Ouvrir un espace de coworking : le guide complet

Le guide complet pour ouvrir un espace de coworking

Les espaces de coworking sont de plus en plus nombreux en France. Si on en comptait à peine 500 il y a encore quelques années, on en dénombre presque 2 000 aujourd'hui, répartis dans les différentes villes de l'Hexagone.

Les entreprises d'aujourd'hui ont besoin de modernité et de flexibilité. Avec leur décoration travaillée, leurs abonnements sans engagement et leur atmosphère dynamique, les espaces de coworking viennent répondre à cette demande.

Vous souhaitez ouvrir votre propre espace de coworking ? Par où commencer ?
Faut-il faire une étude de marché pour son espace de coworking ?
Quels indicateurs devez-vous analyser ?
Quel serait l'emplacement idéal pour votre coworking ?
Quid du business plan ?
Comment savoir s'il s'agit d'une idée potentiellement rentable ?
Quelles sont les formalités administratives à accomplir pour réussir l'ouverture de son coworking ?

Nous répondons à toutes ces questions dans la suite de l'article. Pour vous aider à démarrer un projet rentable, nous avons également compilé toutes les ressources dans le pack complet pour un espace de coworking.

Faut-il un diplôme pour ouvrir un espace de coworking ?

Non, aucun diplôme n'est nécessaire pour ouvrir un espace de coworking. Néanmoins, il est essentiel d'avoir certaines qualités pour assurer la réussite de votre activité.

Parmi ces dernières, on peut citer la maîtrise des techniques commerciales. En effet, en tant que propriétaire d'un espace de coworking, vous devez gérer la commercialisation de vos locaux.

Par ailleurs, il est essentiel d'avoir un bon sens du relationnel. Qui dit espace de coworking, dit forcément échange avec d'autres personnes. Vous devez donc être accueillant et savoir créer des échanges entre les membres de votre établissement.

Pour finir, vous devez également avoir des compétences en matière de management pour assurer la coordination de votre personnel.

Qu'est-ce qu'un espace de coworking ?

En termes simples, un espace de coworking est un environnement conçu pour accueillir des professionnels (ou des entreprises) à la recherche d'un espace pour travailler.

Ainsi, les espaces de coworking sont à la fois des centres communautaires, des pôles de collaboration et des espaces sociaux. Des travailleurs de différents domaines s’y réunissent pour partager leur expertise et explorer de nouvelles idées.

Ces derniers temps, ces espaces sont également plébiscités par les grandes entreprises, souhaitant réduire les surfaces de bureaux inutilisées, s'éloigner des sièges sociaux traditionnels et adopter un mode de travail plus flexible.

La pandémie et la normalisation du télétravail ont accéléré le mouvement des coworkings un peu partout dans le monde.

Quelle réglementation pour un espace de coworking ?

L'aménagement d'un espace de coworking doit répondre à plusieurs normes.

D'abord, il existe une réglementation stricte en ce qui concerne les dimensions des espaces de travail. De façon brève, il faut au minimum :
- 15m² pour un poste de travail en coworking
- 10m² s'il s'agit d'un bureau individuel
- 11m² pour un poste de travail en bureau collectif fermé

Il faut également respecter un nombre maximal de personnes dans chaque type d'espace de travail pour garantir un meilleur confort pour les usagers. À cet effet, il faut prévoir au maximum 5 postes de travail dans un bureau collectif et au maximum 10 dans un espace collectif.

Par ailleurs, la norme Afnor NF EN 12646-1 exige de garantir un éclairage harmonisé et uniforme dans les espaces de travail. Vous devez aussi veiller au contraste des éclairages au sein de votre espace.

Vous êtes tenus de réduire les contrastes de lumière trop forte dans chaque pièce de votre coworking, et d'une pièce à une autre. En outre, il est primordial de privilégier la lumière naturelle.

Vous devez également respecter des règles précises en ce qui concerne l'ergonomie de votre coworking. Par exemple, un plan de travail doit avoir au minimum 80 cm de profondeur et 120 cm de largeur.

Pensez par ailleurs à l'isolation acoustique de votre espace de travail. Cela passe par l'utilisation de bons revêtements pour le sol, l'utilisation de faux plafonds ou encore l'installation de panneaux acoustiques. Vous l'aurez compris, il s'agit de bien minimiser les bruits afin d'offrir un cadre de travail agréable et confortable aux clients de votre coworking.

La qualité de l'air et les aspects thermiques ne sont pas à négliger lorsque vous aménagez un espace de coworking. Une bonne circulation de l'air est primordiale dans un espace de travail.

Pour finir, il faut savoir que l'agencement de votre espace de coworking doit tenir compte des normes de sécurité des personnes, de l'accessibilité et des dispositions sanitaires en vigueur. Concernant cet aspect, les règles dépendent du type d'établissement que vous choisissez : Établissement Recevant du Public (ERP) ou Établissement Recevant des Travailleurs (ERT).

À quelles assurances souscrire pour ouvrir un espace de coworking ?

En France, les espaces de coworking sont soumis à des règles et des obligations strictes en matière d'assurance.

Il ne faut pas oublier que ces espaces sont des lieux constamment fréquentés par des personnes, dont la plupart vous sont inconnues. De ce fait, vos biens et matériels ne sont pas à l'abri d'un vol ou d'une détérioration.

Il y a notamment l'Assurance Responsabilité Civile Professionnelle, qui couvre les dommages causés à autrui dans le cadre de votre activité.

Il existe aussi une garantie dommages, pour compléter votre assurance RC Pro. Une garantie dommages vous permet de couvrir vos biens professionnels et vos risques locatifs, tels que les dégâts des eaux, les incendies, etc.

Quel statut juridique pour un espace de coworking ?

Pour choisir un statut juridique adapté à votre concept de coworking, vous devez d’abord référencer quelques éléments, comme :
- si vous ouvrez seul ou à plusieurs
- le régime fiscal que vous souhaitez pour votre établissement
- la protection éventuelle de votre patrimoine personnel et celui de vos associés
- le régime social des dirigeants (serez-vous salarié ou travailleur non salarié au sein de votre espace de coworking ?)

En fonction de ces détails, vous avez plusieurs options.

Si vous êtes le seul associé, vous pouvez opter pour l'une des formes juridiques suivantes :
- Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée (EIRL)
- Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL)
- Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle (SASU)

À contrario, si vous lancez le projet avec d’autres associés dans le but de partager les responsabilités, il faudra choisir une forme juridique plus souple comme :
- la Société à Responsabilité Limitée (SARL)
- la Société par Actions Simplifiées (SAS)
- la Société Anonyme (SA)

En outre, notez qu'il est possible de choisir le statut d'association pour ouvrir votre espace de coworking. Dans ce cas, vous bénéficiez d'une exonération de divers impôts comme l'impôt sur les sociétés ou la contribution économique. Vous payerez uniquement l'URSSAF et la taxe d'habitation.

Toutefois, le statut d'association pour votre coworking présente quelques contraintes, notamment :
- l'obligation d'ouvrir le coworking à plusieurs (au moins deux personnes)
- la contrainte de réinvestir les bénéfices dans le projet

À moins de réinvestir les profits dans le développement du coworking, votre association sera imposée si :
- votre chiffre d'affaires annuel excède 61 145 euros ou
- le salaire des dirigeants dépasse 3/4 du SMIC

En ce qui concerne la rémunération des dirigeants, si vous choisissez le statut d'association, vous avez deux modalités :
- mener une autre activité à côté afin de compléter vos revenus
- travailler en tant que salarié pour le coworking (cela suppose qu'il faut confier la ggestion légale de l'espace à de tierces personnes.)

Pour finir, il convient de préciser qu'il n'est pas possible de retirer votre capital de départ en cas de cessation des activités de votre coworking avec le statut d’association.

En effet, cette forme juridique vous oblige à céder les équipements et matériels de coworking à une autre association de même nature.

Faut-il faire un business plan pour ouvrir un espace de coworking ?

Un bon business plan pour votre espace de coworking a le mérite de présenter, de façon claire et structurée, votre projet d'entreprise à un potentiel investisseur. Il vous permet de dérouler votre stratégie pour maximiser vos profits sur le long terme.

C'est un document qu'un banquier vous demandera, si vous sollicitez un crédit professionnel pour financer vos investissements de démarrage.

Grâce au prévisionnel financier de votre espace de coworking, vous pourrez établir des prévisions sur les dépenses et gains potentiels de votre espace. Ces données vont notamment vous permettre de calculer le seuil de rentabilité de votre coworking, soit le niveau d’activité à atteindre pour réaliser des bénéfices.

Le prévisionnel financier vous permettra également de savoir combien de temps il vous faudra pour que votre espace de coworking devienne rentable.

Faut-il faire une étude de marché pour ouvrir un espace de coworking ?

Pour ouvrir un espace de coworking, il est indispensable de réaliser une étude de marché. En effet, cette dernière présente de nombreux avantages.

Tout d'abord, l'étude de marché de votre espace de coworking vous permet de vérifier l'existence d'une demande dans votre zone d'implantation. De plus, elle vous fournit un meilleur aperçu des habitudes de consommation et des attentes des clients.

L’étude de marché vous permet de mieux identifier et cibler les espaces de coworking concurrents dans la région. Cette démarche vous permet de disposer d'informations telles que leurs offres, leurs tarifs, leurs chiffres d'affaires, etc. Grâce à ces données, vous pourrez mieux vous positionner sur le marché du coworking.

Pour finir, l'étude de marché vous offre une perspective globale du marché et vous permet de comprendre ses dynamiques ainsi que les dernières tendances du secteur.

Créer un espace de coworking à la campagne : une bonne idée ?

Il faut reconnaître que plusieurs facteurs sont favorables à la création de coworking en campagne, comme l'adoption du télétravail par de nombreuses entreprises et l'émergence du nomadisme numérique.

Aussi, il faut préciser que l'ouverture d'un coworking en campagne pourrait s'inscrire dans une démarche de lutte en faveur de l'écologie. Un tel fonctionnement réduit considérablement les déplacements des professionnels qui résident en milieu rural. Par conséquent, on note une contribution directe à la réduction de la pollution.

Aussi, l'installation d’un espace de coworking en campagne contribue au développement socio-économique des territoires. Or cela constitue une préoccupation politique majeure en ce moment.

D'un autre côté, il faut savoir qu'il est encore difficile de convaincre certains professionnels à travailler depuis des zones qui pourraient être jugées comme étant plus “reculées”. De plus, les grands groupes ne sont pas encore très enclins à la location de bureaux en milieu rural.

En conséquence, la clientèle d'un espace de coworking installé en campagne est plutôt réduite. Sachant que votre chiffre d'affaires dépend du nombre de coworkers que vous recevez, notez que la création d'un coworking en zone rurale reste une décision qu'il faut bien murir.

Voici tout de même quelques idées pour étoffer votre concept si vous décidez de lancer un coworking en campagne :
- proposer des services de qualité (connexion haut débit, bureaux fermés, open-spaces, etc.)
- miser sur une ambiance conviviale au sein de votre espace
- faire de votre espace de coworking un véritable centre touristique
- créer un espace 100% écoresponsable

Comment étudier les espaces de coworking concurrents ?

Les documents du pack complet pour un espace de coworking contiennent une étude de la concurrence détaillée et adaptée à ce secteur d’activité.

Lors de l’étude de concurrence de votre espace de coworking, devez déterminer le nombre d’établissements du même genre, qui existent déjà dans la région. S’il y en a beaucoup, avec des propositions de valeur différentes, cela veut peut-être dire que la demande est déjà satisfaite.

L’étude de la concurrence vous permet d’avoir une idée du fonctionnement d’un espace de coworking en général. Vous pourrez en savoir plus sur les horaires d’ouverture qui s’appliquent, les tarifs pratiqués et également sur les stratégies de communication sur les réseaux sociaux de ces espaces.

Une bonne étude de marché vous permet également d'identifier les limites de vos concurrents : des prix trop élevés, un mauvais emplacement, une décoration médiocre, des horaires d'ouverture limités, un personnel peu sympathique, pas d'équipement technologique, des abonnements qui manquent de flexibilité, etc.

Servez-vous de ces éléments pour construire des avantages concurrentiels pour votre espace de coworking.

Quelles sont les étapes de l’analyse concurrentielle, pour un coworking ?

Afin de réaliser une analyse concurrentielle pour un espace de coworking, vous devez procéder ainsi :
- définir le nombre d'espaces de coworking présents dans votre zone d'implantation, dans votre ville et dans votre département
- identifier leurs différentes offres
- déterminer la taille moyenne de ces établissements et leur capacité d'accueil
- évaluer la fréquentation de ces espaces de coworking
- analyser leur communauté sur les réseaux sociaux
- examiner le contenu de leur site web
- passer en revue leurs avis sur les plateformes de référencement
- analyser leur grille tarifaire et connaître leurs formules d'abonnement
- déterminer le coût de location de l'un de leurs bureaux
- identifier les différents profils fréquentant ces espaces de coworking (par exemple, les jeunes entrepreneurs, les startups, etc.)

Les documents du pack complet pour un espace de coworking contiennent une étude de la concurrence détaillée et adaptée à ce secteur d’activité. Vous pouvez la personnaliser pour votre projet.

Quels sont les avantages concurrentiels possibles pour un coworking ?

Voici des exemples d’avantages concurrentiels possibles pour un coworking :
- une décoration travaillée, pour un cadre propice à la productivité
- un emplacement aisément accessible
- de larges plages horaires d'ouverture
- des équipements technologiques mis à disposition des clients
- un personnel accueillant et serviable
- des tarifs raisonnables et accessibles
- des journées d'essai gratuites pour les potentiels clients
- des abonnements et des modalités de paiement flexibles

Ouvrir un espace de coworking : combien ça coûte ?

L'ouverture d'un espace de coworking requiert généralement un budget prévisionnel allant de 60 000 à 200 000 euros.

Pour une estimation précise et personnalisée du budget de démarrage de votre projet, utilisez le prévisionnel financier conçu pour un espace de coworking.

Le montant du budget nécessaire à l’ouverture d’un coworking peut varier en fonction de nombreux critères. Parmi les plus importants, on peut citer l'emplacement de l'espace de coworking, sa capacité d'accueil et la qualité des équipements installés.

À titre d'exemple, comme vous pouvez vous en douter, le coût d'un immense espace de coworking en plein centre-ville est beaucoup plus élevé que celui d'un petit espace convivial, situé dans un petit village de province.

Quelles sont les dépenses du budget prévisionnel d'un espace de coworking ?

La création d'un espace de coworking implique de nombreuses dépenses et investissements initiaux :
- l'achat ou la location et le dépôt de garantie du local
- les éventuels travaux à réaliser pour donner naissance à l’espace de coworking
- le mobilier pour les espaces de travail individuels, tels que les séparateurs de pièces, les bureaux individuels
- le mobilier pour les espaces de travail partagés, tels que les sofas, les imprimantes
- le matériel pour les salles de conférence et de réunion, comme les tableaux blancs, les vidéoprojecteurs
- l'équipement de réception, tel qu'un standard téléphonique, un ordinateur
- le matériel pour les espaces de détente et les espaces fonctionnels, tels que le coin cuisine
- les frais d'établissement, comme la rédaction des statuts, les frais de greffe
- l'acquisition de logiciels pour gérer les abonnements et les encaissements
- les frais de recrutement, tels que le paiement des premiers salaires, les charges sociales
- le budget consacré au marketing

Notre prévisionnel financier pour un espace de coworking contient un budget prévisionnel complet détaillé, que vous pouvez facilement personnaliser.

Comment bien aménager son espace de coworking ?

Avant l'aménagement de votre espace de coworking, vous devez choisir un type d'établissement. Vous avez le choix entre l'ERP ( Établissement Recevant du Public ) et l'ERT ( Établissement Recevant des Travailleurs ).

L'aménagement d'un bureau partagé exige le respect de règles strictes liées à la sécurité des individus, à l'hygiène, à l'accessibilité de l'espace, mais aussi à l'ergonomie des postes de travail et au confort.

Parmi les principaux problèmes rencontrés dans les espaces de coworking, on trouve les caractéristiques environnementales.

La qualité de l'air et les aspects thermiques

Dans un espace de coworking, il est particulièrement important de réfléchir à l'aération, puisque de nombreuses personnes sont réunies dans un espace fermé.

Pour améliorer la qualité de l'air, vous pouvez installer une climatisation réversible.

Concernant le chauffage, vous devez également penser à son aspect esthétique, qui peut influencer l'image de votre établissement.

Le bruit et l'acoustique

Dans un espace de travail partagé, il est essentiel de contrôler le bruit.

Ainsi, vous devez penser à l'acoustique, par la qualité des séparations, des joints ou encore des portes.

Il faut également penser à la réverbération, en privilégiant des revêtements de sol capables d'absorber les chocs.

Le bon éclairage

Généralement, les coworkers travaillent principalement avec des ordinateurs.

Par conséquent, la maîtrise des différents types d'éclairage permet de créer un environnement propice au travail.

Quels critères pour choisir l’emplacement d’un espace de coworking ?

L’emplacement d’un espace de coworking est déterminant : cela va influencer l’affluence dans votre établissement.

Le choix doit se faire de manière stratégique en fonction de votre cible. Par exemple, si vous visez des commerciaux indépendants, installez-vous dans les lieux d’affaires de la ville.

Par contre, si vous cherchez à attirer de jeunes freelances, il faudra plutôt s'installer dans un coin branché et moderne de votre ville.

Quoi qu'il en soit, il faut que votre espace de coworking soit facile d’accès. L’idéal serait qu’il soit proche du métro ou de tout autre transport en commun. Également, un espace de parking sera apprécié par vos clients.

Enfin, veillez à ne pas vous installer trop près d’un autre espace de coworking, sauf si vous estimez que la demande du périmètre n'est pas (encore) comblée.

Comment choisir le local de son coworking ?

Afin de trouver le local idéal pour votre espace de coworking, vous devez prendre en compte un certain nombre de critères :
- une surface suffisamment grande pour la capacité d'accueil désirée
- un local bien situé par rapport à votre clientèle cible
- un local abordable afin de pouvoir proposer des tarifs attractifs
- une bonne accessibilité grâce à la présence de transports publics et d'un parking
- l'accessibilité pour les personnes handicapées
- un environnement vaste, calme, lumineux et chaleureux

Vaut-il mieux ouvrir un espace de coworking en indépendant ou en franchise ?

Pour ouvrir un espace de coworking, vous avez le choix de travailler en tant qu'indépendant ou en franchise.

Si votre capital initial est suffisamment important, vous pouvez ouvrir votre espace de coworking en tant qu'indépendant. Ce mode de fonctionnement vous offre une autonomie totale, puisque vous prenez des décisions sans devoir rendre des comptes à une maison mère.

Toutefois, ce statut nécessite de l'expérience en gestion et de la détermination. En effet, l'inconvénient le plus fréquent est l'isolement, qui peut entraîner une baisse de motivation.

Si vous êtes peu ou pas expérimenté dans le domaine entrepreneurial, l'adhésion à une franchise de coworking peut être une bonne solution.

En effet, cela vous permet de bénéficier de multiples soutiens de la part du franchiseur. De plus, bien que vous payiez un droit d'entrée et des redevances, l'investissement initial reste souvent inférieur à celui d'un indépendant.

Notez enfin que, pour vous accepter en son sein, une franchise demandera à être convaincue par le potentiel de rentabilité de votre espace. Pour réussir cette démarche, présentez-lui les documents du pack complet pour ouvrir un espace de coworking rentable.

Quel concept pour réussir l'ouverture de son coworking ?

Cette question est d’une importance capitale, car elle aura un impact direct sur le type de personnes qui viendront dans votre établissement.

Vous pouvez opter pour une atmosphère décontractée, avec un espace de travail flexible, polyvalent et stimulant. Ce concept peut avoir du succès auprès des segments de marché plutôt jeunes et dynamiques.

Également, vous pouvez créer un cadre très sérieux, propre et aseptisé ... strictement dédié aux professionnels qui ont besoin d'être concentrés. Les espaces annexes sont souvent les bienvenus dans les espaces de coworking : coin cuisine, bibliothèque, salle de yoga, imprimantes, tables de ping pong, canapés, bean bags et consoles de jeux vidéo.

Enfin, pourquoi ne pas organiser des réunions d’entrepreneurs, ou des séminaires ? Ces séances de partage entre professionnels peuvent renforcer votre proposition de valeur et vous aider à vous démarquer de la concurrence.

 

Qui sont les clients d’un espace de coworking ?

Votre espace peut convenir à divers profils. C’est l’étude de marché de votre espace de coworking qui vous permettra d’identifier vos différents segments de marché (soit, les personnes susceptibles de venir travailler dans votre espace de coworking).

Par exemple, vous avez les digital nomads, les employés qui font du télétravail, les petites équipes de travail, les consultants détachés en missions, les entreprises sans local, etc.

Identifiez ces différents profils dans votre région, quantifiez-le et voyez s'il existe une demande pour votre espace de coworking.

Comment attirer des clients quand on a un espace de coworking ?

Pour attirer davantage de clients dans votre espace de coworking, vous devez vous démarquer de la concurrence et suivre les dernières tendances.

Diversifier votre clientèle cible

En plus des freelances, des travailleurs indépendants et des start-ups, les entreprises sont désormais clientes des espaces de coworking.

Ainsi, pour vous adapter aux besoins de ces nouveaux clients, vous devez proposer des éléments qui répondent à leur besoin.

Proposer des espaces spécialisés

Face à la concurrence, de nombreux espaces de coworking proposent des services de niche.

À titre d'exemple, des espaces de coworking dédiés exclusivement aux femmes commencent à apparaître.

Miser sur la technologie

Avec la digitalisation de l'ensemble des secteurs, vous pouvez intégrer des serrures connectées, des réservations en ligne, des QR codes, etc. dans votre espace de coworking.

Proposer des services supplémentaires

Outre les services disponibles , les espaces de coworking commencent à proposer des services supplémentaires.

Ils privilégient notamment les activités qui améliorent le bien-être de leurs membres.

Quelle stratégie marketing pour un espace de coworking ?

Pour faire prospérer votre espace de coworking, vous devez impérativement mettre en place une bonne stratégie marketing, comme nous l’avons fait dans les documents du pack complet pour un espace de coworking.

Développer un site vitrine

Un site vitrine permet d'accroître la notoriété de votre espace de coworking et de conquérir de nouveaux clients.

Il vous permet de présenter les informations concernant votre activité, telles que les services proposés, les tarifs, la communauté autour de l’espace de coworking, etc.

Établir des partenariats

Pour promouvoir votre espace de coworking, vous devez approcher les commerces locaux.

Ces derniers peuvent contribuer à la promotion de votre établissement en parlant de vous ou en affichant vos prospectus dans leurs magasins.

Utiliser Facebook Ads et Google Ads

Facebook propose aux professionnels le service Facebook Ads, qui permet d'acheter des annonces pour promouvoir votre espace de coworking.

L'avantage de ce service est que vous pouvez choisir précisément où vos annonces doivent être affichées. Vous pouvez également cibler le type de personnes qui verront ces annonces.

Google propose également un service de publicité payant appelé Google Ads, qui permet d'atteindre davantage de clients, en se plaçant directement en haut des résultats dans le moteur de recherche.

Optimiser le profil Google My Business de votre espace de coworking

La visibilité de votre espace dépend du bon référencement sur les moteurs de recherche, en particulier Google.

Vous devez penser à optimiser votre profil Google My Business afin que les clients potentiels puissent trouver facilement votre établissement.

Organiser des événements dans l’espace de coworking

Vous devez organiser des événements sur place pour permettre aux entreprises et aux employés de découvrir l'espace mis à leur disposition.

Collaborer avec des influenceurs

Les influenceurs disposent d'une large audience et sont suivis par un public qui consulte régulièrement leur contenu.

Ainsi, faites appel à eux pour faire connaître votre espace de coworking.

Comment fixer les tarifs de son espace de coworking ?

Les espaces de coworking sont de plus en plus nombreux sur le territoire de l'hexagone. Pour tirer votre épingle du jeu, vous devez donc proposer des tarifs compétitifs. Il s'agit de trouver un parfait équilibre entre les réalités du marché et les marges bénéficiaires propices pour atteindre la rentabilité.

Les espaces de coworking proposent différentes formules de tarification. Les usagers peuvent souscrire à un abonnement mensuel, louer l'espace de travail pour une durée limitée, acheter un certain nombre de journées, etc..

Vous pouvez aussi facturer l'occupation de vos espaces de coworking à l'heure. Par ailleurs, le prix varie en fonction des atouts de l'espace : wifi, bureau fermé, open-space, etc.

À noter que le tarif des bureaux “fermés” est logiquement plus élevé que les places en open-space.

Voici une estimation des tarifs que vous pouvez proposer dans votre espace de coworking :
- 1 heure : entre 5 et 8 euros
- demi-journée : entre 7 et 20 euros
- une journée de travail : environ 25 euros
- un abonnement mensuel : entre 100 et 300 euros pour les open-spaces et entre 20% et 50% plus cher pour les bureaux “fermés”

Par ailleurs, notez que vous avez la possibilité de proposer des services à la carte pour varier vos sources de revenus, comme :
- un service de restauration
- la réalisation d'impression 3D
- un espace sport et détente
- la location de salle de réunions
- un studio d'enregistrement
- un service pour la gestion de tâches administratives au quotidien
- un service de gestion comptable pour les coworkers

Afin d'estimer vos marges bénéficiaires et choisir une tarification favorable pour votre rentabilité, vous devez élaborer un prévisionnel financier pour votre espace de coworking.

Combien de revenus génère un espace de coworking ?

En règle générale, le chiffre d'affaires moyen d'un espace de coworking est compris entre 90 000 et 300 000 euros par an.

Vous souhaitez estimer les gains de votre projet ? Sans faire de calcul ? De façon précise et personnalisée ? Utilisez notre prévisionnel financier pour un espace de coworking.

Il faut savoir que le montant de ce chiffre d'affaires peut varier considérablement en fonction de nombreux facteurs. Le revenu final dépend principalement de la capacité d'accueil de l'espace de coworking, de son emplacement, ainsi que des services supplémentaires proposés.

Quel est le taux de TVA pour un espace de coworking ?

En règle générale, les espaces de coworking sont soumis à un taux de TVA normal de 20 %.

En effet, la location de salles est soumise à la TVA dès lors que les salles présentent le caractère de locaux aménagés. Dans le cas où la salle est louée vide, elle peut bénéficier d'une exonération de TVA.

Lorsque votre espace de coworking possède le statut d'association, vous pouvez bénéficier d'une exonération fiscale, notamment de la TVA. Toutefois, une association implique que l'activité ne doit pas être exercée dans un but lucratif. Ainsi, vous devez réinvestir les revenus générés dans votre activité.

Quelles sont les charges du compte de résultat d’un coworking ?

La gestion d'un espace de coworking implique de nombreuses dépenses :
- le paiement du loyer
- les factures d'eau, d'électricité, de gaz et de téléphone
- les frais bancaires
- les frais de déplacement
- le budget consacré aux fournitures
- les salaires et les cotisations sociales du personnel
- les honoraires d'assistance juridique et comptable
- un budget dédié au marketing et à la communication
- les honoraires des freelances et des consultants
- un budget pour les activités de team building
- les dépenses en assurances

Retrouvez l’ensemble des charges courantes du compte de résultat dans le prévisionnel financier pour un espace de coworking.

Ouvrir un espace de coworking : est-ce profitable ?

Afin de déterminer la rentabilité de votre établissement, vous devez vous appuyer sur le prévisionnel financier de votre espace de coworking.

Tout d'abord, le prévisionnel financier vous permet d'évaluer le chiffre d'affaires potentiel de votre espace de coworking. Il vous indique également les dépenses nécessaires à l'ouverture de votre établissement, ainsi que les coûts récurrents à prévoir.

Ainsi, un bon prévisionnel financier vous permet de mesurer la capacité de votre établissement à générer des bénéfices sur le long terme. Il vous précise également le nombre de jours nécessaires pour atteindre votre seuil de rentabilité.

Pour finir, il vous offre un aperçu global des futures finances de votre espace de coworking.

Comment financer un espace de coworking ?

La création d'un espace de coworking engendre des investissements importants. Ainsi, pour trouver les financements nécessaires, vous avez plusieurs dispositifs à votre disposition.

Notez que vous devrez convaincre ces acteurs de la solidité de votre projet afin de vous faire financer. Comment y parvenir ? Présentez leur les documents du pack complet pour ouvrir un espace de coworking rentable.

Le financement privé par crédit professionnel

Ce prêt vous permet de bénéficier de sommes importantes, mais n'est pas toujours facile à obtenir.

De plus, vous devrez rembourser à la fois le montant emprunté et les intérêts.

Le financement privé par fonds propres

Vous pouvez investir directement votre propre argent dans l’ouverture de votre espace de coworking.

Toutefois, ce mode de financement présente plusieurs contraintes, à savoir un apport limité et un risque plus élevé.

Le financement public

Certaines villes lancent des appels d'offres permettant de bénéficier d'importantes subventions.

Pour y participer, vous devez d’abord vous renseigner sur les appels d'offres pour lesquels vous êtes éligible.

Le crowdfunding

Il consiste à inviter un grand nombre de personnes à contribuer à votre projet de coworking.

Le montant récolté ne vous sera versé que si vous atteignez le montant fixé au départ.

Les frais d'adhésion en prévente

Cela consiste à faire payer aux futurs occupants de l'espace une prévente, avant même l'ouverture de l'espace.

Ce dispositif permet de financer votre espace de coworking tout en acquérant un portefeuille de clients.

Les business angels

Vous pouvez faire appel à des business angels pour financer votre espace de coworking.

Ces derniers peuvent être des particuliers, des entreprises ou même des associations souhaitant promouvoir des causes importantes.

CONCLUSION

La réussite de l'ouverture de votre espace de coworking dépendra de la rigueur de votre préparation.

Réaliser une bonne étude de marché pour votre espace de coworking nous semble primordial pour bien démarrer. C'est ce document qui vous permettra de récolter de précieuses informations quant à votre marché cible.

Vous devrez notamment déterminer l'emplacement de votre établissement, le profil des individus qui viendront travailler chez vous ou encore les services annexes que vous proposerez. Une fois l'étude de marché terminée, vous devez élaborer un business plan pour votre espace de coworking.

Ces deux documents vous permettront de partir du bon pied. Ensuite, vous pourrez vous attaquer à la phase pratique. Les démarches administratives et juridiques sont les premières étapes de la création. Vous devrez notamment opter pour un statut juridique adapté à votre espace de coworking.

Vous devrez également établir un budget de démarrage pour votre espace de coworking. Lorsque vous avez réuni la liste des investissements de départ, vous pouvez commencer à investir dans la création de votre projet d'entreprise, puis vous lancer !

Nous vous souhaitons tous nos vœux de réussite pour cette nouvelle aventure !

À lire également

Comment réussir l'ouverture et le business plan de son espace de coworking ?
Choisir le local où ouvrir son espace de coworking
Le plan marketing pour un espace de coworking rentable
Le chiffre d'affaires et la rentabilité d'un espace de coworking