5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Ouvrir une école privée hors contrat : le guide complet

Ouvrir une école privée hors contrat

Les établissements scolaires s'adressent à un marché énorme. En effet, en France, il y a un peu plus de 12 millions de personnes qui fréquentent les écoles, les collèges et les lycées. Ils sont 53 % à être des élèves du premier degré et 47 % pour le deuxième degré (environ 3,5 millions de collégiens et un peu plus de 2 millions de lycéens).

De nouveaux types d'écoles et d'enseignements se développent. Il y aurait par exemple environ 1 500 établissements hors contrat en France. Environ 40 % d’entre eux seraient des écoles primaires. Ainsi, c'est une industrie qui sait également innover.

La demande pour les écoles privées et les écoles hors contrat est en croissance. Les parents d'élèves recherchent un enseignement de qualité pour leurs enfants et sont déçus par les établissements publics, qui ont parfois du mal à tenir leurs promesses.

Ouvrir sa propre école représente une aventure entrepreneuriale intéressante. Il s'agit en effet d'un projet avec un impact positif, puisque vous êtes en charge de façonner les générations futures !

Comment réussir l'ouverture de son école ? Suivez le guide !

Sachez également que notre équipe d’experts analyse et collecte régulièrement des données sur ce marché. La synthèse de son travail se trouve dans les documents du pack complet pour ouvrir une école rentable.

Quelle est la définition précise d’une école privée hors contrat ?

En France, une école privée hors contrat est un établissement qui n'a signé aucune convention avec l'État pour exercer son activité.

Cet établissement scolaire n'a aucun lien juridique particulier avec l'État, si ce n'est l'application de ces lois. Cela signifie que ce type d'école n'est pas tenue de suivre le programme ou le calendrier de l'Éducation Nationale.

Les écoles privées hors contrat représentent un segment de l'enseignement privé en France, comptant environ 3 millions d'élèves.

Ces établissements s'étendent de la maternelle au lycée, en passant par l’élémentaire et le collège. Ils appliquent souvent des méthodes pédagogiques innovantes et peuvent être des écoles religieuses. Parmi ces écoles, on trouve principalement des écoles bilingues, Montessori, éco-responsables, etc.

Qui peut ouvrir une école privée hors contrat ?

Pour ouvrir une école privée hors contrat, vous devez remplir certaines conditions, régies par la loi française.

Tout d'abord, vous devez être de nationalité française ou ressortissant d'un pays de l'Union Européenne (UE). Vous devez également être âgé d'au moins 21 ans et avoir un casier judiciaire vierge.

Pour ce qui est des qualifications pédagogiques, vous devez avoir accompli 2 ans d'études après l'obtention du baccalauréat.

Selon la loi, vous devez également avoir au moins 5 ans d'expérience professionnelle en tant que directeur, enseignant ou surveillant dans un établissement public ou privé.

Pour ouvrir votre école et réussir sur le secteur de l’éducation, aidez-vous des ressources du pack complet pour ouvrir une école rentable.

Quelles sont les démarches et étapes pour ouvrir une école ?

Pour ouvrir une école privée hors contrat en France, vous devez impérativement suivre certaines étapes et démarches.

La détermination du projet

Vous devez avoir une idée précise de votre projet d'école, mais aussi de la pédagogie que vous désirez adopter (Montessori, Freinet, bilingue, etc.).

Ensuite, vous devez vous former à cette dernière et éventuellement visiter d'autres écoles.

La réalisation d'une étude de marché

Il est impératif de réaliser une étude de marché pour ouvrir une école privée hors contrat.

Vous devez également choisir un lieu d'implantation présentant une forte demande de la part des parents.

Le choix du statut juridique

Il est nécessaire de choisir la forme juridique de votre école, afin de concrétiser votre projet.

Vous avez le choix entre une association de type loi 1901 ou une entreprise.

La déclaration d'ouverture d'école

Il faut informer le maire, le procureur de la République et le préfet de l'ouverture de votre école.

Une fois le récépissé du maire reçu, vous devez faire une déclaration à l'Inspection Académique du département. Cette démarche doit être effectuée au moins quatre mois avant l'ouverture de l'école.

L'élaboration d'un business plan

Le business plan de votre école doit définir, avec précision, le fonctionnement de votre établissement durant les trois premières années d'activité (nombre de classes, cantine, directeur, nombre de professeurs, matériel pédagogique, etc.).

Également, le prévisionnel financier de votre école vous permettra d'établir un budget de fonctionnement précis, d’estimer vos futurs revenus ainsi que le seuil de rentabilité de votre établissement scolaire.

Le recrutement du personnel

Il est important de choisir votre personnel avec soin.

En effet, vous devez vous assurer que celui-ci est sensible à la pédagogie de votre école privée. De plus, il vous faut des professeurs qui ont de l’expérience, cela apportera un atout indéniable à votre école.

La collecte de contributions

Vous pouvez solliciter des contributions, des dons ou des prêts, pour assurer le financement initial de votre école.

Vous devez veiller à maintenir le développement de votre projet au rythme de vos rentrées financières.

Quelles sont les règles autour de l’ouverture d’une école privée ?

Afin de pouvoir ouvrir une école privée hors contrat, vous devez vous conformer à certaines règles.

La déclaration d'ouverture de votre école privée hors contrat

Comme évoqué précédemment, bien que vous n'ayez pas signé de convention avec l'État, vous devez déclarer l'ouverture de votre école privée au recteur de l'Académie de votre région.

Après un délai de 3 mois à compter de la date de la déclaration, vous pouvez ouvrir votre école, sauf en cas d'opposition à l'ouverture.

Les raisons d'une opposition à l'ouverture sont les suivantes :
- votre casier judiciaire n’est pas vierge
- vous avez fait l'objet d'une interdiction définitive d'enseigner
- l'établissement n'a pas le caractère d'un établissement scolaire ou technique
- vous êtes âgé de moins de 21 ans
- vous n'avez pas la nationalité française ou vous n’êtes pas ressortissant d’un pays de l’Union Européenne

En cas de non-déclaration de votre école privée, celle-ci peut être fermée sur décision du préfet. De plus, vous risquez une peine d'un an de prison et une amende de 15 000 euros.

L'organisation pédagogique

Il est important de savoir que vous n'êtes pas obligé de respecter les programmes et l'emploi du temps de l'enseignement public dans votre école privée.

Cependant, votre établissement doit permettre aux élèves d'acquérir les connaissances du socle commun de compétences.

Sur le plan financier, l'État ne prend pas en charge la rémunération des enseignants de votre école privée. Par conséquent, il vous incombe d'embaucher et de rémunérer votre personnel enseignant.

Quels sont les contrôles pour les écoles privées hors contrat ?

En France, les écoles privées sont soumises au contrôle de l'État.

Au cours de sa première année de fonctionnement, l'école privée hors contrat est inspectée de manière obligatoire. Par la suite, il peut y avoir d'autres contrôles, parfois inopinés. Ces derniers comprennent des contrôles administratifs et pédagogiques de l'école.

Le contrôle administratif

Le préfet et le recteur vérifient que le directeur et les enseignants possèdent les qualifications requises.

Ils veillent également à ce que le fonctionnement de l'établissement assure l'ordre public, la prévention sanitaire et sociale, ainsi que la protection de l'enfance et de la jeunesse. En cas de non-respect de ces dispositions, des sanctions peuvent être mises en œuvre.

Le contrôle pédagogique

Le recteur veille à ce que l'enseignement proposé permette à chaque enfant d'acquérir les connaissances du socle commun de compétences.

Il doit également lui permettre de développer sa personnalité et de s'intégrer dans la vie sociale et professionnelle.

Faut-il faire un business plan pour ouvrir une école ?

Oui, il faut réaliser un business plan pour ouvrir une école.

Le business plan constitue le fondement de la réussite de tout projet entrepreneurial, y compris l'ouverture d'une école privée hors contrat.

Ce document schématise la mise en œuvre du projet afin de faciliter la gestion de votre école privée durant ses premières années d'activité. De plus, il vous permet d'étudier le marché et le secteur de l'éducation.

Ce document vous fournit le budget de démarrage requis pour ouvrir une école privée, ainsi que la liste des dépenses à prévoir. Il vous fournit également des prévisions d’inscriptions, de coûts et de rentabilité. Cela vous permettra d'élaborer une stratégie marketing visant à développer les revenus de votre établissement scolaire.

Enfin, le business plan représente un outil indispensable pour obtenir les financements nécessaires à l'ouverture de votre école. En effet, il vous permet de démontrer la viabilité et la rentabilité de votre projet à un partenaire financier.

Faut-il faire une étude de marché pour ouvrir une école ?

Avant d'ouvrir une école privée hors contrat, il est essentiel de réaliser une étude de marché.

L’étude de marché de votre école vous permet de connaître votre marché cible, mais aussi de cerner ses besoins et ses attentes. En testant la viabilité de votre école, vous serez ainsi en mesure de réduire les risques.

Par ailleurs, cette démarche recense vos concurrents directs et indirects. Une fois identifiés, vous pouvez analyser leurs offres, leurs points forts et leurs points faibles. Vous pourrez alors développer une stratégie et des avantages concurrentiels, pour votre établissement scolaire.

Pour finir, l'étude de marché vous offre une meilleure compréhension du marché de l'éducation, ainsi que de son fonctionnement. Elle vous tient informé des dernières tendances du secteur, afin de renforcer votre positionnement sur le marché.

Quel budget est nécessaire pour ouvrir une école ?

Pour ouvrir une école privée hors contrat, il faut généralement réaliser un investissement initial compris entre 100 000 et 800 000 euros.

Si vous souhaitez estimer précisément et facilement votre budget de démarrage, utilisez le prévisionnel financier pour une école. Les hypothèses sont pré-remplies.

De nombreux facteurs peuvent faire varier ce montant. Il s'agit notamment de l'emplacement de votre école privée, de sa capacité d'accueil et du nombre de bâtiments comprenant les salles de classe et le reste de l'établissement (administration, infirmerie,gymnase, etc.).

Par exemple, si vous ouvrez une école privée au centre de Paris, dotée d'une cantine, d'une infirmerie et d'un gymnase, votre budget sera assez important. Néanmoins, si vous créez une école privée à capacité d'accueil restreint et localisé dans une petite ville, votre budget sera moins conséquent.

Quelles sont les dépenses pour ouvrir une école ?

L'ouverture d'une école privée hors contrat entraîne de nombreuses dépenses, que vous retrouverez toutes, avec leur montant, dans notre prévisionnel financier pour une école :
- l'achat ou la location d'un bien immobilier et le dépôt de garantie
- la réalisation des travaux de mise en conformité de l'école
- le matériel et les fournitures scolaires, comme les bureaux, les tableaux, les rangements
- le matériel informatique, tel que les ordinateurs, les imprimantes, les projecteurs
- les frais d'établissement, tels que la rédaction de vos statuts juridiques, les assurances
- les honoraires de l'expert-comptable et de l'avocat
- les premiers salaires et les cotisations patronales des enseignants
- le budget consacré au marketing de votre établissement
- le matériel médical pour l'infirmerie, tel qu'une armoire à pharmacie, un lit pour enfant

Comment bien choisir l’emplacement de son école ?

Afin d'assurer le succès de votre école privée hors contrat, il est nécessaire de trouver un bon emplacement.

Tout d'abord, vous devez vous installer dans une région dotée d'une démographie active, comptant de nombreuses familles avec des élèves potentiels.

Pour connaître ces données, vous devez conduire une bonne étude de marché pour votre école.

L'emplacement de votre établissement scolaire doit être facilement accessible, c'est-à-dire proche des grands axes routiers ou des transports en commun. Il doit également disposer d'un parking à proximité. Ce dernier est essentiel pour garantir la sécurité des enfants déposés et récupérés par les parents.

Il est conseillé de privilégier les zones mal desservies en termes d'offres scolaires. En plus de l'absence de concurrence, ces zones vous offrent la liberté de déterminer vos offres.

Vaut-il mieux ouvrir une école en indépendant ou en franchise ?

Pour ouvrir une école privée hors contrat, deux choix s'offrent à vous. En effet, vous avez la possibilité d'ouvrir une école privée en tant qu'indépendant ou comme franchisé.

Dans le cas d'une école privée indépendante, vous percevez l'intégralité de vos revenus, sans devoir 5 à 20 % de votre chiffre d'affaires à un franchiseur.

De même, vous n'avez pas à payer de redevance de franchise pour démarrer votre activité. Outre la flexibilité et l'autonomie dont vous bénéficiez, vous pouvez fixer librement vos frais de scolarité et vos marges bénéficiaires.

L'absence d'accord contractuel avec une entité mère évite tout risque de conflit. Par exemple, la revente de votre établissement scolaire est plus facile en étant indépendant que franchisé.

En optant pour une école privée hors contrat en franchise, les investissements initiaux sont moins conséquents en raison de l'aide apportée par la franchise.

Vous bénéficiez d'un démarrage d'activité plus rapide et d'une réduction des risques. La franchise vous offre la possibilité de suivre une formation au métier de chef d'entreprise.

Aussi, l’ouverture d’une école privée franchisée offre la possibilité de tirer profit de l’image de marque de la maison mère. Elle vous donne également accès aux données du marché de l'éducation et aux tendances du secteur.

Enfin, notez que pour être accepté au sein d’une franchise, vous devrez prouver que votre projet d'école est viable et rentable. Pour cela, présentez lui les documents du pack complet pour une école privée.

Quel concept pour réussir l'ouverture de son école ?

Un bon concept pour votre école privée hors contrat, vous permettra d’attirer davantage de parents et d'élèves potentiels.

Limiter le nombre d'élèves par classe

En proposant un nombre limité d'élèves par classe, vous favorisez le suivi pédagogique de chaque élève.

En effet, l'enseignant peut accompagner chaque élève de manière qualitative en différenciant davantage ses contenus pédagogiques.

Disposer d’un personnel qualifié

Pour les parents d'élèves, le principal critère pour choisir une école privée est le personnel enseignant et la qualité de l'enseignement proposé.

En disposant d'un corps professoral expérimenté, vous attirez davantage d'élèves.

Proposer des sorties pédagogiques

Lors du choix d'une école privée, les parents privilégient les établissements qui proposent des activités extrascolaires et des sorties culturelles.

En plus d'être stimulantes pour les élèves, ces sorties renforcent les liens entre les élèves d'une même école. Il est important de noter que ces sorties permettent d’attirer l’attention de la presse locale.

Créer des classes "élites"

En complément des classes classiques, vous pouvez vous lancer dans la formation d'élites.

La présence de ce type de classes dans votre école privée vous permet éventuellement d'attirer les talents de votre région. Elle vous permet également de gagner en notoriété.

Proposer des cours de soutien

Ces cours sont essentiels pour améliorer et renforcer l'apprentissage des élèves en difficulté.

En effet, durant ces séances, les enseignants ont le temps de se pencher sur la situation particulière de ces élèves. En proposant ces cours, vous améliorerez le niveau de vos élèves et donc celui de votre établissement.

Développer une offre de cours en ligne

Cette prestation vous permet d'étendre la portée géographique de votre établissement et d'augmenter les revenus de votre école de manière significative.

Cependant, cette démarche n'est pas adaptée à tous les niveaux scolaires, notamment en ce qui concerne la maternelle ou l’élémentaire.

Développer des partenariats avec des associations sportives

L'école a pour mission d'initier les élèves aux activités physiques.

En créant des partenariats avec des associations sportives, vos élèves bénéficieront d'infrastructures pour découvrir différentes activités.

Quelle stratégie marketing pour une école privée ?

Il est essentiel de mettre en place une véritable stratégie marketing pour votre établissement, comme celle que nous avons détaillé dans les documents du pack complet pour ouvrir une école.

Développer un site web professionnel pour votre école privée

Ce site représente la première impression qu'un parent potentiel a de votre établissement.

Il est donc capital qu'il soit simple, intuitif et agréable à consulter pour attirer davantage d'élèves.

Utiliser Google Ads

Google Ads, le service de publicité en ligne proposé par Google, vous permet d'atteindre un plus grand nombre de parents potentiels.

En effet, en achetant un espace publicitaire, votre école privée apparaîtra dans les premiers résultats de recherche de Google et sur Google Maps.

Exploiter les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux vous permettent d'accroître l'engagement, de créer des campagnes publicitaires ciblées et de toucher plus de personnes.

Ainsi, vous pouvez communiquer avec des parents et des élèves potentiels.

Améliorer le référencement du site web de votre école

Avant de choisir une école, les parents et les élèves réalisent de nombreuses recherches en ligne.

Il est donc essentiel de se concentrer sur l'optimisation du référencement de votre site.

Envoyer des newsletters aux parents d’élèves

Les newsletters vous permettent de communiquer des informations variées en fonction du public ciblé.

Elles vous permettent également de transmettre des informations importantes aux élèves et à leurs parents.

Créer un blog sur votre école privée

Un blog fait découvrir votre école privée aux parents potentiels.

Il met en avant le côté créatif et culturel de votre établissement, ainsi que les activités extrascolaires proposées aux élèves.

Combien de chiffre d’affaires génère une école privée ?

Généralement, une école privée hors contrat réalise un chiffre d'affaires oscillant entre 70 000 et 300 000 euros par an.

Néanmoins, ce montant peut varier en fonction de multiples critères :
- le nombre d'élèves inscrits dans votre établissement
- le montant des frais de scolarité
- la capacité d'accueil de votre établissement scolaire
- les services proposés dans votre école, tels que la restauration ou encore l’internat
- les professeurs recrutés

Pour une estimation personnalisée, précise et complète des revenus de votre projet scolaire, utilisez vous sur le prévisionnel financier pour une école. Les hypothèses dans ce modèle sont pré-remplies.

Quelles sont les charges courantes d'une école ?

La gestion d'une école privée hors contrat engendre notamment de nombreuses dépenses récurrentes :
- la location du bien immobilier, sauf si vous en êtes le propriétaire
- l'entretien des locaux et le paiement des charges telles que les factures d'eau, d'électricité
- l'achat de matériel, de mobilier et de diverses fournitures scolaires
- la rémunération du corps enseignant
- les charges relatives à l'accompagnement comptable et juridique
- les investissements en matière de marketing et de communication
- les dépenses administratives courantes

Retrouvez l’ensemble des charges courantes (ainsi que leurs montants) et du compte de résultat dans le prévisionnel financier pour une école.

Existe-t-il une forte demande pour les écoles privées ?

Depuis quelques années, on observe une augmentation de la demande en faveur des écoles privées.

En effet, face aux manquements qui peuvent parfois surgir dans l'enseignement public, de nombreux parents tentent d'offrir une meilleure éducation à leurs enfants en les inscrivant dans des établissements privés.

Certaines familles à faibles revenus s'endettent pour envoyer leurs enfants dans des écoles prestigieuses. D'autres, face à l'engouement suscité, vont jusqu'à inscrire leurs enfants sur des listes d'attente et ce, au moins un an avant la rentrée scolaire.

Ouvrir une école privée hors contrat : est-ce rentable ?

En général, lorsqu’on ouvre une école privée hors contrat, l’objectif n'est pas la rentabilité.

On retrouve le plus souvent l'ambition d'un projet pédagogique innovant et humain, qui apportera une éducation positive aux générations futures.

Cependant, l'école privée hors contrat doit atteindre son seuil de rentabilité pour continuer à fonctionner de manière correcte. Par conséquent, vous devez gérer votre école comme une entreprise.

L'école privée étant une entreprise de prestation de services, vous devez faire attention au coût humain, qui représente entre 35 et 65 % du chiffre d'affaires de l'établissement. Vous devez également compter un nombre d'élèves relativement important, sans pour autant compromettre la qualité des apprentissages.

Par ailleurs, la gestion du temps doit être optimisée. Pour cela, vous devez disposer d'un personnel enseignant qualifié et automatiser certaines tâches, afin d'améliorer la productivité des opérations. Vous pouvez, par exemple, effectuer du soutien scolaire pendant les temps de garderie.

Lorsque votre école privée commence à se faire un nom et que la qualité de votre programme éducatif est reconnue, vous pouvez augmenter progressivement les frais de scolarité.

De même, si vous vous spécialisez dans des apprentissages recherchés (pédagogie Montessori, Freinet, etc.), vous aurez la liberté de fixer vos frais de scolarité et donc vos marges bénéficiaires.

Toutefois, veillez à ne pas dégrader la qualité de votre école au nom de la rentabilité (matériel de mauvaise qualité, professeurs peu qualifiés, classes surchargées, etc.).

À lire également

La stratégie marketing pour une école privée
Le revenu et la rentabilité d'une école privée
Ouvrir une école : coût, dépenses et rentabilité