5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE AUTOMNE2021

Les chiffres, données et statistiques sur le marché des centres équestres

centre équestre chiffres

En France, les activités équestres se pratiquent dans plus de 8 000 structures et emploient près de 17 000 personnes, selon BFM TV.

Chaque année, la FFE reçoit des milliers de demandes de licence et chaque année, ce sont des millions d’euros que ces établissements engrangent.

Combien de centres équestres retrouve-t-on sur tout le territoire  ? Combien la France compte-t-elle d’équidés ? Combien d’éleveurs exercent en France et quelles sont les aides dont ils profitent dans le secteur ? 

Découvrez les réponses à travers les chiffres de ce secteur.

Vous retrouverez également des chiffres sur ce marché dans notre modèle de business plan pour un centre équestre. Dans ce fichier, les données sont mises à jour tous les semestres.

1 051 000 équidés en France 

En 2019, l’Institut français du Cheval et de l’Équitation (IFCE) recensait plus de 1 051 000 équidés en France, dont 67 % de cheveux de selle et de poneys, 18 % de chevaux de trait et 15 % de chevaux de courses.

Source : La Viande

11 milliards d’euros de flux générés

En 2019, les activités équines ont généré près de 11 milliards d’euros de chiffre d’affaires global.

Les sports et loisirs ont ainsi permis de générer 1 052 millions d’euros, les courses 9 767 millions d’euros dont 6 600 qui ont été remis aux parieurs.

Les exportations ont généré 229 millions d’euros tandis que le travail a généré 26 millions d’euros.

Source : IFCE

69 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel

Les centres équestres français génèrent, en moyenne, 69 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel.

La moitié d’entre eux font entre 50 000 € et 100 000 € de chiffre d’affaires annuel.

La plupart des établissements ont en moyenne 18 équidés en propriétés et 15 en pension. Généralement, ils disposent de terrains allant de 10 à 20 ha pour leurs équidés.

Source : Le Cheval

écuries chiffres

8 000 centres équestres

En 2020, la France comptait près de 8000 centres équestres.

On note par ailleurs 2000 à 3000 écuries et fermes équestres indépendantes.

Ces établissements sont gérés pour la plupart par des agriculteurs et des cavaliers professionnels.

Les chevaux y sont généralement en pension ou appartiennent dans certains cas aux propriétaires des lieux.

Comme les chevaux ont généralement besoin d’espace, ils doivent être accueillis dans des structures adaptées. C’est pour cela que la plupart des centres équestres sont établis en territoires ruraux.

Source : SHM

17 centres équestres ont bénéficié d’aides

En 2020, Paris, la Seine-et-Marne, les Yvelines, l'Essonne et la région du Val-d’Oise ont bénéficié de l’aide de la région.

Un budget de près de 1,3 million d’euros a ainsi été alloué à la réhabilitation des centres et à la modernisation des écuries. Ce sont plus de 17 centres équestres de l’île de France qui ont été rénovés et améliorés.

Source : Ile de France

17 000 personnes impliquées dans le secteur du cheval 

Les centres équestres à travers l’hexagone emploient plus de 17 000 personnes (producteurs, vétérinaires, utilisateurs, transporteurs, maréchaux-ferrants, etc.).

La filière cheval compte quant à elle près de 180 000 personnes en emploi direct et indirect. On recense également près de 33 000 emplois liés aux activités d’élevage, d’équitation et de courses.

Source : Apecita

Centre Équestre / Écurie Business Plan modele
Centre Équestre / Écurie Business Plan modele
Centre Équestre / Écurie Business Plan modele

Centre Équestre / Écurie Business Plan

€39,90
VOIR LE MODÈLE

1 000 établissements chacune pour 3 régions

Les centres équestres sont surtout situés dans les régions Occitanie, Nouvelle-Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes.

Ces dernières comptent 1 000 établissements chacune et représentent 35 % des groupements adhérents à la FFE. Les régions Île-de-France, Grand Est, Provence-Alpes-Côte d’Azur comptent quant à elles près de 700 groupements.

Source : Equipedia

30 000 éleveurs en France

On compte plus de 3 000 éleveurs en France. 80 % d’entre eux ont moins de 3 juments et 8 % ont plus de 5 juments.

Les éleveurs de chevaux de travail sont au nombre 6 167, les éleveurs de chevaux de trot sont près de 6 008.

Les éleveurs de chevaux et poneys de sport représentent la plus grande part et sont au nombre de 12 534.

Source : Je Suis Entrepreneur

700 000 personnes licenciées 

Selon la Fédération française d’équitation, qui est la quatrième plus grande fédération en France, il y aurait près de 700 000 personnes licenciées à travers la France.

Pour rappel, la licence est obligatoire pour pouvoir pratiquer et chaque cavalier dispose d’un numéro de licence unique. L’inscription se fait notamment auprès des centres et des clubs équestres, mais aussi des associations.

Source : CNews

Un investissement de 5,3 millions entre 2020 et 2022

La Région investit 5,3 millions d’euros dans la filière équine entre 2020 et 2022.

À noter que 60 % de cet investissement concerne des dépenses nouvelles.

Le plan est axé autour de six points, dont la structuration de la filière, l’amélioration de la communication de la filière, le soutien des projets favorisant l’emploi, l’enseignement ou le tourisme, etc. 

Source : La Voix du Nord

27 000 licences supplémentaires en 2020 

L’équitation est l’une des pratiques sportives ou de loisirs les plus appréciées en France.

En 2020, la Fédération Française d’Équitation (FFE) enregistrait plus de 27 000 licences supplémentaires.

On enregistre ainsi une progression de 11 % par rapport aux chiffres de 2019.
Pour rappel, on compte actuellement près de 650 000 cavaliers licenciés en France dont 80 % sont des femmes.

Sources : BienIci et CoachMe

À lire également

- Rédiger un business plan pour un centre équestre 
- Le guide pour ouvrir un centre équestre