5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE PRINTEMPS2021

Réussir le business plan pour une pension canine

business plan pension canine

Les pensions canines sont à la mode. Ce sont elles qui, maintenant, s'occupent de la garde de vos meilleurs amis lorsque vous partez en vacances. La mission d’une pension pour chien repose sur 5 piliers : confort, alimentation, hygiène, santé et sécurité des chiens.

Les français adorent leurs compagnons à 4 pattes. Sur le territoire français, on retrouve des animaux dans 50% des foyers. Parmi ces animaux, un peu plus de 7 millions sont des chiens. De plus, les français sont généreux avec leurs animaux : ils dépensent en soins, en jouets et en pensions. C’est une tendance durable puisqu’on l’observe depuis plus de 10 ans.

Les tarifs des pensions canines, quant à eux, varient selon le type de structure. La garde à domicile (pet-sitter) coûte entre 10 et 23 euros par jour (cela varie selon le nombre de visites). La famille d’accueil est légèrement moins chère (entre 8 et 20 euros par jour). Une journée dans un chenil coûte entre 12 et 19 euros. Ces tarifs sont dégressifs selon la durée du séjour. Avec une bonne organisation et une bonne stratégie marketing, c'est une activité qui peut rapidement devenir rentable. 

L'élaboration d'un business plan donne l'occasion de bâtir une stratégie gagnante pour votre pension canine. C'est sur ce document que repose votre plan pour capturer des parts de marché au démarrage de votre projet de pension canine. Lors de l'écriture du business plan, vous passerez des éléments important en revue. Également, un business plan bien ficelé pour votre pension canine vous permettra de convaincre un banquier de vous aider à démarrer votre projet.

Les points importants dans un business plan pour une pension canine

Montrez que vous allez respecter les exigences du métier (respect des habitudes de l’animal, espace d’accueil suffisant, hygiène irréprochable, vigilance accrue). Pour que votre offre soit attrayante et que les animaux s’y sentent comme chez eux, soyez attentif aux besoins de chacun. Untel aime tel type de croquette, un autre n’accepte de se poser sur son panier qu’accompagné de son jouet favori, un autre encore a besoin de sortir prendre l’air tous les quarts d'heure ou a besoin de prendre des fortifiants pendant ses repas etc. Prenez note des petites habitudes de chaque animal et agrafez ces notes à leurs fiches de santé, vous vous y retrouverez plus facilement. Quant à vos locaux, évitez les cages exiguës, préférez des petits paniers disposés à bonne distance, pour le coin repos. Pensez également à aménager une salle de jeu carrelé avec des installations dédiées ainsi qu'un jardin assez grand pour les activités en extérieur. N’oubliez pas non plus le coin-repas et le coin nettoyage. Les exigences du métier vous imposent également une hygiène impeccable de votre établissement. Engagez du personnel qui sera en charge du nettoyage des lieux, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur. Affectez également des professionnels en charge du nettoyage et du brossage de vos pensionnaires. Enfin, assurez la sécurité et le bien-être des animaux en ayant toujours sous les yeux vos petits pensionnaires. Faites-vous seconder si vous n’arrivez pas à suivre le rythme, vous devez impérativement assurer un bon ratio personnel / chiens accueillis.

Quelles sont les réglementations à respecter pour ouvrir une pension ? Renseignez-vous auprès de la Direction des Services Vétérinaires (D.S.V.) et la Direction Départementale de la Vie Sociale (D.D.S.V.) de votre département pour connaitre les règlementations en vigueur et les procédures à suivre pour l’ouverture de votre pension canine. Vous devrez ensuite spécifier le nombre de chiens que vous allez accueillir. Si vous prévoyez d’héberger moins de 10 chiens, alors vous devez faire une déclaration à la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP). Vous devrez remplir le formulaire Cerfa n°50-4509 de « Déclaration d’établissement hébergeant des chiens » auprès de la DDPP et de la Préfecture si vous prévoyez d’accueillir entre 10 à 49 chiens. A partir de 50 chiens accueillis, vous devrez obtenir une autorisation préalable. En ce qui concerne les formalités obligatoires, vous devez déclarer votre pension auprès de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations (DDCSPP) de votre département. Vous aurez ensuite à obtenir le certificat de capacité des animaux domestiques. Ensuite, vous devrez mettre à jour les registres d’entrée et de sortie des chiens hébergés, mais aussi les registres de suivi de santé. Enfin, pensez à souscrire une assurance responsabilité civile animaux.

Allez-vous proposer des services de toilettage ? De dressage ? Les séances d’éducation canine restent incontournables. Cependant, vous pouvez innovez en proposant une méthode de dressage positive, sans violence. Priorisez la communication et mettez en avant le respect des animaux et de leur rythme. À côté, proposez de l’agility : c’est un bon moyen de faire assimiler la notion d’ordre aux animaux de compagnie tout en leur faisant faire du sport. Pour ce qui est de votre service de toilettage, misez sur des soins naturels et bio. Offrez à vos pensionnaires ce qui se fait de mieux, comme des bains aromatiques ou de la balnéothérapie. Cette diversification de l’offre devrait ravir aussi bien les pensionnaires que leurs propriétaires. Pour assurer des services hors pair, n’hésitez pas à vous entourer de professionnels dans leur domaine qui vous accompagneront dans votre projet.

Quels sont les points qui vous permettront de vous distinguer des autres pensions canines ?
N’accueillez que 10 chiens maximum pour un suivi efficace et affectez une personne à chaque chien pour qu’elle veille à son bien-être durant son séjour dans votre pension canine. Mettez en place un système de chauffage et de climatisation dans les pièces de repos et les aires de jeux intérieures comme extérieures. Laissez tourner en fond sonore de la lounge musique, connue pour détendre et calmer nos animaux à quatre pattes. Dans la même quête du bien-être, pourquoi ne pas proposer également des classes de Dog Yoga ou encore des séances de massages relaxants ?

business plan pension pour chiens
business plan pension et élevage canin

Montrez que vous avez un plan d’attaque en place dans le business plan de votre pension canine !

Quelles sont les premières initiatives à mettre en place ? Il faudra certainement commencer par investir dans des travaux de mise en conformité puis acheter du matériel et tout l'équipement nécessaire à l'accueil des chiens. Le démarrage d'une pension canine nécessite un investissement de départ assez conséquent : l'achat d'un local qui pourra accueillir votre activité (vous allez probablement aménager un espace au sein de votre domicile, c'est ce que font la plupart des gérants de pensions canine), un budget pour les travaux et l'aménagement de ce local, de la décoration pour la pièce où vous allez accueillir de la clientèle, du petit mobilier pour vos clients et votre équipe, du matériel informatique qui vous permettra de faire tourner vos opérations, des frais d'établissement (notamment pour la rédaction des statuts, couplés à des frais d'avocat, un budget communication pour l'ouverture de votre pension canine (notamment le logo ou encore le site web présentant votre activité), un stock de croquettes et autres aliments pour démarrer, l'abonnement à des applications en ligne, des frais de référencement dans un annuaire et peut-être un budget pour réaliser une étude de marché. Pour chaque dépense, tentez d'estimer le montant nécessaire. Cet exercice vous permettra de mettre un budget de départ sur pied. Si jamais vous sollicitez un financement pour démarrer votre pension canine, ce budget servira de pièce justificative.

Une fois votre plan de démarrage terminé, évoquez la suite. Un démarrage réussi est essentiel pour la réussite de votre activité. Seulement, il faudra également proposer un plan pour la suite. Comment allez-vous capturer des parts sur le marché local de la pension canine ? Votre plan d'actions sur 3 ans doit comprendre certaines des initiatives suivantes : recherche de partenaires et organisation d'événements en commun, développement d'une nouvelle offre à destination des propriétaires d'animaux, développement d'une communauté sur les réseaux sociaux (les animaux rassemblent !), travaux pour augmenter votre capacité d'accueil, développement d'une franchise etc. Malheureusement, le bouche à oreilles n'est pas suffisant pour développer une pension canine. Développez, dans le business plan, un arsenal de techniques pour faire croître le chiffre d'affaires de votre projet de pension pour chiens.

Présentez une étude de rentabilité pour votre pension canine. Pour développer une activité rentable, il y a deux choses à garder en tête. Tout d'abord, son potentiel pour accroître ses revenus. Ensuite, une bonne gestion des différents postes de dépenses s'impose. Votre capacité à faire croître le chiffre d'affaires de votre pension pour chiens sera une conséquence directe de votre stratégie marketing. S'associer avec d'autres entreprises vous permettra de gagner en visibilité. Proposer, en année 2 ou en année 3, une nouvelle offre de pension avec un prix de vente plus élevé (et une meilleure marge), vous rapprochera du seuil de rentabilité. Vous pourrez vous servir d’un blog professionnel pour montrer votre expertise dans votre domaine (publiez des articles à destination des propriétaires de chiens de la région, sur des problématiques qui peuvent les intéresser). Une pension canine doit être visible sur le net, afin que ses prospects puissent le trouver et le contacter. Montrez, dans votre business plan, que vous êtes au courant de ces nouvelles tendances. Également, comme on l'a dit, une bonne rentabilité passe par une bonne gestion des dépenses. Attention, cependant. Il ne faut pas voir les investissements de démarrage de votre pension canine comme de simples dépenses ; ce sont ... des "investissements" (qui peuvent donc rapporter de l'argent sur le long terme). Par exemple, choisir de ne rien allouer au marketing et à la communication pour l'ouverture de votre pension canine n'est pas conseillé. Maîtriser les décaissements récurrents du budget de trésorerie de sa pension est une meilleure stratégie sur le long terme. Par exemple, trop de gérants de pensions dépensent trop dans l'alimentation, car ils négocient mal leurs contrats avec les fournisseurs. Quant au marketing, nous conseillons de le maintenir entre 8% et 12% du chiffre d'affaires de votre pension canine. Nous pouvons aussi évoquer les taxes diverses : avez-vous choisir le bon régime pour votre pension pour chiens ? Détaillez ces arguments dans le business plan de votre pension pour prouver au lecteur que vous allez construire une entreprise rentable.

Le business plan de votre pension canine vous donnera aussi l'occasion de montrer que vous savez planifier sur le long-terme. Ne mettez pas la poussière sous le tapis. Au contraire, montrez que vous êtes conscient des risques éventuels et que vous avez déjà mis en place des mesures pour minimiser leur impact. Un risque qui nous vient tout de suite est celui d'avoir des bagarres récurrentes entre les chiens. Comment l'anticiper efficacement ? Un deuxième risque qui nous vient à l'esprit est le risque d'avoir une capacité d'accueil trop limitée. Une pension canine a généralement des marges assez élevées (c'est une prestation de services), le risque de trésorerie est donc relativement faible ... sauf si vos clients ne vous paient pas comptant. Un bon modèle financier vous permet d'appréhender ce risque. Enfin, le risque que des événements imprévus viennent ralentir votre croissance. Expliquez que votre roadmap comprend déjà une marge de sécurité.

Une pension canine a généralement des marges assez élevées (c'est une prestation de services), le risque de trésorerie est donc relativement faible ... sauf si vos clients ne vous paient pas comptant.

Pension Canine Business Plan - Plus de 150 modèles de Business Plan à télécharger
Pension Canine Business Plan - Plus de 150 modèles de Business Plan à télécharger

Pension Canine Business Plan

€39,90
VOIR LA LISTE DE MODÈLES

Comment réussir les prévisions financières pour un projet de pension canine ?

Quel niveau de revenu pouvez-vous atteindre avec votre pension pour chiens ? C'est une question difficile, dont la réponse est essentielle cependant. Il faudra faire preuve de pragmatisme quant aux prévisions de revenu dans votre business plan de pension canine. Vous devez commencer par estimer un revenu moyen par client. Selon notre expérience en matière de prévisionnel financier pour des pensions canines, le revenu moyen par transaction d'un client correspond à entre 5 et 10 jours de garde, soit environ 90-130 euros. Ensuite, on cherche à estimer combien de clients vont vous confier leurs chiens. Vous allez probablement mettre du temps à vous faire connaître : soyez conservateur dans vos hypothèses, pour les mois de départ. Cependant, vos efforts commerciaux et opérationnels vous permettront d'augmenter le nombre de transactions. D'une année sur l'autre, au démarrage, l'activité d'une pension canine devrait croître de 15-35% par an. N'oubliez pas de faire augmenter votre chiffre d'affaires prévisionnel. Faites croître votre revenu, mais gardez les pieds sur terre.

Où doit se situer votre chiffre d'affaires prévisionnel pour que votre pension pour chiens soit rentable ? Cette information doit être connue d'un entrepreneur. De plus, c'est une information qu'un banquier peut vous demander. Votre seuil de rentabilité (ou point mort) est atteint lorsque votre pension pou chiens génère suffisamment de revenu pour couvrir ses charges. Construire un prévisionnel financier permet de trouver cette donnée. Un bon modèle vous indiquera le chiffre d'affaires qu'il faudra générer, mais également le nombre de jours qu'il faut pour devenir rentable, chaque année. Dans notre modèle de prévisionnel financier pour une pension canine, nous avons un onglet entier dédié à l'analyse du seuil de rentabilité.

Comment être certain(e) que son analyse financière est complète ? Une analyse financière ne s'improvise pas et certains tableaux doivent absolument y figurer. Présentez ces tableaux à votre banquier : un plan de financement, un compte de résultat prévisionnel, un bilan prévisionnel, l'analyse des soldes intermédiaires de gestion, un budget de trésorerie, le détail du seuil de rentabilité, ou encore le détail du calcul du besoin en fonds de roulement. C'est encore mieux si vous pouvez y ajouter des graphiques et des ratios financiers.

exemple business plan pension canine

Voici comment réussir le business plan de votre pension pour chiens

Comment optimiser les chances de réussite de son business plan pour une pension canine ? Votre meilleur allié ? Notre modèle de business plan adapté à une pension pour chiens. Un modèle complet rédigé par nos soins. De par les qualités qu'il requiert, le business plan est un document difficile à produire. Ne partez pas d'une feuille blanche: profitez de nos longues heures de recherche et de rédaction. Ne remettez pas un business plan brouillon, long et monotone entre les mains de vos investisseurs : utilisez notre modèle.

Toutes les parties nécessaires sont déjà là, dans nos modèles de business plan. Des segments de marché aux récentes tendances de l'industrie, en passant par l'étude de concurrence pour une pension canine, l'analyse SWOT, le Business Model Canvas, ou encore la stratégie pour accroître la clientèle d'une pension canine. Il ne vous reste plus qu'à compléter pour obtenir un business plan complet, sérieux et professionnel.

Un modèle facilement et entièrement modifiable. Vous pouvez modifier le modèle avec (au choix) Powerpoint, Keynote ou Google Slides (tous disponibles gratuitement, sur PC et MAC). Aucun élément inutile dans ce modèle : ajoutez vos informations personnelles, comme le logo et le nom de l'entreprise. À vous de jouer : la réussite de votre business plan n'est qu'à quelques minutes de travail ! Si vous avez besoin de plus d'informations, vous pouvez nous contacter.