5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Ouvrir une supérette : équipements, coûts et profits

 budget ouvrir supérette

Combien coûte l'ouverture d'une supérette ?
Quels sont les équipements à acheter ?
Peut-on ouvrir une supérette sans argent ?
Est-ce une idée rentable ?

Notre équipe répond à vos questions aujourd'hui.

Également, si vous souhaitez une analyse financière précise de votre commerce alimentaire, appuyez-vous sur notre prévisionnel financier pour une supérette.

Quel est le budget prévisionnel pour ouvrir une supérette ?

Dans la plupart des cas que nous avons observés, l'ouverture d'une supérette va coûter entre 55,000 et 125,000 euros.

Évidemment, chaque supérette ne requiert pas le même budget de départ.

Les paramètres qui vont le plus influencer sur le montant final sont : le budget alloué au design et à la décoration, le quartier où on s'installe, le nombre de références produits proposées à la vente, la taille du commerce ou encore le nombre de personnes travaillant en caisse et dans les rayons.

Si vous souhaitez estimer précisément votre budget prévisionnel, utilisez notre prévisionnel financier pour une supérette.

Ouvrir une supérette sans argent : est-ce possible ?

Ouvrir une supérette sans apport est envisageable, cependant il s'agit d'une démarche compliquée.

D'après nos observations, l'apport personnel sera compris entre 15 et 25% de l'ensemble du budget prévisionnel de la supérette. Les partenaires financiers apprécient en général les projets financés, en partie, par un apport personnel.

Pour rassembler cet apport, plusieurs options s'offrent à vous, comme l'argent des proches, le soutien des incubateurs, ou bien les plateformes de financement participatif.

Votre projet sera complet après rendez-vous auprès d'une banque, qui vous prêtera le complément nécessaire à votre apport personnel pour financer votre commerce alimentaire.

Toutefois, ces personnes doivent être convaincues par le sérieux de votre supérette, ainsi que par son potentiel de rentabilité. La clé de votre démonstration : c'est le business plan pour votre commerce alimentaire. Sa réalisation doit alors être prise au sérieux.

Quelles sont les dépenses pour un commerce alimentaire ?

Comment s'équiper pour l'ouverture d'une supérette ?

Il faudra investir dans l'équipement adéquat pour réussir l'ouverture d'une supérette.

Dans votre budget prévisionnel, il y aura peut-être, des rayonnages, des bacs de rangement, des comptoirs réfrigérés, des chambres froides, des caves à vin, des tables en inox, des armoires de rangement, du luminaire, des caisses enregistreuses ou encore un portique de sécurité.

Pour obtenir la liste complète des équipements, ainsi que le montant associé, vous pouvez compléter notre prévisionnel financier pour une supérette.

Les autres coûts pour un commerce alimentaire ?

Les charges liées à l'établissement

Votre commerce alimentaire est une entreprise à part entière. Or, il y des charges indispensables lors de la création d'une société.

Voici des exemples de charges pour ce budget : des honoraires payés aux intermédiaires intervenants dans le processus de création, les frais de comptables, la CFE, des frais pour faire rédiger une étude de marché et le paiement d'assurances diverses.

La constitution d'une équipe

Dans l'hypothèse où vous souhaitez vous entourer ( caissiers responsable des commandes agents logistiques ,etc.), il faudra ajouter des dépenses dans votre plan de financement.

Voici ce qu'on peut retrouver dans ce budget : le versement des salaires, des frais de recrutement, ou encore les coûts associés à la formation des employés.

La publicité pour l'ouverture d'une supérette

Il faudra faire connaître votre commerce alimentaire.

Voici des exemples : un site internet pour votre supérette, l'impression des supports de communication, des coupures de presse, la mise en place de partenariats, la création de contenu sur Instagram, les investissement dans les campagnes Facebook Ads, mais également tous les frais liés au référencement de votre site professionnel.

Des frais annexes

Dans le budget de départ, on peut retrouver une somme destinée à l'achat de fournitures diverses.

Mais aussi, un peu de trésorerie pour votre supérette : de quoi tenir entre 6 et 9 mois sans revenus.

Finalement, comptabilisez bien vos mensualités de remboursement, si vous avez décroché un emprunt bancaire pour l'ouverture de votre supérette.

Pour vous aider, le budget, dans son entièreté, est accessible dans le prévisionnel financier conçu pour une supérette.

Ouvrir une supérette : comment savoir si c'est rentable ?

Pour estimer le seuil de rentabilité de votre supérette il faut regarder 3 critères : l'investissement pour démarrer, le revenu prévisionnel de votre supérette puis la marge qui s'en dégage.

Appuyons-nous sur un exemple fictif, dans lequel on fait l'hypothèse que le budget pour ouvrir votre supérette est de 66,000 euros.

Maintenant, on dit que votre commerce alimentaire génère environ 136,000 euros de chiffre d'affaires.

Enfin, la marge nette s'élève à 12.8% du chiffre d'affaires.

Le premier calcul nous indique que votre commerce alimentaire génère 12.8% x 136,000 = 17,408 euros de profit net.

Ainsi, il faudra 66,000 / 17,408 = 3.79 années à votre commerce alimentaire pour amortir ses investissements.

En d'autres termes, votre supérette représentera une opération rentable après 3 ans et 10 mois d'activité.

Vous voulez savoir maintenant quelle est la rentabilité de votre commerce alimentaire ? Appuyez-vous sur notre modèle financier pour une supérette.

À lire également

Rédiger un business plan pour une supérette
Le guide complet pour ouvrir une supérette
Supérette : chiffre d'affaires et profits