5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE AUTOMNE2021

Comment faire un questionnaire pour une étude de marché ? 

exemple gratuit questionnaire étude de marché

Une étude de marché permet de mieux connaître le marché sur lequel vous comptez lancer votre offre. Pour réussir votre étude de marché, vous devrez notamment réaliser une enquête consommateurs. Cette démarche vise à mieux comprendre qui sont vos futurs clients et aussi quels sont leurs différents comportements d'achats. Cela passe notamment par la rédaction de questionnaires quantitatifs et de questionnaires qualitatifs.

La rédaction d’un questionnaire est primordiale pour le succès de votre projet d'entreprise. Il est fréquent que questionnaire d'une étude de marché soit mal rédigé. Vous pouvez le constater par vous-même en feuilletant les questionnaires disponibles sur les réseaux sociaux : on y trouve plusieurs mauvais exemples de questionnaire d’étude de marché. C'est malheureux car, si vous posez les mauvaises questions à vos clients potentiels, alors vous tirerez probablement de mauvaises conclusions sur leurs envies et leurs habitudes d'achat. Un tel démarrage n'est pas souhaitable pour votre projet d'entreprise. 

Pour réussir la rédaction d’un questionnaire, il faut suivre certaines règles. Dans cet article, nous allons vous donner nos conseils pour établir un questionnaire et ainsi réussir votre étude de marché. Vous trouverez également, plus bas, deux exemples gratuits de questionnaires pour des études de marché. 

A quoi ressemble un questionnaire pour une étude de marché ?

Premièrement, il est important de distinguer le questionnaire qualitatif du questionnaire quantitatif. 

À quoi ressemble un questionnaire quantitatif ?  Un questionnaire quantitatif va permettre de récolter des d’informations sur les comportements, les habitude et les besoins des personnes interrogées. Ce type de questionnaire va inclure quatre types de questions : les questions numériques, les questions fermées, les questions à choix uniques (QCU) et les questions à choix multiples (QCM). Pour analyser les réponses d'un questionnaire quantitatif, on va les regrouper. Cela donnera l'occasion de faire émerger des données statistiques et facilement interprétables. Ces dernières vont faire ressortir certaines tendances du marché.

À quoi ressemble un questionnaire qualitatif ? Le questionnaire qualitatif, de son côté, va présenter des questions ouvertes. On les appelle "questions ouvertes" car les réponses sont libres. Un exemple de question pourrait être "Qu'est-ce qui ne vous plait pas dans l'offre actuelle de produits cosmétiques ?". Comme vous pouvez le voir, la réponse est totalement libre. Les réponses à ces questions seront ensuite traitées et interprétées pour décrire et mettre en évidence les attitudes ou les comportements d'une population.

Quels sont les objectifs du questionnaire dans une étude de marché ?

Les objectifs du questionnaire sont tous associés à un objectif global : mieux connaître ses clients potentiels. Voici les principaux objectifs de ce document :
- il vous aide à savoir qui sont réellement vos futurs clients
- il vous permet de tirer une conclusion sur les chances de succès de votre projet
- il permet de savoir si individus ciblés sont intéressés par l’offre que vous souhaitez proposer
- il fournit des indications pour mofier votre offre selon les résultats récoltés (si nécessaire)

objectifs questionnaire étude de marché
rédaction questionnaire étude de marché

Comment établir un questionnaire pour une étude de marché ?

Identifier ses clients potentiels

Identifier ses clients potentiels revient principalement à s'intéresser à quatre éléments
- leur identité
- leur localisation
- leurs habitudes de consommation
- leurs préférences

Identité. Vous devez savoir si vos segments de marché sont plutôt composés d'hommes ou de femmes. Aussi, il est utile de savoir quelles sont les tranches d'âges les plus représentées. Enfin, intéressez-vous à leurs professions et à leur catégorie socio-professionnelle.

Localisation. Vous devez non seulement savoir où ils habitent mais également où ils travaillent et dans quels lieux ils ont l'habitude de se rendre à chaque moment de la semaine. 

Habitudes de consommation. Vous devez savoir où ils achètent, à quelle fréquence ils achètent, ce qu'ils achètent, et pour quel prix. 

Préférences. Pour les produits ou services similaires à celui que vous vous apprêtez de lancer, il faudra identifier et classer les préférences de vos clients potentiels. Essayez également de déterminer les facteurs qui déclenchent (et ceux) un achat potentiel. 

Comment identifier facilement ses clients potentiels ? 
- Listez des critères relativement larges 
- Sélectionner un nombre important (> 100) de personnes répondant à ces critères
- Demandez leur si elles seraient intéressées (ou non) par votre offre
- Pour celles qui sont intéressées, interrogez les sur leur identité, localisation, habitudes et préférences
-Segmentez toutes les personnes intéressées selon des critères communs, ce sont vos segments de marché

Définir la taille de l'échantillon de clients potentiels à questionner

Combien de personnes interroger pour une étude de marché ? Il n'existe pas de nombre "exact" ou "parfait" de personnes à questionner pour réussir une étude de marché. La taille de l'échantillon est associée directement à la nature de l'étude et de la circonstance dans laquelle elle est effectuée. Pour des raisons évidentes de temps et d'argent, il est impossible de questionner tous les clients potentiels. L'essentiel est que l'échantillon de personnes questionnées soit représentatif de votre cible. 

Comment bien choisir son échantillon représentatif ? Les individus de l'échantillon représentatif doivent présenter des caractéristiques identiques à celles de la population "globale"que vous voulez analyser. 

Quelle est la taille idéale pour un échantillon représentatif ? Ne pensez pas que, plus vous interrogez de personnes, plus vous aurez des résultats pertinents. La taille de l’échantillon doit reposer sur un compromis entre le degré de précision que vous voulez atteindre, le budget prévu pour l’enquête et le temps dont vous disposez pour effectuer l’enquête et étudier les résultats. Sachez que si vous questionnez 800 personnes, vous ne recevrez pas des résultats deux fois plus fiables que si vous en questionnez 400. Ceci dit, vous aurez besoin d’un budget plus important. 

Quelles sont les différentes méthodes d'échantillonnage ?  Il y a la méthode des quotas, la méthode des itinéraires, la méthode d'échantillonnage en grappes et la méthode par strates.

Quelle est la meilleure méthode d'échantillonnage ? La méthode des quotas est la plus courante pour sa facilité d’utilisation. Elle consiste à prendre en compte les statistiques pour répartir la population globale : âge, sexe, catégories socio-professionnelles, etc. Ensuite, vous devez constituer un échantillon à partir de ces données. Cependant, il existe d’autres méthodes possibles. Celles-ci sont plus compliquées à mettre en place. Raison pour laquelle elles ne sont pas adaptées aux personnes novices. 

La méthode des itinéraires. Elle se rapproche du tirage au sort. Cette méthode consiste à établir des instructions précises et les suivre scrupuleusement. Par exemple. : questionner toutes les personnes d’un quartier aux numéros pairs.

La méthode d'échantillonnage en grappes. On a recours à cette méthode lorsqu'on ne parvient pas à établir une liste exhaustive de la population analysée. Pour cela, il faut découper la population en grappes, notamment géographique. Par exemple, vous pouvez segmenter une population selon les différents arrondissements d’une ville, puis choisir certains quartiers au hasard. 

La méthode par strates. Si, parmi votre population globale, vous avez identifié plusieurs segments, il faudra sélectionner un échantillon au sein de chaque sous-population (ou strates). Vous devez notamment définir le nombre d’individus à questionner par strate (sexe, âge, etc.). La taille de l’échantillon dépendra de la population globale et un tirage au sort sera réalisé dans chaque strate.

Sélectionner le type de questions à poser

Quels sont les différents types de questions à inclure dans un questionnaire d'étude de marché ? On en retrouve plusieurs :  les questions ouvertes, les questions fermées, les questions à choix multiples, les questions de notation et les questions à échelle.

En quoi consiste les questions ouvertes ? Elles laissent toute liberté au répondant quant au contenu, la longueur et la forme de sa réponse. Voici des exemples de questions ouvertes : "Pourquoi achetez-vous les produits dans le magasin Z ?", "Selon vous quels sont les points forts de ce produit ?". Ce type de question est souvent utilisé dans un questionnaire d’étude de marché qualitatif.

En quoi consiste les questions fermées ?
Elles offrent un choix de réponses préétablies à l’interviewé. Les réponses recueillies sont donc plus faciles à étudier. Dans cette famille, on distingue 3 groupes : la question à choix multiples (que vous connaissez surement), la question de notation (vous évaluez un élément en lui donnant une note) et la question à échelle (vous positionnez un élément, sur une échelle de notation).

Structurer et mettre en forme le questionnaire

Quelle est la longueur idéale pour un questionnaire ? Évitez de rédiger un questionnaire trop long. Il doit faire 2 pages au maximum et ne pas durer plus de 30 minutes lorsque vous interrogez quelqu'un. Quoiqu'il en soit, il faut absolument rédiger des questions brèves, sans ambiguïté et logiques. L'enchainement des questions doit être fluide. Enfin, assurez-vous d'employer des termes précis et faciles à comprendre.

Quel plan pour un questionnaire d'étude de marché ?  En règle générale, le questionnaire comprend trois parties : une introduction, les questions (sur l'identité, puis sur les comportements d'achat) et la partie remerciements / commentaires.

Comment rédiger l'introduction du questionnaire d'étude de marché ? Cette partie doit contenir quelques phrases qui présentent la future entreprise ainsi que l’offre en question (ou tout autre raison pour laquelle vous sollicitez le temps du répondant). L’introduction vous permettra, en quelque sorte, de briser la glace avec la personne interrogée et lui donnera envie de répondre à vos questions. 

En quoi consistent les questions sur l'identité de la personne ? Il peut s’agir des renseignements suivants : sexe, tranche d’âges, adresse, profession, nom de l’entreprise dans laquelle il/elle travaille… en fonction de ce qui est utile pour votre projet.

En quoi consistent les questions liées au comportement ? Cela peut concerner sa fréquence d’achat, le prix qu’elle est prête à payer, ses habitudes d’achat, ses préférences pour des offres similaires, sa perception de la concurrence etc. 

Comment conclure un questionnaire d'étude de marché ? Il est possible d’ajouter un écart “Commentaires”, dans lequel le répondant pourrait laisser un avis personnel. Également, pensez à insérer un court texte pour remercier les répondants. Cela permet notamment de valoriser les individus qui ont pris le temps de répondre.

Quelle présentation pour un questionnaire d'étude de marché ? La mise en forme du questionnaire est essentielle pour simplifier sa lecture et sa compréhension. Cela permet également d’avoir un taux de réponse plus élevé.  Assurez-vous donc de bien aligner, visuellement, chaque question, et les modalités de réponses. Commencez par poser les questions générales pour arriver aux questions plus précises. Par ailleurs, les questions générales peuvent également servir de filtre pour la suite du questionnaire. Effectivement, il n’est pas toujours utile que la personne réponde à toutes les questions si ses premières réponses montrent qu’elle ne fait finalement pas partie du marché cible. Enfin, pour dynamiser le rythme du questionnaire, vous pouvez alterner les questions ouvertes et les questions fermées. Comme vu précédemment, ces questions amènent à des réponses différentes et permettent d'établir un vrai dialogue avec la personne interrogée.

Faire un test avant de commencer l'enquête

Pourquoi faire tester un questionnaire d'étude de marché ? En testant votre questionnaire au préalable, vous aurez la possibilité de savoir si les questions sont gênantes ou ennuyeuses pour les personnes interrogées. Gardez en tête qu'un questionnaire doit être fluide et donner envie aux répondants de donner leur opinion sur l'offre proposée.

Sélectionner la bonne procédure pour soumettre le questionnaire

Comment soumettre un questionnaire ? Il existe deux grandes méthodes : un entretien face-à-face ou un questionnaire en ligne.

Quelle est la meilleure méthode pour soumettre un questionnaire ? Si vous optez pour le face-à-face, alors l'enquête peut alors se faire dans la rue, chez la personne, dans vos bureaux etc. Cette procédure permet de déceler des réactions que l'on ne peut pas voir à travers un questionnaire en ligne ou sur papier libre. Néanmoins, ce format requiert un budget élevé. D'un autre côté, les questionnaires en ligne demandent un budget moindre, sont facile et mettre en place et vous donneront la possibilité de recueillir plus de réponses. Cependant, leur taux de fiabilité est moins élevé.

Quels outils pour soumettre un questionnaire en ligne ?  Il y a Google Forms, qui est l'outil le plus utilisé pour faire une enquête en ligne. Avec cette application, vous pourrez obtenir plusieurs types de réponses possibles à vos questions : réponses sous forme de QCM, tableaux de notation, réponses libre etc. Il est aussi possible de proposer des questions obligatoires et des questions facultatives. Cela vous permettra de détecter les personnes qui présentent un intérêt pour votre offre.  Le format proposé par cet outil peut être modulé facilement. Ainsi, vous pourrez insérer des textes explicatifs et des images aisément. De plus, vous obtiendrez un lien qui vous permettra de partager facilement votre questionnaire sur les réseaux sociaux ou certains sites de forum. Enfin, un bilan sous forme de graphique vous sera proposé pour que vous puissiez analyser l'enquête effectuée. Il y a aussi SurveyMonkey et Drag’n Survey. Ce sont des outils payants, qui vous permettront également d’héberger et gérer votre questionnaire. Les versions gratuites disposent de fonctionnalités réduites : nombre de questions, nombre de réponses, personnalisation, mise en forme… Ils proposent également des statistiques des réponses collectées. 

Restaurant Étude de Marché
Restaurant Étude de Marché

Restaurant Étude de Marché

€59,90
voir le modèle

Les erreurs à éviter dans un questionnaire d’étude de marché

Voici une liste d'erreurs à éviter lors de l’établissement d’un questionnaire d’étude de marché.

Les questions doubles : évitez de poser des questions qui appellent plusieurs réponses. Par exemple, la question "Seriez-vous prêt à payer plus cher contre une extension de garantie ?" doit être divisé en deux questions, pour une meilleure compréhension. Vous pouvez d'abord demander "Désirez-vous avoir une extension de garantie ?" puis poser la question suivante "Combien seriez-vous prêt à dépenser pour une extension de garantie de 12 mois ?"

Utilisation de plusieurs champs : améliorez le confort de vos répondants. Préférez les listes plutôt que les champs. Par exemple, au lieu de laisser le répondant saisir son âge, vous pouvez lui proposer une liste du genre : "16 ans et moins", "16 à 30 ans", "31 à 45 ans" et "45 ans et plus".

Le jargon : utilisez des termes clairs dans votre questionnaire d’étude de marché. En effet, il n’y a rien de plus désagréable que de commencer à répondre à des questions puis se trouver bloqué au milieu du questionnaire à cause d’un terme compliqué. Le répondant risque d'abandonner en plein milieu du sondage. Ce qui serait dommage !

Être ambigu : soyez aussi clair que possible. Voici u exemple de question ambigüe : dépensez-vous beaucoup d’argent pour acheter un tel produit ou service ? (la notion de "beaucoup d'argent" est différente pour tout le monde). Exemple de réponses ambiguës : "un peu plus cher", "beaucoup plus cher" ou "moins cher". La double-négation peut également entraîner des incompréhensions. Par exemple : "Ne souhaiteriez-vous pas avoir un téléphone dans votre maison ?".

Une fois les résultats de l'enquête obtenus et réunis sous la forme de tableaux, ou de texte, le porteur de projet pourra analyser les éléments importants et établir un rapport d'étude. Selon les résultats, il pourra être nécessaire d’adapter le produit ou le service aux attentes des clients qui ont été caractérisées durant le sondage. Par conséquent, en effectuant un sondage correct avec un questionnaire bien établi, l’entrepreneur sera en mesure de proposer une offre de produits ou de services pertinente, ce qui augmentera ses chances de réussite.