5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Le business plan d'un paysagiste : le guide

business plan paysagiste

Les nouvelles demandes dans le secteur du paysage ont conduit à la création de nouveaux emplois et de nouvelles opportunités. Cela montre que le secteur des métiers verts est réellement porteur et a encore de beaux jours devant lui.

Les enjeux environnementaux actuels sont importants. Or, les paysagistes sont devenus des acteurs à part entière dans la préservation de l’écologie et de la biodiversité.

Devenir paysagiste et créer sa propre entreprise peut représenter une idée profitable.

En effet, si vous parvenez à offrir des prestations irréprochables et à forte valeur ajoutée, à proposer des offres innovantes en termes d’aménagement d’espaces verts tout en pratiquant des tarifs raisonnables, alors votre entreprise de paysagiste peut atteindre facilement son seuil de rentabilité.

Chaque création d’entreprise doit cependant débuter par un business plan.

Un tel document vous permettra de déterminer une stratégie durable pour votre entreprise.

Aussi, si vous faites une demande d'emprunt, votre business plan servira à convaincre votre banque ou vos investisseurs que votre projet dispose d’un grand potentiel pour (rapidement) devenir rentable.

Quel est le contenu d'un bon business plan pour un paysagiste ?
Comment calculer le chiffre d'affaires prévisionnel de son entreprise ?
Comment faire le budget prévisionnel d’une telle activité ?
Comment étudier la rentabilité d'une entreprise d’aménagement de paysage ?
Quels tableaux et quels indicateurs pour la partie financière ?

Ces questions sont fréquentes. Nous y répondons maintenant.

Afin d’optimiser vos chances de réussite, vous pouvez aussi vous appuyer sur notre business plan pour un paysagiste.

La rédaction du business plan d’un paysagiste

Faut-il rédiger un business plan avant de lancer une activité de paysagiste ?

Oui, la réalisation d'un business plan pour votre entreprise de paysagiste vous aidera à :
- récolter et analyser des chiffres sur le marché du paysage et du jardinage
- comprendre quelles sont les tendances qui s’installent sur ce secteur
- identifier les facteurs qui peuvent mener votre entreprise au succès
- comprendre quels sont les profils, mais aussi les besoins, de vos potentiels clients
- décider d'une bonne proposition de valeur
- analyser les failles et lacunes des paysagistes concurrents
- réfléchir à des avantages concurrentiels pour votre entreprise
- bâtir un plan de développement sur le long terme
- mettre au point un plan de développement marketing pertinents
- identifier les risques liés à la gestion de l’activité de paysagiste
- prouver que votre idée est rentable, d’un point de vue financier

Notre business plan pour un paysagiste vous permettra d'atteindre tous ces objectifs.

Que doit contenir le business plan d’un paysagiste ?

Un business plan contient de nombreuses études et analyses. Il est crucial de structurer ces éléments, ainsi que de les regrouper.

Notre business plan pour un paysagiste est divisé en 5 parties différentes.

La première partie se nomme “Opportunité de Marché”. C’est une partie dans laquelle on va donner des éléments clés sur le marché du paysage, les dernières innovations, ainsi que les principaux facteurs de réussite pour un paysagiste (une attitude professionnelle, la maîtrise parfaite des techniques de jardinage et d’engazonnement, des prestations soignées, le respect des délais, une bonne visibilité auprès des moteurs de recherche, etc.)

La partie suivante est celle de la “Présentation de l'Entreprise”, elle va permettre de présenter votre activité de paysagiste (les différents services fournis par l’entreprise, la région d’implantation ou encore la grille tarifaire envisagée). Cette partie présente aussi la proposition de valeur sur laquelle vous avez misé. Elle se termine par votre propre présentation (vous, le paysagiste dirigeant de l’entreprise).

Ensuite, vient la partie “Étude de Marché”, qui va permettre de faire la présentation des marchés que vous allez viser ainsi que les paysagistes concurrents. Cette partie contient aussi une SWOT, un outil qu’on retrouve toujours dans un business plan.

Ensuite, la partie “Stratégie”, va, elle, nous permettre de dévoiler un plan de développement sur 3 ans avec les initiatives à mettre en place afin d’atteindre le seuil de rentabilité de l’entreprise. On y évoque notamment le plan marketing qui permettra d’attirer et de fidéliser la clientèle visée.

Enfin, le business plan se conclut par la partie “Finances”, dans laquelle on expose la stratégie financière détaillée de votre activité de paysagiste.

Comment rédiger l'Executive Summary d'un paysagiste ?

Pour rédiger un bon Executive Summary, vous pouvez simplement résumer les points importants du business plan pour un paysagiste.

“Executive Summary” et “business plan" sont des termes qui créent parfois une confusion chez les porteurs de projet. Pourtant, ces deux termes ne sont pas synonymes.

Ces deux documents sont complémentaires. L'Executive Summary reprend les principaux points d'un business plan. Par conséquent, on peut considérer que l’Executive Summary est, en réalité, l’introduction de votre business plan. Sa rédaction est donc facultative.

Enfin, notez que l'Executive Summary d'un paysagiste doit rester bref et concis : son contenu ne doit pas dépasser les 2 pages.

Comment réaliser l'étude de marché d'un paysagiste ?

Avant toute chose, notons que le business plan et l'étude de marché sont deux documents différents.

Cependant, le business plan présente une synthèse des éléments de l'étude de marché.

Pour réussir votre étude de marché, vous devez d’abord déterminer si la demande existe réellement sur le marché auquel vous souhaitez vous positionner. Vous devez également étudier les entreprises de paysagiste concurrentes.

Dans la partie “Étude de Marché” de notre business plan pour un paysagiste, on aura :
- les chiffres du marché de l'aménagement du paysage
- les dernières tendances du secteur du jardinage ainsi que de l’architecture de paysage
- les segments de marché visés
- la matrice SWOT d’un paysagiste
- l'étude des concurrents directs et indirects
- des exemples d'avantages concurrentiels

Ces éléments sont essentiels afin de développer une stratégie rentable pour son entreprise de paysagiste.

Les points essentiels du business plan d'un paysagiste

Quel est le modèle économique (business model) d’un paysagiste ?

Le business model d’un paysagiste est l’aménagement ainsi que la mise en valeur des jardins et des espaces verts. Ce professionnel intervient auprès de particuliers mais aussi des entreprises. Un tel artisan collabore également, parfois, avec les collectivités territoriales pour l’aménagement de parcs publics et de voiries.

Certains paysagistes facturent leurs prestations au forfait (m2, par chantier ou encore par tâche), tandis que d’autres adoptent une tarification horaire.

Dans un business plan, on présente généralement son modèle économique grâce à un Business Model Canvas. C’est l’outil privilégié.

Notre business plan spécialement conçu pour un paysagiste contient un Business Model Canvas, complet et entièrement modifiable, adapté à cette activité.

Quels sont les segments de marché de votre entreprise de paysagiste ?

On doit pouvoir comprendre facilement qui sont vos cibles. Des exemples sont : les particuliers qui disposent d’un jardin, les grandes entreprises engagées dans la lutte contre le réchauffement climatique, les promoteurs immobiliers ou encore les mairies (pour l’entretien et la création d’espaces verts publics).

C'est l'étude de marché de votre entreprise de paysagiste qui permet d'identifier cette audience et ses différents segments.

Notre business plan pour un paysagiste contient une présentation des segments de marché propres à cette activité.

Comment étudier les paysagistes concurrents ?

Comme nous l'avons fait dans le business plan d'un paysagiste, vous devez référencer les entreprises d'aménagement de paysage concurrentes.

Également, il faudra évoquer leurs forces, puis comparer votre offre de prestations du paysage à la leur.

Vous devez vous différencier et présenter ainsi des avantages concurrentiels : tout ce qui peut aider votre entreprise de paysagiste à attirer facilement plus de clients.

Comment trouver des avantages concurrentiels pour son entreprise de paysagiste ? Pour cela, vous pouvez commencer par repérer les faiblesses des paysagistes concurrents. Voici des exemples : une tarification opaque, des délais d’exécution trop longs ou encore l’absence d’un site internet, et donc un manque de visibilité sur internet.

Ces faiblesses signifient qu'une partie de marché reste frustrée et insatisfaite. À vous de faire mieux : prônez la transparence dans vos tarifications et vos services, organisez vos interventions afin d’être efficace et rapide ou encore soyez actif sur internet et les réseaux sociaux.

Enfin, n'oubliez pas de synthétiser les opportunités et les menaces de l'environnement concurrentiel (tout comme les forces et faiblesses de votre entreprise) dans la SWOT de votre entreprise de paysagiste.

Vous retrouverez cette SWOT, complétée et entièrement modifiable, dans notre business plan conçu pour un paysagiste. Bien entendu, le business plan contient aussi plusieurs avantages concurrentiels pour une telle activité.

Comment réussir la stratégie marketing de son entreprise de paysagiste ?

Le développement de votre activité de paysagiste ne s'arrête pas juste après son démarrage.

Qu’allez-vous faire pour éviter que le revenu de votre entreprise de paysagiste ne stagne ?
Comment allez-vous faire pour attirer plus de clients ?
Comment allez-vous procéder pour augmenter la dépense moyenne de chaque client ?

Détaillez une stratégie pérenne pour atteindre rapidement le seuil de rentabilité – voici des exemples d’initiatives envisageables :
- collaborer avec d’autres artisans, comme ceux œuvrant dans l’immobilier ainsi que dans le BTP (maçon, électricien, installateur de piscine, etc.)
- vendre des produits d’entretien pour jardins
- publier des avis de clients satisfaits avec lesquels vous avez travaillé
- publier vos réalisations sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Instagram, Tik Tok
- créer et vendre un livre sur le jardinage et ses techniques (cela constitue une source de revenu passif)
- optimiser votre fiche d’entreprise sur Google My Business
- solliciter les mairies de votre région
- se présenter chez les syndicats de copropriété d’immeuble pour obtenir des contrats d'entretien
- miser sur le marketing classique (bouche-à-oreille, dépôt de flyer, carte de visite, habillage de véhicules, etc.)
- recruter de nouveaux collaborateurs talentueux, créatifs et motivés
- faire de la publicité sur les réseaux sociaux visuels comme Facebook, Instagram
- optimiser votre profil LinkedIn pour attirer plus de clients B2B

Notre business plan pour un paysagiste contient la stratégie de développement complète pour ce secteur d'activité.

Les éléments financiers du business plan d’un paysagiste

Comment estimer le revenu de son entreprise de paysagiste ?

Pour calculer le revenu d'une entreprise de paysagiste, il faut commencer par identifier le revenu horaire moyen de cette dernière.

Ce taux devrait se situer entre 35 euros et 60 euros HT. Ce montant dépendra de la spécialisation de l’artisan, de la complexité du projet à réaliser, ou encore de l’expérience de ce dernier.

Également il vous faudra estimer le nombre d’heures que vous pourrez facturer, au cours d’une année.

Lorsque vous allez créer votre entreprise de paysagiste, vous allez probablement mettre du temps avant de remplir votre carnet de commande. Ainsi, soyez conservateur et modeste lorsque vous dresserez vos hypothèses financières.

Pour les mois qui suivent, vous devriez réussir à attirer davantage de clients et de facturer davantage d’heures de prestation.

Dans le cadre d'un paysagiste, une croissance annuelle du chiffre d'affaires de 15 % nous semble réaliste.

Si vous souhaitez obtenir une estimation précise et personnalisée du revenu de votre entreprise, utilisez notre prévisionnel financier pour un paysagiste.

Dans ce plan financier, vous sélectionnez des hypothèses, le chiffre d’affaires, le résultat et tous les autres indicateurs financiers se calculent automatiquement. De plus, le modèle financier vous indique, automatiquement, les corrections à faire pour obtenir des prévisions pertinentes.

Comment réussir l'étude de rentabilité d'un paysagiste ?

L'étude du seuil de rentabilité de votre entreprise de paysagiste

Le seuil de rentabilité représente le total des revenus que votre entreprise de paysagiste doit encaisser pour pouvoir générer des profits.

Quel est le seuil de rentabilité de votre entreprise de paysagiste ?
À quel moment de l'année votre entreprise de paysagiste atteint-elle son seuil de rentabilité ?

Notre modèle financier pour un paysagiste vous permet notamment de répondre à ces questions.

Pour développer un paysagiste rentable, il faut se concentrer sur le chiffre d'affaires de votre activité de paysagiste ainsi que le montant des charges courantes à payer par l’entreprise.

Comment augmenter le chiffre d'affaires d'une activité de paysagiste ?

Derrière la croissance des revenus d'un paysagiste, se cache une solide stratégie marketing.

La stratégie marketing c'est une démarche d’étude et de réflexion qui permet à votre entreprise de paysagiste de répondre à la demande présente. Certains de ces éléments sont mentionnés dans la partie précédente.

La stratégie marketing complète, elle, se trouve dans notre business plan pour un paysagiste.

Comment optimiser les dépenses d'un paysagiste ?

Pour être rentable, il faut également regarder du côté des dépenses.

Si vous souhaitez améliorer les marges de votre entreprise d’aménagement de paysage, vous devrez chercher à réduire le montant des dépenses.

Il convient d'apporter ici une nuance. Il ne faut pas forcément limiter les investissements initiaux de votre entreprise.

Par exemple, choisir de ne pas s'entourer de professionnels pour l'aspect juridique lié au démarrage d'un paysagiste n'est pas une bonne idée.

Cependant, il faut rester attentif quant à ces charges courantes qui, elles, viennent entacher le résultat d'exploitation de votre entreprise de paysagiste.

Également, soyez attentif à ne pas dépasser 30 à 35 % du chiffre d'affaires de votre entreprise de paysagiste pour les ressources humaines. À noter cependant que beaucoup d’entreprises de ce secteur n’ont qu’un seul employé (le dirigeant).

Quant au marketing, nous conseillons de le maintenir entre 10 et 15 % du chiffre d'affaires de votre activité de paysagiste.

En ce qui concerne les taxes, assurez-vous de choisir le bon régime juridique pour votre entreprise de paysagiste.

Notre prévisionnel financier pour un paysagiste vous indique les bons ratios pour chaque dépense.

Quels sont les éléments du prévisionnel financier d'un paysagiste ?

Voici les éléments essentiels de la partie financière du business plan de votre entreprise de paysagiste :
- des prévisions de revenu
- un compte de résultat
- un bilan sur 3 ans
- un plan de trésorerie
- des indicateurs de performance (les soldes intermédiaires de gestion)
- le détail du besoin en fonds de roulement
- le plan de financement
- la liste des investissements de départ
- des ratios financiers, ainsi que des graphiques

Notre prévisionnel financier pour un paysagiste contient tous les éléments susmentionnés.