaire sur Internet est sans doute le moyen le facile et efficace pour avoir un taux de retour plus important. Il permet également de mettre en place des questions conditionnelles (changer le questionnaire selon les réponses obtenues). Seul bémol, les réponses ne sont pas toujours fiables.

- Vous pouvez aussi solliciter les organismes (entreprises, institutions publiques, réseau d’associations) à faire circuler le questionnaire en interne.

Bref, le sondage peut se faire en ligne, mais il serait plus avantageux de recueillir les avis des personnes ciblées par une rencontre directe. Cependant, rencontrer individuellement votre panel peut demander un budget plus élevé. Vous pouvez également segmenter l’enquête en deux : faire une partie du sondage porte à porte ou dans la rue, et l’autre partie sur Internet. Dans notre exemple gratuit d'étude quantitative, nous avons choisi les options de l'entretien individuel et du questionnaire en ligne.

Analyser les résultats et faire un bilan d'étude quantitative

Les résultats récoltés pendant une étude quantitative sont nombreux et désordonnés. Il est donc primordial de faire une mise en forme. Pour le faire, il suffit de les compiler pour obtenir des visuels plus clairs. Comme nous l'avons fait dans l'exemple gratuit d'étude quantitative, vous pouvez choisir de dresser des tableaux, dessiner des graphiques, ou faire des résumés sous forme de textes. Le choix entre ces méthodes doit permettre de trier l’information. Le but est de confronter les données reçues les unes aux autres pour les étudier.

Vous devez ensuite dresser un bilan à partir de la problématique déterminée en début de l’étude. Notez qu’une étude de marché, autant qualitative que quantitative, doit permettre de recueillir des résultats pertinents au regard du questionnement du départ. Dans une étude quantitative, le bilan de l’étude doit prouver que les résultats récoltés ont permis de répondre à la problématique et prendre des décisions stratégiques.

Il est possible de faire un bilan par écrit ou en présentiel auprès des parties prenantes de l’étude. Il est important que les personnes concernées par cette étude soient en mesure de comprendre ces données chiffrées ainsi que l’interprétation correspondante. Pour le faire, vous pouvez présenter les statistiques à l’aide de graphiques ou de tableaux. 

Startup Business Plan modele
Startup Business Plan modele

Startup Business Plan

€39,90
VOIR LA LISTE DE MODÈLES

Comment établir un questionnaire quantitatif et étudier les réponses ? 

La réussite d’une étude quantitative repose sur un questionnaire bien établi. Il existe différents types de questionnaires : questions numériques, questions fermées, questions à choix uniques (QCU) ou questions à choix multiples (QCM).

Les questions numériques

Pour rédiger un questionnaire d’étude quantitative plus facilement, il suffit de poser des questions permettant d’obtenir des réponses chiffrées. Par exemple, si vous voulez créer une boutique, vous devez interroger le budget mensuel accordé à ce type d’achat et le montant dont le client pourra débourser pour acheter un article. Cela permet de savoir à quel prix vous pourrez vendre le produit ou service. Mais aussi d’avoir des données qui peuvent être nécessaires dans le cadre de l’étude concurrentielle.

Les questions fermées

La question fermée est également à privilégier dans une étude quantitative. Cela consiste à poser des questions dont les personnes ciblées peuvent répondre uniquement par “oui” ou “non”. Ces réponses permettent de traiter les données plus facilement, car elles seront uniformes et pourront être transformées en pourcentage.

Les QCU et QCM

Il est aussi possible de poser des QCU (questions à choix uniques) ou QCM (Questions à choix multiples) au panel lors d’une étude de marché quantitative. L’élaboration d’une liste prédéfinie permet à la personne questionnée de sélectionner une réponse ou plusieurs dans le cas d’une question à choix multiples. Les données recueillies peuvent également être exprimées en pourcentage qui est facile à analyser.

À noter : nous vous déconseillons de poser des questions ouvertes dans le cadre d’une enquête quantitative. En effet, ces types de questions suscitent des réponses libres et diversifiées qui ne sont donc pas homogènes. L’analyse des données obtenues sera alors plus longue, fastidieuse et demandera un budget conséquent. 

étude quantitative gratuite

Comment analyser les réponses de l'étude quantitative ?

Une fois les réponses collectées, il est temps de les analyser. Il existe plusieurs méthodes pour analyser des données obtenues :

- Tri à plat. C'est un moyen basique pour analyser les données récoltées via un questionnaire. Cela consiste à trier les personnes ayant sélectionné telle réponse pour telle question. Il peut s’agir d’un effectif brut : X personnes ont coché la réponse 3 à la question 2. Mais le mieux serait d’exprimer ces données en pourcentage pour dégager certaines tendances.

- Tri croisé. Avec cette méthode, vous allez pouvoir montrer les liens entre les réponses obtenues. Autrement dit, vous pourrez savoir si une réponse est plus sélectionnée par une sous-population. Ce genre de tri intéresse davantage un entrepreneur car il permet d’avoir plus de précisions sur les habitudes de consommation de chaque population. 

Les différences entre étude quantitative et étude qualitative

En résumé, une étude de marché quantitative permet de représenter un phénomène grâce aux réponses à des questions du genre quand ? qui ? où ? comment ? … Tandis que le but d’une étude de marché qualitative est d’analyser le comportement des clients en répondant aux questions du genre “pourquoi…?”.

Néanmoins, ces deux études se complètent. Elles doivent être effectuées successivement pour avoir une analyse complète du marché visé et des clients que vous souhaitez cibler. Après la réalisation d’une étude de marché quantitative afin d’étudier les comportements d’un échantillon de clients potentiels, vous pouvez réaliser une étude qualitative, afin d'enrichir les résultats recueillis avec plus de précisions.