5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Louer un logement insolite : le guide complet

Louer un logement insolite

La location de logements atypiques est un secteur qui a actuellement le vent en poupe en France.

En quoi cela consiste-t-il ? Quelles sont les démarches pour louer un logement insolite ? Quels revenus peut-on générer en tant que propriétaire d'un hébergement atypique ?

On vous explique tout dans la suite de cet article. Vous découvrirez comment réussir à concrétiser, étape par étape, votre projet de location d'un logement insolite.

Qu'est-ce qu'un logement insolite ?

Le logement insolite est un concept d'hébergement touristique qui se développe depuis les années 2000.

Il consiste à proposer des espaces d'hébergement atypiques qui présentent des caractéristiques telles que :
- une architecture inhabituelle
- un style de construction hors du commun
- un emplacement insolite
- un usage détourné
- des activités et des prestations originales

Les logements insolites sont une alternative aux offres habituelles proposées par les campings (tente, mobil-homes, etc.). C'est la garantie d'une expérience exceptionnelle pour les voyageurs.

Quels sont des exemples de logement insolite ?

Il existe plusieurs types de concepts d'hébergement insolites. De plus, chaque concept de logement présente plusieurs formes. Par exemple, le même concept peut être implanté sur l'eau, dans les arbres ou au sol.

La cabane

C'est un style de logement insolite très répandu. Installée directement au sol ou dans les arbres, la cabane offre un cadre de séjour confortable et agréable aux visiteurs.

Généralement construite en bois, elle constitue un habitat écologique et durable.

La tiny house

Elle se caractérise par sa taille plus ou moins réduite ainsi que par sa mobilité. Construite avec des matériaux nobles et légers, elle peut être facilement transportée par un véhicule.

La péniche

La péniche, également appelée maison flottante, constitue une autre forme de logement insolite. Entre sentiment de liberté et proximité avec la nature, elle offre aux occupants des moments captivants et riches en découvertes.

La maison troglodyte

C'est une architecture originale présente dans plusieurs traditions. Il s'agit d'une forme de logement aménagé dans la roche. Généralement, la maison troglodyte est creusée dans des roches sédimentaires (calcaires, molasse, grès, etc.) ou volcaniques (cendres, tuf tendres, etc.).

Pourquoi les logements insolites sont-ils si appréciés ?

Les logements insolites sont particulièrement appréciés en raison des nombreux avantages qu'ils offrent.

Tout d'abord, ce sont des offres d'hébergement qui permettent aux visiteurs de vivre une expérience unique et mémorable.

C'est un bon moyen de partir à l'aventure ou de voyager différemment, en vivant en pleine forêt le temps d'un week-end, en famille ou en couple, par exemple.

Aussi, le caractère original et atypique de ces hébergements constitue un facteur clé qui attire les visiteurs. Avec un décor inspiré de l'environnement d'accueil, les logements insolites permettent aux voyageurs de profiter d'un cadre authentique et confortable.

De plus, plusieurs activités de loisirs agréables et sensationnelles sont proposées sur place.

Par ailleurs, un autre atout majeur des hébergements insolites réside dans l'éco-conception. Dans la majorité des cas, les matériaux utilisés permettent un aménagement respectueux de la nature.

Par exemple, de nombreux logements atypiques sont proposés avec des toilettes sèches, des dispositifs de tri des déchets ou encore de récupération des eaux de pluie.

Cependant, il convient de préciser que tous les logements insolites ne sont pas forcément écologiques.

Qui sont les personnes qui louent des logements insolites ?

Les logements insolites sont particulièrement appréciés par les personnes âgées de 18 à 30 ans. De plus, la clientèle de ces hébergements est composée principalement de français à la recherche de nouvelles expériences et de nouvelles façons de voyager.

Toutefois, il faut noter que tout type de voyageur peut être intéressé par ce type d'hébergement. Qu'il s'agisse d'un séjour romantique ou d'une escapade en famille, les logements atypiques conviennent parfaitement. Cela dépend essentiellement de la variété des offres et des prestations proposées.

Par ailleurs, les activités qui y sont proposées conviennent aussi bien aux adultes qu'aux plus jeunes : randonnée, balade à vélo, etc.

Faut-il un diplôme pour louer un logement insolite ?

Pour louer un logement insolite, il n'est pas obligatoire d'être titulaire d'un diplôme spécifique.

Toutefois, certaines qualités sont indispensables pour assurer la réussite de votre activité. Il s'agit principalement de :
- une bonne aisance relationnelle
- un sens de l'organisation et de la rigueur
- des compétences en matière de gestion d'entreprise
- des notions en communication et marketing
- une bonne capacité d'écoute et d'analyse

Quelles autorisations pour un logement insolite ?

Certaines autorisations sont nécessaires pour la réalisation de vos projets de location d'un logement insolite.

La construction d'un tel habitat doit respecter le Plan Local d'Urbanisme (PLU) élaboré par votre mairie. Vous devez prendre connaissance de ce document avant d'entamer vos travaux.

Notez que les autorisations ou les exigences varient en fonction de votre statut.

En tant que particulier, il faut effectuer une déclaration préalable à vos travaux d'aménagement. Cela permet de vérifier le respect des règles d'urbanisme en vigueur.

Il faut savoir que tous les projets d'hébergement ne sont pas soumis à la même réglementation, d'où l'importance de se renseigner avant de vous lancer.

Si vous êtes un professionnel du tourisme, il n'est pas nécessaire d'effectuer une déclaration préalable lorsque votre projet concerne une superficie inférieure à 35 m². Au-delà de cette limite, il est obligatoire de faire une déclaration. De même, un permis de construire peut être exigé.

Par ailleurs, il est essentiel de choisir un emplacement approprié pour la construction d'un logement insolite.

En effet, il faut savoir que le Plan Local d'Urbanisme indique des zones dans lesquelles certains aménagements sont impossibles.

Pour finir, il convient de noter que des sanctions peuvent être appliquées si vous réalisez des travaux non conformes aux indications de votre Plan Local d'Urbanisme. Il en va de même pour l'exécution de vos travaux sans les autorisations nécessaires.

Quelles sont les normes qui s'appliquent à un logement insolite ?

La législation française ne s'est pas encore penchée de manière rigoureuse sur la réglementation des logements insolites. Néanmoins, il existe des normes que vous devez respecter en fonction de la nature de votre projet.

Dans les faits, votre hébergement atypique sera assimilé à une autre forme d'hébergement réglementée. Par exemple, une cabane ou une yourte sera considérée comme un Hébergement Léger de Loisirs (HLL).

Retenez simplement que les normes administratives et juridiques liées à votre logement insolite dépendent du type d'aménagement envisagé.

Par ailleurs, votre hébergement atypique sera considéré comme un Établissement Recevant du Public (ERP) si sa capacité d'accueil dépasse 15 personnes. Dans ce cas, vous devrez respecter les normes de sécurité et d'accessibilité relatives à ce type d'établissement.

Il est également important de savoir qu'il est indispensable d'avoir l'autorisation de la mairie pour ouvrir ou aménager un ERP.

Il convient de préciser qu'il est obligatoire d'afficher clairement les tarifs de votre logement insolite. Aussi, il est important d'installer un détecteur de fumée lors de l'aménagement de celui-ci.

Quelles assurances pour louer un logement insolite ?

La location d'un logement vous expose à certains risques. De plus, le caractère atypique des logements insolites présente des risques supplémentaires. Parmi ceux-ci, on retrouve le vol, l'incendie, les dégâts des eaux, les changements météorologiques qui peuvent affecter l'état de votre logement, etc.

Il est donc essentiel de souscrire des assurances appropriées pour assurer la pérennité de votre activité en cas de risque.

En général, les assurances ci-après sont recommandées pour la location d'un logement insolite :
- assurance Responsabilité Civile Professionnelle : elle vous protège en cas de dommages causés à un tiers dans le cadre de votre activité
- assurance des locaux professionnels : cette garantie protège votre établissement contre les risques d'incendie, de sinistr, etc.
- assurance pertes d'exploitation : elle permet de compenser les pertes financières liées à la survenance d'un risque en rapport avec votre hébergement

Par ailleurs, sachez que d'autres assurances seront nécessaires en fonction des particularités de votre hébergement. Par exemple, une garantie de renflouement sera nécessaire pour une péniche.

De même, si vous avez un hébergement insolite nomade qui pèse plus de 750 kg, vous devrez souscrire une assurance auto spécifique.

Enfin, notez qu'il est important de vérifier avec votre assureur les garanties adaptées aux différents types d'hébergement.

Faut-il faire un business plan pour louer un logement insolite ?

Effectivement, il est fortement recommandé de réaliser un business plan si vous souhaitez louer un logement insolite. En effet, ce document vous permet de réfléchir à plusieurs aspects stratégiques de votre activité.

Il vous permet également d'avoir une vision claire et globale de votre projet.

Ainsi, le business plan vous permet de :
- approfondir vos connaissances du secteur de location de logements insolites
- élaborer une feuille de route à suivre pour développer votre activité
- mettre en place une stratégie marketing adaptée pour faire connaître votre hébergement
- établir un budget de démarrage afin de concentrer vos ressources sur les aspects les plus importants
- établir une prévision financière de votre activité de location d'un logement insolite

Par ailleurs, il est important de savoir que le business plan est quasiment indispensable pour réussir à obtenir un financement.

En effet, vos partenaires financiers se baseront sur ce document pour évaluer la pertinence et la viabilité de votre projet.

Faut-il faire une étude de marché pour louer un logement insolite ?

À l'instar du business plan, il est judicieux de réaliser une étude de marché si vous envisagez de louer un logement insolite.

En effet, il s'agit d'une phase qui vous permet de tester la viabilité de votre projet, d'éliminer les incertitudes et de limiter les risques d'échec.

De manière concrète, l'étude de marché vous offre l'opportunité de :
- vérifier l'existence d'une demande et de votre public cible
- connaître les motivations et les attentes des clients d'un hébergement atypique
- comprendre le marché sur lequel vous souhaitez vous implanter ainsi que ses dynamiques
- analyser les logements insolites concurrents afin d'en identifier leurs forces et leurs faiblesses
- suivre les dernières tendances en matière d'hébergements atypiques

Comme vous pouvez le constater, l'étude de marché est essentielle pour développer un concept innovant, original et adapté aux besoins réels des clients.

Combien coûte la création d’un logement insolite ?

En règle générale, il faut prévoir un budget de départ compris entre 35 000 et 250 000 euros pour un projet de location d'un logement insolite.

Notez toutefois que le budget initial dépend de plusieurs paramètres. Il s'agit principalement de :
- la capacité d'accueil de votre logement insolite (nombre de chambres disponibles et nombre de personnes pouvant séjourner simultanément)
- les frais de construction ou de rénovation de la propriété
- le coût des matériaux de construction utilisés
- la région où se situe votre hébergement atypique
- le budget consacré au marketing et à la communication

Par ailleurs, il est important de savoir que le budget de construction du bien dépend du type d'hébergement. Pour vous donner une idée, il faut prévoir :
- 700 à 2 500 euros pour une cabane perchée dans les arbres.
- 100 à 400 euros pour une cabane sur pilotis
- 4 500 à 6 000 euros pour une yourte
- 2 000 à 5 000 euros pour une roulotte

Grâce au prévisionnel financier de votre logement insolite, vous pourrez planifier efficacement le budget nécessaire à votre projet de location.

Quels sont les investissements pour un projet de logement insolite ?

Pour concrétiser votre projet de location d'un logement insolite, vous devez prévoir plusieurs catégories de dépenses.

Achat du matériel nécessaire

Il est préférable d'investir dans l'acquisition d'un matériel de qualité pour votre logement insolite.

Les équipements, fournitures et matériels nécessaires varient en fonction du type de logement. Entre autres, vous aurez besoin de :
- couchages
- un kit de vaisselle
- matériel de cuisson
- douches autonomes
- toilettes sèches
- extincteur

Frais de création d'entreprise

Votre logement insolite doit avoir une existence légale. Cela implique des dépenses telles que :
- le coût de la réalisation d'une étude de marché
- les frais de rédaction d'un business plan
- les dépenses liées aux formalités administratives
- les frais de souscription d'assurances

Coût des moyens humains

Afin de constituer une équipe pour le lancement de votre activité de location d'un logement insolite, il est nécessaire de prévoir dans le budget les postes de dépenses suivants :
- frais de publication des offres d'emploi
- coûts des prestations des agences de recrutement
- paiement des premiers salaires
- cotisations patronales

Budget marketing

La promotion de votre établissement est essentielle. C'est pourquoi vous devez prévoir un budget pour réaliser des actions marketing telles que :
- la conception et l'impression de supports publicitaires
- les campagnes publicitaires sur les réseaux sociaux
- les frais de gestion des réseaux sociaux
- la collaboration avec des influenceurs
- le référencement SEO
- la publicité sur les moteurs de recherche
- la conception d'un site web professionnel

Autres dépenses importantes

Dans votre budget prévisionnel, vous devez également allouer un montant pour :
- le remboursement des mensualités (si vous avez contracté un emprunt)
- l'achat de diverses fournitures
- les besoins en fonds de roulement (idéalement, prévoyez 6 à 9 mois de dépenses sans générer de revenus)

Quel concept pour réussir la création de son logement insolite ?

Pour maximiser vos chances de réussite, il est essentiel de développer un concept original.

Quels sont les facteurs différenciateurs de votre logement insolite par rapport aux offres disponibles sur le marché ?

Votre concept doit prendre en compte les attentes de vos futurs clients. Pour définir le concept de votre logement insolite, vous pouvez retenir les idées suivantes :
- construire un hébergement éco-responsable
- permettre aux visiteurs de réserver en ligne
- créer un contenu éducatif et informatif sur les attractions, le tourisme
- offrir des cadeaux personnalisés à vos clients
- mettre en place une stratégie de fidélisation
- référencer votre établissement sur des plateformes de réservation d'hébergement (Booking.com, Airbnb, Trivago, etc.)
- organiser des événements ou des activités de loisirs dans votre hébergement atypique

Comment fixer les tarifs de son logement insolite ?

Les tarifs de location d'un logement insolite dépendent de plusieurs paramètres.

Tout d'abord, il faut prendre en compte le type d'hébergement et les équipements qui y sont présents. Par exemple, une cabane conçue de manière rurale ne sera pas louée au même prix qu'une autre conçue dans un standard de luxe.

De même, vous devez tenir compte du pouvoir d'achat de votre clientèle pour définir vos tarifs. Il faut également prendre en considération les tarifs pratiqués par vos concurrents.

Toutefois, veillez à fixer des prix qui vous permettront de rentabiliser votre investissement.

En règle générale, le budget moyen des français pour la location d'un hébergement atypique se situe aux alentours de :
- 175 euros par nuit pour une cabane perchée dans un arbre
- 75 à 300 euros par nuit pour une cabane sur pilotis
- 120 à 250 euros par nuit pour une bulle transparente
- 80 euros par nuit pour une yourte
- 100 à 240 euros par nuit dans une roulotte

Essayez plusieurs hypothèses de tarifs et voyez comment cela influe sur vos futurs revenus et votre future rentabilité grâce au prévisionnel financier pour un logement insolite.

Combien peut-on gagner en louant un logement insolite ?

En général, la location d'un logement insolite génère un chiffre d'affaires compris entre 5 000 et 35 000 euros par an.

Bien entendu, le montant de ce chiffre d'affaires varie en fonction des spécificités de chaque projet de location d'un hébergement atypique.

En se référant aux projets sur lesquels notre équipe a travaillé, voici les principaux facteurs qui font varier le revenu de ce type d'activité :
- le segment de marché ciblé (hébergement de luxe, séjours romantiques, séjours familiaux, etc.)
- la politique de tarification du logement insolite
- le nombre de chambres disponibles ainsi que l'attractivité de la région
- les types de location (saisonnière ou à l'année)
- les services supplémentaires proposés (salon SPA, sauna, piscine, etc.)

Pour une estimation précise de vos revenus, utilisez le prévisionnel financier pour un logement insolite.

Comment estimer les taux d’occupation de son logement insolite ?

L'estimation du taux d'occupation d'un logement insolite n'est pas toujours une mince affaire. Cependant, veillez à rester optimiste et réaliste dans vos calculs.

Pour commencer, il faut savoir que la demande pour la location de votre hébergement insolite sera plus ou moins forte selon les saisons de l'année. Vous pouvez classer les saisons en trois catégories : faible demande, forte demande et très forte demande.

Ensuite, faites vos prévisions en fonction des fourchettes basse, moyenne et haute. En d'autres termes, vous aurez trois prévisions différentes pour le taux d'occupation de votre hébergement atypique. Cela vous permet d'avoir une vision plus réaliste du chiffre d'affaires potentiel que vous pouvez réaliser.

En outre, il est important de noter que la demande peut également être importante (ou pas) en fonction des régions.

En tenant compte de ces paramètres, vous serez en mesure de déterminer approximativement le nombre de fois où votre logement insolite sera occupé au cours d'un mois ou d'une année.

Quelles sont les charges courantes d’un logement insolite ?

La location d'un logement insolite implique des dépenses que vous devez gérer de manière régulière. Il s'agit entre autres de :
- les frais d'entretien de votre logement
- le coût de l'entretien de vos équipements
- le budget consacré au marketing et à la communication
- les frais de gestion générale du bien (loyer, factures d'eau et d'électricité, etc.)
- les commissions des plateformes de réservation en ligne (AirBnB, Trivago, etc.)
- le divers taxes et impôts
- le remboursement d'un éventuel prêt bancaire
- les salaires et les cotisations sociales (si vous disposez d'une équipe)

Pour un détail de ces charges, consultez le prévisionnel financier pour un logement insolite.

Louer un logement insolite : est-ce une idée rentable ?

La location d'un hébergement atypique présente un très bon potentiel de rentabilité. C'est pourquoi cette niche d'activité suscite de plus en plus l'intérêt des investisseurs et des entrepreneurs.

En effet, le taux de rentabilité se situe entre 15 et 20 %, ce qui est nettement supérieur à celui d'un logement classique.

Par ailleurs, les logements insolites sont de plus en plus sollicités. On estime que le taux d'occupation est d'environ 75 %, alors qu'il suffit de 30 % pour rentabiliser un logement.

Il est important de savoir que le taux d'occupation des logements insolites est plus important durant le week-end. En général, les semaines sont plutôt creuses.

Il est possible d'activer certains leviers pour attirer plus de clients durant la semaine. Par exemple, essayez de diversifier votre offre en proposant plusieurs types d'hébergement. Vous pouvez également proposer des réductions pendant la semaine afin de conquérir davantage de clients.

Comment financer la construction d’un logement insolite ?

Il existe des aides financières auxquelles vous pouvez recourir pour concrétiser votre projet de location d'un logement insolite.

Tout d'abord, vous pouvez bénéficier d'une aide régionale ou départementale. En effet, la demande de logements insolites est très importante, ce qui entraîne un intérêt accru de la part des collectivités. Vérifiez donc les aides régionales auxquelles vous pouvez prétendre.

Il est important de préciser que ces aides concernent généralement :
- l'achat du logement et l'étude du projet
- les travaux de ralliement de l'eau et de l'électricité
- certains équipements, comme une piscine ou des vélos à louer

En revanche, les aides des collectivités locales ne comprennent pas (en général) les aménagements intérieurs. Enfin, il faut noter qu'il peut être nécessaire d'exercer à titre professionnel pour bénéficier de ces aides.

Vous pouvez également vous renseigner sur les dispositifs de financement des logements insolites disponibles auprès d'institutions telles que :
- votre Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI)
- l'Office de Tourisme
- la Maison Départementale du Tourisme (MDT)
- la Maison Régionale du Tourisme (MRT)
- le Pôle d'Equilibre Territorial et Rural (PETR)

En outre, il est possible de bénéficier d'aides européennes, telles que FEADER et LEADER, selon votre territoire.

Pour finir, vous pouvez opter pour des solutions de financement alternatives. Il s'agit notamment de :
- financement participatif
- love money
- financement solidaire
- concours entrepreneuriaux
- aides à la création d'entreprise ou à l'innovation
- aide destinée aux demandeurs d'emploi

Notez qu'il est judicieux d'analyser tous les contours et implications de chaque moyen de financement avant de vous engager. Toutes les aides financières ne sont pas forcément adaptées à votre projet.

Prenez le temps de lire les conditions et soyez attentif à tous les détails qui peuvent vous induire en erreur.

À lire également

Rédiger un business plan pour un logement insolite
Quelle est la rentabilité d'un logement insolite ?
Le budget prévisionnel d'un logement insolite