5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE ETE2021

Comment faire un business plan pour la banque ? 

modèle business plan banquier

Réussir son business plan n'est pas facile. À vrai dire, en tant qu’entrepreneur débutant, la rédaction du business plan est certainement l’exercice le plus complexe auquel vous vous soumettrez. Le travail de recherche, de rédaction et de mise en forme du document est très important.

Pour réussir un business plan, il faut commencer par bien structurer ses idées et son argumentation. En effet, un document mal structuré a peu de chance de captiver l’attention du lecteur. Par ailleurs, il faut que le document reste pertinent et présente clairement le projet d'entreprise. Le contenu d’un business plan varie généralement d’un projet à un autre. Cependant, certains éléments doivent obligatoirement apparaitre dans tous les business plans, indépendamment du type de projet. Il s’agit entre autre des données et tendances du marché, de l’analyse SWOT, du Business Model Canvas, de la stratégie marketing détaillée ainsi que du plan d’action sur 3 ans.

Dans le cadre de la recherche de financement pour le lancement de votre projet, vous devez rédiger un business plan. En effet, avant de vous octroyer un prêt, le banquier a besoin d’être convaincu par votre projet. Le business plan lui donne alors tous les renseignements dont il a besoin. Comment convaincre votre banquier que votre projet est solide et maitrisé ? Éléments de réponse.

Business plan pour la banque : que doit-il absolument contenir ? 

Un business plan à présenter à la banque doit absolument contenir certains éléments essentiels. 

Le contexte et l’opportunité de marché

La présentation des éléments du marché représente la première étape du montage d’un business plan. Il s’agit ici de présenter des données chiffrées et des éléments de marché concrets.

À travers des arguments convaincants, il faudra démontrer que le marché est dynamique, ou du moins en croissance. Dans le cas contraire, vous devez expliquer les changements récents opérés sur le marché, et dire de quelle manière cela vous sera profitable. Par exemple, si nous prenons le cas d'une boutique de prêt-à-porter, vous pouvez démontrer comment internet et les nouvelles technologies peuvent vous aider à conquérir de nouvelles parts de marché.

Il faudra ensuite décrire les dernières tendances de l’industrie et montrer de quelle manière elles pourront avoir un impact sur votre projet. Par exemple, dans le cas d'un restaurant, vous pouvez démontrer que la tendance des français à se tourner vers des offres bios aura une influence sur vos menus.

Exposer ces éléments lui permettra de voir que vous êtes pleinement conscient des récents changements, et que vous les intégrerez pour le développement d’une solution innovante.

Vous devez terminer cette première partie en précisant quels sont les facteurs de succès d’une entreprise comme la vôtre (par exemple, si vous développez un logiciel, vous expliquerez que vous allez vous concentrer sur l'expérience utilisateur, le tunnel d'acquisition, la charte graphique etc.).

À la lecture du business plan, le banquier doit être convaincu que vous avez réfléchi aux éléments sur lesquels une entreprise comme la vôtre doit travailler.

La présentation du projet

Ici, vous devez présenter, simplement et clairement, votre projet d'entreprise.

Si ce dernier est simple à comprendre, vous n’avez pas besoin d’entrer dans les détails. Par contre, cette partie doit être bien détaillée si vous créez une solution innovante encore peu connue du marché. Quoi qu’il en soit, utilisez un langage simple et évitez le jargon trop technique.

Il faudra par la suite expliquer le fonctionnement de la solution que vous proposez. Ici encore, vous ne devez entrer dans les détails que lorsque cela s’impose.

Par exemple si vous développez un produit complexe destiné à une niche précise, vous devez bien expliquer le mode de fonctionnement du produit.

N’oubliez pas de déterminer votre proposition de valeur. En d’autres termes, expliquez précisément et brièvement comment vous apporterez de la valeur à votre marché cible.

Terminez cette partie par une présentation de vous, le porteur de projet. Les entrepreneurs ont tendance à négliger cette étape, pourtant essentielle. En mettant votre parcours et votre expérience en avant, le banquier vous accordera certainement plus de crédit. N’hésitez pas à annexer votre CV au business plan, pour plus de clarté.

La synthèse de l’étude de marché

Dans la structure de votre business plan, cette partie est essentielle.

Vous devez y décrire vos segments de marché. Autrement dit, ce sont les personnes qui achètent votre produit ou votre service.

L’analyse SWOT fait aussi partie des conclusions d’une étude de marché. Elle fait un état des lieux de l’environnement concurrentiel. Elle permet donc de déterminer les forces et faiblesses de votre projet, ainsi que les menaces et opportunités qui l’entourent.

Qu’importe votre marché cible, vous avez forcément de la concurrence, directe ou indirecte. Votre business plan doit ainsi présenter les forces et faiblesses des concurrents.

Pour finir, décrivez vos avantages concurrentiels, c’est-à-dire les éléments sur lesquels vous travaillerez pour gagner des parts de marché supplémentaires.

La présentation de votre stratégie sur 3 ans

Cette partie varie généralement selon le type de projet.

Vous devez y décrire les étapes essentielles du développement de votre projet, sur le long terme. Il s’agit entre autres de la recherche des financements, de la recherche de partenaires, du lancement des activités, de la création des campagnes marketing, etc.

Ensuite, il faut décrire votre business model, grâce au Business Model Canvas. Il s’agit ici de déterminer la façon dont votre entreprise va générer des revenus et des bénéfices sur le long terme.

La présentation de votre stratégie marketing est importante. Vous devez, dans cette partie, déterminer les leviers et canaux que vous allez utiliser pour acquérir de nouveaux clients, et les fidéliser.

Évoquez ensuite tous les risques liés à votre projet. Montrez aussi au lecteur que vous avez réfléchi à des solutions.

Pour finir, faites une synthèse de votre projet en 5 ou 6 points essentiels. Cette partie marque la fin du business plan (avant de s’attaquer au volet financier). Vous devez y expliquer pourquoi votre projet est viable.

Les éléments financiers

Cette partie varie d’un projet à un autre.

À la lecture des éléments financiers, le banquier doit être convaincu d’une chose : votre projet est rentable.

Vous devez alors :
- Expliquer clairement les hypothèses de revenus
- Présenter les tableaux financiers : bilan prévisionnel, budget de trésorerie, compte de résultat prévisionnel, etc.
- Lister les investissements de démarrage.

présenter business plan à un banquier
format business plan banquier

Quelle longueur pour un business plan à présenter à son banquier ?

Généralement rédigé sous PowerPoint, un bon business plan doit comprendre entre 15 et 50 pages.

Notre business plan gratuit comprend environ 40 pages, et c’est le cas pour tous nos modèles de business plan.

Il est inutile de faire un business plan trop long :  cela ne sert à rien de meubler le document de grandes images et de longs paragraphes sans aucune valeur ajoutée pour le projet. Il se peut que le banquier ne le lise pas entièrement.

Pour ce qui est du prévisionnel financier, il doit s’étaler sur 3 ans. Téléchargez notre modèle gratuit de prévisionnel financier pour voir à quoi ressemble ce type de document.

Qu’est-ce qu’un banquier vérifie en premier dans un business plan ?

Un business plan réussi est tout d'abord un business plan qui est bien structuré. Cela prouve que celui qui l’a conçu est rigoureux et organisé. Il tient également compte de plusieurs autres éléments :

La longueur du business plan

Un bon business plan n’est ni trop long ni trop court.

Cependant, les entrepreneurs ont tendance à croire que, plus le document est long, plus il est pertinent.

Il se peut que ça soit le cas, en fonction de la nature de votre projet. Par exemple, si vous créez une solution innovante et complexe, il faut bien expliquer certaines notions : cela va naturelemnt rallonger le document.

Gardez à l’esprit que votre banquier doit étudier beaucoup de dossiers tous les jours. Si vous lui présentez un business plan trop long, il est possible qu’il ne le lise pas entièrement, voire même pas du tout.

La pertinence du business plan

Lorsque vous concevez un business plan, l’une des plus grandes difficultés est de réussir à collecter des informations pertinentes. 

Cependant, il ne suffit pas de les collecter, mais aussi de les trier et de les recouper. Il en va de la crédibilité de votre business plan, notamment aux yeux du banquier.

Celui-ci va s'assurer que le document contienne des données pertinentes sur votre industrie, mais aussi sur les concurrents, segments de marché et partenaires potentiels.

Les données chiffrées du projet

Trouver les mots justes pour présenter son projet, c’est bien. Faire des estimations chiffrées c’est encore mieux.

Dans un business plan, les chiffres parlent autant que les mots. À travers des données chiffrées, le banquier est en mesure de quantifier et avoir une idée précise sur un élément donné.

La présentation de la stratégie marketing

Les entrepreneurs font souvent l’impasse sur la rédaction d’une stratégie marketing dans leur business plan. Pourtant, c’est l’un des principaux éléments que le banquier vérifie.

En effet, la stratégie marketing se situe au cœur d'un nouveau projet d'entreprise. Elle permet de décider des actions et initiatives à mettre en place pour  vendre le produit ou le service.

Avant de vous octroyer un prêt, le banquier va s'assurer que votre stratégie marketing est solide.

Quel format pour un business plan destiné à la banque ?

Quand vient le moment de la mise en forme du business plan, on peut se demander quel format choisir. Word et PowerPoint sont les logiciels les plus sollicités pour cette tâche. Lequel choisir ?

Un business plan réalisé sur Word est souvent bien trop long et rempli de détails qui manquent de pertinence. Il est plus difficile à lire, notamment en raison de l’absence d’éléments visuels. De plus, les contenus sont généralement composés de gros blocs de textes.

Pour une meilleure esthétique et une lecture plus fluide du document, choisissez le logiciel PowerPoint. Il permet d’intégrer des visuels, graphiques et tableaux entre les contenus textes. Cela rend la lecture plus agréable. À cet effet, il s’agit du logiciel idéal pour rédiger une demande de financement.

De plus, pour faire une présentation orale auprès des banquiers et investisseurs potentiels, PowerPoint est le logiciel par excellence. Il est facile à utiliser et permet de réaliser des graphiques rapidement et facilement.

Il est donc plus simple de concevoir un business plan sous PowerPoint plutôt que sur Word.

La structure est meilleure et le rendu visuel est plus appréciable.

exemple business plan banque

Comment présenter un business plan à la banque ? 

Un business plan pour la banque doit être convaincant et bien structuré.

Vous devez donc utiliser le logiciel PowerPoint, conçu principalement pour les présentations orales.

Votre présentation n’est que la synthèse des contenus des slides, qui défilent sur le rétroprojecteur.

C’est notamment ce côté pratique qui fait toute la force de PowerPoint, par rapport à Word. 

TÉLÉCHARGER UN EXEMPLE GRATUIT DE BUSINESS PLAN